1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Concours de métaphore octobre 2016

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Prudence, 1 Octobre 2016.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3726
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Je viens de fêter mon anniversaire et quelqu'un m'a dit "bon bah on te demande pas combien, hein?" Eh oui, parce qu'il y a cette fameuse règle sociale qui est de ne pas demander son âge à une femme passé un certain âge (quand elle est adulte). Je pense que ce genre de choses contribue beaucoup à ce que de nombreuses personnes vivent mal de vieillir (en particulier les femmes) et peut être ont l'impression de se périmer, de devenir bonnes à jeter à la poubelle avec le temps qui passe. Alors, quand Singin m'a proposé un thème en rapport avec l'automne et la vieillesse, j'ai trouvé que c'était de saison (l'automne) et ça faisait écho à une interpellation récente dans ma vie.
    Donc le thème de ce mois est:

    Rappel des règles: *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***:

    Bon automne et bonne inspiration à tous!
     
  2. jumb

    jumb Membre

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Messages:
    291
    J'aime reçus:
    62
    Points:
    2630
    Localité:
    gerardmer
    Allez c'est parti pour une petite citation : "Notre nombre d'années sont autant de printemps fêtés"
     
    delphine56, Rebouteux et Prudence aiment ça.
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Meilleure Réponse
    Je suis un chêne.
    Un vieux chêne qui d'années en années dispose de plus en plus de branches pour porter des nids, et des glands pour nourrir les petits sangliers.
    Les belles plantes me dénigrent et me prennent pour un glandu, mais elles ne savent pas qu'elles ne résisteront pas au prochain hiver ...
     
    Dernière édition: 7 Octobre 2016
    Prudence, moune et jumb aiment ça.
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3726
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    L'automne et la vieillesse :


    « La » métaphore de l'arbre est une métaphore que j'utilise souvent en insistant sur telle ou telle sensation, telle ou telle saison. Elle varie, change, s'adapte comme seule la nature sait le faire, a tel point que j'hésite à écrire « la » métaphore de l'arbre, tant il pourrait s'agir de « les » métaphores de l'arbre.


    Je vous propose de vous installer confortablement dans un paysage qui vous plaît, un beau paysage dans lequel il y a au moins un arbre, un endroit agréable. Et vous rapprocher de cet arbre, de plus en plus près jusqu'à le toucher, voir son écorce rugueuse, la sentir sous vos doigts, dure, solide, sentir éventuellement son odeur, regarder son feuillage, ses branches, son tronc, ses racines. Cet arbre va vous offrir un cadeau extraordinaire, une expérience à vivre, l'espace d'un instant, il va vous inviter à vivre sa vie d'arbre, à ressentir ce que ressent un arbre. Et vous pouvez vous glisser à l'intérieur de cet arbre et devenir cet arbre, devenir arbre, être arbre avec ses racines, ses branches, ses feuilles. Sentir vos racines profondément enfoncées dans le sol et vos branches étirées droit vers le ciel, le soleil ; votre tronc si solide, si puissant entre les deux.
    Au printemps c'est la vie qui s'éveille, la sève qui afflue dans tout votre corps, qui parcoure votre tronc, vos branches comme dans vos veines, la vie qui afflue. Les bourgeons, le potentiel, croissent, grandissent. Sensation de grandir, de s'étendre, les branches de plus en plus vers le ciel et les racines de plus en plus enfoncées dans le sol à la recherche d'eau et de minéraux. Étendu, en croissance, bien, grandir... de plus en plus.
    Et après le printemps vient l'été, en pleine maturité, fleurs, fruits, les feuilles gorgées de soleil. Pleinement serein, tranquille, au soleil, une douceur chaleur, les rayons de soleil qui nourrissent par les feuilles et les racines qui puisent dans le sol minéraux et l'eau nécessaires à la vie. La maturité. L'épanouissement de l'été.
    Puis lentement vient l'automne. Pendant cette saison l'arbre se débarrasse de tout ce qui l'encombre. C'est la période des choix. Le moment de se libérer. Et vous perdez toutes les feuilles devenues inutiles à ce moment, ne garder que l'essentiel, se sentir de plus en plus léger. Se préparer au sommeil, comme lorsqu'on enlève ses vêtements de la journée avant d'aller au lit. L'automne va permettre de se mettre au calme, de se libérer en profondeur, de se dégager complètement de tout ce qui encombrait. Libre, léger, tranquille. L'automne prépare à l'hiver.
    L'hiver et son profond sommeil, se repos nécessaire et qui fait tellement de bien. Comme après une bonne nuit de sommeil on se réveille frais et dispo, l'hiver va être ce long sommeil, reposant, régénérant, ressourçant. Et là, de plus en plus calme, de plus en plus tranquille, profitez de ce moment de repos, de détente, de sommeil.
    Pour se préparer à un nouveau cycle. Car nous passons tous par des saisons, les arbres comme les humains : des moments de croissance, de maturité, de libération et de repos. A chaque saison, à chaque instant la possibilité d'avancer au fil des saisons, saison après saison : croître, grandir et pour cela chaque passage est importante, chaque moment apporte quelque chose.
    Un vent nouveau souffle sur un nouveau printemps avec son éveil, sa croissance, sa vie débordante, de plus en plus... Vers un été en pleine maturité, ses fleurs, les fruits portés, gorgés de soleil. Plénitude... Automne, se libérer, se dégager, se débarrasser de tout ce qui encombrait. Liberté, légèreté. Se calmer, se détendre, se préparer au sommeil de l'hiver. Repos de l'hiver.
    Et vous pouvez continuer à passer par des saisons, expérimenter agréablement ce temps qui passe, ces saisons qui défilent paisiblement, les changements apportés, avec cette croissance progressive...
     
    weigel, moune et chris29 aiment ça.
  5. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3726
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Désolée, j'ai un jour de retard pour le concours de métaphore... Du coup il y a trois participations pour un ex-aqueo avec chacun 3 votes. Je vais envoyer un MP pour qu'on choisisse le prochain thème. Comme d'habitude, je verrouillerai le sujet le 1 du mois suivant, en créant le post avec le nouveau thème.
     
Chargement...
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.