Formation Hypnose

contact avec professions médicales

lilou06

Membre
Bonjour

je voudrai savoir si certains d'entre vous ont contacté les medecins , professions paramédicales afin de se faire connaitre et quel retour en avez vous eu ?

Cdlt
 
oui kiné, dentiste, médecin, infirmier, ostéo,
mais également
boulanger, charcutier, coiffeur, libraire,ect

En gros toutes les personne du milieu commerce.
J'habite dans un bled de 5000 hab. Avec une zone de chalandise de 20 000 hab. Donc tout le monde connait tout le monde et sa va très vite.
Mais le bouche à oreille est le plus efficace.
 

lilou06

Membre
Merci !

Décidemment tu m'aides de façon précieuse !

J'ai commencé cette après midi avec les généralistes mais je n'ai pas eu un accueil tonitruant :(

Comment te présentes tu ?

Pfiou ce n'est pas évident ..

Et encore je l'ai fait par téléphone pour ne pas les déranger .
 
lilou06 à dit:
Et encore je l'ai fait par téléphone pour ne pas les déranger .
Et c'est là ton erreur je pense.

Les préjugés sont tellement vastes sur l'hypnose, que le message passera à mon avis bien moins par téléphone qu'en face à face.
Si tu es souriant, bien habillé, et que tu inspires la confiance, tu te feras plus rapidement des "amis" ;)
 
Entièrement d'accord avec street hypnose.
Comment font les représentants qui attendant dans la salle d'attente ? Faut y allez. Ou a défaut déposer une carte de visite dans la boite au lettre.
J'ai oublier les maçons, électriciens, plombier, ect. c'est gens là connaissent et vois énormément de monde. Il ne faut pas les négliger.
Personnellement, il ont tous été très ouvert.

Mais les particuliers ont une peur de l'hypnose a laquelle je ne m'attendais pas. Peur de ne pas se réveiller, peur de qu'on peur fasse faire n'importe quoi ou dire des choses qu'il veule garder pour eux.
J'ai sorti les rames pou essayez de cassé les préjugés.
Et je vais faire une reùnion d'information dans la ville comme cela je peux me faire connaitre et surtout rassurer les gens.
Pareil un bon site bien référencé, peut aider. Et une annonce dans le journal local. Et participer a des salons: du bien être, du zen ect ....
On m'a refuser des locaux par ignorance, en pensant que l'hypnose était de la magie blanche ou noire, du vaudou également ou de la sorcellerie.
Le chemin est parsemé d'embuche et prend du temps pour les gens dans les petit patelin.
 

feeminithe

Membre
je viens de m'installer moi aussi en auto enreprise en profession liberale dejà je ne sais mm pas si a ce niveau j'ai fait le bon choix
bref pas evident mes premieres clientes (connaissances) sont ravies mais vont elles osées me faire de la pub vu qu'elles sont venues pour des raisons psy ....
pour le reste je suis contente et vous remercie pour vos idées
 

lilou06

Membre
BONJOUR
ou es tu située ?
il faut déjà commencer a se faire connaitre toute seule ( le plus hard pour moi)
Couraaaaaaaaaaaaaaaage
 

Hypnopotam

Membre
a moins de faire de l'hypnose sur un médecin ! C'est qui m'est arrivé ! et oui les médecins eux mêmes consultent !
Ce médecin travaille dans un hopital et m'envoit parfois des clients, car les séances d'hypnose se sont révélées tres productives pour lui !
 

Philou13

Membre
Je pense que les médecins ne connaissent pas du tout l hypnose ...Il n ont pas vraiment d idée des bonnes indications et du déroulement d une séance ...Pour me faire connaître je ferais du porte à porte ,mais aussi des petites séquences confusionnantes, ou des petites conferences pour expliquer ce que l on peut faire ....
En tant que médecin, j ai très peu de confrèred qui m adressent des patients ...cependant lorsque l on réussi une intervention en 3 séances sur un patient traité depuis des annees et sui casse les pieds de tout le monde croyez moi qu il bous en adresse d autres ..
Pour me faire connaître je fais du travail bénévole avec un cancérologue connu ....non seulement L hypnose fonctionne très bien sur de nombreuses indications dans ce contexte, mais aussi j en retire énormément de plaisir, à défaut d argent...En corollaire comme mes rendez vous sur le centre sont pris 3 mois à l avance un certain nombre vient me voir au cabinet ...
 

Hypnopotam

Membre
Je devais dire que moi aussi j'avais demarché les medecins de mon secteur sans aucun resultat!
Sinon un site internet avec un bon graphisme, est à mon avis un minimum !Un site propre beau a voir: surtout evitez les petits blogs ou site gratuit ca fais pas trop professionnel.
Le presse papier local parfois ca peut marcher mais attention à la rubrique, evitez d'etre classé parmi les voyantes ou marabout ca fait pas tres serieux.
l'effet boule de neige se ferat ressentir, une cliente m'a envoyé 4 personnes en un An.Donc le bouche à oreille fonctionne.
 

valikor

Membre
Les médecins sont la profession la moins représentée dans mes clients...
De temps à autre, j'ai des psychologues, dont une récemment pour enfants qui m'a demandé si cela m'embêtait de recevoir de nouveaux clients :))))

Ma collègue psychologue avec qui je partage le cabinet, m'envoie aussi de temps à autre quelqu'un qui est trop bloqué et qui n'arrive pas à avancer avec elle.

Un bon site est un must.

Le bouche à oreille fonctionne bien quand les gens se parlent... dans une grande ville, c'est moins évident : dans mon immeuble chez moi (perso), les gens s'ignorent, tu leur dit bonjour et c'est à peine s'ils te répondent...

De même à l'école, difficile pour avoir des parents au comité des fêtes... ils se plaignent mais ne font rien...

Alors que quand on s'éloigne de lyon, dans les petites villes ou les petits villages, les gens se connaissent bien plus, se parlent...

Pour ceux qui ont un site, faire du référencement naturel ne suffit pas, awords (de google) est très utile si on arrive à s'en servir.

Même avec un bon site, les personnes peuvent mettre du temps à venir : un homme a mis 5 ans à se décider à venir me voir et pendant ces 5 ans, il a écouté la séance gratuite plusieurs fois (ça aide aussi), lu plusieurs fois mon site, a suivi ses évolutions et quand il en a eu marre de se battre tout seul sans résultat, il est enfin venu...
 
E

EPHEMERE

Invité
Globalement je partage les commentaires de Valikor, les gens se plaignent beaucoup, peste sans arrêt contre tout mais peu ont le courage de se prendre en main...

Concernant le monde médical, il est certain que les médecins ou psy sont très frileux par rapport à l'hypnotherapie, et pourtant je pense que la plupart des praticiens comme moi, ont vu des progrès significatifs chez des personnes considérées comme dépressifs profonds...
 

mindy

Membre
EPHEMERE à dit:
Globalement je partage les commentaires de Valikor, les gens se plaignent beaucoup, peste sans arrêt contre tout mais peu ont le courage de se prendre en main...

On sent l'amour des gens, une vraie humaniste.
:D
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
mindy à dit:
EPHEMERE à dit:
Globalement je partage les commentaires de Valikor, les gens se plaignent beaucoup, peste sans arrêt contre tout mais peu ont le courage de se prendre en main...

On sent l'amour des gens, une vraie humaniste.
:D
:lol: :lol: :lol:


oui, gardons la précieusement sur ce forum !

elle est hypnotiquement totalement irremplaçable !

.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Concernant le monde médical, il est certain que les médecins ou psy sont très frileux par rapport à l'hypnotherapie, et pourtant je pense que la plupart des praticiens comme moi, ont vu des progrès significatifs chez des personnes considérées comme dépressifs profonds...


Vous êtes en début de carrière ?

Voyez tous les jours que des psys et des dépressifs et vous deviendrez psy et dépressive !

Simplement, les bons thérapeutes savent diversifier leur pratique.

Vous semblez en faire partie.

Nous aussi...

8)
 

valikor

Membre
mindy à dit:
EPHEMERE à dit:
Globalement je partage les commentaires de Valikor, les gens se plaignent beaucoup, peste sans arrêt contre tout mais peu ont le courage de se prendre en main...

On sent l'amour des gens, une vraie humaniste.
:D
un thérapeute n'a pas besoin d'aimer les personnes, par contre il faut qu'il ait envie de les aider, et il peut en avoir envie, sans les aimer.

D'ailleurs, de mon point de vue, si je donne le bénéfice du doute à tout le monde et que je les accueille avec plaisir, néanmoins, mon amour je le réserve à ceux qui commencent par vouloir nouer une relation dans le respect.
Et bien des patients ne vous respectent pas tant que cela...
 

Philou13

Membre
Vaste sujet valikor .... L amour de l autre .... Il n y a pas d amour heureux ...Un thérapeute sincère s expose autant que son patient ....
 

mindy

Membre
valikor à dit:
un thérapeute n'a pas besoin d'aimer les personnes, par contre il faut qu'il ait envie de les aider, et il peut en avoir envie, sans les aimer.
Peut-on avoir envie d'aider les gens sans les aimer? De nombreuses études ont montré que le succès de la thérapie passe pour bc par la relation entre le thérapeute et le patient. Si le patient ressent une réelle bienveillance du thérapeute, une empathie sincère, j'aime à penser que le résultat n'en sera que meilleur.
 
E

EPHEMERE

Invité
mindy à dit:
valikor à dit:
un thérapeute n'a pas besoin d'aimer les personnes, par contre il faut qu'il ait envie de les aider, et il peut en avoir envie, sans les aimer.
Peut-on avoir envie d'aider les gens sans les aimer? De nombreuses études ont montré que le succès de la thérapie passe pour bc par la relation entre le thérapeute et le patient. Si le patient ressent une réelle bienveillance du thérapeute, une empathie sincère, j'aime à penser que le résultat n'en sera que meilleur.
Vous marquez un point Mindy!

Valikor c'est étonnant votre commentaire sachant que la relation therapeutique créée la base essentielle de la thérapie, mais si je me souviens bien, votre motivation 1ere dans votre reconversion n'était pas centrée sur la relation à l'autre fut un temps...
 
Peut on avoir envie d'aider les gens sans les aimer ?

On peut avoir envie d'aider les gens pour diverses raisons, dont par exemple le prestige social, d'être dans la peau de l'aidant, pour des raisons financières, pour faire plaisir à ses parents... Les motivations peuvent être variées.

A défaut d'aimer, on peut avoir envie d'être aimé, en ce sens le thérapeute se soigne lui même pour pouvoir s'aimer au travers du regard des autres.

La question du respect évoquée par Valikor, sonne étrangement à mes oreilles. Car une personne qui va mieux et qui sait qu'elle va mieux avec l'aide d'un thérapeute, va forcément avoir du respect et "aimer" le soignant.

Aimer l'être humain me semble un pré requis pour venir en aide à autrui, car même les garagistes qui réparent votre voiture ont souvent un amour pour la mécanique. Sinon c'est un choix par défaut....
 
Et de façon plus triviale, je ne ferais pas vétérinaire en n'aimant pas les animaux, ou en étant indifférente à leur sort. C'est le fait d'aimer les animaux qui va donner l'impulsion de préparer un concours hyper difficile, qui va faire de pouvoir accepter des horaires très chargés.

Soigner autrui si on n'aime pas les gens, et qu'on apprend pas à les aimer, ça me parait un non sens... Et pas très logique dans le choix de carrière, et alors on a affaire à des personnes lasses...
 

valikor

Membre
Alors c'est une question de sémantique.

je fais la différence entre apprécier et aimer.

entre bienveillant et aimer.

bienveillant, oui je le suis, pas de doute à ce sujet.


et faire cette profession par besoin d'avoir un revenu me parait plus sain que de vouloir sauver les autres... car du coup, ca sera difficile d'aider les personnes qui on tendance à se sacrifier, vu qu'on le fait soi-même....
 
Si par besoin de revenu, par ex Valikor, tu as choisi cette profession , parce que pour pouvoir te nourrir et nourrir ta tribu par exemple, tu aurais pu faire d'autres choix que celui là, non ?

Peut etre que ça te paraissait le moyen le plus aisé, le plus agréable ou le plus conforme à la vie que tu voulais avoir etc... D'obtenir des revenus ?

En toute subjectivité, souvent quand on peut, on veut...
 

mindy

Membre
Il y a bc d'autres métiers où l'on peut gagner plus d'argent, j'imagine qu'il y a d'autres motivations pour l'avoir choisi non?
 

valikor

Membre
katia (zoulouk) à dit:
Si par besoin de revenu, par ex Valikor, tu as choisi cette profession , parce que pour pouvoir te nourrir et nourrir ta tribu par exemple, tu aurais pu faire d'autres choix que celui là, non ?

Peut etre que ça te paraissait le moyen le plus aisé, le plus agréable ou le plus conforme à la vie que tu voulais avoir etc... D'obtenir des revenus ?

En toute subjectivité, souvent quand on peut, on veut...
c'est effectivement pour tout un ensemble de raisons... toutes valables.
 

valikor

Membre
mindy à dit:
Il y a bc d'autres métiers où l'on peut gagner plus d'argent, j'imagine qu'il y a d'autres motivations pour l'avoir choisi non?
d'autant qu'en finissant cette formation j'avais le choix de prendre un poste comme expert R&D veille stratégique en matériaux organiques avancés en Suisse...
J'ai fait un bon choix : 2 ans après, cette boite faisait un plan social et taillait ds la R&D.
et 2 ans après ma reconversion, un chasseur de tete m'a contacté pour un poste en région lyonnaise avec déplacement à prévoir en europe... la reconversion est mon expérience de thérapeute était intéressante pour lui pour faire un manager...
j'ai encore dit non...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut