Formation Hypnose

Contrôle et prise en charge de l'hypnose ?

  • Initiateur de la discussion Métaphore
  • Date de début
xorguina
xorguina
Membre
messages
4 185
Points
4 530
Localisation
Pays basque
J'ai une "amie chère" qui a été en dépression lourde avec médocs et vu par psy....elle ne parlait pas de la journée...arrivée vers 16h17h oui un peu......elle si pipelette.......au bout de 1ou2 mois elle est partie tous les jours marcher dans un parcours santé en forêt.......celà lui a fait du bien avec du temps......ça a mis des mois !!!! j'ai eu très peur pour elle.....et a fini doucement par arrêter les médocs....2ou3ans.............aujourd'hui ,elle va très bien :D ......je pense que de toute façon ça lui a pas fait de mal de marcher,maintenant jsait pas si elle ressassait en marchant, je lui demanderait......
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Ressasser est loin d'être suffisant pour aller mieux.
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
Ressasser est loin d'être suffisant pour aller mieux.
exact, les personnes ds le ressassement ne sont souvent que ds la constatation, l'autosuggestion négative mais si elles se mettent à prendre des décisions et à se faire de l'autosuggestion positive pour lacher les évènements du passé, ca marchera. ca prendra du temps bien sûr.
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Dans ce cas pas sûr que marcher soit suffisant pour faire ce type de travail..
 
M
Métaphore
Invité
Je me demande quels hypnos souhaiterait une règlementation sur leur activité ? car Valikor dit :

:arrow: on pourrait prendre en charge les thérapeutes qui sont efficaces en étudiant leurs résultats... et en contrôlant régulièrement qu'ils sont efficaces

Mais comment cela se vérifie ces résultats ? vous avez une fiche de votre patient qui vous note ? non sûrement pas, donc comment peut-on mettre en place un tel contrôle, je ne vois pas ? et "qui" mettrait en place ce type de contrôle, quel courant de pensée ? là est la question...


Car comme tout, faut se remettre en question...

Mais je pense pas que c'est pas demain la veille car il faudrait déjà uniformiser les écoles d'hypnose, Ericksonnienne, intégrative, etc..., pour moi l'HE est très intéressante mais loin d'être complète, et la PNL pour moi, mais je me trompe peut être ne travaille que sur les TCC, ce que j'apprécie dans l'hypnose Intégrative c'est que justement on prend en compte différentes méthodes (y compris l'HE) qui peuvent s'articuler ensemble et dans une optique meilleure et plus large d'intervention.

Donc pour revenir au sujet, on est loin de cette uniformisation hypnotique...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
laurenzo à dit:
Dans ce cas pas sûr que marcher soit suffisant pour faire ce type de travail..
essayez vous verrez bien...
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
Je me demande quels hypnos souhaiterait une règlementation sur leur activité ? car Valikor dit :

:arrow: on pourrait prendre en charge les thérapeutes qui sont efficaces en étudiant leurs résultats... et en contrôlant régulièrement qu'ils sont efficaces

Mais comment cela se vérifie ces résultats ? vous avez une fiche de votre patient qui vous note ? non sûrement pas, donc comment peut-on mettre en place un tel contrôle, je ne vois pas ? et "qui" mettrait en place ce type de contrôle, quel courant de pensée ? là est la question...


Car comme tout, faut se remettre en question...

Mais je pense pas que c'est pas demain la veille car il faudrait déjà uniformiser les écoles d'hypnose, Ericksonnienne, intégrative, etc..., pour moi l'HE est très intéressante mais loin d'être complète, et la PNL pour moi, mais je me trompe peut être ne travaille que sur les TCC, ce que j'apprécie dans l'hypnose Intégrative c'est que justement on prend en compte différentes méthodes (y compris l'HE) qui peuvent s'articuler ensemble et dans une optique meilleure et plus large d'intervention.

Donc pour revenir au sujet, on est loin de cette uniformisation hypnotique...
pas rembourser les pratiques mais les thérapeutes qui ont des résultats : moi je prends des notes et j'utilise des quantificateurs, des évaluations avant, après, en questionnant les personnes, cela me sert à savoir où la personne en est et moi aussi donc...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
laurenzo à dit:
Dans ce cas pas sûr que marcher soit suffisant pour faire ce type de travail..
essayez vous verrez bien...
Dans ce cas faudrait être honnête et expliquer à vos patients qu'il suffit de marcher, que ca leur provoquera un EMDR en kinesthésique et qu'ainsi ils éviteront de payer des séances avec vous non? :D
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
valikor à dit:
pas rembourser les pratiques mais les thérapeutes qui ont des résultats : moi je prends des notes et j'utilise des quantificateurs, des évaluations avant, après, en questionnant les personnes, cela me sert à savoir où la personne en est et moi aussi donc...
Les quantificateurs peuvent être trompeurs. Il est fréquent que le patient qui était à 8/10 en terme de douleur ou d'angoisse vous dise qu'elle a baissé pour donner une sorte d'encouragement à la thérapie donc à prendre avec des pincettes...

De même recontactez-vous vos patients 6 mois, 1 an après la thérapie pour savoir où ils en sont?
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Je me demande quels hypnos souhaiterait une règlementation sur leur activité ? car Valikor dit :

:arrow: on pourrait prendre en charge les thérapeutes qui sont efficaces en étudiant leurs résultats... et en contrôlant régulièrement qu'ils sont efficaces

Mais comment cela se vérifie ces résultats ? vous avez une fiche de votre patient qui vous note ? non sûrement pas, donc comment peut-on mettre en place un tel contrôle, je ne vois pas ? et "qui" mettrait en place ce type de contrôle, quel courant de pensée ? là est la question...


Car comme tout, faut se remettre en question...

Mais je pense pas que c'est pas demain la veille car il faudrait déjà uniformiser les écoles d'hypnose, Ericksonnienne, intégrative, etc..., pour moi l'HE est très intéressante mais loin d'être complète, et la PNL pour moi, mais je me trompe peut être ne travaille que sur les TCC, ce que j'apprécie dans l'hypnose Intégrative c'est que justement on prend en compte différentes méthodes (y compris l'HE) qui peuvent s'articuler ensemble et dans une optique meilleure et plus large d'intervention.

Donc pour revenir au sujet, on est loin de cette uniformisation hypnotique...
pas rembourser les pratiques mais les thérapeutes qui ont des résultats : moi je prends des notes et j'utilise des quantificateurs, des évaluations avant, après, en questionnant les personnes, cela me sert à savoir où la personne en est et moi aussi donc...
Vous plaisantez Valikor ?... :roll: c'est vous même que seriez juge de vos compétences et pourrez les faire valider ? heu...vous rêvez là... Que cela vous serve personnellement et je trouve ça normal de mettre en place un tel système, mais après de dire que cela valide vos compétences, c'est assez limite comme contrôle, vous ne trouvez pas ?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
valikor à dit:
Métaphore à dit:
Je me demande quels hypnos souhaiterait une règlementation sur leur activité ? car Valikor dit :

:arrow: on pourrait prendre en charge les thérapeutes qui sont efficaces en étudiant leurs résultats... et en contrôlant régulièrement qu'ils sont efficaces

Mais comment cela se vérifie ces résultats ? vous avez une fiche de votre patient qui vous note ? non sûrement pas, donc comment peut-on mettre en place un tel contrôle, je ne vois pas ? et "qui" mettrait en place ce type de contrôle, quel courant de pensée ? là est la question...


Car comme tout, faut se remettre en question...

Mais je pense pas que c'est pas demain la veille car il faudrait déjà uniformiser les écoles d'hypnose, Ericksonnienne, intégrative, etc..., pour moi l'HE est très intéressante mais loin d'être complète, et la PNL pour moi, mais je me trompe peut être ne travaille que sur les TCC, ce que j'apprécie dans l'hypnose Intégrative c'est que justement on prend en compte différentes méthodes (y compris l'HE) qui peuvent s'articuler ensemble et dans une optique meilleure et plus large d'intervention.

Donc pour revenir au sujet, on est loin de cette uniformisation hypnotique...
pas rembourser les pratiques mais les thérapeutes qui ont des résultats : moi je prends des notes et j'utilise des quantificateurs, des évaluations avant, après, en questionnant les personnes, cela me sert à savoir où la personne en est et moi aussi donc...
Vous plaisantez Valikor ?... :roll: c'est vous même que seriez juge de vos compétences et pourrez les faire valider ? heu...vous rêvez là... Que cela vous serve personnellement et je trouve ça normal de mettre en place un tel système, mais après de dire que cela valide vos compétences, c'est assez limite comme contrôle, vous ne trouvez pas ?
j'explique ma pratique : comment je suis capable d'évaluer l'état d'une personne à l'aide d'un questionnaire, ...
du coup une instance extérieure peut aussi le faire... genre vous êtes payé pendant un certains temps ds un centre et un/une assistant prend des notes avant/après sur plusieurs séances...puis statistiques...
 
M
Métaphore
Invité
Mais si vous êtes hypnothérapeute c'est que vous avez été validé d'une certification donc que vous êtes capable de pratiquer, en quoi une instance extérieure sera à même de vous qualifier meilleur qu'un autre, d'après quels critères ? puisque c'est vous mêmes qui tenez à jour vos questionnaires, ce sont les vôtres pas un feed back des patients ? donc y a pas de moyens de contrôle...

Car au final mise à part les techniques apprises, il y a le lien thérapeutique, on en parle souvent, mais je trouve qu'il est primordial, une voix, une présence, l'attention portée, etc... joue un rôle important. Et peut être que le patient ne sera pas prêt au moment où il viendra vous voir, et finira par plus venir, et un an plus tard ira voir qqu'un d'autre peut être déçu par vous, et finalement tout se passera bien, simplement parce qu'il n'était pas près au moment il est venu vous voir.

Donc faire des statistiques pour une règlementation, ça me paraît compliqué ?
 
valikor
valikor
Membre
Pro
messages
2 418
Points
6 360
Localisation
lyon
Métaphore à dit:
Mais si vous êtes hypnothérapeute c'est que vous avez été validé d'une certification donc que vous êtes capable de pratiquer, en quoi une instance extérieure sera à même de vous qualifier meilleur qu'un autre, d'après quels critères ? puisque c'est vous mêmes qui tenez à jour vos questionnaires, ce sont les vôtres pas un feed back des patients ? donc y a pas de moyens de contrôle...



j'ai dû aller trop vite dans mon post visiblement : d'autres que moi, médecins ou psy peuvent interroger indépendamment les les personnes avant et après....
C'est comme si ce n'était pas la technique qui passait en essai clinique mais le thérapeute qui sort alors homologué et ok pour une prise en charge...
en étant bien conscient que comme tout, cela ne peut pas être du 100%...

Donc faire des statistiques pour une règlementation, ça me paraît compliqué ?
je suis en train de les faire avec une stagiaire de licence de psycho pour mon propre compte, pour savoir si l'introduction d'une nouvelle stratégie est valable en terme d'impact....
 
M
Métaphore
Invité
valikor à dit:
je suis en train de les faire avec une stagiaire de licence de psycho pour mon propre compte, pour savoir si l'introduction d'une nouvelle stratégie est valable en terme d'impact....
Mouais... ben ça me rassure encore moins, une stagiaire en psycho ? :shock: je sens que ça va en faire bondir plus d'un... :?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Toutes les professions médicales et para médicales ont des outils d'évaluation, d'accréditation et de formation initiale et continue obligatoire

les médecines parallèles y échappent...ou savent y échapper en entretenant la controverse...

Valikor vous êtes quelqu'un de sérieux : le compagnonnage a toujours la meilleure formation et en thérapie et de se faire évaluer par ses élèves est plus projectif que de se faire évaluer par des pairs un peu rétro ou protecteurs de leur statut

En cas de litige (juridique ou relationnel) les experts demandent à avoir accés à des traces d'une démarche qualité de ce type.

8)
 
M
Métaphore
Invité
J'ai une petite cousine, Licence de psycho et Maîtrise en Criminologie et Droits des victimes et bien je peux vous dire qu'en matière d'hypnose elle n'y connaît rien.

Donc je ne vois pas trop comment une personne pourrait faire une évaluation dans un domaine où elle n'a aucune compétence ?... :roll:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Quand un expert a une expertise à faire dans un domaine d'expertise qu'il ne connait pas (encore) que fait il ?

:roll:
 
M
Métaphore
Invité
Il n'a pas sa place là où il est... :lol:
 
M
Métaphore
Invité
surderien à dit:
Quand un expert a une expertise à faire dans un domaine d'expertise qu'il ne connait pas (encore) que fait il ?

:roll:
De plus on ne parle pas d'expert mais d'une stagiaire en psycho ... :?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Il n'a pas sa place là où il est... :lol:

Non donc il va se déplacer pour...

:roll:


comme le stagiaire se déplace pour...compléter ses connaissances...

S'il est satisfait du stage chez le praticien...

c'est qu'il aura bien appris, et qu'il y aura eu concordance entre sa formation et leur perfectionnement finalement réciproque

le stagiaire transe-mettra de bouche à oreille ce bon stage à faire...

Et le bon formateur sera assuré par cela de sa réputation de bon praticien ...

8)


un bon placement que cet "échange" d' hypnose finalement?

:roll:
 
M
Métaphore
Invité
Donc c'est le stagiaire statisfaite de son professeur (le thérapeute) pourra lui decerner le droit à sa compétence de thérapeute, (alors qu'il n'y connaît rien) trop fort Surderien... :x

:arrow: Et le bon formateur sera assuré par cela de sa réputation de bon praticien ...

Donc c'est le stagiaire qui fera la réputation du thérapeute ? :roll:

Pour moi ça ne tient pas la route du tout... :?
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
j'ai été formé en compagnonnage pratique parallèllement aux acquis théoriques et de continuer dans ce sens...

on apprend à (se) faire confiance mutuellement tout en s' (auto) évaluant

Une qualité indispensable en réseau thérapeutique !

8)
 
M
Métaphore
Invité
Le compagnonnage n'a rien à voir avec le message initial de Valikor :shock: ...
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Qui dit réseau dit liens, pas optimal pour une évaluation indépendante...

:oops:
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Métaphore à dit:
Le compagnonnage n'a rien à voir avec le message initial de Valikor :shock: ...
J'essayais seulement d'élargir la vision des choses !

Je prendrai l'exemple des médecins généralistes de campagne, profession sinistrée actuellement

Les généralistes volontaires peuvent être maitre de stage et reçoivent des stagiaires
Une généraliste que je connais bien très vite délègue des actes à son stagiaire s'il est motivé

Elle se remet à niveau par les connaissances théoriques de ses stagiaires et leur transmet la pratique et eux sont surpris de voir leur vitesse d'acquisition globale !

Et ils voient que la médecine de campagne c'est pas si mal, avec l'informatique et avec des stagiaires...

D'où un regain de médecins généralistes à s'implanter sur la région...


Avec une médecine de bon niveau ( et pas des étrangers des pays de l'est...)



8)

:
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Oui donc plus aucun rapport avec l'évaluation...

Mais merci de nous expliquer que les stages sont utiles. :)
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
laurenzo à dit:
Qui dit réseau dit liens, pas optimal pour une évaluation indépendante...

:oops:

Les réseaux de soins sont le projet le plus structuré par les ARS actuellement

Cherchez l'erreur !

:roll:

PS ARS = Agence Régionale de Santé (ex ARH Agence Régionale d' Hospitalisation) et HAS Haute Autorité de Santé au sommet de la pyramide qui évalue et protocolise tous le système de la future santé hyper-controlée !

8)
 
L
laurenzo
Membre
messages
1 638
Points
4 480
Typiquement je vois assez mal un élève en fac de médecine venir évaluer un neurochirurgien chez qui il a été en stage en venant lui préciser que ce dernier est perfectible sur pas mal de protocoles alors que c'est ce même chirurgien qui les lui a enseignés...
 
surderien
surderien
Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 077
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
laurenzo à dit:
Typiquement je vois assez mal un élève en fac de médecine venir évaluer un neurochirurgien chez qui il a été en stage en venant lui préciser que ce dernier est perfectible sur pas mal de protocoles alors que c'est ce même chirurgien qui les lui a enseignés...
De toute façon les résultats des évaluations des neurochirurgiens seront publiés pour le grand public avec la nouvelle loi !

pour chaque établissement et dans chaque discipline, en seront donc connus les résultats, types d'interventions, les bons et les moins bons

Et elle se fait par l'agencement de réseaux (chirurgie par spécialités, cancérologie, diabétologie, accouchements...) cette évaluation et accréditation

on en revient aussi à des stagiaires, des thésards, des mémoires qui reprennent ces activités pour les analyser parallèlement à leurs stages de formation

Actuellement des études sont aussi en cours portant sur la douleur et sur la tolérance des traitements anticancéreux avec l'hypnose

A suivre...

8)
 
M
Métaphore
Invité
Désolée Surderien, mais vous n'êtes pas du tout dans le sujet évoqué par Valikor et à ce titre je rejoinds les messages de Laurenzo, et aucun rapport avec le médecin de campagne vous mélangez tout là... :shock:

laurenzo à dit:
Oui donc plus aucun rapport avec l'évaluation...

Mais merci de nous expliquer que les stages sont utiles. :)
laurenzo à dit:
Typiquement je vois assez mal un élève en fac de médecine venir évaluer un neurochirurgien chez qui il a été en stage en venant lui préciser que ce dernier est perfectible sur pas mal de protocoles alors que c'est ce même chirurgien qui les lui a enseignés...
 
Pas inscrit ?
Vous n'avez pas de compte ? 
S'inscrire maintenant
ou Inscrivez-vous en utilisant
Vous aimerez:
Messages récents
Votre avis nous intéresse !

Posez vos questions, échangez et partagez votre point de vue sur le forum transe-hypnose.com

Hypnopraticien
Haut