Formation Hypnose

Dangers à l'hypnose ?

Bonjour !

Est ce que l'hypnose pourrait présenter des dangers graves envers une personne ?
Et je ne parle pas de mal de tête... Je parle plutôt, est ce que cela pourrait causer des traumatises ou des dérèglements, surtout en face d'apprentissage ?

Merci de vos réponses :)
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Si tu prends les précautions d'usage, et que tu sais poser des fusibles, il y a peu de risque en pratique.

Dis lui que tu es un jeune pilote et que tu lui proposes une balade en avion mais qu'il mette bien son parachute...

:cool:
 
Dernière édition:

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Jamais de régression, toujours suggérer des choses agréables pour la personne, attention aux phobies ou aux problèmes dont on n'est pas forcément au courant (par exemple les baignades sont à éviter parce qu'il y a pas mal de personnes qui ne sont pas à l'aise dans l'eau, sauf info contraires), demander à la personne ce qu'elle souhaite vivre (mais refuser les régressions), être bienveillant et dans les fusibles préciser que s'il y a quoi que ce soit de désagréable elle peut revenir en pleine forme à tout moment et que ce ne sont que des suggestions: on suggère, la personne est libre de modifier les suggestions, les propositions pour plus de confort.
Les dangers vont être essentiellement psychologiques: faire remonter à la surface un traumatisme, créer un faux souvenir, dissocier une personne souffrant de psychose... Ça peut être très grave, oui, et c'est pour ça que se renseigner et mettre en place des protections est important.
 
Pas l'hypnose en elle-même.
Pour compléter Prudence, garde le coté ludique avec la personne. C'est la plus simple des sécurités !
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Pas l'hypnose en elle-même.
Pour compléter Prudence, garde le coté ludique avec la personne. C'est la plus simple des sécurités !
Je pensais un peu ça, mais je me suis rendue compte que ma notion du ludique pouvait être extrêmement éloignée de celle d'autres personnes et vice versa.
Il y a quelques temps une personne est arrivée sur le forum en demandant des trucs amusants à faire et a exposé sa "super" idée. En lisant le texte je me suis sentie mal, vraiment: il proposait de faire vivre en hypnose à une jeune fille, la tête collée au sol, la pire humiliation possible, et que lui seul avait le contrôle, qu'elle ne pouvait rien faire. Pour lui c'était un truc fun et amusant, emballée sous une licorne. En lisant ce texte j'ai immédiatement pensé à un viol (la position, l'humiliation, l'incapacité à réagir, domination/contrôle...). Je me suis demandée si ça ne venait pas de moi (je suis féministe et passionnée par les thématiques concernant la culture du viol etc.). J'ai donc demandé à mon mari de lire ce texte et de me dire ce que ça lui évoquait. Lui aussi a pensé à un viol. Nous ne trouvons pas ça drôle. Du tout. Lui, trouvait ça amusant, fun, et tout à fait respectueux de la personne.
Cette histoire m'a foutu une claque et en continuant à explorer les thématiques dont j'ai parlé plus haut (culture du viol, consentement, prétendus "jeux", représentations sociales etc.), je me méfie de plus en plus de ce qui peut paraitre évident, logique etc.

Ex:
Evidemment que les plans marrants se font au détriment du sujet
J'ai retrouvé l'histoire (le post est clos et le message contenant celui au dessus a été supprimé de la vue public car il était agressif et insultant):
-les licornes : le prochain, un peu plus compliqué : on est une famille de licornes, elle voit très bien les cornes (papa a la plus grosse évidemment :) et elle adore emmerder son monde en bataillant avec sa corne. Mais là ça se passe mal, je lui plante la corne dans le sol (les cornes sont magiques on peut les planter dans n'importe quel sol et seul l'auteur de ce geste ignominieux peut enlever le charme) ce qui est l'humiliation ultime pour une licorne. Elle est bloquée bien sûr et me supplie de la déplanter :D
Voilà pourquoi je me méfie maintenant du côté ludique comme ceinture de sécurité. :(

[Édition: ajout des exemples aux quels je pensais]
 
Dernière édition:
C'est pour ça qu'il faut que ce soit l'hypnotisé qui s'amuse avant tout. (le coté ludique centré sur le volontaire)
Là il prend s'amuse à avoir l'ascendant ( pas forcement un comportement de sociopathe, cela peut aussi être simplement un adolescent pas assez mature )
Et le coté ludique est centré sur lui.

Si le ludique est au niveau de l’hypnotiseur ou du publique, ce n'est en rien sécuritaire et hélas ce que tu cite est plausible (et on peut le constater en vidéo :( dans des suggestions du même acabit)
 

herveg

Membre
Ca fait peur ce que tu nous dis là Prudence...
Bonne modération!
Et là maintenant en lisant cette conversation je dois avoir les yeux de mon avatar..........
 

herveg

Membre
"science sans conscience n'est que ruine de l'âme"...
Du paracetamol pris correctement ne présente que peu de danger. Mais Il peut aussi être très dangereux...
Même si je pense que intrinsèquement le paracétamol est plus dangereux que l'hypnose
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
Ca fait peur ce que tu nous dis là Prudence...
A moi aussi :eek:

C'est pour ça qu'il faut que ce soit l'hypnotisé qui s'amuse avant tout. (le coté ludique centré sur le volontaire)
Oui. Je pense que ça demande quand même un minimum d'empathie (ou de logique) et visiblement tout le monde n'en fait pas toujours preuve.

"science sans conscience n'est que ruine de l'âme"...
Oui.

Du paracetamol pris correctement ne présente que peu de danger. Mais Il peut aussi être très dangereux...
Même si je pense que intrinsèquement le paracétamol est plus dangereux que l'hypnose
Je suis plutôt pour une hypnose assez libre, du moment qu'il y a des précautions prises et le respect de la personne. Ce qui me gêne c'est quand il n'y a pas ça. Certains acceptent de corriger le tir, mais d'autres s'en moquent. La personne dont j'ai cité les messages nous a insulté et dit que c'était du hors sujet. Pour moi l'étique n'est jamais hors-sujet puisque je pense qu'elle est au cœur de tout.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
J'avais lu cette métaphore de la li-corne et c'était du contenu freudien pur et dur.

La pnl et la transe sont des outils très anti-éthique si on y met du contenu anti-éthique...

L'art de certains manipulateurs de se vouloir experts en cet art.

Comme Certains politiciens extrémistes ...
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
J'ai lu ton message Prudence... Et je me suis mis à la place de la personne... Et ça m'a choqué...
Moi aussi.

J'avais lu cette métaphore de la li-corne et c'était du contenu freudien pur et dur.
Tu me connais je ne suis pas très fan de psychanalyse mais là franchement même moi j'ai carrément pensé que c'était hyper phallique. "et bien sûr papa à la plus grosse"... :eek:
 

herveg

Membre
présenté comme prudence l'a présenté c'est même carrément pathologique...
Ou alors le mec est vraiment tordu!
Euh ... je viendrais pas de faire une tautologie...?
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut