Formation Hypnose

De l inconscient!...?

  • Initiateur de la discussion Kamou
  • Date de début
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
J ai finit par vous écouter paulelie, bien que ce ne soit pas vraiment ce a quoi vous vous attendiez j imagine.

Ce post est long, relativement inutile, il s adresse donc a ceux qui peuvent et ont envie de prendre un peu de temps pour des considérations sans réel impact.

Voila une question que je me pose depuis un certain temps, qui n a pas vraiment d incidence sur ma pratique, mais qui me démange un peu

L inconscient existe t il ?

Face a l absence de définition definitive et acceptée par tous (a moins qu elle ne m ai echappée??), et au mystère qui enveloppe ce concept, on est en droit de se demander si l inconscient n'est pas une métaphore terriblement puissante, un outil thérapeutique et hypnotique tres efficace, qui, s il ne repose sur aucune "réalité" biologique, permet toutefois clairement d'oter les oeilleres qui bordent nos yeux, et d offrir tout un nouveau panel de possibilités a la conscience. très pratique, quand on y pense. C'est a ce demander si lorsque l on parle de l inconscient, on n est pas déja dans le processus hypnotique...

L'inconscient est communément admis comme une sorte de systeme de traitement de l information, relativement indépendant de la conscience, puisqu elle n y a pas un acces direct, dont le langage, les "codes" sont différents de ceux de la conscience. le langage oral et également écrit, puisqu il deviennent inconscients a force d etre pratiqués, seraient une sorte de passerelle entre ces deux systèmes, un lien entre les deux mondes.

Une métaphore, que j ai régulièrement lu, dit ainsi que nous avons des yeux pour voir le monde, et que sur ces yeux sont posées des lunettes teintées, inconscientes, qui serait comme l empreinte de l inconscient sur le conscient.

Vous regardez un paysage immense et magnifique, qui s'étale devant vous, ces lunettes teintées sur vos yeux donnent sa couleur a ce que vous voyez, et c est la raison pour laquelle votre voisin, lui, n'y voit pas exactement la meme chose.

Je n'en suis pas persuadé. En vérité, je me demande si nous ne confondons pas conscience et raison.

Imaginons que l etre humain, voila des millenaires, a commencé a découvrir le langage (Chomsky me mettrait une claque mais bon, pk pas). Ce langage lui permettant de communiquer avec les autres, mais surtout avec lui meme. Il crée ainsi une sphere a l interieur de sa conscience du monde, dans laquelle regne la logique des mots, puis plus tard celle des chiffres.

Du même coup, l'etre humain se détache du présent! Il quitte l'ici et maintenant continu. Une partie de lui quitte le présent, car il peut désormais mettre des mots sur les choses, et les manipuler mentalement, en dehors de la réalité exterieure, en dehors du temps et de l espace (et du meme coup il a créé le temps et l espace...). Il a créé la pensée, dont le codage de base est la parole. Il peut raisonner. Il peut donner une logique aux choses, y compris a son existance. Surtout a son existance. Elle est cependant imparfaite et ne suffit pas a entreprendre le monde dans son ensemble, car la raison n'a qu'un pouvoir de comprehension limité (la limite des mots et des simplifications géométriques!)

La raison serait donc un des moyens qu a la conscience d avoir conscience d elle meme et du monde dans lequel elle évolue. Une sorte de programme a l interieur d une matrice beaucoup plus grande, et qui déchiffre celle ci en termes de mots. Cet exercice de la conscience se transmettant durant des centaines de générations, il est finalement admis que l etre humain nait avec la raison, que c est une composante en lui, et elle finit par etre prise pour la conscience elle meme.

Il finit meme par croire que la raison est indépendante de la réalité (l idéalisme, qui stipule que dans la pensée humaine se trouvent tous les archétypes de la réalité, cercle parfait et cercle ressenti, pour ceux qui voient de quoi je parle) et pense toucher au fond des choses alors qu il ne fait que les simplifier pour mieux les organiser.

En définitive, la raison (qui est forcément personnelle, je ne parle pas de la raison comme d'une logique abstraite sur laquelle reposerait la science, mais comme la logique personnelle qu a chacun pour expliquer son monde, sa conscience, avec ses mots. cette voie dans nos tetes) prend de plus en plus de place dans le monde des hommes. Ils finissent par ne plus se fier qu a elle. Dans un monde de "raisonnés" il n y a plus de place pour les betes inconscientes de leur propre conscience, il n y a plus de place pour ceux qui restent dans l eternel ici et maintenant.

cet outil finit par prendre la place de la conscience, cet invention de l esprit finit par borner la vision que l homme a de son esprit et de sa conscience. pour lui, la raison est son monde, sa conscience.

Toutefois la conscience a des capacités bien plus évoluées que cela, ses perceptions sont bien plus infimes, rien ne lui echappe et elle a des capacités qui échappent totalement a la raison, car elles ne sont pas "visibles". Ces capacités ne trouvant aucun écho dans la raison, elle préfère les oublier, les mettre sur le banc.

Imaginez. Imaginez ce paysage, devant lequel vous vous tenez. Si ce n etait pas vos lunettes qui étaient teintées, mais le monde tout entier? Votre conscience est bien plus étendue que vous ne l imaginez, et elle ne se borne pas a la conscience qu elle a d elle meme. Ces paysages sont en vous, ainsi que la totalité de ce que vous percevrez jamais du monde. Le concept est difficile a atteindre avec des mots, et pour cause, il leur échappe.

Un monde imparfait. Ceci est une absurdité, le monde ne peut pas etre parfait ou imparfait, il ne peut qu etre. Mais le fait est que nous vivons tous dans "notre" monde, mais egalement que "notre" monde vie en nous.

J ai conscience de ne pas etre très clair (l heure tardive n aide pas, le sujet étant deja assez delicat a manipuler), j espere toutefois que vous aurez touché de l esprit ce que je tend a vous faire entrevoir.

Evidemment ce post n a pour ambition que de soulever des questions, aucunement de donner des réponses, et donc encore moins de les prendre pour des vérités.
 
Couchetard22

Couchetard22

Membre
messages
401
Points
3 310
Localisation
Bretagne
Ou encore, un problème/sa solution... :wink:
On peut décliner çà encore et encore.
 
Couchetard22

Couchetard22

Membre
messages
401
Points
3 310
Localisation
Bretagne
Pour revenir à la question initiale, de la même façon, on ne voit pas l'air que l'on respire, on déduit son existence...
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
le truc c'est pourquoi créer une boite pour y mette un inconcient
pour y appeler un chat un chat vivant-mort :idea:
ou désespérément vouloir nous révéler LA vérité quantique.
qui est une vérité quantique comme une autre
après le on il y a le off .( notamment a Avignon)
on peu se satis-phère de la logique floue ou
du on dans le off,
le tout on c'est d'y croire
et surtout de nous persuader nous même en créant des expériences pour nous en persuader.
nous persuader de nos métaphores en l'expérimentant
je ne suis en fait pas loin de penser que en vérité cela a été expérimenté a grande échelle une boite ou on met des gens et de l'acide cyanhydrique ...
la science au service de la métaphore...

c'est un peu la connerie humaine au service du quantique,
ensuite Einstein a expérimenté la fusion nucléaire a ciel ouvert
et puis s'est posé des questions étiques après...

science ou religion ?
métaphore ou réalité ?
 
Couchetard22

Couchetard22

Membre
messages
401
Points
3 310
Localisation
Bretagne
On a le droit de ne pas se prendre la tête, ne surtout rien changer çà pourrait être pire mais çà pourrait être mieux aussi et, surtout, ne rien faire parce que si c'était mieux, on aurait moins de raisons de râler! :shock:
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Votre réalité n'est que ce que vous y apportez.

L utilité d "inventer" un inconscient est d'offrir aux hommes de nouvelles possibilités. De nouveaux choix. De nouvelles voies, qu ils ne voyaient pas auparavant. Les rendre plus heureux. Plus épanouis.

Vous en voulez au monde entier. Les sciences, les religions.

Pardonner

Vous trouverez toujours de l horreur a voir dehors. Vous trouverez toujours des raisons de ne pas croire, de briser, de casser, de vous sentir mal et d'en vouloir aux autres.
Il y a assez de dégueulasse, la, dehors, pour remplir une âme entière. Des hommes qui se piquent avec des stylos, des femmes qui vendent leur cul pour une petite dose, des salopards en costume cravate pour ecraser les petits sous leurs belles chaussures lustrées, des bouffeurs de cigares pour jetter des bombes, des pères qui tuent leurs gamins a coups de ceinturons. L'horreur est sans fin. Un océan entier d horreurs se jette, la, en bas de votre immeuble, son écume nous nargue chaque jour.

On a tous toute une ribambelle de démons degueulasses pour nous courber l echine.

Ceci dit une fois qu'on a fait ce constat, il est peut etre temps de se demander ce qui vaut le coup de vivre, de respirer, et d avancer.

Pardonner


Construire


Je n'ai pas d autres mots.


En définitive, regardez vous dans un miroir, et demandez vous si ce que vous y voyez n est pas que votre croyance.
Si vous pensez que non, je suis heureux de vous annoncer que vous etes capable de croire! C'est peut etre la votre religion?
Si vous réalisez que oui, alors comprenez bien que vos croyances sont entre vos mains.
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Heuuu je sait pas si g tout compris là :lol:

Une particule peut être à la fois vivante ou morte car elle peut être intacte ou se désincarné au bout d'une minute ?

Heuu dans ma mémoire ca me fait rappel avec nos cellules, qu'il y en a qui meurt et d'autres qui vivent chaque seconde...c'est ça ?



:arrow: de la même façon, on ne voit pas l'air que l'on respire, on déduit son existence...


on ne voit pas l'air qu'on respire oui, mais de là en déduire son existence, il y a eu des test de fait qui prouve que l'air a une composante chimique non ? ce n'est plus une déduction ça !

Par contre, ce que je vous parle, je pourrais dire que ce sont des déductions que ça existe mais que ça ne se voit pas.....

quand à l'inconscient, c'est comme le temps et d'autre chose que l'on dit réel puisque ça se voit mais qui sont pourtant illusion quand on est conscient ........alors :lol:

Ne doit on croire que ce que l'on voit ?

Ou même ce que l'on voit ne peut être cru ? :lol:
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Il n'y a pas a croire ou ne pas croire.


Croire que l on ne peut pas croire est une croyance en soit.


Nous ne sommes QUE subjectivité. Il ne pourrait pas en etre autrement.

En tout cas c'est ce que je crois


Parlons de sur/naturel :

J'ai tout autant de raisons d y croire, que de raisons de ne pas y croire.

Je n'ai rien vu qui puisse le prouver,

rien qui puisse le nier

Ma naissance, mon existance, est un mystère qui semble tout a fait surnaturel
Dans le meme temps, quoi de plus naturel que cela?


Puisque la boite ne s ouvre pas,


J'oriente mon comportement comme si l un et l autre étaient vrais. Je considere qu il y a un chat mort, et un vivant.

M entendez vous?
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
cc....oui tu es entendu :D

Si tu prends du "temps" regarde ça...2H43 hein !!

Rien de sur/naturel...mais par contre, une simple vérité.

Au début c'est notre fonctionnement et ensuite tu y verras un nouveau monde :D

Possible ? utopiste ? marxiste ? communiste ? inconscient ? ou tout à fait conscient !!!!!????!!!!! :D


http://www.youtube.com/watch?v=4Z9WVZdd ... r_embedded
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
On a le droit de ne pas se prendre la tête, ne surtout rien changer çà pourrait être pire mais çà pourrait être mieux aussi et, surtout, ne rien faire parce que si c'était mieux, on aurait moins de raisons de râler!


mon bénéfice caché en quelque sorte .

donc pas de solutions sans y croire, c'est bien imaginé :shock:

l'histoire du chat est un koans.
une question inductive pas étonnant que cela amène des réactions...
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
La peur de redécouvrir le Soi m'aime :D
 
Couchetard22

Couchetard22

Membre
messages
401
Points
3 310
Localisation
Bretagne
jeangeneve à dit:
donc pas de solutions sans y croire, c'est bien imaginé :shock:
Dans la mesure ou tout ce que nous percevons passe au travers des mots/maux que nous avons mis en place en créant notre réalité au fil du temps, nous ne percevons que notre carte du monde mais pas le réel. Les mots assemblés ne nous donnent accès qu'à notre description de notre réalité, tous nos jugements/"visions" sont des croyances! En tout cas... c'est ma croyance.

jeangeneve à dit:
l'histoire du chat est un koans.
une question inductive pas étonnant que cela amène des réactions...
Dans la mesure où chacun "réagira" ou pas à cette question, assumez le fait que vous projetez, ce sont vos projections qui vous font réagir. Ces quelques mots écrits n'ont pas par eux-même le pouvoir de vous faire réagir! :roll:

Après "Schrödinger", je vais appeler mon deuxième chat "Koan"... :D
 
katia (zoulouk)

katia (zoulouk)

Membre
messages
3 075
Points
2 580
Peut on en quelque sorte envisager que l'inconscient soit une simple construction théorique ?

Et en quoi cette construction théorique, si elle en est une, pourrait nous être utile ?

Peut être une simple boite à idée que l'on se permet de créer, qui finalement qu'elle existe ou n'existe pas, est ce important, tant que cette boite à idée fonctionne et nous aide à être mieux ?


Et envisager l'inconscient comme une boite noire assez malefique, siege de tous les troubles dont on connait pas la solution et responsable de cet état, n'est pas une idée vraiment géniale.
Celle là, je la laisse à ceux qui en ont besoin
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Oui on peut dire que c'est une création théorique...
Biensûr qu'elle peut être utile et servir à se faire du bien....c'est déjà mieux que rien !!
Celà à pour moi importance de re/co/naître qu'elle n'est qu'une création de mon mental dualiste qui veut empêcher l'unification de ma propre conscience.

C'est un peu comme le voyage astral si je puis dire....vous n'aurez pas conscience que vous pouvez exister et être connecté à d'autres dimmenssion tant que vous ne l'aurez pas expérimenter, vu !!

L'attention...le regard...l'observation qui te permets d'être,et d'en être conscient .

Celà ne peut en aucun cas être une boite noire...une transitoire peut être ? car il ne peut y avoir de jugement à l'ignorance, à la peur de se reconnaitre .


https://www.casimages.com/
 
Couchetard22

Couchetard22

Membre
messages
401
Points
3 310
Localisation
Bretagne
Xorguina, j'ai l'impression que ce dont tu parles correspond au monde du Nagual (Castaneda), mais son mentor parle tout de même de"l'Inconnu"...
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Heuuu non couchetard, connais pas....mais il y a tellement de choses qui peuvent faire résonnance avec d'autres !
Souvent le mental qui fait référence à ce qu'il a déjà appris, la mémoire du passé !

L'inconnu c'est pour moi ;la peur de l'inconnu.... qui n'est jamais que la peur de se détacher du connu :idea:
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
J'ai des difficultés a croire qu'il n y a rien dans cette boite, qu'elle ne soit qu'un pivot de plus, un outil...

J'ai rencontré une periode de ma vie récemment, une période assez lointaine. J'ai entendu cette phrase :

"on ne connait pas la valeur des choses tant qu'on ne les a pas perdues". Ma mère disait ca, et elle pleurait.


Croyez le ou non, mais prendre conscience de toutes les ramifications dues a cette croyance m a beaucoup éclairé. La graine avait fait un beau chêne et ses racines s'étendaient loin...

Les croyances relèvent elles du système conscient ou non? Je vois mal la partie "reptile" de mon cerveau entendre un tel concept. La limite conscient inconscient est elle bien définie ou reste elle assez flou pour ceux qui ne remettent pas en doute son existance?

Ou bien mon esprit a "inventé" une solution face au paradoxe d etre persuadé de trouver qq chose, mais de ne rien avoir a trouver? Ca pourrait coller.

Bien que cela ne change rien, puisqu il y a effectivement un sentiment de mieux etre a la clef, j'aimerai simplement comprendre a quoi je dois cette "guerison"
 
Couchetard22

Couchetard22

Membre
messages
401
Points
3 310
Localisation
Bretagne
Kamou à dit:
J'ai des difficultés a croire qu'il n y a rien dans cette boite, qu'elle ne soit qu'un pivot de plus, un outil...
Je vois l'inconscient comme les physiciens voient le vide quantique, c'est en apparence "vide" mais c'est plein de potentiels...

Kamou à dit:
Les croyances relèvent elles du système conscient ou non? Je vois mal la partie "reptile" de mon cerveau entendre un tel concept. La limite conscient inconscient est elle bien définie ou reste elle assez flou pour ceux qui ne remettent pas en doute son existance?
J'ai l'impression que les limites sont... fluctuantes.
Le reptilien comme tous les éléments et systèmes qui nous composent, fait partie de cette systémique que nous appelons la vie. Notre logique conceptuelle divise/sépare tout, ce qui crée parfois des contradictions oppositions dont Dame Nature, elle, se fiche complètement. Elle est action et notre conscient est réflexion...

Kamou à dit:
Ou bien mon esprit a "inventé" une solution face au paradoxe d etre persuadé de trouver qq chose, mais de ne rien avoir a trouver? Ca pourrait coller.
Il est bien difficile de se dire "quelle importance..."

Kamou à dit:
Bien que cela ne change rien, puisqu il y a effectivement un sentiment de mieux etre a la clef, j'aimerai simplement comprendre a quoi je dois cette "guerison"
Si on ne fige pas le "réel" en tombant dans la croyance ferme et vérouillée en l'explication qu'on aura pu trouver, pourquoi pas.
Ce moment particulier peut-être aussi une ressource que votre IC pourra, lui, utiliser, si vous lui demandez, sans que votre conscient sache vraiment comment.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
" une ressource IC à utiliser sans que le conscient sache vraiment comment"

ben voilà une magnifique définition de la ressource hypnotique !

:)



et cela explique que le conscient ait bien du mal à le comprendre

qu'il faut qu'il ne cherche pas à comprendre...

:roll:
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Chercher a comprendre est un hobby

Ne pas rester un concombre de plus ballotté entre carottes et autres légumes en tous genre. Certes une illusion, mais tout a fait salvatrice et fort utile qui plus est.

Ceci dit j ai bien compris que comprendre n'est qu une occupation de second ordre en ce qui concerne l hypnose. Un plaisir intellectuel. Qui laisse libre cours a tout le reste.


Les hypnothérapeutes me semblent redouter le "comprendre". Il suffit de le relativiser, lui donner la place qui est la sienne : un organe vital parmis tant d autres. Ni dominant, ni plus fiable, mais tout autant important.

Un levier qui plus est, a la seule caractéristique qu il risque de se retourner contre vous. Es pour cela que vous le tenez tant a distance? Comme un enfant qui joue avec un elastique en quelques sorte, aussi impatient de le voir voler au loin qu il redoute qu il lui revienne a la figure.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 087
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
oui l'hypnose est plus qu'un plaisir intellectuel : c'est un égoïsme altruiste !

Se faire plaisir en faisant plaisir aux autres...

:)
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
là je suis en phase ...
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
L hypnose,

ou la métaphore du paradoxe.

A moins que ce ne soit le paradoxe de la métaphore?
 
jeangeneve

jeangeneve

Membre
Pro
messages
2 174
Points
6 410
Localisation
là bas,
pas si paradoxal finalement 8)
 
xorguina

xorguina

Membre
messages
4 186
Points
4 530
Localisation
Pays basque
Quand vous vous coupez le doigt en épluchant des patates, c'est pas grave hein ? vous savez et êtes conscient que votre corps va se soigner tous seul...qu'il va faire sa petite croute et que se ra fini !(en gros hein !) vous trouvez ça même normal n'est ce pas ?

Alors pourquoi ça ne s'applique pas pour le reste ? pour tout le reste, physique, psychique ? ou est le problème ?

Comment voulez vous être vraiment dans l'éthique et l'intégrité si vous continuez à donner du pouvoir à un inconscient...que vous restez donc inconscient des capacités de votre conscient ?

Serais ce là le tri du bon grain de l'ivraie ?
 
Kamou

Kamou

Membre
messages
615
Points
2 890
Je reviens sur ce post!

Une discussion avec métaphore m'y a fait penser. Notamment sur la nature de l'inconscient...

J'ai changé de vision sur l'inconscient, plutot, elle s'est transe/formée au fur et a mesure de mes expérimentations, et de mes reflexions.

Alors j'aimerai donner ma définition de l'inconscient et du conscient, et savoir ce que vous en pensez.

Je reprend les mots du message, métaphore, car je trouve qu'ils reflètent assez bien l'idée que je m'en fait, et je voudrais les soumettre aux critiques et avis.

Pour moi le conscient ne résulte de l'inconscient que dans le cadre ou il s inscrit dans celui ci. Il n'en est pas seulement la résultante, il en est une des composantes.

je vois la conscience comme un être a part entière a l'intérieur d'un monde, l'inconscient. Les deux sont étriqués et liés bien évidemment, mais ont deux fonctionnements bien distincts, a savoir que l'un s identifie comme lui même, et l'autre est neutre : il est seulement.

Et je dis qu'ils sont indépendants pour la simple raison que la conscience est capable de raison, de reflexion détachée, d'idéal, or si elle dépendait entièrement de l'inconscient, elle ne serait que pulsions, et actions. Sa reflexion détachée depend en partie de l'inconscient, notamment dans les directions qu'elle prend, mais sa capacité a cela, est une preuve selon moi, qu'il y a la une composante indépendante dans son fonctionnement du reste de l'être.

Du coup pour avoir accès a l'inconscient, j ai besoin d'expliquer a la conscience qu'elle n'a pas besoin de se mettre sur le chemin de mes paroles, et pour qu'elle accepte, dans ses propres termes, il faut qu'elle passe un pact avec moi, implicite, ou explicite, qui fera qu'elle pourra se tourner vers d'autres choses l'esprit tranquille pendant que je "travaille".

Et cette vision ne reflète que mes propres réflexions, que mes propres vécus. Elle me convient puisque cette simplification me permet d'atteindre des résultats intéressants.
 
Vous aimerez:
Kamou
  • Question
  • Kamou
Réponses
22
Affichages
4 K
xorguina
xorguina
Kamou
  • Question
  • Kamou
Réponses
14
Affichages
3 K
Paul Elie
Paul Elie
Kamou
  • Question
  • Kamou
Réponses
5
Affichages
2 K
Kamou
Kamou
Nouveaux messages
Alexis Savignac
  • Alexis Savignac
Réponses
1
Affichages
45
dide70
dide70
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
Réponses
24
Affichages
550
Alexis Savignac
Alexis Savignac
Y
  • Question
  • Yann91800
Réponses
2
Affichages
48
dide70
dide70
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut