Déçu par la défaite...

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Albertdici, 9 Juillet 2014.

  1. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Bon ben tout est dans le titre.
    J'ai bien lu beaucoup de chose. J'ai appris la technique ericksonniene pour être sur d'avoir un truc qui marche. J'ai répété et je suis convaincu que ça peut marcher.
    Le but de l'affaire était d'aider a détendre ma femme.
    Bon, je tente les tests de suggestibilité. Ça marche qu'a moitié. Les doigts se collent mais ne restent pas collés. Les bras avec un poids et un ballon bougent en sens inverse. Pré talk (que j'avais bien compris hyper important avec un proche...) ou j'explique tout, même qu'elle va garder le contrôle...
    Donc, mise en condition pas de tel, pas de babyphone, lumière tamisée, pas de bruit, voix un brin grave et discours fluide.
    Au moment du test de catalepsie, ça met même pas une seconde a se rouvrir après le début d'essai. Je continu et test de la main et raté... Elle m'aide a lever la main donc je la repose et lui explique qu'il faut qu'elle se detend. Bon re et rien toujours le même effet. Je re-essai en touchant depuis les épaules jusqu'à la main. Mais rien, la poupée de chiffon ça marche pas.
    Je lui dis qu'on stoppe l'affaire et j'essaie de lui montrer l'effet recherché. Ben la non plus! La main rigide au bout du bras! Je lui pli le poignet en lui explique la détente... Ça met au moins 5 bonnes minutes avant d'avoir une main vraiment détendu mais avec des reprises de contrôle sporadiques... J'essai de passer au coude et paf! La même!
    D'où la question : elle est convaincu que l'hypnose c'est truquée et que juste la voix ne peut pas faire assez... Donc, y a-t-il des techniques plus rapides ou spécifiques pour les "résistants" ?
    J'avais envisager une hypnose légère avec une post induction pour approfondir par la suite mais même la légère n'est a priori pas accessible...

    Dommage tout ça, pourtant y a du boulot!
    @+

    Édit: j'ai oublié de dire qu'elle est plutôt sensible au touché et peu a la voix, donc il faut sûrement changer de canal mais l'hypnose kinesthésique je ne trouve rien ...
     
  2. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1697
    J'aime reçus:
    532
    Points:
    5380
    Bonjour Albert
    A te lire on dirait un garagiste qui parle de la réparation de sa voiture...... (sauf ton respect.)
    Tu as lu la fiche technique de l'hypnose, mais la voiture ne démarre pas pour autant. Test de ceci, test de cela et rien....
    Comme tu le dit, tu as appris la technique dans des bouquins, appris mais pas compris le sens, le fonctionnement, le principe. Car comprendre c'est ce donner la capacité à s'adapter, inventer et finalement oublier la technique si elle est bien intégré.
    Si ta femme dit que "la voix ne peux pas faire assez" et qu'elle conclus que c'est truqué, elle à raison puisque c'est son vécu avec ce que tu as fait.
    Elle n'est pas résistante, elle n'a pas vécu une mise en hypnose.

    Alors si tu veux un conseil. Voila mon avis.
    La plus grosse erreur est de rechercher la transe...!
    Abandonne les tests totalement inutile. Chiant et ne démontrant rien (tout le monde est hypnotisable) si tu veux faire de l'hypnose Ericksonniene pour la détendre,
    reste simple, (induction classique) installe la confortablement.
    Suggère lui de fermer les yeux, de respirer calmement et propose lui de relaxer son corps des pieds à la tête doucement, calmement sans autre objectif.
    Introduit quelques truismes pour facilité l'acceptation de la transe (pendant que tu respires tranquillement, que tu es tranquille sur ce fauteuil, tu vas bientôt entrer en transe)
    Evite la négation.
    Utilise la confusion,(je me demande quelle main est maintenant plus détendu? la gauche peut être ou la droite?)
    Bref, revois les méthodes d'induction, le langage etc...

    Tu la guide, toi même tranquille, basant le rythme de tes mots sur ta respiration, sans changer ta voie (c'est ridicule) parle juste calmement et doucement.
    Fait un approfondissement en lui suggérant d'imaginer un chemin, un paysage, un lieu quelle aime, qu'elle s'imagine si promener.
    Suggère lui de bien détailler ce quelle voie, entend, sent etc.... Plus elle avance, plus elle ce détend etc...
    Et laisse la s'installer dans cet endroit et profiter.... suggère lui le calme, etc...

    Et toi, reprend ta lecture en cherchant la compréhension et non une recette à appliquer. Tu as loupé quelque chose si tu crois que la voie est l'hypnose!
    Les mots sont l'hypnose, mais pas n'importe comment.
     
  3. Azakaloo

    Azakaloo Membre

    Inscrit:
    8 Juin 2014
    Messages:
    23
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    550
    Localité:
    Sorel-Tracy
    Peut-être qu'elle voit ça trop "gros" trop spectaculaire. Tu peux banalisé la chose en lui disant que l'hypnose on en fait tout les jours, chercher ses clés qu'on viens juste de déposer, se demander si oui ou non on a barré la porte... Tu peux lui dire que l'hypnose est un état de détente,un peu comme lorsque qu'on fait un petit somme sur un fauteuil confortable après avoir manger en lui mentionnant qu'à tout moment elle aura le contrôle. Un petit truc aussi pour l'induction pour éviter que les sons environnant viennent perturber la transe: "Les sons que tu pourrais entendre vont t'aider à aller... de plus en plus.... profondément... en relaxation..." et tu ratifies par "très bien"
    Et de plus vu qu'elle pense que ta voix ce n'est pas assez en intégrant les sons environnants, ce n'est pas seulement ta voix qui l'aide à entrer en hypnose. Sert toi de l'environnement, par exemple si tu entend une auto passer dehors tu peux lui dire "tout comme le son de cette auto qui s'en va au loin, tu peux laisser aller ton esprit conscient... s'évader... en même temps que ton esprit inconscient écoute ma voix.
     
  4. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Il y a des personnes plus suggestibles que d'autres et... des trucs marrants: après ma formation j'ai essayé sur mon mari (normal je l'avais sous la main) et je n'y arrivais pas, nous n'y arrivions pas, parfois un transe très légère et hop réveil aussi tôt, j'en ai parlé avec d'autres personnes du stage et surprise plusieurs avaient essayé sur leur conjoint sans succès alors que ça fonctionnait avec plein d'autres personnes (même retour de mon côté). On a parlé de ça et de tout façon on était déjà convaincu que dans l'aide psy on laisse tomber pour les proches (hormis écoute respectueuse et accueil).
    La pratique joue beaucoup, pas que la lecture, et il vaut mieux varier les personnes.
    Si le but c'est la détente il y a plein de méthodes de relaxation.
    Sinon comme on dit Hibou et Azakaloo.
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue Albert

    Peut-être que ce n'est pas de ton hypnose forcée qu'elle a besoin, mais de ton hypnose spontanée ?
     
  6. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Bonjour.
    Déjà merci a tous, même a hibou13 (je prend ta réponse comme des encouragements).
    Je n'ai peut-être pas assez expliqué pourquoi j'en suis arrivé a l'hypnose.
    Madame est très largement surmenée et mère au foyer de 3 terreurs en bas âge. Au delà du fait qu'elle me convient tout a fait, son éducation a été très "old school". Madame au foyer et monsieur qui bosse et tout ce qui va avec: les psy-truc c'est des charlatans, l'hypnose c'est truqué, les homo sont comme ça parce que c'est génétique... Vous voyez très bien de quoi il retourne. Plus elle est tres très terre a terre. Elle fait très attention a ce que les gens disent mais ne se détend pas du tout avec la parole.
    On ajoute a ça un traumatisme lors de la perte de papa dans des conditions qu'elle n'accepte pas et maintenant c'est tout qui va mal. Elle n'a plus envie de rien, se focalise sur une activité, ne voit plus personne... Enfin une petite chose que l'apparente a une dépression.
    L'idée s'était dans un premier temps de " l'obliger" a prendre du temps pour elle. Tant qu'elle se détend elle ne se stresse pas aux taches ménagères. Ensuite, lui redonner un peu d'estime de soi. Elle l'a perdu alors qu'elle n'a pas vraiment changer mais comme elle ne se réalise pas, elle perd confiance. Puis lui suggérer que comme ça marche pas trop mal, la même action menée par un pro serait encore plus efficace.
    Voilà toute l'histoire. A mon sens, juste la détente ne suffira pas. Il faut "forcer" le destin dans un premier temps. C'est étonnant mais c'est notre mode de fonctionnement. Je suis obligé de lui imposer des choses pour qu'elle réalisé que c'est profitable sinon elle n'y va pas, d'où la transe pour suggérer ensuite.

    Donc est-ce une bonne approche et si oui, vu qu'elle est très réfractaire, ne faudrait-il pas aller vers des techniques plus "violentes" type butterfly induction ou autre pour obtenir la transe et l'approfondir ensuite avec elman?

    Merci a tous de votre sollicitude je suis très agréablement surpris. @+
     
  7. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1697
    J'aime reçus:
    532
    Points:
    5380
    Tu as bien raison..;)
    Les gens qui "vont mal" ne veulent pas tenter quelque chose, c'est courant. De plus tu n'es surement pas le mieux placé pour avoir une action thérapeutique sur elle.
    Ton message plus précis me conforte dans mon premier message.
    Renseigne toi sur la psychologie, l'état dépressif, le manque d'estime et vois comme cela s'aborde en hypnose (surement pas en suggérant le passage d'un état à un autre (forcé), mais en la valorisant, travailler sur l'interet du temps libre, de la liberté, faisant remonter ses qualités, l'envie de projet etc...) Sur un forum pas facile d'être très précis.
    En attendant reste sur un objectif de détente, relaxation dans un premier temps, la réussite entraînera un regard plus positif pour elle par la suite. Crée pour tes moments d'induction une atmosphère de tendresse entre vous, précède d'un massage par exemple.
    Tu peux réfléchir aussi (hors hypnose) au temps que vous vous consacrez pour vivre des moment de couple (allez hop les mômes chez mamie)
     
  8. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Je te remercie de ces conseils.
    Néanmoins, c'est déjà la réflexion que j'avais mené (avec elle d'ailleurs). Nous en étions arrivé aux mêmes conclusions. Le problème c'est après. Nous sommes tous d'accord sur l'analyse c'est juste les solutions qui pêchent... Elle a peur du changement et j'ai l'impression qu'elle se complait dans son état. Je lui ai déjà imposé un we en amoureux. Les papi et mami sont arrivés sans prevenir et on est parti. La première réaction a été le refus et m'a engueulé. Plus de 2 heures pour dérider... Mais au bout de deux jours elle m'a dit que s'était bien et qu'on devrait recommencer. Donc toujours le même problème : l'amorce de changement!
    Peut-être devrais-je chercher autre part...

    Merci quand même du temps passé pour ce cas somme toute habituel je pense...
     
  9. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    C'est dur de voir des personnes qu'on aime souffrir. Sinon je pense comme Hibou, te renseigner, prendre des moments tendresse, être en couple etc. Mais l'hypnose ne permet pas de forcer les gens à faire des choses qu'ils ne veulent pas faire, elle peut aider à percevoir les choses différemment, à retravailler plus facilement, plus rapidement des schémas mais ça me parait délicat en tant que conjoint. Par contre si ton rôle n'est pas de l'aider comme un "psy", tu peux énormément l'aider comme mari, avec tout l'amour que tu sembles lui porter, et ta capacité à enclencher des choses, de faire varier le quotidien pour un week-end, pour un moment etc. Et ça c'est énorme! Lui faire partager cette énergie que tu as. Peut être qu'avec de plus en plus d'expériences positives une fois passé l'annonce de changement elle va accepter le/les changements plus facilement (et qui sait peut être entamer une démarche pour s'aider à s'aider elle même), comme une exposition progressive (c'est un truc de TCC: quand une personne a une phobie de quelque chose on l'expose de loin à un peu de cette chose et on augmente au fur et à mesure en répétant plusieurs fois la même étape et jusqu'à extinction complète de la peur; par exemple dessin d'araignée, photo en noir et blanc d'araignée, photo en couleur, araignée morte etc.). Bon courage à vous tous.
     
  10. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Et si tu lui offrais de superbes vacances, une jolie surprise ?
     
  11. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Bonjour.
    Pour les jolies vacances c'est une idée mais bien sûr elle est hyper casanière et elle ne veut pas "abandonner" ses gosses. Toujours le même problème amorcer le changement...
    C'est pour ça que je me suis tourner vers l'hypnose, juste pour amorcer le changement...

    @+
     
  12. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Dans le fond c'est quoi qui ne va pas pour elle ?
     
  13. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Bah, juste qu'elle en a marre de tout, qu'elle ne peut pas faire quelque chose pendant plus de 20 min sans se lasser, elle n'ai pas son corps mais ne fais pas de sport parce que c'est trop long, pas de câlin parce et est pas belle et elle perd du temps, on va pas "en ville" parce qu'avec les gosses c'est compliqué, on va pas dans la famille parce que les gosses sont pénibles dans la voiture, ... Enfin voilà, y a toujours quelque chose mais elle n'a envie de rien sauf vendre des affaires de bébé qu'elle a achetées pas cher ( et ça lui prend 4 ou 5 soirs sur 7 jusqu'à 23h - 23h30)...
    Y a pas un problème mais la liste n'est pas exhaustive... ?
     
  14. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Si tu veux capter son attention + +, pourquoi presque pas la plonger dans un état hypnotique, c'est d'aller vers ce sujet qui la passionne visiblement de longues soirées... pour entrer dans son monde. Peut-être qu'elle les revend plus cher qu'elle ne les a achetées ou quelle a l'âme de faire des affaires... ? Peut-être que tu peux y trouver quelque chose qu'elle pourra transférer dans d'autres domaines et retrouver ainsi un goût plus large pour de maintes choses ? Ou pour la surprendre méga plus, plus, tu vends également quelque chose le soir, bon des trucs qui ne fâchent pas ?

    On voit qu'il y a un centre d'intérêt qui reste, donc c'est pas perdu...
     
  15. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Certes, il reste un centre d'intérêt. Sauf que: 1) quand elle fait ses petites histoires, ce n'est pas pas la peine de lui parler elle n'ecoute que d'une oreille, 2) elle n'accepte aucune aide parce que c'est SON truc (ce que je respecte complètement). En faite, je me demande si je pourrais faire une interruption de patern quand elle passe ses annonces (non là je déconne!)

    Merci de prendre du temps, mais la on s'égare. Sinon, est-ce que une induction butterfly ou kappa pourrait instaurer la transe avant de faire des deepener type elman.
    Je n'invente pas tout ça. J'ai pris pour base les vidéos de hype-n-ose sur YouTube. Tout ça paraît facile alors mythe ou réalité ?
     
  16. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Re.
    Pas de réponse, j'ai du mal poser ma question...
    En fait, je voulais savoir si tout le monde peut hypnotiser tout le monde ou certain (certaines) seraient complètement hermétiques a certains autres ( les moins doués ou les plus amateurs...)
    Merci.
    @+
     
  17. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1697
    J'aime reçus:
    532
    Points:
    5380
    Tout le monde peut hypnotiser, il faut apprendre.
    Tout le monde est hypnotisable, question de technique.
    Pour être thérapeute, il faut passer par la case formation et expérience et tout le monde ne le sera pas. (ne pas y arriver en regardant quelque vidéo, ne fait pas de l"hypnose un mythe)
    On est à priori pas le meilleur thérapeute pour sa compagne.

    Et surtout pas en cherchant le miracle d'une bonne induction violente ou rapide histoire de régler un problème à sa façon.
     
  18. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    On peut hypnotiser beaucoup de personnes, mais pas toutes... bien sûr question de savoir faire, d'apprentissage. Le consentement de l'autre est primordial, obligatoire
     
  19. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    @ Hibou13. Je comprends bien tes réticences. En fait, j'ai du mal m'exprimer. Je ne cherche pas a être hypnoterapeutre ni clinicien. Le but c'est d'amorcer une relaxation et pourquoi pas un changement. J'ai tenter une méthode elman mais c'est un échec complet. Rien du tout! Pas une amorce de quoique ce soit. Elle n'est pas du tout réactive a la voix. Elle est kinesthésique c'est sûr. Autre point, si je lui dis : "fermes les yeux et imagine toi descendre un escalier". Elle essais... Petit rictus... " Ben je vois rien! C'est tout noir, je peux pas me voir!". Donc l'idée, c'était de créer une induction pour "mettre en conditions". Après on verra si j'arrive a faire des approfondissements.

    Néanmoins, si tu as des idées pour m'orienter vers des techniques pour ce type de " patient", je fais les recherches et je reviens. Mais j'ai pas envie de lâcher l'histoire. C'est un peu l'impasse là, donc je veux essayer quelque chose qui peut marcher.

    @zoulouk2 : le consentement n'est pas un obstacle. Par rapport a ta réponse, comment reconnaitre quelqu'un qui est réfractaire? Et dans ce cas, quelle solution ?

    @+
     
  20. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1697
    J'aime reçus:
    532
    Points:
    5380
    Je vais te dire un truc cash (surtout le prend pas mal)
    Tu es peut être LE problème de ta femme. Et tu ne le sais pas et elle ne se l'avoue peut être pas à elle même.
    Bien entendu, rien de méchant la dedans, je le répète. Tout cela peut être totalement sans que tu en soit conscient tout comme elle.
    (dans ce genre de cas, c'est rarement la femme seule qui est en cause, mais son contexte et son couple, seulement c'est difficile de ce l'avouer pour plein de raison. Il n'y à pas un qui va bien et une qui va pas bien, le "sauveur" fait parti du problème)

    Alors tu peux faire une induction rapide (en admettant quelle soit réceptive) tes suggestion de détente, de calme vont tomber à plat.
    Pourquoi? parce que tu t'adresses à l'inconscient et que si son inconscient considère que le problème n'est ni l'attachement aux enfants, ni sa volonté d'être casanière etc etc mais simplement votre mode de vie depuis longtemps, votre façon d'être en relation depuis longtemps ou que sais je encore, alors pour la "protéger" il la complet dans son attitude actuelle.
    Toi et elle voulez plus de relaxe alors que son besoin est d'oser une autre vie. ( du moins une autre façon de vivre sa vie, votre vie).
    Surtout ne va pas imaginer que je met en cause vos sentiments et votre sincérité, cela n'a rien à voir, ok!

    Ce que je veux te dire c'est que nous ne savons pas vraiment quel est le vraie problème (même quand ça semble évident), la personne non plus ne le sait pas le plus souvent.
    Donc le but est de s'"adresser" à l'inconscient sans formuler vraiment mais le laisser remonter de lui même les capacités à résoudre le problème. Lui suggérer (par exemple) qu'elle peut s'autoriser des plaisirs nouveaux, quelle peut trouver agréable de découvrir d'autres choses, quelle en à les capacités, la force en elle etc.... Qu'elle n'abandonnerait personne sur ce chemin de bonheur, au contraire son entourage serait heureux de la voir épanouie etc..
    Dans cette démarche elle peut "autoriser" sont inconscient à laisser tomber les barrières, les obstacles (mentaux) qui la bloque et ce sentir plus légère. Après séance, voir les choses d'un autre regard et probablement en parler plus clairement avec toi (disons avec moins de pudeur ou résistances).

    Pour cela, et comme elle est réfractaire à ton langage, ce n'est pas en forçant le passage que tu y arriveras mais en douceur.
    Tu la dit kinesthésique, très bien alors pourquoi lui faire descendre un escalier? (pourquoi pas lui faire ressentir une douce brise, les rayons du soleil sur sa peau etc...)
    Tu lui suggère des visualisations, alors quelle ne vois rien et que c'est dur pour elle.
    Tu vois, pas si simple, sans info sérieuse sur la compréhension de l'hypnose et être autonome (sortir des modèles pré-maché qui ne s'adapte jamais ou rarement aux cas toujours particulier)
    Tu as appris l'hypno ericksonienne et tu fais cependant 2 erreurs de débutant. (c'est normal)

    Je te disais plus haut :Tout le monde est hypnotisable, question de technique. Oui y compris ceux qui sorte de séance avec un grand sourire vainqueur en disant ".. humm sur moi ça marche pas votre truc.." Ils sont leurré par le langage hypnotique, ont sans même sans rendre compte entendu des suggestion qui les "travailleront" et produiront leur fruit.
    Pour cela, c'est une sacré préparation "conversationelle", qui induit l'acceptation de la transe en affirment le contraire (par exemple: y compris en affirmant qu'il n'y entrera pas, ou que si oui c'est si il le veux exclusivement)
    qui affirme qu'il n'est pas utile même d'écouter, qui demande simplement une coopération (un contrat) pendant un temps définis (par exemple, juste être là, tu te détend, je parle).
    Cela peut impliquer un travail sur 2 ou 3 séance simplement pour entrer dans une transe "classique".

    Je te suggère de bouquiner un peu sur la pnl, histoire de te "muscler" sur la question du langage, des croyances, de quelques trucs de base.
    De te pencher un peu sur l'hypno conversationelle, histoire d’envisager ton approche différemment.
    Et de reprendre une lecture sur l'hypno erickonienne.

    D'inventer une approche non directive, plus ouvertes.
    Sans ce fixer d'objectif, ni test (elle ne doit pas ce sentir cobaye, elle doit être à égalité avec toi.) Sans considérer qu'une bonne hypno c'est une bonne transe.
    Proposer un "petit contrat de détente" : on prend 15 minutes, je te propose de m'écouter, on joue le jeu et ensuite on en parle.
    Par exemple : Simplement au début s'installer, respirer (toi avec elle)
    Lui proposer qu'avec toi elle regarde la pièce, regarde vraiment tranquillement tous ce qui si trouve en détaillant.
    Idem d'écouter les bruits environnant, puis de sentir (odeur, parfum), puis de ressentir le fauteuil, lit canapé.... tout cela comme un jeu, sans sérieux excessif, mais en décrivant chaque fois la sensation...
    Expliquer que finalement on ne regarde jamais vraiment notre environnement, que c'est étonnant finalement de détailler les choses un peu, d'avoir une autre façon de regarder.
    Puis (en incluant les caractéristiques de langages de l'induction que je n'est pas le courage de lister ici, mais à trouver dans tout les bons bouquins hypno ) lui demander si elle est d'accord pour ce remémorer un super bon souvenir. Tu n'as pas besoin de savoir lequel. Ou bien si elle ne veux pas, inventer une situation qu'elle aimerait vivre, imaginaire fabriqué de toute pièce ou vue dans un film, un livre etc...
    Ou encore, si elle trouverait agréable de repenser à une chose quelle à faite avec plaisir. dont elle est fière.... affirmer que tu n'as pas besoin de savoir
    L'inciter à entrer dans les détails....
    Qu'elle peut parler ou simplement bouger la main pour te répondre.
    Qu'elle peut fermer les yeux, mais pas obligatoirement.
    Lui suggérer des sensations kinesthésiques : j'imagine qu'il doit y avoir du soleil sur ta peau, une douce chaleur.
    ou encore : il y à peut être de l'eau dans ton souvenir, surement fraîche, tu t'y baigne peut être.
    Tu fait en fonction de ce quelle veux te dire, sinon tu suggères.
    Tu peux te demander si elle trouve ce jeu agréable, si elle ce détend plus en pensant à ce souvenir.
    Et en rester là!

    Ce n'est qu'un exemple, mais tu vois le principe
     
  21. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    La suggestion de l'escalier me paraît intéressante :
    L'escalier il est tout noir ?
    Suggère lui d'allumer la lumière...
    Et à toi à travers elle de gérer la suite

    Si tu n'a pas la capacité de lui montrer comment trouver la capacité d' allumer cette lumière, alors à toi de chercher quelque chose d'autre...

    :cool:
     
  22. zoulouk2

    zoulouk2 Membre

    Inscrit:
    16 Avril 2010
    Messages:
    293
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2130
    Trouver l'interrupteur... emmener une lampe électrique... allumer son portable... à la bougie...

    Au lieu de lui faire imaginer descendre un escalier, alors qu'elle est là entrain de t'écouter et non d'imaginer, tu vas directement à "tu es entrain de descendre un escalier, tout en pouvant écouter ce que je dis, et être ici et ailleurs tout à la fois, comme quand (exemple à choisir suivant sa personnalité et ce qu'elle aime) l'odeur des croissants frais quand on passe devant une boulangerie, nous rappelle un agréable souvenir... du bon gout de beurre, de la délicieuse sensation en bouche etc...

    Pour répondre à la question des personnes "réfractaires", les inviter à résister, encore et encore... Il y a eu des réussites spectaculaires et parfois échec aussi pas vraiment sur le fait de mettre en hypnose, mais sur un résultat quant au problème posé au départ.
     
  23. Albertdici

    Albertdici Membre

    Inscrit:
    4 Juin 2014
    Messages:
    15
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Bonjour.
    Merci pour cette très longue explication et merci aux autres aussi pour avoir pris d'autres exemples et reformulé l'idée première.
    J'en retiens qu'en fait, son problème est certainement lié a moi mais qu'elle a mis des barrières pour me le dire. Toutes vos suggestions fonctionnent très bien sur moi. Je ne l'ai pas appris en ces termes mais ma carrière pro m'a conduit a toucher du doight l'autohypnose par ce qu'on appelle chez nous la TOP (technique d'optimisation du potentiel). C'était ma première approche vers la relaxation et ce que j'ai essayé avec ma femme.
    Par contre, pour elle, dés qu'elle entend "imagine que..." ça se ferme. C'est peut-être inconscient ou conscient mais ça ne veut rien dire et en plus elle ne sait pas comment faire. Il faut des choses terre a terre, du physique, du palpable. Donc, "ah, tu ne vois pas l'escalier. Essais d'allumer la lumière et vois si ça change quelque chose", elle va prendre ça pour du foutage de gueule et se fermer, au mieux elle va en rire. Regarder une
    pièce c'est la même chose. Elle va peut-être essayer ma comme elle n'y voit aucun intérêt elle va juste se demander quand est-ce que c'est fini. Tout ce qui est conscience, spiritualité, vision intérieure c'est au mieux du charibia au pire un délire de hipie après sa fumette (et je ne grossi pas le trait!)
    L'image qu'il faut vous construire c'est une femme de 35 ans avec un mental d'ouvrier des années 60 (avec les connaissances qui vont avec!)
    Tout ça m'a fait prendre conscience d'une chose, c'est que je ne suis pas celui qui peut lui parler. Comme elle est réfractaire a ce genre de chose je crois que je vais continuer comme avant. On attend (ça fait deux ans que ça dure...), j'expliquerai a mes 3 gosses de moins de 4ans que maman est un peut aggacer et qu'on parle pas aux gens comme ça (la dernière fois, le premier m'a dit " mais maman elle parle toujours comme ça en criant!"), je vais essayer de limiter tout ce qui peut aggacer (mais comme elle n'ai jamais confronter a autre chose elle devient de plus en plus intolérante...) et puis si dans 5, 6 , 10 ans on en arrive a se dire qu'il faut divorcer et bien peut-être que la nous irons voir un thérapeute...
    Merci quand même pour tout ce temps, ça m'aura au moins permis de me remettre en question.
    @+
     
  24. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3822
    J'aime reçus:
    523
    Points:
    7280
    Localité:
    Nancy
    Sinon pour "prouver", quand mon neveu m'a demandé ce que je faisais comme magie (à un repas en famille j'avais utilisé le protocole maux de tête sur mon frère et ça avait diminué sa douleur), je lui ai expliqué que c'était pas de la magie avec des baguettes et des étincelles mais de la magie de dedans la tête des gens, que tout était en eux et je lui ai montré: je lui ai demandé de fermer les yeux et de penser très fort à sa mère, de se souvenir de ses cheveux, de sa peau, de son rire, de son parfum etc. Et après je lui ai demandé ce qu'il ressentait, ce qu'il sentait dans son corps et il a soupiré d'aise, de bien être et m'a dit... je ne me souviens plus du mot exact mais qu'il se sentait bien, apaisé.
    Parfois le rappel d'un souvenir peut être une induction plus facile pour les personnes qui ne sont pas dans un trip spirituel ou qui s'imaginent des choses effrayantes. Se concentrer, se focaliser sur quelque chose de perçu comme bien et bon.
    En fait la madeleine de Proust c'est exactement ça. Un ancrage olfactif qui ramène à l'enfance, une induction.
     
  25. Chaka14

    Chaka14 Membre

    Inscrit:
    31 Mars 2014
    Messages:
    102
    J'aime reçus:
    29
    Points:
    2830
    Localité:
    Caen
    Salut, ayant eu la même démarche : amener ma femme à la relaxation pour gérer son stress et son sommeil (et bien d'autres choses) je pense qu’effectivement il ne faut pas chercher le spectaculaire ( catalepsie lévitation ou "collage" quelconque) mais se souvenir de 2 points essentiels dans la pratique de l'hypnose : croire en soi ! et avoir confiance dans la technique !.
    Tu peux essayer un méthode moins "démonstrative" et qui "marche à 100% : l'induction Elmanienne simple à maitriser et ensuite laisser faire (cherche sur Google sans faire de pub pour cette méthode + qu'une autre) y'a plein de vidéos et de tuto très bien fait ! si j'osais :
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    "Essaye et partage"
     
  26. collinmad

    collinmad Membre

    Inscrit:
    23 Novembre 2013
    Messages:
    92
    J'aime reçus:
    10
    Points:
    1280
    2 suggestions
    1:si elle est tres kinestesique,un massage est une bonne facon de la detendre... tu peux introduire progressivement la parole ,detend.(mais dans un premier temps ce n'est pas indispensable)detendre le coprs,l'esprit suivra
    2: et si vous ecoutiez ensemble un mp3 d'autohypnose...chacun pour soi pour en echanger ensuite se que vous avez ressenti?
    il y en a pas mal sur le net:j'ai apprecie ceux ci....*** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***. elle n'a pas besoin d'etre en transe,mais de juste se detendre et ecouter...

    Enfin si tu penses a une depression encourage la en premier a consulter un medecin pour confirmer( ou infirmer) le diagnostique. Et avoir un regard exterieur...
    Si tu penses qu'elle n'accepte pas la suspicion de depression (vu l'education old school) tu peux l'encourager a passer un bilan sanguin pour fatigue surmenage....tester l'anemie ,les diferentes carences...(les vit B,le magnesium aide a surmonter le stress)

    Enfin,malgre que tu bosses,n'oublie pas de faire ta part de menageo_O.voire plus:D
    Courage a tous les 2
     
  27. micben

    micben Membre

    Inscrit:
    9 Octobre 2014
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    50
    Bonjour
    voici une méthode qui probablement pourra t' aider : commence a évoquer des situations agréables, cela peut se faire sous hypnose ou pas, aide cette évocation a devenir la plus vivante possible en faisant intervenir, les sens: les bruits, les images en couleur si possible, les états de transe ou de relaxation peuvent t'aider, le ressentit, lorsque le bien être est installer, cela peut être aussi des sensations de force, de joie ou tout autres sensations positives, tu l'aides a imaginer une situation qu'elle vit plus ou moins bien et, mais cela est important, en restant coller aux sensations positives, si les sensations positives disparaissent, revenir au début de manière a susciter de nouveaux les sensations positives, recommencer autant de fois que nécessaires jusqu'au moment ou elle est capable d'évoquer des moments difficiles et en même temps garder ses sensations de bien-être. Jusqu’à présent j'ai toujours obtenu avec cette technique des résultats positifs. Il est trés important de toujours commencer et finir pars des sensations de bien çetre, de force et de joie.
    Bonnes pratiques
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. kris007
    Réponses:
    7
    Affichages:
    688