1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Determination objectif et Arret Tabac

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Nippon, 7 Octobre 2015.

  1. Nippon

    Nippon Membre

    Inscrit:
    19 Avril 2014
    Messages:
    83
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    890
    Localité:
    Paris

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonsoir tout le monde,

    j’espère que vous allez bien. Dites moi je me posais une question.
    Lors des arrêts du tabac quand vous faites la DO et que vous demandez à la personne en combien de temps espère t'elle atteindre son objectif.

    Si la personne répond en 1 séance, qu'en pensez vous?
    Car on sait que ce n'est pas systématique et qu'il faut quand mémé plusieurs séances pour pérennisé la thérapie.

    Je voulais avoir vos avis.

    ++
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    j'aime bien tes questions Nippon
    Moi j'aime à pratiquer le renvoi de balle avec mes consultants :
    si cette personne a déjà décidé de sa capacité à tout régler en une séance
    Toi pas ?
     
  3. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    Peut-être poser la question Et si l'objectif n'est pas atteint en une séance, qu'allez-vous faire ?
     
  4. Nippon

    Nippon Membre

    Inscrit:
    19 Avril 2014
    Messages:
    83
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    890
    Localité:
    Paris
    Je la pose aussi cette question pour savoir si il n'atteint pas son objectif. Qu'il soit sur de définir un objectif atteignable.
    Mais tu as des personnes je trouve surprenant de vouloir stoper en 1 fois quand il fume depuis 40 ans 5 paquets par jour...

    Et pourquoi tu aimes mes questions ?
     
  5. Singin

    Singin Membre

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Messages:
    608
    J'aime reçus:
    287
    Points:
    4230
    - On peut avoir prévenu son entourage qu'on arrêtait de fumer et ne pas avoir envie de s'entendre dire à chaque fois qu'on allume une cigarette pour arrêter progressivement qu'on n'a pas de volonté, qu'on est tout en paroles et rien en acte, qu'on ne va pas parvenir à s'arrêter, et autres gentilles petites phrases du même genre.
    - On peut avoir pris peur par les campagnes anti-tabac et être angoissé à l'idée de continuer une journée de plus.
    - On peut trouver cher le prix des séances et ne pas avoir envie d'en payer plusieurs.
    - On peut être amoureux-se de quelqu'un qui déteste l'odeur des cigarettes et avoir peur de gâcher une relation possible si on n'arrête pas rapidement.
    - On peut aussi croire, parce que c'est dit un peu partout, qu'arrêter de fumer avec l'hypnose, c'est une séance tranquille, sans effort, et sans effets secondaires liés à la nicotine ou au rituel du geste, et on va s'acheter un arrêt de la cigarette chez un thérapeute comme on va acheter un pain dans une boulangerie. Tu me donnes ce que je te demande, je paie, et tout le monde y trouve son compte.
    Et sans doute qu'il y a encore plein d'autres raisons.
     
    Nippon apprécie ceci.
  6. jamesmamx

    jamesmamx Membre

    Inscrit:
    27 Mars 2015
    Messages:
    318
    J'aime reçus:
    106
    Points:
    3380
    Localité:
    Lyon
    Je me méfies de ces situations car soit c'est une personne vraiment très impliquée dans sa guérison soit c'est une personne qui n'a pas conscience de la gravité de son problème. Autant l'un peut être ultra bénéfique pour la réussite de la thérapie autant l'autre peut avoir un effet inverse.
     
  7. herveg

    herveg Membre

    Inscrit:
    5 Septembre 2015
    Messages:
    230
    J'aime reçus:
    100
    Points:
    3380
    Localité:
    FRANS
    Pourquoi ne pas profiter de la demande irréaliste du patient pour gagner en crédibilité.
    C'est mon coté marketing/commercial qui parle là. Un client qui vient et me demande un travail irréaliste a besoin d'être recadré. Je lui explique que si un autre prestataire lui a promis ce qu'il demande il risque de s'en mordre les doigts, et finira par atterrir dans mon bureau pour dépenser à nouveau pour avoir quelque chose de réaliste.
    Je pense qu'un patient, quelque soit son degré de volonté pour arrêter, comprendra parfaitement ce discours. L'hypno a tout à y gagner. Il ne promet pas l'impossible, il limite les risques de ratage et augmente les chances de réussite. Bref il gagne en crédibilité et en "pouvoir" hypnotique...
    non?
    Ce n'est qu'un avis de non thérapeute ;)
     
  8. suzettehynotiseuse

    suzettehynotiseuse Membre

    Inscrit:
    10 Août 2015
    Messages:
    68
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    820
    Localité:
    belgique
    bonsoir,
    est cce que qqn a déjà essayer d'utiliser une regression en age pour voir la cause pour laquelle le sujet a commencé à fumer pour la première fois et en résolvant la cause, aurait produit chez le sujet l'arret automatique du tabac ?
    je serais curieuse d'entendre ce type d'expérience hypnotique.
     
  9. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1554
    J'aime reçus:
    414
    Points:
    4880
    Moi, je ne vois pas du tout l’intérêt de poser cette question ?
    Je comprend qu'il faille mesurer sa motivation, lui démystifier les "pouvoirs" de l'hypnose, lui expliquer son implication, etc etc ....
    Mais ce retrouver volontairement devant ce genre de réponse 1 séance ou pourquoi pas 12, franchement je ne vois pas.
    Et s'il arrête du premier coup? c'est tout de même pas si rare.

    J'ai constaté qu'en gros il y à 3 stratégies pour la cigarette.
    -Une seule séance... l’hypothèse me semble t'il c'est de placer le consultant immédiatement face à l'affirmation, "vous êtes non fumeur"
    -Plusieurs séances.. l'hypothèse et d'accompagner en régression progressive
    -Le "laissé faire" de l'inconscient... l'hypothèse et de placer l'inconscient face à un choix à faire à son rythme.
    Et pour chaque stratégie, il y à plusieurs méthodes.
    Dans chaque cas, c'est le thérapeute qui va proposer sa méthode, je ne vois donc pas le pourquoi de la question?

    Pour répondre à *** Pour voir ce lien, enregistrez vous *** , il y à bien une 4 éme stratégie, celle plus "psy" de la recherche de la cause et de traiter celle-ci.
    J'avoue que ce n'est pas du tout ma préférence par mon positionnement "solutionniste".
    Que pour moi, la grande majorité des fumeurs n'ont pas commencé par un trauma, mais par plaisir.
    Pour faire comme les copains, copines, au service militaire, pour draguer, pour un joint, par curiosité, pour faire chier les parents etc...
    Ou bien par "erreur". Un jour de stress, pour ce calmer, pour réfléchir...
    Ces point de départ, des années plus tard ne sont pas forcement des trauma refoulés... Alors rien ne sert de faire braire le consultant avec des vieux trucs dépassés.
    (d'ailleurs j'ai remarqué que les adeptes de cette méthode sont non fumeurs le plus souvent)
     
  10. suzettehynotiseuse

    suzettehynotiseuse Membre

    Inscrit:
    10 Août 2015
    Messages:
    68
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    820
    Localité:
    belgique
    coucou petit hibou, je suis persuadé que dans la plupart des cas, il y a presque toujours un trauma (même minime) derrière une addiction, (fumer, se droguer, boire, ...)
    on pourrais aussi remarquer que lorsque l'on a solutionné le problème de la sigarette, il y a des angoisses qui restent et qui cache bien des choses que le sujet ignore consciemment..;donc..
     
Chargement...