Formation Hypnose

Innocuité d'un arrêt brutal du tabac

Blandine

Membre
Bonjour,
je viens vers vous car je ne suis pas spécialiste en arrêt tabac et que j'ai entendu un avis qui me pose question. Voilà, il s'agit d'ne personne qui a arrêté de fumer (gros fumeur de 2 paquets par jour) en une séance d'hypnose. Il en est très content et à envoyer 2 personnes de sa famille par la suite.
Mais voilà, dans les mois qui ont suivi (6 à 8), lui a perdu ses cheveux, une autre personne a fait un infarctus et la troisième a déclaré un cancer.
Du coup, je me demande s'il est possible qu'un arrêt brutal chez des patients gros fumeurs, sans suivi psychologique, peut avoir des conséquences néfastes? Comme un choc pour le psychisme avec des répercussions physiques!
Qu'en pensez-vous? Merci
 

Blandine

Membre
Je précise que je ne remet pas en doute les bienfaits de l'arrêt du tabac, ni de l'efficacité de l'hypnose! Je ne demande pas non plus, si l'hypnose est néfaste, pas du tout!
 
Bonjour Blandine, à mon avis ce que tu décris n'est pas lié à l'arrêt du tabac mais plutôt au passé tabagique de ces personnes (du moins pour l'infarctus et pour le cancer), pour la chute des cheveux elle peut-être liée à tout un tas de choses (choc psycho, problème hormonal etc...).
 

Nossolar

La vie est un mystère qu'il faut vire !
Membre de l'Équipe
Bonjour, je pense que c'est difficile de répondre objectivement à cette question.

Dans le sens ou si ces personnes avaient continuées a fumer est-ce qu'elles n'auraient pas eu aussi ces soucis ?

Par contre je trouve qu'il est logique de faire plusieurs séances, car parfois quand on arrête de fumer une personne peut développer d'autres soucis, comme par exemple la prise de poids.
 

Blandine

Membre
Je suis complètement de vos avis, mais néanmoins, la coïncidence m'a paru sujet à interrogation!
Pour ma part, je crois que je vais proposer un arrêt tabac sur 2 séances car comme Nossolar, je pense qu'un suivi peut être important!
Justement, j'ai bien pensé à un choc psychologique pour la perte de cheveux, hors il s'avère qu'il n'y a rien eu de particulier! A part, l'arrêt du tabac...
 

source

Membre
Ca n a ri3n a voir mais je connaissais quelqu un qui buvait un ballon de rouge trop souvent, tous les jours. Un jour, il s est mis au sirop. 1 mois plus tard il est mort...je me suis poser la meme question, arret brutal? Le corps n a pas supporte?
 

Blandine

Membre
Non, en effet, ça n'a rien à voir, on sait déjà qu'un arrêt d'alcool brutal chez un alcoolique peut entraîner un délirium tremens puis la mort...
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut