1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

eczema

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par jody01, 27 Décembre 2010.

  1. jody01

    jody01 Membre

    Inscrit:
    10 Octobre 2010
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour, un joyeux noël et une excellente année!!!

    J ai depuis 2 mois un joli petit eczéma qui me gratte et me brule
    sa source est a 80% psychologique car lorsque je m énerve suis fatigué stressé ect cela me gratte et ressort. L auto hypnose pourrait elle m aider ou un hypnothérapeute magnétiseur ??
    D avance je vous remercie pour vos réponse.
    Jody
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Une question : est ce la première fois que cet eczéma se déclenche ? ou avez vous déjà eu des poussées dans le passé ?

    Oui l'auto hypnose peut vous être utile, vu que c'est un état de stress qui est à l'origine de cette manifestation cutanée...

    Connaissez vous le lien ci-dessous :

    http://touspsys.ning.com/page/exos-pratiques

    Mais si cet eczéma devient trop envahissant et permanent il vaudrait mieux consulter un hypnothérapeute pour vous guider dans votre guérison.
     
  3. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    il y a quelques pistes de signification d'eczema qui généralement veut dire "séparation"...
    j'ai mis quelques exemple..

    regardez comme il faut croiser les pistes pour converger vers le problème...
    un bon truc est de compulser les bouquins et le web à la recherche de "précédent".. et de croiser les pistes venant d'approches différentes... en plus de l'intuition..
    ici la peau sèche est surtout aux avant bras.. que je retrouve chez d'autres personnes avec des ressentis similaires...
    mais là pour le coup c'était la totale... Une autoroute de guérison... (du moins un chemin de guérison mais là indiqué comme l'autoroute pour un ami qui m'avait... tiré d'une détresse comme un JÉSUS...
    son eczéma était lié à sa compulsion de "faire le jésus"...
    il aide tout le monde en ne voulant pas qu'on lui rende en retour.. et attend d'être aimé en retour...
    c'est l'exemple typique de l'annéatype 2... et là cet ami a un eczéma et la peau sèche et est fragile du poumon... il transpirait beaucoup aussi.

    en mai
    Tiens, t'a des problèmes de peau?!
    J'ai pas une bonne hygiène, j'ai toujours eu la peau sèche...
    Ha non, ça je pense que c'est psychologique..
    Pourtant je ne vois pas quel problème je pourrais avoir... ?!
    Tu sais, c'est souvent un problème affectif..
    ..... Non....vraiment... je ne vois pas...


    regardes, t'es un 2, et en plus ça se voit et ça se sent.


    Jacques Martel Le grand dictionnaire des malaises et des maladies...
    PEAU ECZÉMA (page 446)
    Je n'ai pas appris à m'aimer, et comme je crains d'être blessé je vis beaucoup en fonction de ce que les autres attendent de moi, j'ai peur d'être abandonné,
    L'excéma me montre aussi une ambivalence face au toucher, j'en ai besoin mais il me fait peur aussi...
    alors même que je cherche à plaire à tout le monde , j'omets de prendre en considération mes propres besoin, tout cela afin de me faire aimer des autres, je suis donc séparé d'une partie de moi. J'agis en fonction des attentes des autres au lieu de faire ce qui me plaît. Je rejette qui je suis...



    07.12.2010 21:55 au cas où, on sait jamais... il y aurait eu encore une hésitation pour le 2 à réveiller, les anges envoient un nouveau signe..

    Ah, aussi, aujourd'hui en cours, notre prof nous a fait passer un test de personnalité (pas les tests pourris qu'on trouve sur le net, un vrai), il en ressort au premier abord que j'ai peur que l'on m'abandonne et que je suis d'une empathie extrème, à aider les autres au détriment de mes propres besoins...
    Tout en même temps, à croire que quelque chose nous guide.


    Et oui... un 2... tout craché,


    L'air froid me fait bien mal aux poumons, ce n'est pas très agréable.
    Il faudrait que je trouve des exercices à faire en intérieur, pompes, abdos.



    Non non non.... c'est pas normal de te priver de footing... pas à ce point...
    En plus... oui, t'as bien des joues bien blanches...
    (problème au poumon)

    En voulant rendre service sans retour il s'agit en fait de créer une situation de dépendance. En réalité derrière cela il y a d'une part une crainte d'être rejeté et d'en devenir malheureux et triste, et d'autre part un fond de peur refoulée (page 117 Daniel Laurent Morgane Laurent L'énergie vitale des 5 éléments éditeur Guy trédaniel)


    DOULEUR RELATIONELLE page 81 "LA MALADIE CHERCHE À ME GUÉRIR Dr Philippe Dransart éditions "Le mercure Dauphinois".
    il existe un lien étroit entre l'asthme et l'eczéma, avec une fréquente bascule de l'un à l'autre. Comme les poumons, la peau assure une fonction d'échange, de protection et délimitation de l'espace physique et affectif, et à travers ces deux maladies nous exprimons des difficultés semblables.
    La qualité de la peau peut décrire la nature de nos contact, lesquels dépendent de la conscience que nous avons de nous mêmes. Une peau douce évoque le désir d'être aimable, une peau rugueuse traduit la rugosité du contact avec les autres, une envie de dire "prenez moi comme je suis". La peau sèche traduit une retenue, on retient son émotion en soi avec réserve dans le contact, du fait d'un caractère intériorisé,

    ---------------------
    Page 406 Jacques Martel Le grand dictionnaire des malaises et des maladies...
    ODEUR CORPORELLE ET TRANSPIRATION
    Je suis très sensible aux commérages et aux critiques dirigées contre moi. Cela peut être aussi le signe d'un relâchement, d'une émotion intense qui sont relié à la partie du corps où la transpiration arrive.
    Si j'ai peu de confiance en moi et qu'en plus j'ai peur d'être critiqué ou rejeté mon odeur corporelle risque d'être désagréable...


    Montres moi ton odeur...

    Pour le déo, moi je veux bien, je la connais mon odeur, elle ne me dérange pas, ma copine et les gens que je cotoie par contre, si. Je n'ai pas une hygiène alimentaire des plus saines, du coup je dégage une forte odeur.

    Je l'ai jamais senti en fait cette odeur... tu me la montreras à l'occasion.. que je te renifles... .
    si tu t'aimes toi elle s'améliorera
    même si tu manges pareil, tu digérera mieux, assimilera mieux, puera moins et te sentira accepté avec TON odeur (qui sera mieux que celle de la pétrochimie).

    le 5 décembre, séance de respiration holotropique (juste un petit essai)
    il se rapelle d'une chose... la couleur ....
    le 9 décembre il y 'a quelque chose de NEUF qui vient...


    Il se peut fort que j' sois bloqué avec une partie d'enfant de moi-même.
    Reste à la débloquer, à l'intégrer comme tu dis, mais je ne sais comment.

    Ha?! Toi aussi.. T'as plus qu'à faire comme moi...

    une semaine après...
    Ça va, je suis plus posé, moins prise de tete. j'espère que ça va durer

    Maintenant que t'as fait tes aveux de deux et que tu sais... c'est sur que tout va aller dans le bon sens...
    t'es sauvé!!! t'allais vers des tas de maladies en plus, je viens d'apprendre ça... tu en sera sauvé.


    Je pars moins au quart de tour, j'accepte mieux les critiques. Pour le moment. J'espère que ca va durer !


    ---------

    27 décembre

    Tu me demandais pour la peau sèche, je ne vois pour l'instant aucun changement. Mais pour les odeurs de transpiration, c'est flagrant ! Quasiment plus aucune. Dingue..


    la couleur croisée avec des confidence d'enfance... mena sur la piste du chacra coincé qui mène à la peur profonde...

    Ce chakra travaille la dimension émotive inférieure. Il est vital d'avoir, au moins une personne, qui nous aime, qui nous voit comme quelqu'un d'exceptionnel, de particulier. Le fait de ne pas se sentir aimé, de croire qu'on n'est pas aimé, entrave l'expression positive de ce centre.
    Pour ne pas "mourir" par émotion, la personne recherche des gens qui tomberont amoureux d'elle.....


    avec tout ça reste plus qu'à se mettre dans des état bizarre et conscientiser..

    ça va chercher loin l'eczéma... tomber en enfance!


    (pour ce cas la peau sèche ça devrais donc prendre plus de temps et c'est lié à des problèmes plus profonds (enfance vers 3 ans ou puberté).
    mais déjà une simple prise de conscience la guéri de son odeur de transpiration et devrait déjà faire évoluer l'eczema... beaucoup de gens en aurait besoin!
    ----------------------
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    L'eczéma : de quoi suis-je séparé(e) ?


    L'eczéma est la grande maladie de la séparation. Eczéma, « maladie des ex-aimés, l'ayant été ou craignant de l'être ».
    Par extension devant un eczéma se pose la question : de quoi suis-je séparé(e) ? De quoi je ne supporte pas d'être séparé(e) ?
    Dans l'utérus, l'enfant baigne dans le liquide amniotique au point que le contact avec la totalité de son corps soit caractéristique de cette phase de la vie. Jamais, plus tard dans sa vie(sauf en se baignant) un être n'aura un contact de ce type. La disparition de ce contact est caractéristique de la première puis de toutes les autres séparations. C'est aussi la période où l'enfant est au plus près de sa vérité. De quelle vérité de moi-même suis-je séparé(e) ?
    L'eczéma, dans son aspect physique, a l'apparence de peau qui aurait été arrachée et qui cicatriserait mal.

    Les localisations de l'eczéma sont très parlantes :


    - L'eczéma généralisé nous ramène à une séparation brutale, totale et précoce.
    - La plus banale de toutes les localisations, c'est la croûte de lait qui couvre le crâne des nouveau-nés, témoin d'une tête qui ne repose plus sur le fond de l'utérus.
    - Les eczémas derrière les oreilles chez le bébé sont des signes mineurs d'une tendance à l'eczéma.
    - L'eczéma du conduit auditif, comme les gens qui se grattent toujours les oreilles, au besoin avec un objet, traduit un problème assez subtil, souvent non conscient. Une séparation d'avec ce que l'on est vraiment soi-même. Dans une note d'équilibre animus-anima. Un désaccord entre mon germe et mon être.
    - L'occiput traduit une anxiété avec appréhension.
    - L'eczéma du cuir chevelu traduit un tempérament anxieux habituel. Les pellicules en sont la forme mineure.
    - Sur le front, c'est l'autonomisation des pensées. Un problème d'identité véritable.
    - L'eczéma du cou correspond à une difficulté dans le vécu et les perceptions affectives et émotives..
    - Aux yeux et aux paupières : ce que je neveux pas voir, avec souvent colère et. intolérance.
    - Le pouce et le dos de la main au niveau du pouce, chez des enfants qui sucent encore leur pouce ou chez l'adulte qui reste dans cette problématique de séparation orale, comme s'il suçait encore son pouce, comme si. le fait de ne plus téter restait une plaie affective ouverte.
    - L'eczéma de la paume de la main survient chez des personnes à l'affectivité et l'émotivité mal maîtrisées. Etre séparé de son propre désir.
    - L'eczéma et les démangeaisons du poignet traduisent des difficultés dans la vie de couple et de la sexualité. A la face antérieure il y a le sentiment d'être dominé. Au dos du poignet et de la main, il y a désir de dominer, avec désir sexuel au besoin difficile à maîtriser.
    - Aux plis du genou et du coude nous sommes en face de personnalités timides ayant du mal à entrer en contact avec la société et à se déployer. Le pli du coude a une connotation de timidité plus intellectuelle, le genou plus instinctif.
    - L'eczéma autour de l'ombilic traduit souvent chez l'adulte un attachement très prolongé à des notions du passé.
    - L'eczéma ou simplement la peau sèche sur le ventre traduit une tension affective non résolue du petit bébé. Il y a souvent association d'eczéma du bas du dos. Cela nous fait évoquer une composante psychogénéalogique.
    - Au sternum, voire sur les seins, l'eczéma nous renvoie de manière caractéristique à une problématique de type psychogénéalogique.
    - L'eczéma du deltoïde, c'est-à-dire du muscle de l'épaule, envoie à un stress professionnel de type financier ou légal. Etre confronté(e) à la dureté de la loi et à la peur des foudres, être enfermé(e) dans la culpabilité et la peur de la faute.
    - L'eczéma des mollets, particulièrement sur la face externe, correspond à la nécessité de se séparer dans une situation d'impossibilité de séparation consciente ou inconsciente chez un adulte : « je veux être séparé, mais je n'y arrive pas ».
    La notion de la séparation renvoie chacun de nous à son histoire et à son vécu personnel et familial où prennent source nos croyances.

    -------------------
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Conflit et tentatives d'explication

    Il s'agit d'un conflit de simple séparation en pure perte de contact. La séparation s'avère pénible et l'individu est alors en recherche de contact. Il convient de le relier avec la symbolique de la partie concernée par l'Eczéma.
    Conflit de séparation avec une ex-relation affective que l'individu aima et dont le deuil n'est pas effectué !
    L'individu apparait comme séparé de lui-même, de ses dons, de "Dieu", de sa mère (ou personne investie comme tel), de SON amour.
    De quelle partie de lui-même l'individu se sent-il séparé ?
    L'individu refuse d'évoluer, ou bien cette évolution a du se faire trop rapidement et il a donc "perdu" contact avec ses propres désirs ou son propre cheminement.
    L'Eczéma étant une érruption sortant du corps (ex-soma), l'individu porteur d'Eczéma voit son corps comme un tombeau (sema) ; sa peur de lui-même se voit jusque sur sa peau. Sa propre peau lui fait peur : il ne se supporte plus !!!


    Localisations et tentatives d'explication

    Aisselles : Individu séparé de son réel désir, de ses réelles envies.

    Avant-bras : Conflit de vouloir se séparer, car cette union est dangereuse ou insatisfaisante (protection comme un bouclier).

    Conduit auditif : Traduction d'un problème subtil, inconscient, au niveau de son identité véritable (masculin/féminin) : séparation de ce que l'on est vraiment.

    Cou : Difficultés de l'individu dans son vécu émotionnel. Les perceptions affectives et émotives ne sont pas satisfaisantes.

    Crête tibial (arrête tibiale) : Correspond au méridien du Foie. Envie profonde de l'individu de se détacher.

    Creux axillaire (fin fond de l'aisselle) : Conflit de séparation dans une thématique de protectionau sein du nid.

    Cuir chevelu : Manifestation physique de l'anxiété profonde et chronique de l'individu.

    Cuisse : Conflit de ne pas avoir le choix dans sa sexualité.

    Doigts : Conflit de ne pouvoir être en accord avec soi-même (face latérale).

    Epaule : Expression pour l'individu d'un stress intense en lien avec le domaine législatif ou professionnel, et dont il ressent une forte culpabilité.

    Front : Expression de la pensée autonome de l'individu, renvoyant à un problème identitaire fort.

    Généralisé : Séparation totale, brutale, et précoce pour l'individu vécu au moment de la naissance (prématuré, né sous "X", etc ...).

    Index droit : Représente le doigt du jugement, dans un contexte affectif, au moment d'une séparation (exemple : Après la mort de son mari, la veuve se remarrie peu de temps après, par sentiement d'insécurité, et se sent jugée et accusée !).

    Index et Majeur droits : Thématique professionnelle, associée à une séparation, à la sexualité, et à une accusation.

    Inguinal (plis de l'aine) : Haine ressentie au moment d'une séparation avec ce que l'individu estimait être juste.

    Mains : Incapacité de la possibilité pour l'individu d'être prédateur (dos de la main). Incapacité pour l'individu de recevoir ce qu'il pense lui être du ou normal (paume).

    Menton : Siège de l'émotivité, avec incapacité d'exprimer oralement son ressenti lors d'une séparation.

    Mollets : Nécessité de se séparer, mais incapacité ou impossibilité de le faire (notion consciente et inconsciente) chez l'individu adulte (en lien avec les normes et les valeurs propres à cet individu. Par exemple : je ne suis pas heureux, mais dans ma famille on ne divorce pas!). S'exprime particulièrement à la face externe des mollets, puisqu'on ne peut avouer cette envie de se séparer.

    Occiput (arrière du Crâne) : Manifestation de l'anxiété avec de fortes appréhensions.

    Ombilic (Nombril) : Attachement très (trop?) prolongé.

    Oreille : Quelle est la séparation spécifique auditive qui a été vécue ?

    Paume de la main : Intervient chez l'individu à l'émotivité peu ou mal maîtrisée.

    Paupières : Conflit de séparation entre ce qui est, et ce que l'on veut bien voir. Refus de voir les choses telles qu'elles sont. Intolérance.

    Plis du genou et/ou du coude : Individus timides et introvertis ayant du mal à s'intégrer dans la société et à s'y épanouir. Conflit de séparation avec sa confiance. Le plis du coude ayant une connotation plus intellectuelle, et celui du genou plus instinctive.

    Poignets : Difficultés au sein du couple, et dans la sexualité du couple. Localisé à la face antérieure, l'individu a le sentiment d'être dominé. Localisé à la face externe du poignet et de la main, l'individu a le désir de dominer et a du mal à maîtriser ses pulsions sexuelles en ce sens.

    Pouce et dos de la main : Observé chez les enfants suçant leur pouce, ou chez les adultes restant fixés sur cette problématique de séparation "orale" faisant coincider le fait de ne plus "téter" avec une plaie affective restée ouverte. Cet Eczéma survient chez les individus à l'émotivité mal ou pas maîtrisée, lorsqu'ils sont séparés de leurs propres désirs. Besoin d'une satisfaction immédiate qui n'arrive pas !

    Sacrum (plis interfessier) : Séparation en psychogénéalogie. L'individu est porteur d'une mémoire de séparation vécue de manière conflictuelle dans sa généalogie.

    Sourcils : Individu séparé de sa vision du monde, de son autorité.

    Sous la montre : "Aura-t-il le temps de guérir ?".

    Sternum, seins : Individu porteur d'un conflit en psychogénéalogie en lien avec l'attachement vital (le plus souvent à la mère ou au clan, à ce qui nourrit).

    Ventre : tension affective intense vécue dans la prime enfance par l'individu, et non digérée, non assimilée. Si cette tension est plus inconsciente, on retrouvera un Eczéma concordant dans le bas du dos.

    Voûte plantaire : Séparation de l'individu vécue dans un contexte obligatoire.
    .J'ajoute... à la cheville... chaque fois que j'ai été en contact avec l'être aimé, un temps toujours trop court (record dans les 1% de la vie de couple)... envie de le retrouver et d'aller vers lui...
    .Aux pieds, c'est souvent la contrainte de ne pouvoir être en contact avec celle ou celui que l'on aime.
    "Mes pieds me démangent de courir vers toi!"

    Fonction de l'Eczéma

    Pour ne pas "s'entre-tuer", ou se faire "tuer" en se séparant. La séparation étant vécue alors par l'individu comme une forme symbolique de "mort".
    Conclusion

    L'Eczéma est une manifestation visible d'un désir ou d'un conflit insconscient (ou partiellement conscient) de séparation vécue de manière traumatique.
    L'Eczéma apparait alors comme une "cicatrisation" de ce conflit de séparation pour permettre à l'individu de le résoudre temporairement de manière physique, à défaut de pouvoir le résoudre pstchologiquement et définitivement. Ceci peut expliquer les évolutions par poussées de l'Eczéma, à chaque réactivation plus ou moins consciente du conflit de séparation vécu antérieurement.
    Il est bien évident que cette tentative d'explication ne se veut pas une vérité absolue mais n'a pour seul et unique but de tenter de vous apporter un autre éclairage sur cette pathologie courante.
    Bonne journée à tous.
    ---------------
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Par extension devant un eczéma se pose la question : de quoi suis-je séparé(e) ? De quoi je ne supporte pas d'être séparé(e) ?
    Dans l'utérus, l'enfant baigne dans le liquide amniotique au point que le contact avec la totalité de son corps soit caractéristique de cette phase de la vie. Jamais, plus tard dans sa vie(sauf en se baignant) un être n'aura un contact de ce type. La disparition de ce contact est caractéristique de la première puis de toutes les autres séparations. C'est aussi la période où l'enfant est au plus près de sa vérité. De quelle vérité de moi-même suis-je séparé(e) ?

    L'eczéma, dans son aspect physique, a l'apparence de peau qui aurait été arrachée et qui cicatriserait mal.

    Les localisations de l'eczéma sont très parlantes :


    - L'eczéma généralisé nous ramène à une séparation brutale, totale et précoce.
    exemple... aller à un procès en rapport avec son père qu'on a du quitter petit endant... ça l'a fait chez une connaissance.

    - La plus banale de toutes les localisations, c'est la croûte de lait qui couvre le crâne des nouveau-nés, témoin d'une tête qui ne repose plus sur le fond de l'utérus.

    - Les eczémas derrière les oreilles chez le bébé sont des signes mineurs d'une tendance à l'eczéma.

    - L'eczéma du conduit auditif, comme les gens qui se grattent toujours les oreilles, au besoin avec un objet, traduit un problème assez subtil, souvent non conscient. Une séparation d'avec ce que l'on est vraiment soi-même. Dans une note d'équilibre animus-anima. Un désaccord entre mon germe et mon être.

    - L'occiput traduit une anxiété avec appréhension.

    - L'eczéma du cuir chevelu traduit un tempérament anxieux habituel. Les pellicules en sont la forme mineure.

    - Sur le front, c'est l'autonomisation des pensées. Un problème d'identité véritable.

    - L'eczéma du cou correspond à une difficulté dans le vécu et les perceptions affectives et émotives..

    - Aux yeux et aux paupières : ce que je neveux pas voir, avec souvent colère et. intolérance.

    - Le pouce et le dos de la main au niveau du pouce, chez des enfants qui sucent encore leur pouce ou chez l'adulte qui reste dans cette problématique de séparation orale, comme s'il suçait encore son pouce, comme si. le fait de ne plus téter restait une plaie affective ouverte.

    - L'eczéma de la paume de la main survient chez des personnes à l'affectivité et l'émotivité mal maîtrisées. Etre séparé de son propre désir.

    - L'eczéma et les démangeaisons du poignet traduisent des difficultés dans la vie de couple et de la sexualité. A la face antérieure il y a le sentiment d'être dominé. Au dos du poignet et de la main, il y a désir de dominer, avec désir sexuel au besoin difficile à maîtriser.

    - Aux plis du genou et du coude nous sommes en face de personnalités timides ayant du mal à entrer en contact avec la société et à se déployer. Le pli du coude a une connotation de timidité plus intellectuelle, le genou plus instinctif.

    - L'eczéma autour de l'ombilic traduit souvent chez l'adulte un attachement très prolongé à des notions du passé.

    - L'eczéma ou simplement la peau sèche sur le ventre traduit une tension affective non résolue du petit bébé. Il y a souvent association d'eczéma du bas du dos. Cela nous fait évoquer une composante psychogénéalogique.

    - Au sternum, voire sur les seins, l'eczéma nous renvoie de manière caractéristique à une problématique de type psychogénéalogique.

    - L'eczéma du deltoïde, c'est-à-dire du muscle de l'épaule, envoie à un stress professionnel de type financier ou légal. Etre confronté(e) à la dureté de la loi et à la peur des foudres, être enfermé(e) dans la culpabilité et la peur de la faute.

    - L'eczéma des mollets, particulièrement sur la face externe, correspond à la nécessité de se séparer dans une situation d'impossibilité de séparation consciente ou inconsciente chez un adulte : « je veux être séparé, mais je n'y arrive pas ».

    La notion de la séparation renvoie chacun de nous à son histoire et à son vécu personnel et familial où prennent source nos croyances.
    ------------------------
     
  4. Métaphore

    Métaphore Invité

    Excellent Pieds crouteux concernant l'origine de l'eczéma, néanmoins savoir l'origine ne permet pas la guérison, mais cela indique bien le processus psychosomatique des manifestations cutanées.

    Le lien : http://pastoralefamiliale.free.fr/refl- ... ladies.htm

    me parle beaucoup, car j'ai lu quelques livres recommandés par l'auteur (entre autres).
     
  5. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    ça a l'air d'être une mine...

    pour ce qui est de savoir... ça ne suffit pas... c'est la piste.
    reste à le faire "regresser"...
    mais je ne sais pas encore comment faire, ça va pas être pareil que moi qui n'avait qu'à chialer dans ses bras, je pense. Il ne va pas pleurer comme ça!

    j'ai ma petite idée... mais... gloups.. en mp Et puis il y a la résistance... il a eu déjà cette résistance une fois...

    mais là, vu qu'on fonce vers la certaine "peur" ça ne va pas être facile.

    à moins... de l'hypnotiser! (peut être facile ça... idée... c'est... un 2..., très facilement piégé par le regard. oui.. idée.)
     
  6. Métaphore

    Métaphore Invité

    Pieds crouteux,

    Ma réponse englobe une vue plus générale du problème et non un cas précis comme vous le racontez...

    Vous avez une petite tendance à tout ramener à votre expérience de votre cas personnel avec votre "jésus", mais tout le monde n'est pas un autiste asperger, et certains internautes qui n'ont pas suivi votre histoire peuvent être perdus par vos réponses...

    Sur ce bonnes fêtes :D
     
  7. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    oui c'est vrai..

    vous avez eu un mp...

    je devrais codifier la méthode...

    en tout cas l'histoire d'un coeéquipier de barque qui a une myscose versicolor mène à une histoire du même genre...
    ça mène à ennéatype 3...
    et on trouve presque tout le reste en croisant les pistes... sa femme est éberluée..

    ce que je remarque aussi c'est que ce qui est exprimé physiquement est le trait "corrigé" dans la compulsion de l'ennéatype qui correspond... en gros, ce qui est atténué dans le comportement... ça apparaît exprimé sur le corps au lieu d'être exprimé autrement.
     
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

    Vous avez raison de dire "on trouve tout le reste en croisant les pistes"...

    Et oui tout s'exprime à travers le corps, quelque soit le chemin que l'on prend, on retrouve toujours les empreintes d'origine... mais cela n'est pas permis à tout le monde, chaque individu a son chemin d'introspection à faire avant d'arriver au centre, à "son" centre intérieur... :wink:
     
  9. Anonymous

    Anonymous Invité

  10. Pieds crouteux

    Pieds crouteux Membre

    Inscrit:
    30 Août 2010
    Messages:
    156
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    et c'est là qu'on peut que lui montrer "la carte" mais il faut qu'il y aille lui.
    je vois "la carte" comme transformer du refoulement en "isolation mentale"...

    la personne devient un peu dédoublée, elle se sait être "la carte", mais n'a pas accédé à l'émotionnel... c'est là qu'entre en jeu la rupture d'isolation qui est "y aller" dans ses émotions... en suivant la carte...

    pour y aller il faut de l'énergie... celle de l'amour, des souhaits faits dans l'amour (au sens large!) pour faire une "catharsis"...
    un autre accès est la recherche d'un geste parfait dans la concentration...
    (ça fais pas mal cogiter l'aviron quand il s'agit de "ramer propre"... si il y a un truc qui veut remonter, ça le fait entre 2 coups de rames!)
    c'est d'ailleurs en ça que les arts martiaux ou les jardins zen consistent.


    bon, à 2011 peut être.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. David62
    Réponses:
    6
    Affichages:
    834
  2. CRETAZ
    Réponses:
    4
    Affichages:
    1158