homosexualité

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Paul Elie, 13 Mai 2010.

  1. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    une personne se présente dans votre cabinet....avec une problématique
    et vous découvrez que les causes sont en rapport avec sa sexualité... qui semble être réprimée....
    cette personne est homophobe et homosexuelle!
    que faire?
    dilemne! qund vous savez que le mieux etre de cette personne depend de l'acceptation de ce quell est reellement!
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    cette personne homophobe et homosexuelle...

    c'est un homme homophobe et homosexuel ?

    ou une femme homophobe et homosexuelle ?

    :roll:
     
  3. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    travail sur les valeurs et croyances transmises par les parents et sur leur manque de lacher prise ainsi que leur jugement et regard sur leur enfant...
    suggestions qu'ils se sont trompés et qu'ils ont du se tromper d'autres fois encore et qu'il est important pour soi d'être sur que ses bases, ses fondations soient justes pour soi....donc faut faire le tri et enlever ce qui est faux ou toxique pour soi...

    ce schisme a commence dans l'enfance, c'est par là qu'il faut commencer...

    avec de la chance, il y aura pas à aborder le sujet et cela se résoudra tout seul, ce qui évitera un éventuel rejet du thérapeute par la personne...
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    >>>>>wiki>>>>L’homophobie est l'hostilité, explicite ou implicite, envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe. Cette hostilité relève de la peur, de la haine, de l'aversion ou encore de la désapprobation envers l'homosexualité.

    donc le sexe du client ne devrai pas être le probleme!
     
  5. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    valikor vous avez raison....mais en ce qui concerne ma pratique....
    la chance est un risque que je ne prends pas!
     
  6. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    l'homophobie est une phobie ?

    l'arachnophobie est la phobie des araignées =

    c'est un trouble du comportement par rapport aux araignées ( et au comportement pré-supposé des araignées ! )

    et toute phobie peut-être traitée par thérapie comportementaliste

    en faisant le tri de ses valeurs

    si la personne en a envie

    8)
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    je me suis sans doute mal expliqué puisque vous ne semblez pas comprendre.....
    cette personne hais les pédés pour reprendre son langage....
    mais en fait a réprimé son homosexualité... ce qui crée les problématiques que vous êtes supposées guérir!
    si vous les guérissez , la personne reconnaitra être homosexuelle...
    non?
    et vas se haïr donc....puisque homophobe!
    vous ne voyez pas le probleme!?

    et c'est un probleme récurant chez certains homosexuels qui se cachent...par peur d'être jugés...abusés.....dans notre société
    on ne peut faire le tri de ses valeurs quand on a pas le choix!
     
  8. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    L'homophobie est acquise nécessairement. Elle n'est pas innée...Alors il faut savoir d'ou elle fut acquise.

    Alors, d'après moi, voici ce qu'il faut savoir:

    Ces personnes qui ont transmise cette homophobie, que représentent-t'ils pour le sujet?

    Qui vaut la peine, en ce monde, que l'on ne soit pas qui on est pour qu'ils approuvent?

    Et d'où vient cette fausse croyance? Je veux dire, celle qui dit qu'une personne vaut la peine que l'on nie son identité pour qu'elle approuve.

    D'ailleurs, est-ce que c'est de l'approbation ou une absence de désaprobation que le sujet cherche?
     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Si c'est une femme qui hait les homosexuels donc du sexe inverse, ou un homme, c'est pas pareil...

    Et aussi c'est une phobie comme une autre, comme celle des araignées... et la pers homophobe reconnaitra un homosexuel, idem , à plus de 10 m...

    C'est comme pour les araignées, c'est l'idée qu'on a des araignées, qu'il faut transformer...afin de pouvoir dans un premier temps cohabiter sans haine, et ensuite la personne n'est pas obligée de faire un élevage d'araignées...

    Et on peut passer par le passé et les croyances relatives à l'homosexualité.

    Que le sujet se deteste est un faux problème, puisqu'une attirance pour le sexe opposé ou identique ne peut se masquer (forcément un émoi à un moment donné), alors le sujet en detestant les autres, se déteste déjà lui même...

    S'il accepte l'homosexualité, il acceptera aussi l'idée qu'il puisse l'être, et peut aussi décider de le vivre ou pas... mais ce sera un choix, et aussi sa haine disparaitra...
     
  10. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Bonjour à tous,

    La 1ère question que je me pose c'est comment savez-vous que cette personne est homosexuelle? En avez-vous la certitude?
     
  11. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Quand un sujet est homophobe, donc au stade de la haine... qui est un affect disproportionné, c'est qu'il a une attirance pour la chose contre laquelle il se défend avec virulence...

    sinon pas besoin de haïr...

    Il y a une attirance pour, tout en ne l'acceptant pas, donc en se disant que c'est vraiment berk..., on contrecarre le penchant...

    qui en outre risque de se développer... puisque la personne homophobe, fait constamment des remarques sur le sujet, et donc ça empire notablement le fait...
     
  12. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    c'est exactement en ces termes que ce pose la question.... la difficulté est que c'est le client qui doit se la poser sans que vous la suggérez!
    car il n'est pas venu vous voir pour cette problématique....
    seule votre expérience et intuition vous en fait donner la suspicion!
    non il n'y a jamais d"e certitude!
    juste un flux , qu'il faut accompagner..... mais cause quelque fois des sueur froides ..... nécessaires!
    pour grandir et apprendre!
    car si on demande un lâcher prise au client.... il faut aussi s'attendre a ce que le laisser faire devienne une obligation pour le questionnement du thérapeute !
    je pense que tout naturellement tout va rentrer dans un ordre " naturel" si le thérapeute n'interviens pas ,mais assiste!
    c''est la que la définition de la vrai compassion entre en jeu!
     
  13. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Il y a presque toujours un lien de causalité entre être homophobe et avoir des tendances homosexuelles. Ainsi, on peut déclarer, la plupart du temps, que l'homophobe l'est en partie parce qu'il a lui même des tendances homosexuelles.

    En fait, j'imagine que le client qui consulte et qui résoud des trucs parentaux finira probablement par réaliser des choses sur lui même et ce qu'il est fondamentalement. S'en suivra l'acceptation de soi et des autres. Sinon, à quoi bon.
     
  14. Je ne partage pas ce point de vue, c'est une possibilité mais loin d'être une généralité.

    Mais globalement, je ne sais pas si beaucoup de patients souffrent de leur homophobie... :? et si leur besoin de consultation est vraiment leur soucis...
     
  15. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    j'avais bien compris, là le but c'est de faire travailler la personne sur ses fondations, sans qu'elle se doute des répercussions positives que cela aura sur elle....
     
  16. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Je persiste et signe. À mon avis c'est véritablement une généralité. Il y a des exeptions mais c'est une généralité bien claire.

    Dès lors, donc, la majorité souffrent de leur homophobie puisqu'ils ne s'acceptent pas eux même.

    Mais là, soyons clair... Je parle de tendance homosexuelles et, selon mes connaissances, la majorité des gens ont des tendances en ce sens. Ce n'est pas juste noir ou blanc mais plutôt des centaines de nuances de gris. Le problème est dans l'acceptation. Plus on refoule ses tendances et plus on sera homophobe.

    Mais plus on refoule ses tendances et plus l'on peut conclure que l'homophobie des adultes de l'enfance se sont démontrés plus ou moins homophobes. Si le parent est homophobe, alors comment s'accepter avec ses tendances? Alors la réaction est de devenir homophobe soi-même. C'est affreux.
     
  17. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ça je saisis bien... Mais avant qu'il y aie des répercussions positives, il y aura parfois des conflits intérieurs souffrants non?
     
  18. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Donc le nazi avait une attirance pour les Juifs ou pour les trisomiques selon vous Katia Zoulouk?
     
  19. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008

    Sauf que, sauf erreur de ma part, Hitler avait été élevé dans une famille juive !

    Qu' il souhaitait être artiste peintre mais qu'il a dû prostituer son art en étant peintre en batiment !


    Lisez "Mein Kampf" et vous comprendrez par ailleurs la puissance de construction mentale des "Führers" judéophobes...

    8)
     
  20. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Les homophobes que j'ai rencontré en thérapie m'ont souvent donné l'impression d'être "sectaires" : ils pensent bien et tous les autres

    qui ne pensent pas comme eux ont tort...et sont donc à détruire

    Lorsque l'on aborde le sujet de l'homophobie : c'est clair ils ont raison point final. Discussion bloquée.


    Aborder les fondations sous un autre angle me parait incontournable !

    Dans l'entretien je repère un autre sujet "sensible " chez eux mais beaucoup moins "électrique" avec des questions ouvertes orientant vers une auto-évaluation

    de leurs valeurs exactement selon votre principe, Valikor, mais avec une formulation un peu différente :


    Avez vous l'esprit suffisamment ouvert pour parler librement de ce sujet ?

    Comment vous situez vous vous mêmes sur le plan de vos valeurs ?

    A quel point sur une échelle visuelle analogique de 0 à 10 vous sentez vous vous-mêmes épanoui dans votre sexualité ?

    A quel point vous sentez vous naturel en intimité avec un ami / une amie /


    A partir de ces questions de base, si on est à l'aise avec soi-même, on se rend compte tout de suite si on est capable d'être un thérapeute hypnoexplorateur

    et sur cette échelle de 0 à 10 ...d'envisager d'en changer le curseur, déjà pour soi-même, et ensuite pour la personne en face,

    qui ressent tout de suite si on est en congruence analogique thérapeutique lorsqu'on monte et qu'on redescend les affects en commun...


    8)
     
  21. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Le refus (l'homophobie) s'épuise au bout d'un moment, et le sujet finit par être fatigué, l'argumentation s'épuise...
    A un moment apparait un vide... où le sujet ensuite va libérer un espace où il peut se remettre en question.

    Mais cela peut prendre du temps... et parfois en avoir pour quelques heures (2 ou 3... )
     
  22. mindy

    mindy

    Inscrit:
    23 Août 2009
    Surderien, sauf erreur de ma part, Hitler n'était pas le seul nazi et n'a pas été élevé dans une famille de trisomiques.
     
  23. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    interressant la derive que prends le sujet....
    de l'homosexualité et homophobie a hitler :
    ou est le lien?
    serais ce dans nos esprit facistes qui denie le droit au autres de vivre selon une verité differente?
    et soudain je reviens au concept premier de la difference entre le savoir et la croyance.....
     
  24. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    le lien me parai évident maintenant et dans la thérapie que je pratique avec cet individu...une démonstration:
    l'amour de soi et la confiance en soi va rétablir tous les conflits intérieurs , passés et extérieurs!
    il m'as fallut mener une recherche anarchique et désordonnée pour a la dernière séance récapituler et conclure!
    une fantastique aventure...et bientôt, j'espère un compte rendu qui vous plaira....car complètement non orthodoxe , balisé de suspenses et terminé comme il se doit avec des résultats!
     
  25. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008

    les personnes homosexuelles et homophobes sont des personnes trés originales et fort peu orthodoxes : avec un sript peu orthodoxe çà a donc toutes les chances de marcher !

    8)
     
  26. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Ça je saisis bien... Mais avant qu'il y aie des répercussions positives, il y aura parfois des conflits intérieurs souffrants non?

    oui et le "secret" pour contourner l'obstacle est de ne pas en avoir peur!
    je veut faire un deal avec vous, leo.... j'échange tout ce que je sais..... et un aide inconditionnelle dans le temps....
    contre votre inscription a un fantastique séminaire.... d'ou vous sortirez complètement transformé!

    http://silver-wolves.com/articles/doubl ... melles.htm
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    non valikor....je ne suis pas ....tout a fait de cet avis!.....
    et c'est une nuance seulement!
    la transparence totale établie la confiance totale.....
    ce qui est beaucoup plus efficace a mon sens est de fixer une belle carotte ..... le plaisir du bien être..... a fin de laisser le libre arbitre opérer et au client la conscience de sa propre responsabilité....quand a sa guérison!

    de plus en utilisant cette nuance vous vous détachez des inconditionnels "eponges" qui hantent votre propre stress....facteur très important pour un thérapeute equilibré.... sans parler d'une publicité fulgurante et gratuite que vous allez produire.....
    sans rien faire!

    c'est un concept qui a été longuement expérimenté et prouvé efficace chez nos frères d'outre mer!
     
  28. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Aie Aie Aie... Je veux bien prendre l'info et voir si je peux me rendre disponible.. Et les coûts! C'est que j'ouvre un cabinet moi ces temps-ci... Ça coute cher tout ça.
     
  29. Leo Lavoie

    Leo Lavoie

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Ouais... intéressant duel entre la transparence qui peut faire se rebuter toutes les défenses du subconscient mais qui peut aussi porter le fruit de la confiance et les entourloupettes hypnotiques qui, elles, peuvent agir sans que le conscient s'en rende compte et ne mette devant cet esprit critique. J'avoue que je suis déchiré là.

    Et, y'a des degrés de transparence aussi.
     
  30. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    et oui déchiré!
    faire des choix entre y aller et rester!
    pour vos deux post!
    pour le second si vous avez déjà essayer les entourloupettes, il vous reste la transparence! une petite suggestion avant que vous essayez....
    n'y mettez pas de nuances ni de degrés ! jetez vous a l'eau a l'extrême pour avoir de la matière a comparer!