Formation Hypnose

Hypnocréation

papusza

Membre
Ca me fait à une femme ou un homme qu'on rencontre

Qui nous met en ****

Un si singulier et autant pluriel

Créateur de revréalité

Combien de temps ? Avec le ptit dej ou sans le ptit dej, un jour, des années, une vie ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
papusza à dit:
Ca me fait à une femme ou un homme qu'on rencontre

Qui nous met en ****

Un si singulier et autant pluriel

Créateur de revréalité

Combien de temps ? Avec le ptit dej ou sans le ptit dej, un jour, des années, une vie ?
Moi, l'hypnocréation de revréalité me met en **** permanent(e)...

Et être en **** permanent(e), çà a toujours été le rêve de ma vie !

:)



**** c'est aussi mon mot symbole en zensight...

8)
 
Quand j étais jeune, je le suis encore mais depuis plus longtemps qu'avant, je prenais une lettre de l'alphabet, et je me dressais une liste de tous les mots que je connaissais mentalement ou par écrit.
chaque mot avait sa connotation affective ou de sens et d' autres plus neutres. Certains evocateurs de souvenirs, de joie, d' autres plus tristes, d' autres plus rares et sélects, d' autres ordinaires et vague. Et la différence entre le verbe, le substantif, un participe passe du même mot.

Je remarquais alors que choisir ses mots était important, que certains créaient un bad feeling et d' autres amenaient un good feeling, que les remplacer les uns par les autres c'était pas pareil.

Je passais des heures a ce genre d' exercices, le soir avant de dormir..et j'aimais le dico des synonymes. Magique pour moi.

Je pouvais créer mes mots, mon vocabulaire.

Peut être ma première hypnocreation ?

Je trouvais ça très chouette comme activité.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
katia (zoulouk) à dit:
Quand j étais jeune, je le suis encore mais depuis plus longtemps qu'avant, je prenais une lettre de l'alphabet, et je me dressais une liste de tous les mots que je connaissais mentalement ou par écrit.
chaque mot avait sa connotation affective ou de sens et d' autres plus neutres. Certains evocateurs de souvenirs, de joie, d' autres plus tristes, d' autres plus rares et sélects, d' autres ordinaires et vague. Et la différence entre le verbe, le substantif, un participe passe du même mot.

Je remarquais alors que choisir ses mots était important, que certains créaient un bad feeling et d' autres amenaient un good feeling, que les remplacer les uns par les autres c'était pas pareil.

Je passais des heures a ce genre d' exercices, le soir avant de dormir..et j'aimais le dico des synonymes. Magique pour moi.

Je pouvais créer mes mots, mon vocabulaire.

Peut être ma première hypnocreation ?

Je trouvais ça très chouette comme activité.
oui, trés chouette

good feeling !

çà explique peut-être aussi, ce plaisir du ****, qu'on se prenne aux mots...

les philosophes...

les scientifiques...

les juristes...

les politiciens...


un jargon qui parfois réactive aussi le bad feeling des maux...

en oubliant finalement le **** ?

:roll:
 
Z'un homme tout à l'heure m'a dit

Que lui ne revait plus

Qu'il ne voulait pas monter, par ce quil ne voulait pas risquer de tomber de trop haut, ni même monter ne serait ce qu'un petit peu.

Cet homme je lui ai dit que si on tombait, on tombait en bas

Mais que si on ne risquait plus de tomber c'est parce qu'on était déjà en bas.

Et qu'est ce qui était mieux, d'être toujours en bas, ou de risquer de temps en temps d'être en bas ?

Fin de discussion.

Ne plus ****; etre privé de rêves, bien triste sort !
 

********

Membre
l'hypnose ne serais pas dans le reporter au lendemain ?
le confortif du connu, le pratiue de ne rien changer plutôt ue dans le changement ?
rester dans le confort maternel, de ne pas assumer ses échecs, de ne pas risquer ?
une régression, une hypnose imposée, car elle arrange trop de monde ?

et vous qui vous hypnotise dans quel but ?
 
Reporter au lendemain c est de la procrastination.

Rendre ses rêves réalité c est de l hypnose, non ?

Ou apprendre a les découvrir ?

S'illusionner sont des chimères inexactes

Rêver c est s offrir différents possibles

s'hypnotiser, c est leur donner vie
 

Kamou

Membre
******** à dit:
l'hypnose ne serais pas dans le reporter au lendemain ?
le confortif du connu, le pratiue de ne rien changer plutôt ue dans le changement ?
Parfois l'hypnose c'est reporter la procrastination au lendemain.
Le reste du temps je sais pas trop, je te dirais ça demain.
 

d-kortik

Membre
Sacrée Zoulouk ! Une vraie pro qui dit souvent des choses justes et agréables à lire ! A mon avis elle vient de faire une super-séance et est encore en transe !
 

xorguina

Membre
Oser créer...oui !!!! et encore OUI !

Nous sommes tous et toutes des créateurs...les plus grands créateurs de nos vies, de notre réalité avec une infini, l'infini de tous les possibles...

Et quand les rêves (intentions) de nos créations se réalisent alors nous prenons conscience de notre pouvoir de création....

J'ai bien l'intention de manger de manger mon pain blanc aujourd'hui....et je peux vous dire que je le déguste dans toute les parties(santé, travail, amour, familial) de ma vie que j'ai crée....

J'admire cet oeuvre suis ravie et me remercie d'avoir oser vivre et créer ce que j'avais envie d'être :D

Je me sent une grande artiste dans l'âme et mes rêves confirment par accouchements et naissances et autres symbôles que mon inconscient m'envoie les couleurs que je peint et redécoucvre avec grand bonheur.
 
Sacré D-kortik ! Un vrai pro qui dit souvent des choses justes et agréables à lire ! A mon avis il vient de faire une super-séance et est encore en transe! :wink:

Je crois bien aussi que bien recemment je me suis rendue dans un cabinet d'hypnose.

Et dimanche j'ai fait l'expérience d'hypnose la plus etrange que je n'ai jamais faite ! Y a bien un truc !
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
******** à dit:
l'hypnose ne serais pas dans le reporter au lendemain ?
le confortif du connu, le pratiue de ne rien changer plutôt ue dans le changement ?
rester dans le confort maternel, de ne pas assumer ses échecs, de ne pas risquer ?
une régression, une hypnose imposée, car elle arrange trop de monde ?

et vous qui vous hypnotise dans quel but ?
l'hypnose c' est le *** !

dans le confortif du ***

avec la possibilité permanente de changement de *** par le ***

en restant hypnotiquement dans la liberté du ***

être en hypnose *** sans plus aucune contrainte de quoi que ce soit...

:)


En thérapie de la vraie vie, mon symbole *** c'est le mot "plaisir"...

8)


Mais si vous préférez le hard feeling du plaisir pathologique vous pouvez choisir la "perversité"... Mais là çà ne marche pas aussi bien... pour rester hypnotiquement dans la liberté.

Vous serez obligé de changer en permanence de perversité pour la conserver !

:evil:
 

jeangeneve

Membre
tiens j'abonde en ce sur de rien .
certes j'ai pas vraiment pris mon pied, mais de là à bannir le Q, j'ai pas osé...

<*> profitez du plaisir avant, pendant, car c'est après Que l'on se rend compte Que c'est bien de vivre cela.
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
xorguina à dit:


J'ai bien l'intention de manger de manger mon pain blanc aujourd'hui....
Je regarde les miettes de ces kilos de pain noir que l'on m'a offerts et je me dis qu'aussi qu'il était bien goûtu et plein de bonnes vitamines...
 

xorguina

Membre
Prudence à dit:
xorguina à dit:


J'ai bien l'intention de manger de manger mon pain blanc aujourd'hui....
Je regarde les miettes de ces kilos de pain noir que l'on m'a offerts et je me dis qu'aussi qu'il était bien goûtu et plein de bonnes vitamines...
Ho que oui ! j'ai regardé ce pain noir que je me suis crée , offert et me suis dit que je pouvais , que je méritai de m'offrir le goût du pain blanc maintenant.

Grace à ce pain noir j'ai re/connu les capacités de créations dont je suis la source depuis les premiers souffles de vies....

la rivière est loin d'être tjrs calme ! mais elle est l'eau, l'eau régénératrice, purificatrice et joyeuse, d'une grande douceur qui carresse ma peau, mon âme, mon esprit .

Je ne m'accroche pas au rivage, je me laisse porter par le courant, consciente de ma création dans le tout.
 

xorguina

Membre
Prudence à dit:
xorguina à dit:

Je ne m'accroche pas au rivage, je me laisse porter par le courant, consciente de ma création dans le tout.
Je me tiens au rivage et je laisse l'eau qui coure me masser...
Oui, mais non :lol:

Me tenir au rivage siginifie pour moi de m'accrocher au passé, au croyances, aux identitées que je me suis crée et que l'on a voulu me faire croire tout le long de ma vie, c'est pour ça qu'aujourd'hui je veux me laisser porter, couler par le changement et ne pas résiter au flux de reflux des eaux de ma source créatives conscientes cette fois çi !

Celà dit, j'adore les massages :wink:
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
xorguina à dit:
Prudence à dit:
xorguina à dit:

Je ne m'accroche pas au rivage, je me laisse porter par le courant, consciente de ma création dans le tout.
Je me tiens au rivage et je laisse l'eau qui coure me masser...
Oui, mais non :lol:

Me tenir au rivage siginifie pour moi de m'accrocher au passé, au croyances, aux identitées que je me suis crée et que l'on a voulu me faire croire tout le long de ma vie, c'est pour ça qu'aujourd'hui je veux me laisser porter, couler par le changement et ne pas résiter au flux de reflux des eaux de ma source créatives conscientes cette fois çi !

Celà dit, j'adore les massages :wink:
J'avais bien compris la métaphore. C'était juste une manière de dire que même si on faisait autrement qui pouvait paraitre moins "lâcher prise" ça pouvait être très agréable aussi.
Comme le coup du pain blanc/pain noir. En dehors de la métaphore, je préfère, au goût, le pain complet; et dans la métaphore, même si je n'irai pas le chercher, mes souffrances m'ont enrichie.
Perso, j'ai changé de rive, je ne me cramponne plus mais je me tiens à une nouvelle rive, et la résistance de mon corps à l'eau est quelque chose d'agréable... Et l'on se croise, je crois que je viens de te voir passer en flottant, non?
 

xorguina

Membre
Prudence à dit:
xorguina à dit:
Prudence à dit:
xorguina à dit:

Je ne m'accroche pas au rivage, je me laisse porter par le courant, consciente de ma création dans le tout.
Je me tiens au rivage et je laisse l'eau qui coure me masser...
Oui, mais non :lol:

Me tenir au rivage siginifie pour moi de m'accrocher au passé, au croyances, aux identitées que je me suis crée et que l'on a voulu me faire croire tout le long de ma vie, c'est pour ça qu'aujourd'hui je veux me laisser porter, couler par le changement et ne pas résiter au flux de reflux des eaux de ma source créatives conscientes cette fois çi !

Celà dit, j'adore les massages :wink:
J'avais bien compris la métaphore. C'était juste une manière de dire que même si on faisait autrement qui pouvait paraitre moins "lâcher prise" ça pouvait être très agréable aussi.
Comme le coup du pain blanc/pain noir. En dehors de la métaphore, je préfère, au goût, le pain complet; et dans la métaphore, même si je n'irai pas le chercher, mes souffrances m'ont enrichie.
Perso, j'ai changé de rive, je ne me cramponne plus mais je me tiens à une nouvelle rive, et la résistance de mon corps à l'eau est quelque chose d'agréable... Et l'on se croise, je crois que je viens de te voir passer en flottant, non?
Oui j'avais compris aussi :wink:

mes souffrance m'ont enrichis aussi, c'est pour ça que jévite également de juger noir ou blanc :wink: c'est comme ça que je me suis re/connue.

je comprends, dans ta métaphore je viens de prendre une nouvelle rive, et je résiste à ne pas repartir sur la connu....mais dans le fond, je ne veux m'accrocher à rien...je veux me baigner et nager, avancer...tu viens ? :wink:
 

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
xorguina à dit:


je comprends, dans ta métaphore je viens de prendre une nouvelle rive, et je résiste à ne pas repartir sur la connu....mais dans le fond, je ne veux m'accrocher à rien...je veux me baigner et nager, avancer...tu viens ? :wink:
C'est gentil mais je vais faire une sieste sous un arbre. 8)
 

xorguina

Membre
Prudence à dit:
xorguina à dit:


je comprends, dans ta métaphore je viens de prendre une nouvelle rive, et je résiste à ne pas repartir sur la connu....mais dans le fond, je ne veux m'accrocher à rien...je veux me baigner et nager, avancer...tu viens ? :wink:
C'est gentil mais je vais faire une sieste sous un arbre. 8)
T'as raison...ça fatigue de résister et même de nager...c'est moi qui te rejoins alors 8)

( je t'ai répondu sur le chemin de croix de xorguina pour plus gêner le topic eft )
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut