Hypnose & déficit d'attention (ADD)

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Hypnobliss, 28 Janvier 2017.

  1. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    Bonsoir,
    Pensez vous que l'hypnose puisse être un outil efficace pour rétablir ou améliorer la concentration chez un enfant de 12 ans présentant un déficit d'attention avéré?
     
  2. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Dans quel contexte se situent ses troubles de l'attention ?

    Une surefficience mentale ( enfant "surdoué" ? )
     
  3. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    Bonsoir surderien!!
    Un autre sujet cette fois.
    Difficile d'expliquer ce contexte, je l'ai toujours trouvé mature pour son age. Mais aux tests de QI chez un psy il était "normal"...même un peu en retard en logico-mathématiques.
    J'avoue que le symptome même me fait douter, on pourrait sûrement en parler des heures, mais est-ce une maladie réelle? N'est ce pas un "trait de caractère"? Une manière de fonctionner qui ne colle pas avec la système scolaire?

    Le fait est qu'il a toujours detesté l'école, il s'y ennuie. Alors son déficit est il dû à l'ennui ou l'ennui est il dû à son déficit qui bien sûr lui coûte beaucoup; tout ce qui est fait en cours doit être refait à la maison! Cela engendre un travail très lourd pour lui ( et pour moi) car il faut tout revoir comme si le sujet n'avait jamais été vu.
    D'un autre côté c'est en enfant très sociable, il a plein de copains et est très sportif.
    J'ai aussi le sentiment que sa confiance en lui a été très abîmée lors de recherche de diagnostique: à force de voir des psys, des orthos, de faire des scannaires et de consultant des (soit-disants) spécialistes du TDAH je pense qu'il a forcément dû se demander ce qui n'allait pas chez lui. Ma réaction aux diagnostiques n'a sûrement pas aidé!

    Aujourd'hui nous avons un collégien, toujours aussi refractaire au collège mais qui y arrive plûtot bien avec des heures sup à la maison mais est totalement dépendant des profs que je paye en plus et de moi qui refait les cours systematiquement car si je lui demande ce qu'il fait il est incapable de répondre.
    Il subit l'école. Il est très tête en l'air pour tout sauf ce qui le passionne! A côté de cela c'est un enfant qui semble angoissé ( par quoi je ne sais pas) il se ronge les ongles et a des tics nerveux. Ces tics ont d'ailleurs été le point de départ qui nous a mené au diag de TDA!!!! Un professeur de pédiatrie m'a lancé que mon fils était atteints de gilles de la tourette mais qu'il ne fallait pas s'en préocupper mais plutôt voir les symptomes annexes: le tdah entres autres!
    Je suis sortie dévastée de cette consultation!... Tourette!!!??? Aujourd'hui je pense que ce diag était n'importe quoi! Il a qq tics qui viennent et qui partent mais rien de méchant. Par contre il est vrai que sa concentration lui joue des tours...en classe principalement.

    Voila en bref. Alors peut on grâce à l'hypnose suggérer qu'il recentre son attention en classe?
     
    Dernière édition: 29 Janvier 2017
  4. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Il est très tête en l'air pour tout sauf ce qui le passionne !

    Je pense que c'est à partir de cela qu'il faut travailler

    Utiliser les capacités qu'il a pour développer des stratégies qui l'intéresseront !


     
  5. nseaprotector

    nseaprotector

    Inscrit:
    2 Août 2016
    Tout à fait d'accord, arrêté de le focaliser sur les problèmes ça les renforcent !!! Il est temps de mettre en place avec lui ce que LUI a envie, de lui donner de l'autonomie. De voir comment utiliser ce qui fonctionne et l'encourager. Un hypno peut l'aider a renforcer son estime de lui également.
     
  6. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    J'ai connu une enfant d'une de mes copines, qui était un peu dans la même situation de votre fils, avec des renforts de profs, un travail de fou à la maison pour reprendre les cours, différents psys, orthophonistes. Cette enfant était dans son monde, dans sa bulle, l'école ne l'intéressait pas. Une galère pour elle, qui a réussi un bac +2 à 26 ans, en travaillant comme un forçat.

    Cette femme maintenant a choisi un métier. Elle avait fait un essai d'une semaine, et ça lui a plu parce que ses employeurs étaient contents d'elle. C'était la première fois que cela lui arrivait. (parce qu'un enfant qui a du mal à l'école, on ne le complimente parfois pas beaucoup...) Cette histoire se finit bien, car elle se plait dans ce qu'elle fait et les parents sont heureux eux aussi du bonheur de leur fille.
    (les parents ont fait une co-thérapie avec leur fille pour pouvoir accepter la situation et lâcher du lest pour les travaux scolaires, tout en encourageant leur fille dans ses passions)
     
  7. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    Nseaprotector, Surderien,Jumb,

    Je comprends tout à fait vos pensées et je rêve de laisser vivre cet enfant. En attendant je ne peux pas le déscolariser pour que les profs lui fichent enfin la paix! C'est un grand sportif, il est très bon en sport. Il deviendra peut être un jour athlète qui sait...mais une fois de plus pour poursuivre un cursus dans ce domaine, il faut des résultats scolaires suffisants. Le système d'éducation est plus que bancal, si vous avez des enfants scolarisés vous devez le savoir...alors imaginez ce que ça donne avec un enfant présentant un trouble invisible et méconnu.
    Il est puni régulièrement car il oubli ses affaires ou ses leçons, pourtant il fait de son mieux. Il lit les consignes de travers et répond à coté de la plaque, imaginez son estime de soi après avoir travaillé des jours sur un sujet et arriver devant sa feuille pour ne pas comprendre la question qu'on lui pose. Les profs ne font rien, malgré les soit disants aménagements mis en place pour lui...et moi en attendant je fais le boulot des profs à la maison! Le temps passé sur les leçons est invraissemblable pour un enfant de cet age.
    Alors oui je rêve de lui donner de l'autonomie et de le laisser faire...mais la réalité du système nous rattrape.
     
  8. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Connais tu l'histoire du nageur américain Michael Phelps, au nombre de records impressionnants ? Il est passé de l'enfant hyperactif au nageur surdoué. Déscolarisé à 14 ans, parce qu'il a rencontré un entraineur qui a sorti la pépite de ce gamin. Bien sûr, tous les enfants ne sont pas forcément des Michael Phelps... l'idée est parfois de pouvoir sortir du système classique (quitte à faire une année sabbatique pour qu'il se retrouve par ex)
    Il y a moyen de suivre des cours par correspondante ou de prendre un enseignant à domicile ou le faire par soi-même comme le font parfois ceux qui font de grands voyages avec leur enfant. Ou encore d'autres types d'école moins classiques.

    Il y a peut-être une solution alternative à trouver autre que le système classique, à savoir combien de temps cette situation peut être gérable niveau stress par vous deux ???
     
  9. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    Nous avons pensé au CNED. Mais le déscolarisé le couperais de ses copains et l'isolerait...
    D'où l'idée de voir si l'hypnose peut l'aider à se concentrer...car c'est son seul problème.
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Pour réussir en sport, il doit bien réussir à se concentrer ?
     
  11. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    Demande d'autres avis si tu n'es pas convaincue par le premier. Les tics nerveux chez les enfants peuvent s'aggraver, à ne pas prendre à la légère.

    L'hypnose est un excellent complément de la médecine traditionnelle, mais ne remplace en aucun cas une consultation chez un médecin ;)
     
  12. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    Sammy, la neuropédiatre, at tous les autres médecin m'on toujours dit de ne pas me focaliser sur ces tics, mais de m'occuper plutôt de son déficit d'attention.
    J'en perds mon latin...
     
  13. Sammy

    Sammy

    Inscrit:
    17 Novembre 2015
    En fait, je pense qu'il y a une différence entre focaliser toute son attention sur les tics et les considérer qu'ils existent, et surveiller comment ils évoluent "de temps en temps" si tu vois ce que je veux dire....

    Les tics, et peut-être le déficit d'attention, peuvent être des symptomes ayant une cause commune ou pas, dont par exemple un stress (école, situation familiale, emploi du temps, ...), un trouble dont notamment les TDA(H), TSA et autres. Ou pas du tout... Le fait d'être HP peut également engendrer des déficits d'attention.

    Je voulais juste dire de faire attention de ne pas chercher à atténuer/éliminer des symptomes sans savoir d'où ils viennent.
     
  14. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    C'est bien là ma quête...d'ou viennent-ils? quand sont ils exacerbés, quand disparaissent ils etc....je ne trouve ni réponses ni logique. L'atmosphère est cool a la maison, pas de soucis relationnel. Il a une bonne vie social, de bon copains...
    Naissance déclanchée par injection d'ocytocyne peut être? franchement j'en sais rien.
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Il est axé sur son corps ?
    Et il n'est pas branché gym cérébrale ?
    Ses "tics" c'est pour te montrer quoi ?
    Pour se montrer quoi ?
    Il se cherche ?
     
  16. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Peut être qu'un stage branché sport l'intéresserait ? Le recentrerait ?

    Il est différent et çà ne passe pas...
     
  17. nseaprotector

    nseaprotector

    Inscrit:
    2 Août 2016
    Au risque de passé pour un illuminé, et je ne sais ni pourquoi ni comment, mais j'ai déjà vu des troubles associés a des mémoires familiales. Certains nous disent que chercher la conscience dans le cerveau se serait comme chercher le chanteur dans son poste de télé. Personnellement en dehors de l'hypnose, l'étiomedecine que pratique certains ostéopathes sont les 2 techniques qui m'ont fait le plus avancer. En étio ma thérapeute utilise mon pouls pour rechercher mes blocages émotionnels et remettre l'information en mouvement. Maintenant chaque individu est différent (pléonasme). Je maintient qu'il faut encourager ce qui fonctionne déjà bien et tu fais de ton mieux ça semble évident. Si cela peut t'aider peut-être faire un choix avec lui de ce qui lui semble prioritaire et se donner un peu de temps pour tester. Des fois en voulant tout attaquer de front on construit et déconstruit en même temps ce qui fait qu'on ne comprends plus...
    A travers des mots c'est vraiment pas évident car une grosse partie de notre technique est basé sur le non verbale, d'ailleurs la maladie est peut-être "mal a dire".
     
  18. Hypnobliss

    Hypnobliss

    Inscrit:
    27 Janvier 2017
    surderien, ses tics sont la depuis le CP. Mon interprétation perso c'est qu'il subit vraiment l'école depuis le plus jeune age. Pas le côté social, car il a toujours eu plein de copains , il est apprécié. mais les apprentissages ça l'ennui tout simplement.Ca n'a pas d'intérêt pour lui.Même si il est à un age où il sait très bien qu'il n'a pas le choix et qu'il doit etre d'un niveau raisonnable pour parvenir à faire qq chose de sa vie..il SUBIT chaque cours, du coup autonomie:zéro, méthode d'apprentissage: zéro
    c'est un vrai calvaire... Il fait un maximum de sport, il fait des stages de foot tous les ans...il ne ferait que cela si il pouvait.

    J'ai décidé de tenter le neurofeedback.
    Et mercredi il a rendez vous avec mon hypnothérapeute... Il est volontaire pour tenter les deux alors affaire à suivre...
     
Chargement...