1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Problème de focalisation

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Sylorion, 4 Juillet 2015.

  1. Sylorion

    Sylorion Membre

    Inscrit:
    22 Juin 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Paris

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour j'aimerais partager avec vous un gros problème que j'ai, mon manque de focalisation, si on prend un champ lexical équivalent : c'est à dire mon manque d'absorption, de concentration et surtout mon hyper distractibilité.

    Pour me comprendre je raconte le contexte :

    J'ai toujours été depuis mon enfance, inattentif, distrait, impulsif, procrastinateur, toujours dans mes rêves au point d'en oublier le présent, et mon dialogue intérieur a toujours été jusqu'à maintenant si présent que j'ai l'impression d'avoir une autre personne dans ma tête, je passe effectivement mon temps à dialoguer avec moi même (sur des choses que j'imagine ou sur des sujets réels)


    A un moment j'en ai eu marre et j'ai donc pris la décision de régler mes problèmes, j'ai jusqu'à présent essayé pas mal de truc :

    • Consulter un neurologue

    • Jouer régulièrement aux échec pour améliorer ma concentration

    • Faire des exercices de mathématiques pour améliorer ma concentration

    • essayer des jeux sur internet type : lumosity

    • J'ai découvert un jour l'univers du bouddhisme, j'ai essayé une retraite vipassana de 10 jours

    • Quelques séances de méditation sur la souffle chez moi, avec des exercices de pleine conscience.

    • J'ai essayé le hatha yoga (les séances me relaxait un peu mais sans vraiment calmer le fond de mon esprit

    • J'ai essayé le neurofeedback (15aines de séances)

    • J'ai essayé une dizaine de Séance de Stimulation Magnétique Transcranienne

    • J'ai consulter un psy qui m'avait dit que mes problèmes correspondait à un TDAH, et m'a mis sous Ritaline (cette molécule me rendait très anxieux au pris d'une légère diminution de ma distractibilté) j'ai aussi essayé par la suite des antidépresseurs (je n'ai jamais tenu plus de 2 mois)

    Aujourd'hui, j'en suis toujours au même point, je suis quand même un tout petit moins qu'avant déconcentré mais dans le fond j'ai toujours les mêmes symptomes :

    • Déficit d'attention

    • Chaos Cérébral : Flot de pensée plus fort que moi (impossible pratiquer la Pleine Conscience plus de 8 secondes)

    • Distractibilité

    • Procrastination, Désorganisation

    • Ennui rapide

    • Humeur changeante au gré de mes pensées


    Maintenant j'essaye depuis une semaine, trois choses :

    • Auto hypnose

    • L'auto suggestion d'E. Coué

    • Tratak : concentration sur la flamme d'une bougie

    Au niveau de l'auto hypnose, j'arrive à m'induire en transe,à me suggérer certains mouvements, à questionner mon inconscient : je lui demande si il veut bien m'aider à être concentrer puis si il est prêt à rassembler les ressources pour m'aider à me concentrer puis je lui demande d'intégrer ce travail au quotidien, tout sa via plusieurs mouvements corporels confirmateurs.

    Je répète matin et soir, le célèbre mantra de Coué « tout les jours à tout point de vue je vais de mieux en mieux » en essayant de penser positivement

    Je suis patient, j'attends les résultats, mais quelque chose me dit que ce ne sera pas suffisant (oui je n'arrive plus à croire aux miracles)


    Puis c'est en essayent de me concentrer sur la flamme de la bougie que j'ai remarqué quelque chose, je ne peux pas me focaliser sur la flamme de la bougie sans que mes yeux ne bougent toutes les 5 secondes, quand je ferme les yeux pour maintenir la lumière, celle ci n'arrête pas de bouger et mes yeux aussi.

    C'est un peu près la même chose quand je suis à l'extérieur et que j'essaye de ne regarder que devant moi, mes yeux ne peuvent pas s’empêcher de regarder hors du point de focalisation avant de revenir sur celui-ci, même quand j'essaie de visualiser un souvenir, une émotion, l'image que j'essaie de créer fait des va et vient entre ce que je cherche à visualiser et une autre pensée, une autre image parasite.

    On dit que le mouvement des yeux est lié à l'image du mental, maintenant je comprend mieux, mon mental est indomptable :

    Quand je regarde un film ou que je vais au cinéma, il m'arrive de penser à autre chose

    Quand je fais l'amour, il m'arrive de penser à autre chose

    Quelque soit l'activité plaisante que puisse faire, je pense à autre chose

    Le seul moment où je suis complètement absorbé, c'est dans mes pensées avant de revenir dans le présent.


    Mais étant donné qu'il faut pour arriver à prendre de la distance avec ses pensées négatives pour changer et mieux s'hypnotiser, et que la meilleur façon de le faire c'est de se focaliser, s'absorber sur autre chose (sur sa respiration ou autre sensation corporel) je suis en train de me demander si je suis pas foutu ou peut être que je devrais quitter définitivement la civilisation et m'isoler en espérant arriver à me concentrer, à moins que vous connaissiez d'autre moyens pour atteindre la focalisation.


    Merci de m'avoir lu
     
  2. Elde

    Elde Membre

    Inscrit:
    15 Mai 2015
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    150
    Localité:
    Paris
    Impressionnant toutes les démarches que tu as entreprises, Sylorion...

    J'avoue que c'est très intriguant tout ça.

    Et si tes problèmes de concentration/focalisation sont liés au fait que tu es, en plus et par nature, une personne très cérébrale, qui analyse beaucoup ? Je ne sais pas si tu as déjà cherché du côté de la précocité intellectuelle.
     
  3. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Bonjour sylorion
    Bien entendu, nous manquons de précision pour évoquer des pistes précises (ton age par exemple, ton travail, ton quotidien...)
    Mais comme ça, juste avec ce que tu dis, si je ne savais que cela d'un patient, je tenterais quelque chose comme ça.

    Tu es expert en ton problème (évidement) et tu as cherché à réglé ton problème de la même façon.
    (zapping thérapeutique, impatience, essai multiple etc etc). Tu as cherché (ou les thérapeutes ont cherché) à régler ton problème avec le même objectif (retour au calme, méditation etc) pour obtenir le même résultat, c'est à dire pas grand chose.
    Alors pourquoi s'obstiner?
    Je te rassure, presque tout le monde fait ainsi.

    Tu peux t'escrimer à demander à ton inconscient une solution, un calme, une concentration de n'importe quelle façon, il ne connait pas la réponse. Il ne sait pas comment faire, il ne là pratiquement pas vécue (ou il ne s'en rappel pas).
    L'inconscient ne peux inventer ce qu'il ne sait pas!

    Alors je tenterais une démarche ainsi.
    Je te ferais des séances pour être encore plus dispersé, encore plus excité, je ferais exprès de saturer le regard, la parole, de faire venir le plus possible d'idées, d'images en même temps. Bref une hypnose la plus dissociante possible.
    Et en plein bazar interne je ferais intervenir une question simple (tout en continuant à te perturber pour que tu ne puisse pas répondre ou avoir le temps d'y réfléchir).
    Le 1er but étant de mettre en évidence la difficulté à être efficient en état d’excitation.
    Plusieurs fois répété, l'état que tu as habituellement apparaît alors comme un mieux par rapport aux séances.
    2eme but : on introduit donc une notion de progrès possible
    Si tu veux, on commence à ce faire un allié de l'inconscient.

    Ensuite :
    A partir d'exemple concret : Qu'aurait été mon plaisir de voir ce film si j'avais été un petit peu plus concentré???
    Idem avec tout tes exemples.....
    Sans chercher du tout à améliorer ta concentration, juste s'imaginer un bénéfice....Comment aurait été ma jouissance si j'était tout à mon plaisir????
    On introduit progressivement des images positives, des sensations nouvelles....d'un type qui ce contrôlant trouve du bénéfice.
    Petit à petit ayant montré à ton inconscient des situations motivantes, il va devenir un allié pour travailler sur tes attitudes....
    A partir d'ici, cela peu aller très vite ou ont prendra divers attitudes types de ton comportement pour faire évoluer tout ça....

    Comme je disais au début, ce n'est qu'une façon de voir "au pied levé"...
    Mais en gros arrêter d'essayer de devenir un type "concentré" et plutôt un type qui profite mieux des situations.
     
    Singin apprécie ceci.
  4. Sylorion

    Sylorion Membre

    Inscrit:
    22 Juin 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Paris
    Précocité intellectuelle, je ne pense pas.
    Par contre c'est vrai que je suis très cérébral, trop curieux, mon esprit se complaît beaucoup trop dans l'analyse, il prend n'importe quel stimulus dans l'environnement (ou dans la mémoire) pour s'occuper comme si il répugnait le silence, ce qui fait que je passe souvent mon temps à débattre avec moi même de sujets futiles (ou me faire des films) ...

    Et puis en lisant ton message hibou13, c'est vrai que j'ai oublié de mentionner quelque chose d'important.
    J'ai eu une enfance un peu troublante et stressante, loin d'être dramatique par rapport à ce qui peut se passer dans le monde, mais en prenant du recul, je commence à comprendre que j'ai refoulé pas mal de choses.
    Je n'ai jamais vécu de gros traumatismes mais plutôt un continuum d’événement engendrant une souffrance qui m'a façonné d'une mauvaise façon.
    Je ne vais pas raconter les facteurs qui ont pu me façonnait (comme le fait d'avoir une mère
    qui rabaissait ses enfants par exemple) parce que ce n'est pas le plus pertinent mais je me sens dysfonctionnel, je crois que j'ai eu l'habitude de me réfugier dans mes pensées quand j'étais jeune.
    J'ai pensé à consulter un psy mais ce serait trop long, surtout que je n'ai pas beaucoup de souvenir (avec ma prraticienne de neurofedback, on parlait souvent du passé sans grand succès)
    J'ai pensé à faire l'emdr, mais je n'ai pas 1 (ou 2..) souvenir particulier à traiter, je sais juste que certaines choses m'ont plus ou moins façonnné.
    J'ai pensé à la régression hypnotique mais j'ai pas la concentration pour.

    Donc des facteurs de stress rajoutés à un terrain de TDAH, sa donne ce je suis (quand j'étais enfant j'étais hyperactif mais en grandissant on dit que l'hyperactivité devient mentale)
    Je suis un peu désespéré, je cherche juste à savoir si des gens un peu comme moi ont réussi à atténuer leurs symptômes

    Merci de m'avoir relue

    P.S : j'ai 24 ans, je suis étudiant en médecine et je passe mes journées à travailler pour préparer le concours de l'inernat (ECN)
     
  5. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Tu peux te mettre en attitude de supervision et voir alors les différentes pensées qui te viennent, qui peuvent te venir, et choisir la plus adaptée en fonction du contexte du moment et t'orienter sur celle là.
    Peut-être que c'est déjà ce que tu fais intuitivement mais que tu ne contrôles pas tout ?

    L'hypnose est un mode de conscience modifié qui permet cette supervision.
    Au début avec un hypnoformateur co-pilote et ensuite en autonome.
     
    Dernière édition: 7 Juillet 2015
  6. davidtilt

    davidtilt Membre

    Inscrit:
    27 Juillet 2013
    Messages:
    66
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1020
    T as essaye la prescription de symptome ?
    Tu te force à te concentrer sur le fait d être innattentif non focalise c est à dire tu passes d une idée à l autre (visuellement auditivement) pour finallement contrôler cette inattention tu fais ca 10 mintues le matin premier jour 20 minutes deuxième jour 30 minutes le 3eme jour normalement ça va te lasser peu à peu et tu vas être plus concentré
     
  7. Sissy

    Sissy Membre

    Inscrit:
    21 Juin 2015
    Messages:
    22
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    420
    Localité:
    Cher
    Bonjour Sylorion,

    Tout d'abord il faut que tu changes ta façon de te voir, tu n' "étais hyperactif" car tu es toi et donc tu n'es pas une maladie. :)
    Ensuite je suis d'accord avec hibou13, quand tu te focalise et que tu (re)sens que tu te disperses au lieu de le diminuer, augmente cela ;)
     
  8. hibou13

    hibou13 Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Messages:
    1557
    J'aime reçus:
    416
    Points:
    4880
    Toujours sous réserve que sur un forum ce ne sont que des conseils généraux (certain peuvent te parler)
    Avec ce nouvel élément (24 ans, étudiant en médecine)...
    Je te titillerais peut être en te demandant; comment tu fait pour suivre un cours, étudier, comprendre, passer les exams etc?
    Bac à 16, 17 ans disons 6 ou 7 ans d'études supérieures, il faut bien que tu te concentres quelques fois, assez pour comprendre, assez pour analyser, assez pour retenir....
    Tu as donc, en toi, une solution de contournement de ton problème.
    Bon, je résonne principalement en "solutionniste" et tes traumas passés me sont secondaire.
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Tu peux te mettre en attitude de supervision et voir alors les différentes pensées qui te viennent

    Tu te force à te concentrer sur le fait d être innattentif non focalise c est à dire tu passes d une idée à l autre (visuellement auditivement) pour finallement contrôler cette inattention

    Deux propositions à mettre en parallèle :
    L'une de concentration et de focalisation complète
    L'autre de déconcentration et de défocalisation totale
    qui finalement à en user vont avoir l'une et l'autre le même effet, de quitter la concentration focalisation et de quitter la déconcentration défocalisation, pour se mettre en mode spontané intuitif.

    Que finalement l'idée dans laquelle tu te mets est bien la plus utile pour ton futur
    Simplement de s'y laisser aller sans l'analyser.

    :)

    comment tu as fait pour suivre un cours, étudier, comprendre, passer les exams etc?
    Bac à 16, 17 ans disons 6 ou 7 ans d'études supérieures...
    et pleins de projets à la clef...
     
  10. Sylorion

    Sylorion Membre

    Inscrit:
    22 Juin 2015
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    260
    Localité:
    Paris
    Observer ses pensées, j'ai déjà essayé, le risque étant d'être absorbé totalement dedans

    C'est bien là le problème, je m’ennuie excessivement vite, mon esprit cherche constamment quelque chose (n'importe quel stimulus) pour combler le vide, je me retrouve tout le temps happé par mes pensées mon dialogue intérieur

    En cours jusqu'au bac j'ai toujours été médiocre, soit je rêvassais soit je dormais (j'ai d'ailleurs redoubler ma seconde à cause de ça)
    Voulant faire quelque chose de ma vie, je me suis pris en main en première année de médecine.
    Au vu de mon inattention j'ai développer des stratégies. Mon esprit s'ennuie vite et il va dans dans tous les sens mais par contre je fais des liens logique faciles vu que j'analyse beaucoup, donc j'ai pris l'habitude de lire très rapidement mes cours (2 a 3 fois plus vite que la moyenne) avant que l'ennui arrive cela me permet aussi de faire des liens entre les cours et ainsi de comprendre, je compense aussi avec ma mémoire.
    Au niveau de la concentration, je fonctionne en saccade, j'ai un bruit de fond (pensée, dialogue intérieur, image) et des fois ce bruit de fond me déconnecte pendant quelques secondes puis je me reprend (ex : 10 secondes de travail puis 3 secondes où je rêve puis encore 10 secondes,etc..), plus je travaille et plus cette faculté à me reprendre se fatigue. Jusqu'à présent je n'ai jamais réussi à me focaliser entièrement sur un sujet, d'ailleurs je travaille mieux quand il y a un peu de bruit aux alentours, impossible chez moi car trop silencieux, je m'entends parler.

    Finalement j'ai l'impression d'être dans une cage et ne pas utiliser pleinement mon potentiel, je cherche vraiment un moyen d'apprendre à focaliser, j'ai vraiment l'impression que là se situe la base de mes problèmes. Donc si vous avez des exercices originaux (en CD par exemple) je suis preneur ....
     
Chargement...