Formation Hypnose

hypnose et enfant intérieur

divine

Membre
Bonjour à tous, :D

Je reviens pour un autre sujet.
L'hypnose permet de rencontrer son enfant intérieur. Je me demandais : quelle différence peut-on faire entre l'inconscient et notre enfant intérieur ?
Merci pour vos réponses
 
Bonjour Divine,

J'aime beaucoup ta question !!
A un moment il m'a semblé qu'inconscient et enfant intérieur étaient la même chose...

Et en y repensant maintenant, je vois les choses différement...
L'inconscient est un concept si vaste que je n'ai encore trouvé une définition qui me satisfasse (sans doute est-ce là sa grande richesse...) tandis que l'enfant intérieur est un concept plus simple dont les "frontières" semblent plus aisément identifiables...

L'inconscient pourrait être la demeure de l'enfant intérieur et de tant d'autres choses aussi.....

Pour continuer d'approfondir cette stimulante interrogation, j'aimerai beaucoup en avoir ta vision Divine...
 

Joey

Membre
quelle différence peut-on faire entre l'inconscient et notre enfant intérieur ?
Parles tu de l'inconscience ou l'insouciance de ton "enfant intérieur" par opposition au raisonnable sérieux et responsable "adulte intérieur ":?:
 

castorix

Membre
Bonjour,

divine à dit:
L'hypnose permet de rencontrer son enfant intérieur
je l'entends comme : "l'un de ses enfants intérieurs"

En effet, bien que... (heu :roll: passons) eh bien je me sens toujours l'adolescent que je fus le jour où je rencontrai... :oops:
mais je sais que (quelque part, ou disons à certains moments) je puis être aussi le garçonnet qui face à son maître, en CM2,...

Voilà, l'hypnose peut nous permettre de retrouver, comme lorsque nous nous souvenons, certaines choses que nous savons
mais nous ne savons pas toujours que nous savons...
et retrouver en hypnose, ne nécessite pas que l'on en parle, et ne nécessite pas non plus que le thérapeute l'ait entendu (d'ailleurs qu'aurait-il compris ?) ni deviné (qu'aurait-il d'ailleurs pensé ?), par différence avec ce que certaines de nos croyances (culture de masse) évoquent parfois
 

divine

Membre
Quand on s'adresse à son enfant intérieur, on se voit petit, et on peut s'apercevoir comment il est : s'il est triste, joyeux, renfermé, timide, recroquevillé sur lui même...
En fait, je me demandais si c'était une vision de notre propre inconscient ou autre.
Je rejoins l'avis de Magikstarlight.
Par contre, Castorix, je pense qu'on ne parle pas de la même chose. Notre enfant intérieur, n'est pas une image du passé. Enfin, je ne suis pas psy, ni hypnothérapeute.
 

castorix

Membre
divine à dit:
Quand on s'adresse à son enfant intérieur, on se voit petit, et on peut s'apercevoir comment il est : s'il est triste, joyeux, renfermé, timide, recroquevillé sur lui même... (...)
Notre enfant intérieur, n'est pas une image du passé.
Mais il est tel que tu le vois !

L'inconscient est une métaphore (bien commode il est vrai)
Il est variable en épaisseur et profondeur dans le temps, certaines couches sont à la fois profondes et ancrées, d'autres sont influencables et récentes, certaines sont respectées, d'autres se disputent avec une couche voisine,...

J'avais mal compris ce que tu voulais expliquer sous ce nom.
Cela aurait d'ailleurs pu être encore un autre "enfant intérieur", ressemblant plus à l'Enfant d'Eric Berne (analyse transactionnelle)
ou une Partie de soi comportant l'Estime de soi, la Confiance en soi, ou sa Conscience,...
ou cent autres...
(et il en irait sans doute différemment pour chacun des membres du forum, non ?) :roll:
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut