Hypnose et prise en charge

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Anonymous, 19 Septembre 2005.

  1. Existe t'il des lieux en France où l'hypnose est remboursée ?
     
  2. Bonne question, je ne crois pas mais si l'hypnose vous a guéri, alors ça vaut le coup quand même!
    :D
     
  3. L'hypnose a de nombreux detracteurs.
    Que vont devenir certains psychologues si vous guerissez tous les patients avec des thérapies brèves de quelques séances?
    De plus, le coté magique de l'hypnose influe sur l'idée que ce n'est pas scientifique et que cela doit etre reservé au spectacle.
    Le mot « hypnose » fait beaucoup de mal à la discipline. Trop de gens en ont peur, et je crois d'ailleurs que la première mission d'un hypnothérapeute est de la définir et de la demystifier.
     
  4. Mais le coté guerison rapide, pas de medicaments, pas d'hospitalisation ou internement, devrait fortement intéresser l'Etat qui a le souci d'économie. :lol:
     
  5. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    bonjour
    oui, mais attention, de ne pas se laisser aller au rêve (béat) éveillé :
    l'état, enfin l'assurance-maladie etc, a en ce moment un regard braqué sur le Service Médical Rendu... Démontré !!
    aussi l'angélisme seul ne pourra suffire à faire progresser le sujet, à l'inverse il nous faut organiser une démarche de publication de résultats et travaux variés et démonstratifs (il en existe déjà bien sûr, à nous de les multiplier)
    il nous reste du pain sur la planche :) :roll:
     
  6. laurenzof

    laurenzof

    Inscrit:
    4 Janvier 2006
    Salut,

    Justement, existe-t-il de réelles études sur l'efficacité de l'hypnose?

    A+
     
  7. heinziwalavie

    heinziwalavie

    Inscrit:
    22 Avril 2006
    Bonjour,
    je suis infirmier dans une Clinique près de montpellier. Dans le cadre de lutte contre la douleur, ma direction à accepté de m'aider dans ma formation d'hypnoanalgésie. Je suis donc amené très régulièrement,à prendre en charge des patients douloureux ou ayant une symptomatologie répondant mal au traitement. Cette option est vraiment vécu comme une bouffée d'espoir; les résultats sont très appréciés par les patients . Les soignants sont très solidaires de cette démarche.
    Je suis de l'avis de Castorix qu'un travail de fond doit être réalisé avec publications et enquètes. Notre Formation (IDE), nous à peu habitué à ces démarches scientifiques mais je suis pret à m'investir. Je suis à l'écoute de vos propositions.
    J'ai pour l'instant répondu à deux appels à publications. N'ayant jamais fait cette démarche j'attend avec terreur les réponses!
    Les mentalités commencent à changer, l'investissement de chacun est nécessaire.
    Pour laurenzof .
    Les enquétes sont surtout faites en anesthésie. Au CHU de Liège, Ils portent sur plus de 10 000 interventions ou explorations médicales et cela sous le controle et l'impulsion du Dr M L Faymonville . Les résultats sont sans appel.Il faut des femmes de cette envergure pour qu'enfin les choses changent.
    En France, pour la première fois je crois, le nombre de participant à la formation hypnoanalgésie, hypnosomatique rattrape l'hypnothérapie. à IFH c'est peut-être la sortie de l'ombre. :roll:
     
  8. Jean-Paul Dumas

    Jean-Paul Dumas

    Inscrit:
    30 Octobre 2005
    Pour commencer pourquoi ne pas rencontrer Christophe WEISS, médecin anesthésiste qui va parler de l'hypnose à l'hypnocafé à Paris

    Lien invalide



    ci dessous Programme 2006 - 2007:
    Mercredi 7 juin 2006 : Christophe WEISS, médecin anesthésiste : hypnose et analgésie.

    Mercredi 5 juillet : Bernard MAYER, kinésithérapeute, psychothérapeute : l’hypnose à médiation corporelle.

    Mercredi 6 septembre : Jean-Philippe VERSTRAETE, médecin gynécologue obstétricien : un équilibre instable dans un système pervers. Approche et techniques d’hypnose dans un cadre ericksonien.

    Mercredi 4 octobre : Ariane de SEGRAIS, psychologue clinicienne, psychanalyste : l’hypnose et le voyage dans les cellules.

    Mercredi 8 novembre : Isabelle CELESTIN-LHOPITEAU, psychologue clinicienne : l’art de soigner la douleur dans le monde, voyage au pays de la transe.
    Mercredi 6 décembre : Christian MARTENS, médecin allergologue : place de l’hypnose dans la prise en charge des patients asthmatiques.

    Mercredi 5 janvier 2007 : Claudie HELSENS, médecin sexologue : Nouvelle Hypnose et sexualité humaine.

    Mercredi 7 février : Bernard SKIRA, scénariste : des mauvaises histoires aux bonnes histoires : métamorphoser les métaphores.

    Mercredi 7 mars : Jean BECCHIO, médecin acupuncteur : L’hypnose de l’orient à l’occident.

    Mercredi 3 avril : Bruno SUAREZ, médecin radiologue : Hypnose, méditation, conscience : ce que nous apprend l’imagerie fonctionnelle du cerveau.
     
    Dernière édition par un modérateur: 9 Mai 2017
  9. heinziwalavie

    heinziwalavie

    Inscrit:
    22 Avril 2006
    Cette info sera surement très utile aux parisiens. Elle me tourmante un peu, car la province reste pour beaucoup d'activités très réductrice.
    Je suis sur que ce genre de réunion doit permettre de s'améliorer et se repositionner. Il parait qu'un groupement essaye de se créer dans ma région. mais je n'ai pas encore été contacté . Je vais donc continuer à lire vos réponses.
    Cela ne m'empéchera pas d'être frustré en voyant le contenu de ces rencontres,qui me font saliver. A tout hazard, font-elle l'objet de compte rendu écrit ou autre. Connaissez vous des revues francophone qui mérite un abonnement? Bref, comment sortir de l'isolement. :shock:
     
  10. Jean-Paul Dumas

    Jean-Paul Dumas

    Inscrit:
    30 Octobre 2005
    de quelle region est tu ?
     
  11. heinziwalavie

    heinziwalavie

    Inscrit:
    22 Avril 2006
    Montpellier.
     
  12. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    je relance le sujet, pour savoir s'il a évolué depuis 2009...
     
  13. Depuis 2006, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts mais je pense peu d'encre a coulé sur les pages.
     
  14. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Dans l'ouest dela France des psychiatres pratiquent trés officiellement des thérapies pa 'hypnose éricksonienne notamment en clinique sur Lorient et en centre hospitalier en santé mentale sur Rennes qui sont d'ailleurs rattachés à Emergence, institut d'hypnose Ericksonnienne de Rennes

    Il est toujours nécessaires lors d'un premier contact téléphonique de bien faire préciser le tarif et le remboursement, avec un éventuel document écrit à l'appui ( le devis de soins...), car ils sont partiellement remboursés (dépassement de 30 à 50 euros en moyenne ?) mais avec la garantie d'une formation médicale spécialisée...


    C'est le prix de cette transparence qui fera avancer la reconnaissance officielle de l' hypnothérapie...

    Mon avis perso, et ce au risque de déclencher la controverse sur le forum...


    8)
     
  15. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    ok merci pour les réponses...

    dc si je prends mon cas perso, il faudrait que je cherche un médecin pratiquant l'hypnose dans la région de cette personne (Loiret, 45, Orléans) et que je vois directement avec lui, il n'y a pas de tarif arrêté, comme une consultation chez un généraliste par ex?

    Est ce que qqn a déjà tenté l'expérience, et pourrait donner une fourchette de prix pour que je me fasse une idée? (surderien, qd tu parles de 30 euros de dépassement, c par consultation?)

    il est évident que si cela est vraiment efficace, le prix en vaut la chandelle, réussir à guérir un patient qui va chez des psy et ds des cliniques depuis 40 ans, ça serait trop beau, ms cette personne a vraiment un ptt budget...

    merci en tout cas pour les infos!
     
  16. Un petit budget ?!

    Combien à t-elle dépensé en 40 ans de thérapie ? (c'est à dire 39 ans de trop)

    Combien à t-elle dépensé et dépense t-elle encore aujourd'hui en alcool et drogue ?

    A combien estime t-elle sa santé ?
     
  17. nathalie75

    nathalie75

    Inscrit:
    11 Mai 2009
    bien sûr David, je comprends tes questions...

    bon, elle n'a pas été 40 ans en thérapie, elle a commencé, 6 ans je crois (et là on est bien d'accord, même il y a 30 ans, c bcp trop long) et ensuite, elle a vu différents psychiatres, donc pris en charge par la sécu et la mutuelle...

    ensuite pour le tabac et l'alcool, voire l'herbe, + les medocs, je suis encore d'accord avec toi...mais moi je suis saine!

    le truc, c 'est "si c'était si simple..."

    elle a un petit budget...je m'explique... comme elle est malade, elle n'est pas capable de gerer ce budget, qui n'est peut-être pas si petit, tout dépend de ce qu'on en fait ( je suis sûre que j'arriverai à vivre avec ce qu'on lui donne par mois...)
    d'où la curatelle, sa curatrice lui donne un budget limité par semaine, qu'elle ne peut dépasser...
    dc pour l'alcool, je suppose qu'elle traficotte (les bons d'achat ne peuvent pas servir pour l'alcool, elle doit les echanger, ou demander à des personnes d'acheter pour elle, que sais-je) et du coup se nourrit uniquement de ça...
    et pour le tabac, il lui arrive souvent de refumer ses mégots...oui, je sais , c'est grave...
    donc à combien elle estime sa santé...je dirais pas grand chose en ce moment, vu qu'elle menace de se suicider tous les jours...

    bref, vraiment pour vous dire que c'est un cas très difficile et complexe qui ne date pas d'hier, c'est pour ça que je pense que l'hypnose peut vraiment être une alternative à cette spirale vers l'enfer, encore faut-il que je vois avec sa curatrice, sa psy, et lui-même, si concrètement et financièrement c'est faisable...
     
Chargement...