Formation Hypnose

hypnose sans être daccord

  • Initiateur de la discussion rfi33
  • Date de début
R

rfi33

Membre
messages
86
Points
2 190
j'ai lu qu'on ne pouvait pas hypnotiser quelqu'un qui ne le souhaite pas or j'ai vu également certains spectacles dans lesquelles le sujet ne souhaitait pas l'être mais dés lors qu'il regardait le regard de l'hypnothérapeute il était en trans
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Dans mon pretalk, je demande mon chemin. Puis j'essaie de placer quelques yes-set, et tente de confuser son esprit en construisant des phrases qui n'ont ni queues ni têtes ou simplement en essayant de la perdre géographiquement "Mais, vous êtes sûr que la place du chatelier n'est pas plutôt après la rue gambert ? Ou alors peut-être avant la rue Micile ?" en montrant du doigt des rues qui peut-être ne s'appellent même pas comme ça.

Lorsque je sens la personne confuse, je la coupe en lui disant "merci beaucoup", en tendant ma main assez maladroitement.
Tu peux tester jusque là, tu verras que 99% des gens vont tendre leur main à leur tour. Je fais ensuite l'induction de bandler.

Si vous me dites qu'il y a un contrat d'hypnose là dedans, alors soit, je veux bien le croire ;)
Mais qu'on ne vienne pas me dire que je raconte n'importe quoi ^^

Mon pré-talk n'est qu'une préparation de la personne à l'induction ;)
Je suis cependant persuadé qu'à froid ça marcherait aussi, mais avec des % beaucoup plus faible (pour moi en tout cas... )
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Ok je vois... C'est un pre talk sans consentement conscient. Vous confirmez ainsi ce que l'on dit d'Erickson... Moi, ça m'est égal que l'on puisse induire certaines personnes sans leur consentement explicite. Tout ce que je veux c'est que si c'est le cas, qu'on cesse de dire le contraire c'est tout.

Et la peur de ce que cela ferait sur un possible mauvais impact sur la perception qu'ont les gens de l'hypnose n'est pas et ne sera jamais une excuse pour nier les choses.

Donc vous n'avez pas de consentement explicite mais vous n'avez pas non plus d'opposition. Les gens sont disposés alors à défaut d'être consentants? Et vous jugez de leur disposition en leur parlant tout en leur passant une petite confusion ou un bris de pattern et voilà?
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Disposés n'est peut-être pas le bon mot, je dirais tout simplement "suggestible".

Pour certains, la confusion et le choc du breaking pattern ne suffisent pas. Pour d'autres, cela suffit.

Lors de ma tentative de confusion, j'observe la réaction de la personne. Si je vois qu'elle se met à rire, je laisse tomber. Si par contre elle semble partir dans ses pensées pour donner un sens à mes paroles, je fonce !


Un peu hors sujet, mais ça te donnera une idée. J'ai déjà hypnotisé une personne qui savait que j'allais l'hypnotiser (et qui attendait que je me jette sur elle :D) simplement en posant mes mains sur ses yeux et en lui proposant de se relaxer profondément.
Un petit approfondissement de transe classique ensuite et je pouvais déjà tester l'amnésie sur elle.
Cette personne était hautement suggestible.

Dans d'autres cas, même avec une induction lente, je n'ai eu aucun résultat (un ami pourra en témoigner, ma bête noire en quelque sorte !)

Pour les inductions sans consentement, je pense que c'est la même chose.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
rien a démontrer? mais a quoi servent donc vos affirmations....
pour nous faire changer d'avis?

l'induction ne s'adresse pas a l'inconscient encore moins au subconscient....
comme son nom l'indique elle est la porte qu'il faut ouvrir avant la communication avec le subconscient
l'hypnose, la transe est le pont entre 'hypnotist ou l'hypnotherapeute ou la personne qui pratique l'AH pour avoir un accès direct avec le subconscient.
les test de suggestibilité qui sont pratiqué avant l'induction sont prouvé n'être de valeur que pour le "client".....

quand vous parlez d'amnésie ou comme vous le mentionnez d"effets idéomoteurs" sont en fait des test qui informe le praticien sur le niveau de la transe et permet si désiré de continuer avec les suggestions....
absolument pas de leur faire changer d'avis car a ce point...il n'ont plus besoin de preuves.... puisque qu'ils sont dans un état dit somnambulique.
et que le seul fait qu'ils y soit arrivé...est parce que vous leur avez donné les commandes pour approfondir la transe avant d'avoir fait ces test....
sinon ils ne répondrai pas a ces "test".
CQFD?
ce qui est reconnu par toute les tendances et styles d'hypnose comme une progression avec un ordre bien établi....par 300 ans d'expérience.
ceci ne peut être contesté.
quand a mon agressivité vous avez raison....relisez donc quelques de mes réponses pour juger de mes raisons!
en bref je vous dirai que votre intervention ne fait que semer le doute déjà bien établi dans ceux qui essaie d'apprendre l'hypnose et de devenir hynotherapeutes.....
quand les choses sont si difficile et si controversée ici en france!
quand tant de charlots passent sous le couvert de l'anonymat en lançant des affirmations....pas des questions!.
qui voudrai remettre en cause
notre pratique sérieuse de l'hypnose....
ne le prenez pas mal c'est ainsi....
vous ne pouvez pas en une phrase....contredire ce que des professionnels comme altmaier par exemple, avec sa sagesse et sa longue expérience...
ma modeste étude de l'hypnose commencée il y a 25 ans et une pratique de plus de 5 ans entouré de maitres qui ont marqué l'histoire de la pratique d'hypnotherapeutes eux meme élèves de bandler et des meilleurs....
je ne demande a personne de me croire....mais a tout le monde de respecter
un certain savoir....
et je maintiens qu'il est impossible d'hypnotiser quelqu'un contre sa volonté
et pour qu'il y ai volonté il faut qu'il y ai conscience...
donc qu'il en soit informé
voila...
faites en ce que vous voulez!
bonne route!
paul.
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Je n'ai jamais dis que je pouvais hypnotiser quelqu'un contre sa volonté. Si elle me dit "NON je ne veux pas être hypnotisée". Alors là il est clair que ça va être impossible pour moi !

J'ai simplement dis que je pouvais hypnotiser quelqu'un sans obtenir de consentement explicite.
Ne mélangez pas tout s'il vous plait. Et surtout, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis !

Je ne répondais pas au poste de base, mais au post de Altmaier :
je ne crois pas qu'il soit possible d'induire l'hypnose sans le consentement du sujet. Le minimum, c'est un consentement tacite. et même si l'on peut induire l'hypnose sans le consentement de la personne, je pense qu'il est de toute façon impossible de faire faire au sujet des choses non conforme avec son éthique physique ou moral.
Qui plus est, je suis d'accord avec lui. On ne peut pas aller contre l'éthique profonde de la personne. C'est pourquoi je reste toujours courtois et respectueux même dans les phénomènes hypnotiques que je pratique. Jamais d'humiliation publique.

Après, que vous soyez un maître reconnu dans l'hypnose thérapeutique ne fait pas forcément de vous un bon hypnotiseur de rue. L'hypnose thérapeutique ne nécessite qu'une transe légère pour être fonctionnelle.
Pour un hypnothérapeute, l'hypnose n'est que son outil de travail. Ce n'est pas parce que vous savez planter un clou avec un marteau, que vous savez jongler avec 4 marteaux :p L'hypnose peut être plus qu'un outil, elle peut devenir un art.

Vous parlez ensuite d'état somnambulique. Je tiens à vous rappeler tout de même qu'il n'est pas nécessaire d'atteindre cet état pour obtenir des phénomènes hypnotiques simple comme l'amnésie ou effets idéomoteurs.
Je peux vous assurer que si je ne testais pas la transe par ces phénomènes, les personnes ne sauraient même pas qu'elles sont hypnotisées. Elles se sentiraient tout juste "relaxées" jusqu'à qu'elles découvrent par elles-même ces phénomènes hypnotiques ! :)

Les hallucinations négatives et positives demandent déjà une transe bien plus profonde, j'en n'en ai même pas parlé jusque là, ce n'est pas pour rien.

les test de suggestibilité qui sont pratiqué avant l'induction sont prouvé n'être de valeur que pour le "client".....
Dans le cadre de l'hypnothérapie, oui, puisque tout le monde peut parvenir à la transe légère. Donc ces tests ne servent pas à grand chose.
Ne mélangez pas tout encore une fois ;)

Dans le cadre de l'hypnose dite "ludique", ces tests ont une valeur ENORME pour l'hypnotiseur. C'est une mine d'information. Pourquoi croyez-vous qu'au début de chaque spectacle d'hypnose, l'hypnotiseur fait réaliser au public des tests de suggestibilité ? (prenez celui de Jonathan Chase ou Anthony Jacquin sur Youtube par exemple)
C'est simplement pour être sûr de tomber sur des personnes suggestibles à ses paroles ;)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Léo, si vous serrez chaudement la main de votre patient quand il arrive, en pensant d'avance qu'il va aussi bien que vous, il le comprendra sans un mot...


S'il sent votre inquiétude au premier coup d'oeil, il en sera définitivement convaincu..

Que c'est vraiment grave

Et qu'il est lui aussi définitivement imperméable à l'imperméabilité...


:roll:



La thérapie provocative c'est comme çà, et çà marche mieux en tête à tête...

mais on peut se prendre un coup de batte de base ball...c'est signe que le malade ne l'est pas...

8)
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
surderien à dit:
Léo, si vous serrez chaudement la main de votre patient quand il arrive, en pensant d'avance qu'il va aussi bien que vous, il le comprendra sans un mot...


S'il sent votre inquiétude au premier coup d'oeil, il en sera définitivement convaincu..

Que c'est vraiment grave

Et qu'il est lui aussi définitivement imperméable à l'imperméabilité...


:roll:



La thérapie provocative c'est comme çà, et çà marche mieux en tête à tête...

mais on peut se prendre un coup de batte de base ball...c'est signe que le malade ne l'est pas...

8)

Ben s'il va aussi bien que moi alors pourquoi il me paie? Et s'il me paie alors qu'il va aussi bien que moi c'est qu'il est un peu cinglé... Mais s'il est un peu cinglé c'est qu'il ne va pas aussi bien que moi...À moins que je fusse un peu cinglé moi aussi mais tant que c'est lui qui me paie et pas le contraire je serais sûrement le moins cinglé des deux non??? Je sais plus moi! :cry: :lol:
 
M

Métaphore

Invité
Trop marrant... c'est vrai quoi c'est qui le cinglé alors ? :roll: :lol:
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Alors là je m'attendais à prendre un coup de batte de base ball !

Mais c'est vrai que nous n'étions pas en face à face...

8)
 
M

Métaphore

Invité
janmoinel à dit:
Pour un hypnothérapeute, l'hypnose n'est que son outil de travail. Ce n'est pas parce que vous savez planter un clou avec un marteau, que vous savez jongler avec 4 marteaux :p L'hypnose peut être plus qu'un outil, elle peut devenir un art.

J'aime bien cette métaphore si on peut l'appeler ainsi, et je trouve plutôt juste ce qu'il dit l'hypnose n'est qu'un outil qui peut devenir un art.
 
castorix

castorix

Membre
messages
1 179
Points
4 860
Bonjour,

Janmoinel vous présentez votre genre d'expérience qui est intéressante, d'abord parce qu'originale (les conditions de rue évoquent un goût du défi :wink: ) et de plus il est intéressant de lire ce qu'écrit quelqu'un qui pratique (ça change de certains qui parlent d'un ton catégorique mais n'ont pas forcément plus d'expérience que ça :roll: ) sans toutefois se raconter trop d'histoires sur la frontière entre différentes sortes de pratique.

Ainsi, je me permets une remarque (qui ne va pas vous surprendre, je pense), nous sommes plus dans le domaine de la sidération (confusion par l'interruption de schéma automatique, à une phase où aucun schéma de mémoire procédurale ne se présente en substitution) que d'une transe hypnotique qui pourrait se prêter à la thérapie.


janmoinel à dit:
Je n'ai jamais dis que je pouvais hypnotiser quelqu'un contre sa volonté. Si elle me dit "NON je ne veux pas être hypnotisée". Alors là il est clair que ça va être impossible pour moi !
(...) Qui plus est, je suis d'accord (avec Altmaier). On ne peut pas aller contre l'éthique profonde de la personne.
Voilà qui est honnête, et réaliste

janmoinel à dit:
L'hypnose thérapeutique ne nécessite qu'une transe légère pour être fonctionnelle.
Pour un hypnothérapeute, l'hypnose n'est que son outil de travail. (...)
L'hypnose peut être plus qu'un outil, elle peut devenir un art.
(...)
Les hallucinations négatives et positives demandent déjà une transe bien plus profonde, je n'en ai même pas parlé jusque là, ce n'est pas pour rien.
Je ne vois, de mon côté, pas de contestation à apporter à cela ! Et encore une fois nous ne sommes pas dans le cadre propice à une thérapie (par exemple pour dépression ; parce que pour des douleurs dentaires ça me va bien en revanche). :eek:

Je peux ajouter qu'une fois où je manquais de temps, j'ai réalisé une induction rapide d'emblée - avec une personne qui avait déjà bénéficié 20 jours plus tôt d'une séance plus classique (présentation et établissement des attentes, préparation à la transe par sélection du thème = présentation de suggestions propres à disposer des capacités qui sont souhaitées dans la séance, puis induction, puis travail proprement dit etc.)

Eh bien malgré une entrée en transe effective :shock: ma séance a été très décevante en termes de suivi.

Ceci me pousse à renforcer l'idée selon laquelle ce qui précède l'induction, la préparation en conversation, est le plus important pour permettre à la personne de recruter les idées et la disposition psychologique qui seront à l'oeuvre ensuite en cours de séance (thérapeutique).
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
janmoinel à dit:
Je n'ai jamais dis que je pouvais hypnotiser quelqu'un contre sa volonté. Si elle me dit "NON je ne veux pas être hypnotisée". Alors là il est clair que ça va être impossible pour moi !

En effet ça c'est très vrai et très clair.

J'ai simplement dis que je pouvais hypnotiser quelqu'un sans obtenir de consentement explicite.

C'est bien vrai ça aussi...

Ne mélangez pas tout s'il vous plait. Et surtout, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis !

Je ne répondais pas au poste de base, mais au post de Altmaier :
je ne crois pas qu'il soit possible d'induire l'hypnose sans le consentement du sujet. Le minimum, c'est un consentement tacite. et même si l'on peut induire l'hypnose sans le consentement de la personne, je pense qu'il est de toute façon impossible de faire faire au sujet des choses non conforme avec son éthique physique ou moral.
Qui plus est, je suis d'accord avec lui. On ne peut pas aller contre l'éthique profonde de la personne. C'est pourquoi je reste toujours courtois et respectueux même dans les phénomènes hypnotiques que je pratique. Jamais d'humiliation publique.

Après, que vous soyez un maître reconnu dans l'hypnose thérapeutique ne fait pas forcément de vous un bon hypnotiseur de rue. L'hypnose thérapeutique ne nécessite qu'une transe légère pour être fonctionnelle.
Pour un hypnothérapeute, l'hypnose n'est que son outil de travail. Ce n'est pas parce que vous savez planter un clou avec un marteau, que vous savez jongler avec 4 marteaux :p L'hypnose peut être plus qu'un outil, elle peut devenir un art.

Vrai ça aussi bien que l'hypnose non thérapeutique a tendance à me déplaire.

Vous parlez ensuite d'état somnambulique. Je tiens à vous rappeler tout de même qu'il n'est pas nécessaire d'atteindre cet état pour obtenir des phénomènes hypnotiques simple comme l'amnésie ou effets idéomoteurs.
Je peux vous assurer que si je ne testais pas la transe par ces phénomènes, les personnes ne sauraient même pas qu'elles sont hypnotisées. Elles se sentiraient tout juste "relaxées" jusqu'à qu'elles découvrent par elles-même ces phénomènes hypnotiques ! :)

Faut faire attention l'état dit "somnambulique" ne veut pas dire la mêms chose dans toutes les écoles de pensée hypnotiques.

Les hallucinations négatives et positives demandent déjà une transe bien plus profonde, j'en n'en ai même pas parlé jusque là, ce n'est pas pour rien.

les test de suggestibilité qui sont pratiqué avant l'induction sont prouvé n'être de valeur que pour le "client".....
Dans le cadre de l'hypnothérapie, oui, puisque tout le monde peut parvenir à la transe légère. Donc ces tests ne servent pas à grand chose.
Ne mélangez pas tout encore une fois ;)

Tout ça se tient bien je dirais...

Dans le cadre de l'hypnose dite "ludique", ces tests ont une valeur ENORME pour l'hypnotiseur. C'est une mine d'information. Pourquoi croyez-vous qu'au début de chaque spectacle d'hypnose, l'hypnotiseur fait réaliser au public des tests de suggestibilité ? (prenez celui de Jonathan Chase ou Anthony Jacquin sur Youtube par exemple)
C'est simplement pour être sûr de tomber sur des personnes suggestibles à ses paroles ;)

J'en conviens personellement.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
alors la c'est trop....
a vous écouter discuter vous allez tous droit vers la provoc d'un mythomane....
qui n'est dangereux que pour lui même car il va finir par croire a son discours.
n'oubliez pas que vous ne savez pas a qui vous parlez!
moi les preuves je les veut de personne a personne....
oui le savoir se transmet dans la vérité de la pratique et des des relations humaines....
vous n'avez pas une idée ou tout cela va?
encore une démonstration de la dérive sectaire?
ou une justification pour vous faire enfermer?
mais quelle rigolade et tous vous marchez
que dire vous courrez!

attendons la suite donc...
c'est absolument passionnant!
que va on nous dire ,en conclusion? que nous pouvons changer les gens dans la rue et influencer leur vie? peut être les guérir! de quoi donc?
bien sur....nous verrons si la sagesse prédomine ou la folie?

un hypnotiseur de rue...de la sci-fiction...ou ai je manqué quelque chose?
j'ai travaillé au US pour des flics avec la forensic hypnotic section...
ce mec est a enfermé dans un hosto psy...
paul.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
la partie que j'aime par dessus tout...
Pour un hypnothérapeute, l'hypnose n'est que son outil de travail.

ah bon?
Ce n'est pas parce que vous savez planter un clou avec un marteau, que vous savez jongler avec 4 marteaux Razz L'hypnose peut être plus qu'un outil, elle peut devenir un art.

de l'art ! tiens tiens :D

Vous parlez ensuite d'état somnambulique.
Je tiens à vous rappeler tout de même qu'il n'est pas nécessaire d'atteindre cet état pour obtenir des phénomènes hypnotiques simple comme l'amnésie ou effets idéomoteurs.

ah oui, mais je croyais que vous ne saviez rien de l'hypnotherapie....ou donc avez vous pêcher ça?
super si christophe etait la on s'amuserai!
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
paulelie à dit:
ah oui, mais je croyais que vous ne saviez rien de l'hypnotherapie....ou donc avez vous pêcher ça?
Visiblement, vous êtes le seul à m'avoir pris en grippe... Je ne comprends même pas pourquoi à vrai dire.
J'ai dis que je ne pratiquais pas l'hypnothérapie parce que je ne connaissais pas le domaine médicale. Il n'empêche pas que j'ai lu et appris beaucoup de choses sur l'hypnose utilisé comme outil thérapeutique.

Passons, je remercie les autres participants de leurs réponses constructives.

qui n'est dangereux que pour lui même car il va finir par croire a son discours.
[...]
encore une démonstration de la dérive sectaire?
ou une justification pour vous faire enfermer?
Celle-là, je la mets dans les collector.

Encore une fois, mis à part dire "il dit n'importe quoi" vous n'apportez rien au débat. Je développe mes expériences, et je suis près à le faire plus en détail même si des questions précises me sont posées par les plus sceptiques d'entre vous. En attendant, m'insulter gratuitement, c'est inutile.
Il n'y a donc pas de modérateurs sur ce forum ?

castorix à dit:
Nous sommes plus dans le domaine de la sidération (confusion par l'interruption de schéma automatique, à une phase où aucun schéma de mémoire procédurale ne se présente en substitution) que d'une transe hypnotique qui pourrait se prêter à la thérapie.
Tout à fait d'accord avec cette remarque, même si je ne comprends pas le mot sidération :p
C'est pour cette raison que j'ai tout de suite essayé de faire la distinction pour qu'il n'y ait pas de confusions possible.
Je ne parle en aucun au nom de l'hypnose dans son cadre thérapeutique ;) (Cette partie du forum n'y est de toute façon pas dédiée !)
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
de quel débat parlez vous?
de l'exposé de votre "expérience" de vos affirmations?
oui l'échange est chaud ici...
il faudra vous habituer a ce que vos interlocuteurs ne partagent pas vos opinions!
et que je doute de la véracité de vos dires...
c'est ainsi.
vous prendre en grippe que nenni !
je m'amuse comme un petit fou !
si vous avez un esprit peut être pourrez vous changer d'avis!
vous avez d'ailleurs modifié votre position plusieur fois...
notamment avec la révélation du pretalk qui change tout!
faites donc une video de vos exploits...je la regarderai.
en ce qui me concerne j'ai une videotheque de plusiurs formations d'hypnose de spectacle, et d'hypnotherapie....
mais bien sur qui croire...vous qui avez placer 10 messages sur ce forum...
ou les maitres de l'hypnose avec qui j'ai etudié au USA et qui ont une reputation en beton? :D
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
paulelie à dit:
ou les maitres de l'hypnose avec qui j'ai etudié au USA et qui ont une reputation en beton? :D
Quels sont donc ces maîtres dont vous parlez tout le temps ?
J'ai appris grâce à Anthony Jacquin, qui est un hypnothérapeute et hypnotiseur de spectacle au royaume uni. Son père, quant à lui n'a même plus besoin de faire sa réputation de grand hypnothérapeute anglais.
Il modère un forum auquel je participais beaucoup, et que je lis toujours avec plaisir.

J'ai appris grâce à Jonathan Chase et Jonathan Royle, qui participent avec grand coeur aux différentes listes de diffusions et forums, qui sont toujours prêts à répondre aux questions.

J'ai appris grâce à Cerbone et Nongard, deux grands fous qui savent faire le show lors d'un spectacle d'hypnose. Par leur intermédiaire j'ai aussi et surtout appris à utiliser des inductions instantanées très fun (Cerbone Butterflies par exemple)

Je fais peut-être pâle figure avec mes "inspirateurs" du net par rapport à vos maîtres des USA. En attendant, j'me suis formé par la pratique plus que par les théoriciens :)

P-S: Juste pour que vous puissiez crier au fake et que je puisse rigoler un bon coup. Des vidéos d'un petit génie de l'hypnose de rue :
http://www.youtube.com/watch?feature=re ... 2dqu00tKrc
http://www.youtube.com/watch?feature=re ... 2dqu00tKrc
Je suis encore en dessous de ses chevilles, il est très très doué. Il a expliqué un jour sur le forum de Jacquin comment il faisait. Et bien c'est plus compliqué que ça en a l'air !

Et si vous pensez que ces vidéos sont truquées de quelque sorte que ce soit, c'est que vous n'êtes pas encore au bout de vos surprises en matière d'hypnose ;)
Un ami l'a fait devant mes propres yeux dans un bar-café relativement bruyant. J'étais... sur le cul.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
gerald kein don mottin cal banyan....
j'ai regardé ces videos
quelques observations...

elles sont tout a fait amateur dans leur facture et semble avoir ete a l'origine prise avec une camera de surveillance, ou mise en scène pour donner cet effet...
et quand je dit mis en scène...je sais de quoi je parles pour avoir moi meme été a UCLA film school et realise 25 films!

derrière chaque vidéo il y a toujours un scénario...plus ou moins élaboré qui véhicule un message: quel est il?.
je laisse cette question ouverte , sans mettre de jugement....

ces technique ressemble a celle que j'ai apprise...dans un tout autre environnement....une salle de spectacle....la question que j'ai pour vous quel sont les raisons pour une telle performance? que veut prouver l'hypnotist?
quel valeur a cette démonstration?
car je me trompe peut être mais, d'après ce que j'ai appris ...tous nos actes ont une raison...un but...une motivation derrière l'acte...
quel est il?

dans notre monde et selon nos codes d'éthique ces vidéos pourrai être vues comme une invasion de la vie privée...comme une agression...
car si en fait comme vous dites les gens ne donnes pas nécessairement leur consentement il sont donc des marionnettes que l'on peut manipuler?
pour quelles but?

si vous éludez ces questions fondamentales...c'est que vous ne voulez pas y répondre ou quelles serai gênantes....
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Je suis ravi que vous posiez toutes ces questions. Car ainsi vous reconnaissez l'existence même de l'hypnose sans consentement explicite, alors que vous me traitiez de fou à enfermer quelques pages en arrière.

Bien sûr que ces vidéos sont "mises en scène", dans le sens où elles ont été filmées pour faire le spectacle. Par contre, je vous assure qu'il n'y a aucun truquage derrière.
Cet hypnotiseur a commencé son oeuvre sous la forme d'un défi. On lui a dis "t'es pas chiche !", et il l'a fait. Ca lui a plu, ça a plu aux autres, alors il a continué et a progressé dans ce domaine, et il est devenu un phénomène.
Certes, il ne faut pas croire que ce qu'il fait marche à tous les coups, loin de là. Mais le résultat est là, ça marche ;)

Connaissez-vous le goût du défi ? Ces vidéos ne véhiculent en aucun cas le message "Ohlala, tout le monde peut être manipulé". Les PNListes s'en chargent très bien !

Cet hypnotiseur propose un défi dont ils sont peu nombreux à posséder la technique nécessaire. Il est capable d'hypnotiser une personne à froid (presque, il utilise la confusion des sens en réalité) avec une induction ne prenant pas plus d'une seconde...
Quiconque arrive à faire un jour ce qu'il fait se sentira capable de nombreuses choses. Qui plus est, une petite touche d'art rend la scène presque belle :lol:

Il en va de même lorsque l'on pratique un sport en compétition. Pour beaucoup (pas pour tous, évidemment), c'est l'espoir et l'envie d'être le meilleur. De surpasser les autres, tout simplement !
Lorsqu'on se lance des défis, c'est pour se prouver qu'on est capable de faire de belles choses dont les autres ne pourront peut-être que rêver !

La question de l'éthique est tout à fait justifiée. Je ne peux qu'être d'accord avec vous. Cependant, j'ai abordé ce topic pour débattre de la possibilité d'hypnotiser quelqu'un sans consentement, non pas pour débattre de l'éthique.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
et si vous répondiez précisément a mes questions?
au lieu d'aller sur la tangente du défi qui n'as aucune valeur intrinsèque...
sinon de démontrer que tout est possible....
ceci nous le savions déjà!
que tout est possible et que les frontières reculent jour a prés jour...
donc une par une...

les questions!

vous parlez de defi
ok
...et vous dites:
c'est l'espoir et l'envie d'être le meilleur. De surpasser les autres, tout simplement !
de quels autres parlez vous des hypnotists j'espère?
mais que deviennent les sujets qui n'ont pas donné leur accord:
1. d'être pris en vidéo
2. d'être hypnotisé.

n'y a t-il pas un probleme fondamental ici?

de plus vous dites:
Lorsqu'on se lance des défis, c'est pour se prouver qu'on est capable de faire de belles choses dont les autres ne pourront peut-être que rêver !
se lancer un defi a soi même?
ou a un autre en competition?
a partir du moment ou vous impliquez des acteurs et des spectateurs non consentants ce défi est lancé aux autres...
dans quel but!?
et vous mentionner faire rêver les autres?
mais de quel rêve parlez vous?
soyez clair...
de plus a propos du defi vous dites:
Cet hypnotiseur propose un défi dont ils sont peu nombreux à posséder la technique nécessaire. Il est capable d'hypnotiser une personne à froid (presque, il utilise la confusion des sens en réalité) avec une induction ne prenant pas plus d'une seconde...

mais c'est faux...ces technique nous les connaissons et elles ne sont pas nouvelles... nous choisissons de ne pas les employer car elle posent
de nombreux problèmes...qui serait long a expliquer et approfondir et lié surtout a l'éthique!
.
vous dites:
La question de l'éthique est tout à fait justifiée. Je ne peux qu'être d'accord avec vous.
Cependant,
j'ai abordé ce topic pour débattre de la possibilité d'hypnotiser quelqu'un sans consentement, non pas pour débattre de l'éthique.

si vous offriez ce topic pour débat vous accepteriez de parler justement de l'éthique car elle est en question....
vous refusez donc a priori car n'as pas de valeur dans le débat et vous fermez cette porte....
ce n'est plus un débat donc....
puisque votre point est une affirmation....que vous présentez comme irréfutable preuves a l'appui ...
donc pas de discussion possible ou d'avis contraire a ce que vous exposez!
ce n'est plus un débat....
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Voici ce que vous écrivez maintenant :
ces technique nous les connaissons et elles ne sont pas nouvelles... nous choisissons de ne pas les employer car elle posent
de nombreux problèmes...qui serait long a expliquer et approfondir et lié surtout a l'éthique!
ces technique ressemble a celle que j'ai apprise...dans un tout autre environnement....une salle de spectacle....

Et voici ce que vous écriviez hier.
le consentement est non seulement nécessaire mais obligatoire pour aller en transe....
sans leur demander la permission? permettez moi d'en douter....
se n'est pas possible!
a vous écouter discuter vous allez tous droit vers la provoc d'un mythomane....
qui n'est dangereux que pour lui même car il va finir par croire a son discours.

Aujourd'hui vous dites, je paraphrase : "Ce que vous faites ne respecte pas l'éthique". Et bien je le conçois, et je ne peux que vous donner raison. Quelques fois je vais peut être contre, même si je respecte autrui quoi qu'il arrive.

Par contre, hier vous disiez "Mythomane, vous dites n'importe quoi !"
C'est tout de même différent.
 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
encore vous evitez de repondre a mes questions...
 
Street Hypnose

Street Hypnose

Membre
messages
312
Points
4 210
Quelles questions ? Je vous ai dis qu'en effet, vous aviez raison sur la question de l'éthique. Qu'attendez-vous de moi à ce sujet ?

Moi, j'attends de vous que vous reconnaissiez que vous aviez tort, et que l'hypnose sans consentement est possible ;)

Comme ça, on repartira sur de bonnes bases.
 
Tout le monde il est beau

Tout le monde il est beau

Membre
messages
256
Points
2 720
janmoinel à dit:
Quelles questions ? Je vous ai dis qu'en effet, vous aviez raison sur la question de l'éthique. Qu'attendez-vous de moi à ce sujet ?

Moi, j'attends de vous que vous reconnaissiez que vous aviez tort, et que l'hypnose sans consentement est possible ;)

Comme ça, on repartira sur de bonnes bases.

Ne vous formalisez pas, il a fait ça avec d'autres sur ce forum.
Jusqu'au moment ou ces personnes sont parties, puis lui a dit ne plus revenir et le revoilà !!!!!

Ne répondez plus, il se fatiguera !!
 
bidevent

bidevent

Membre
messages
11
Points
1 890
Paulélie:
Votre idéal, à savoir défendre l'hypnothérapie et l'éthique, est noble.
Mais là vous ne servez vraiment pas votre cause.


J'espère que vous ne prendrez pas mal ce que je vous dis. J'aime vos écrits et ils m'aident.
 
L

laurenzo

Membre
messages
1 638
Points
4 480
Bonjour à tous,

J'avoue que je suis également un peu confus devant votre comportement paulelie. :?

Vous étiez effectivement en train de traiter janmoinel de fou il y a quelques posts et le voici qui utilise des techniques que vous utilisez vous-même mais dans un autre cadre...
Maintenant que vous avez admis que ce dont il parle existe, le voilà maintenant accusé d'une grave dérive éthique (ce qui n'était pas du tout le sujet et encore moins ce sur quoi vous l'attaquiez).

Comme si finalement vous deviez forcément être dans la confrontation permanente avec une recherche constante d'un complot ou d'intentions sectaires derrière chaque intervention (qui adhérerait à une secte où le 'gourou' aurait pour seule promesse d'hypnotiser 30% de personnes dans la rue :shock: ).

Finalement on a l'impression que janmoinel expose une expérience intéressante que vous rejetez immédiatement du fait d'idées très arrêtées ('il pense pas comme moi c'est un dingue', 'c'est un nouveau dont la carte du monde diffère de la mienne, c'est forcément un gourou !!' etc...).
Que vous est-il donc arrivé pour que vous soyez autant dans la confrontation systématique? On dirait que vous devez avoir un ascendant sur les personnes ('moi j'ai appris avec les meilleurs donc ne venez pas me contredire, je suis intouchable et tout ce que je dis est indiscutable', vous savez des chirurgiens peuvent apprendre auprès des plus grands experts et devenir par la suite de lamentables praticiens...) et que pour parvenir à cet ascendant vous ne cessez d'utiliser non pas des débats où vous amèneriez un enrichissement pour tous, mais des attaques, des diffamations, des insinuations, quel intérêt??

Je sais je sais, je dois sans doute être gourou moi-même ou quelqu'un qui n'aime pas l'hypnose pour oser vous dire ça :wink:
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
C'est génial d'avoir sur ce forum un forum modèle de modèles différents d'hypnothérapeutes !

J'aime le modèle Paulélie,

J'aime le modèle Léo

J'aime le modèle...X

J'aime le modèle Surderien, bien que je ne sois pas sûr non plus que ce soit un bon modèle ...


Mais c'est pas grave car il est lui aussi totalement remodélisable sur ce forum évolutif...


:roll:
 
Leo Lavoie

Leo Lavoie

Membre
messages
2 268
Points
5 010
Localisation
Montréal Québec
Oui en effet, Mr Paulélie. Je ne vois pas dans ce que jenmoinel écrit quoi que ce soit qui mérite de telles agressions.

Je crois comprendre que vous dites peut-être tout cela avec bonne humeur, mais ce qui est perçu, et pour cause, c'est une agressivité indue et douteuse.

Le fait est que Mr janmoinel est venu ici en voulant répondre à une question qui se résumait à " peut-on hypnotiser quelqu'un sans son consentement" et il y a répondu avec son expérience. En éclaircissant le débat, je me suis apercu de l'incomplétude de la question, à savoir que la question n'a pas vraiment été "peut-on hypnotiser quelqu'un CONTRE son consentement". La nuance est de taille (en autant qu'une nuance peut l'être).

En fait j'aurais aimé que tous nos bons Éricksonniens qui sont ici me répondent sur l'anecdote d'Érickson mais bon...

Bref Mr janmoinel m'a convaincu de ce qu'il dit et de ce qu'il voulait dire. Que l'on peut, en effet, hypnotiser quelqu'un sans son consentement explicite et conscient. Et je dois dire que je trouve qu'il a raison dans la plupart des choses qu'il dit.

Bien sûr que l'on peut induire quelqu'un en bypassant le facteur critique en s'adressant directement à l'inconscient. Les triggers font cela et on active des triggers tous les jours sans le savoir. C'est, je crois bien, la base même des inductions instantanées car dès que l'on brise un pattern ou que l'on crée de la confusion, le conscient ne sait quoi en faire et il ne reste que l'inconscient pour commander.

Il faut savoir que le facteur critique est plein de trous. On analyse pas tout systématiquement. C'est le même vieux phénomène pavlovien; on entend la cloche sonner et on salive... Oui, on peut s'adresser directement à l'inconscient mais à travers quelques trous et le discours est très limité quand on est hors hypnose. Mais on peut se servir de ces trous là pour induire un sujet et après, il suffit de le garder en transe car automatiquement il en reviendra comme on le fait à tous les jours.
 
M

Métaphore

Invité
Je ne fais pas partie des pros de ce forum, mais j'ai suivi ce toute cette discussion et je trouve que janmoinel m'a éclairé sur certains points que vous contredisiez Paulélie et que maintenant vous camouflez derrière l'éthique.

Moi je tiens à remercier Janmoinel pour ces messages très posés et très éclaireurs pour la petite novice que je suis.

Je ne remets pas en cause toute la compétence que vous avez Paulélie, mais pourquoi cacher ce qu'il est possible de faire dans le domaine de l'hypnose. Je trouve que janmoinel a été honnête dans ses propos à chaque fois.


Bon une question à la hauteur de mon ignorance, pourquoi l'hypnotiseur se sert de ses mains qu'il applique sur le visage de l'hypnotisé ? généralement sur le front, quel est l'impact ?

 
Paul Elie

Paul Elie

Membre
messages
4 289
Points
6 110
Age
63
Localisation
lacaune
oui bien sur nous savons tous ça Mr leo!
mais ici est un forum public.... et il s'agissait de voir ce que cette personne avait reelement comme motivation
et ce qui se passes derrière tout ça!
les implications sont plus importante que les véritables raisons....
ce que nous voyons ici est une forme déguisée pour une demonstration d'un pouvoir que dans un aucun cas il est ethical d'utiliser..

car encore être mit entre les mains de voyous ,il ressemble plutôt a une attaque qu'a autre chose ...
accoster les gens dans la rue et les obliger a faire
ce qu'il ne veulent pas , en utilisant des techniques cachées pour dissimuler la mise en transe...c'est le sujet !hypnose sans l'accord!
regardez donc ces videos avec plus d'attention....
cela ressemble plutôt a une agression qu'a autre chose...
il s'agit d'utilisation d'outils a des fins limites du répréhensible....
que pensez vous qui bénéficie de cette petite demo qui ne va nulle part...
la profession et la confiance en l'hypnose comme étant un outil therapeutique
ou autre chose?
vous donnez un argument a vos détracteur , même si il n'as aucune valeur pour installer le doute a propos de la derrive sectaire,donc du contrôle législatif sur la pratique...
que fait cette personne une fois quelle a réussit son defi avec l'inconnu?
c'est un viol ni plus ni moins.
avons nous quelques garantie s de sa conduite ethical quand elle vient de transgresser une regle essentielle?
legalisons donc!
la est une des véritables issues derrière cette petite mascarade le defi de faire des pratiques contre l'éthique pour prouver un point qui non seulement ne va nulle part mais en plus heurte la profession....
croyez vous toujours apres cette blague, que l'hypnose est inofensive? ou pas dangeureuse?
vous venez de donner un argument et de détruire des années de travail que certaine personnes ont mises a donner une certaine confiance en l'hypnose....
voulons nous vraiment avoir ce genre de rapport humain dans nos rues?
et ne me dites pas que ce n'est pas un viol ou aller voir quel est la definition du mot...moi je guerit les personnes qui se sont fait violer , je ne participe pas a l'agression....
 
Vous aimerez:
R
  • Question
  • radiaa
Réponses
19
Affichages
4 K
thérapie29
thérapie29
S
  • Question
  • stark_e
2
Réponses
35
Affichages
6 K
surderien
surderien
zoulouk2
  • Question
  • zoulouk2
Réponses
3
Affichages
3 K
zoulouk2
zoulouk2
Nouveaux messages
Y
  • Question
  • Yann91800
2
Réponses
45
Affichages
418
Quantum
Quantum
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
2
Réponses
39
Affichages
950
nattur
nattur
D
  • Question
  • DOUCEURDHYPNOSE
Réponses
18
Affichages
141
nattur
nattur
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut