1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Hypnothérapeutes dangereux?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Purple, 7 Novembre 2006.

?

Un mauvais hypnothérapeute peut il causer des dommages?

  1. Oui

    0 vote(s)
    0.0%
  2. Non

    0 vote(s)
    0.0%
  1. Purple

    Purple Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2005
    Messages:
    90
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    J'ai entendu à plusieurs reprises sur les ondes radio que si un hypnotiseur était bon il faisait le bien et que si il n'était pas bon au pire il ne se passerait rien.


    Etes vous d'accord avec ca?
     
  2. Celestin

    Celestin Membre

    Inscrit:
    2 Avril 2006
    Messages:
    14
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Je dirais bien qu'un hypnothérapeute "mauvais" doit... ou tout du moins devrait... être capable de diriger la séance pour que dans le pire des cas RIEN ne se passe.

    Mais il faut avouer que parfois certains ne sont même pas assez bon pour faire ça...
     
  3. ReverSyl

    ReverSyl Membre

    Inscrit:
    12 Septembre 2006
    Messages:
    47
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    Localité:
    Bordeaux
    Il faut en effet etre vigilent. Les dégats causés peuvent allez jusqu' à mettre en péril la vie du patient.

    Par exemple, une mauvaise thérapie sur un cas de phobie des hauteurs. Il se peut que inconsciemment la personne ait des tendances au suicide qui pourraient s'exécuter en hauteur. Le vertige extrème est donc une protection. La suppression maladroite de ce dit "gène" peut avoir des conséquences dramatique.

    Bien sûr c'est un cas extrème, mais un bon exemple.

    Salutations à tous.
    Sylvain.
     
  4. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Question (provocatrice) : A quoi reconnaît-on un bon (hypno)thérapeute d’un mauvais (hypno)thérapeute ?
     
  5. franck

    franck Membre

    Inscrit:
    28 Juin 2006
    Messages:
    28
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    960
    Quand un (bon) hypothérapeute voit une personne en transe .... il parle ... alors qu'un (mauvais) hypnothérapeute qui voit une personne en transe ... parle .... aussi !

    arf !
     
  6. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    :4:
     
  7. Purple

    Purple Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2005
    Messages:
    90
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    On peut imaginer qu'un bon hypnotiseur obtient les changements attendus et qu'un mauvais n'est d'aucune aide à son patient voir pire encore....je vous laisse imaginer.

    Maintenant le débat n'est pas de savoir qui est bon et qui ne l'est pas et j'aimerai que ceux qui pensent qu'un hypnotiseur ne peut faire que le bien et dans aucun cas causer des dommages de développer un peu leur point de vue.
     
  8. pacolascard

    pacolascard Membre

    Inscrit:
    1 Février 2006
    Messages:
    149
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1890
    Localité:
    à Genouillé
    Ze ne suis pas de cet avis, le vertige même dans un cas de suicidaire inconscient est plus une attirance vers la chute (zou le vide) qu'une peur de la chute, comme aimanté par le vide, comme si l'apesanteur défiait les forces du phobique... Il n'y a pas de bon exemple. Mais je salue la tentative.

    Est-ce qu'oter une phobie des araignées peu entrainer une consommation excessive de mygales ?
     
  9. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    mauvais

    allez, bien sûr qu'un mauvais thérapeute peut faire du mauvais travail avec de la (adroite ou maladroite) thérapie hypnotique.

    un seul exemple mais bien frappant, les faux souvenirs

    et j'englobe là-dedans :

    1) la grande "vague" de redécouvertes de souvenirs de traumatismes (redécouverts ? non, réinventés dans la mémoire du patient par un thérapeute aux croyances très fermes et sans vergogne !) avec les séries de procès aux USA, qui dans les années 82 si je me rappelle bien, traitaient tous d'épidémies de cas d'abus sexuels dans l'enfance, répartis sur le territoire en tache d'huile autour des "thérapeutes" concernés...

    et 2) la renaissance (récupération des sensations utérines ou de l'accouchement), la reviviscence des consciences des vies antérieures etc, ou l'hypnose mise au service de sectes et de gourous illuminés...

    (je n'ai pas cité de nom, je n'en connais que des bons et sympas !)
     
Chargement...