Induction rapide et thérapie

Discussion dans 'Les différentes Techniques & Se Former-S'Informer' créé par Philou13, 26 Janvier 2013.

  1. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    J'ai été fasciné par les techniques d'inductions rapide et j'ai un peu bossé le truc ...Je me suis entrainé sur des cobayes de passage (amis ,famille..) et depuis quelques jours je me suis lancé dans des inductions expresses genre doigts aimantés (aggrémenté de fioritures ericksoniennes) ..Je suis supris de l'efficacité du truc et de la rapidité de l'induction de transe ..
    J'ai essayé ce type de méthode car je suis amené assez fréquemment à Hypnotiser des patients qui ont déjà pratiqué de l'hypnose ericksonienne ou de la sophro ...Hier j'avais un maitre en PNL ,+formé à la sophro ...je me suis dis que l'hypnose instantannée ne devait pas faire partie de ses repères ..et je me suis lancé (surtout pour la faire taire car elle a analysé touts ses actes passés présents et futurs en PNL ,et à mon avis elle était dans une impasse ....Elle avait juste oublié la base "le PLAISIR" de vivre ..
    Bref après 35 minutes de B.I. que j'ai du subir pour ne pas me désynchroniser,je n'avais plus le temps necessaire pour une induction pépère j'ai donc tenté le truc ...je l'ai hypnotisée en 30" et ça m'a fait des vacances !!! ..
    Du coup pour les 2 rendez vous qui suivaient (dont une bavarde +++++++) j'ai coupé court par cette induction et ça a fonctionné parfaitement ...
     
  2. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Excellent. J'ai lu ou entendu pas mal de personnes surprises par l'efficacité des inductions courtes. Une des personnes du forum avait donné une vidéo (je crois) où la personne disait que sur certains séances c'était une demie heure, une heure d'induction et que c'était une demie heure ou une heure de trop, qu'il suffisait d'une fraction de seconde. Sans aller jusque là, je pense aussi qu'on n'est pas obligé d'avoir des inductions longues.

    Au début j'avais fait un speech avec une induction de 5 minutes voir 10 et maintenant je vais juste parler à la personne de ce qu'est l'hypnose et lui demander de se rappeler un moment où elle était dans cet état en donnant les exemple classiques (regarder télé, conduire, avant de s'endormir etc.), elle choisit et je lui dis de se replacer dans la situation, avec des ratifications (détente du corps, respi plus lente, yeux qui se ferment...), quelques mots "détente", "bien", "bien être" et je trouve que ça va plus vite, surtout pour les fois d'après, dès qu'elle repense à la situation elle commence déjà à partir.

    Par contre je n'ai encore que peu testé vu que je ne pratique pas encore.
     
  3. HYPNOMED

    HYPNOMED

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Merci Philou, merci Prudence,

    C'est toujours un plaisir de vous lire

    :)
     
  4. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Merci des infos ! :)
     
  5. lyamcarter

    lyamcarter

    Inscrit:
    30 Janvier 2012
    Je serais intéréssez.Tu crois que tu pourrais mettre une vidéo de démo ?
     
  6. MARY3

    MARY3

    Inscrit:
    15 Décembre 2009
    Lors de nos formations on nous parle presque toujours des inductions lentes où on prend bien son temps avec la personne;

    Mais dans mon cas (je suis infirmière ) nous n'avons pas la possibilité de prendre notre temps dans une induction qui dure ....

    Je n'ai qu'essayer une fois une induction rapide chez une personne douloureuse, qui était complètement dans son monde de souffrance.
    Donc impossible d'avoir un dialogue normal avec cette personne elle était complètement dans son " hypnose négatif ".
    Et ... à mon plus grand étonnement ??? cette induction rapide à fonctionnée en 1 à 2 minutes.
     
  7. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    Disons que ça n'a vraiment rien de sorcier ni de très technique ...
    J'ai hypnotisé hier soir 3 personnes dans un bar de biker en utilisant la même méthode de street hypnose dans un boucan musical infernal ...
    1)Petit saupoudrage : ça va être génial il va se passer des trucs extra ordinaires et tu va en être le héros ...Rien ne se passera contre ta volonté ..Tu vas juste t'amuser ...ça va être super ...
    2)Yes set : tu te sens bien ,tu a envie de t'amuser,tu en confiance en moi tu es prete à t'amuser ...
    3) induction avec les doigts aimantés ou le bouquin dans une main les ballons dans l'autre ..Rester très tranquille et sûr de soi ..on attend ensemble ce qui va se passer ..Ratifier ++++ le moindre mouvement pour l'amplifier ..
    4) petits trucs si le mouvement à du mal à démarrer ne pas s'affoler rajouter du poids hypnotique et soutenir très très légèrement le bras lourd (par réaction il va descendre +++) et appuyer le bras léger ...
    5) lorsque le mouvement se déclenche tout va très vite et le patient est déséquilibré au point de tomber ...
    6) là on amplifie l'hypnose détendu très serein très tranquille génial à 3 tu seras détendu ++++ parler très doucement comme en thérapie j'aime bien m'adresser alternativement à une oreille et à l'autre pour accentuer la dissociation ..
    7) La transe est présente ..Guider la personne ...Hier 1 personne m'est tombé dans les bras (en avant ) les 2 autres se sont mises en catalepsie et on chuté en arrière il faut être très très attentif ...
     
  8. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    J'ai vu des vidéos au cours d'une formation sur la douleur les suggestions sont effectivement drirectes et les inductions très rapides ...
     
  9. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    [align=justify]J'ai eu le cas avec une patiente qui accouchait, on était dans une petite mat' et il n'y avait pas d'anesthésiste disponible. La douleur l'avait complétement dépassée et elle hurlait en n'ayant plus aucun contact avec le monde réel, elle était complétement dans sa panique et sa douleur. Je ne connaissais pas encore l'hypnose à l'époque, mais pourtant c'est ce qu'on a fait. Je lui ai pris la main et je lui ai dit de faire comme moi et j'ai respiré fort et bruyamment, un peu violemment, avec quelques "allez! comme-moi!" en quelques dizaines de secondes elle faisait pareil, puis j'ai ralenti ma respiration et la sienne a embrayé, je l'ai calmée en continuant de ralentir, elle ne criait plus, ne semblait plus souffrir et elle me regardait dans les yeux. A un moment son mari a essayé de lui parlé, elle n'a pas décroché son regard du mien et l'a repoussé de la main. Quelques minutes plus tard je la sentais calme et j'ai voulu aller prévenir la sage-femme mais dès que j'ai commencé à bouger, elle a hurlé "non", j'ai envoyé le mari chercher la sage-femme et on a passé l'heure suivante comme ça. Jusqu'à ce que ce soit fini elle n'a pas lâché mes yeux, ni ma main, elle n'était plus débordée par la douleur et suivait à la micro seconde près ma respiration. Encore aujourd'hui je peux me rappeler de l'intensité de son regard et de ses yeux bleus.

    Avec des patientes qui avaient peur des piqûres ou n'aimaient pas ça (la plupart des gens n'aiment pas ça) je parlais du fait que j'avais beau le faire naturellement sur les autres, je détestais ça sur moi et que je comprenais, ensuite souvent je leur racontais à peu près tout et n'importe quoi, elles me répondaient et souvent s'étonnaient que la prise de sang soit déjà finie.
    Quand je n'arrivais pas à faire une prise de sang c'était la personne qui travaillait là (j'étais élève) qui la faisait. Elle était sourde et parlait très peu, du coup elle ne parlait pas aux patientes pendant la prise de sang et je voyais les gens plus nerveux, plus tendus et avoir plus mal alors que non seulement elle avait plus d'expérience que moi mais qu'en plus elle piquait mieux! Et j'ai testé sur quelques patientes que je n'arrivais pas à piquer de leur parler pendant qu'elle les piquaient et là je les sentais plus détendues, je voyais moins de grimaces etc.
    Si on concentre leur attention sur autre chose c'est cette autre chose qui prend toute la place dans la conscience alors il ne reste plus de place pour la peur ou la douleur.
     
  10. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Concentrer leur attention sur autre chose...

    de déroutant pour décadrer...


    Le plus simple c'est de tendre très sûrement sa main gauche lorsque la personne en face commence à avancer sa main droite !

    l'effet inductif est immédiat si on arrive à le faire vite et bien

    sinon trouver tout autre chose de bien rôdé, qui identiquement surprendra et concentrera la personne sur ce qu'on veut...

    8)


    Et si çà part en sourire ou en éclat de rire, là aussi c'est gagné !

    :p
     
  11. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Oui, j'ai vu des vidéos avec ça, et l'arrêt de mouvements automatiques genre regarder sa montre.

    1: Joli mais il faut avoir des bons réflexes, ça doit sûrement se travailler, parce que justement, comme tu le dis ce sont des choses bien rodées. Encore faut-il arriver à les déroder pour les reroder autrement chez nous et induire la vie en doré.

    2: Certaines personnes détestent être touchées et interrompre quelque chose de rodé chez elles peut être pris comme une agression, je pense, et faire reculer la personne, la rendre méfiante.

    3: j'oublie tout le temps ce type d'induction, il faudra vraiment que j'essaie un de ses quatre. Tu la pratiques Surderien?
     
  12. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    je la trouve un peu compliquée !

    c'est plus simple pour moi de regarder la personne dans les yeux et en souriant de voir si elle passe en hypnose...

    sinon je change d'expression de visage et je vois ce que çà donne

    ceux qui refusent d'entrer dans ce type d'hypnose, je passe à autre chose...

    8)
     
  13. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    ok, merci :)

    bon dimanche
     
  14. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    Suis-je le seul à réagir sur le fait que Philou traine les bars de Biker ? Et d'après son pseudo, traine les bars de Biker du 13 (Marseille et environs pour ceux qui douteraient) ?

    :p
     
  15. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Oui. ^^
     
  16. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    :wink:
    tu connais Dr Jekkyll ?
    A temps perdu( c'est à dire le plus souvent possible) je joue de la guitare électrique ....avec des "potes" et je traine dans les caves enfumées pour m'y produire ...Philou c'est mon nom de "scène" et de "biker" ...
    Je n'aime pas les étiquettes et j'aime bien mélanger les styles ... :lol: :lol:





    allez puisque vous insistez je me fais un peu de pub et vous pourrez ainsi voir Mr Hide ..
    J'ai pas encore mis les photos de samedi
    http://philou13.musicblog.fr/
     
  17. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Le petit Bayu deviendrait-il un expert en thérapie provocative ? De réussir à faire dire aux gens le meilleur de ce qu'ils sont ?

    :roll:
    .
     
  18. Brieuc du Garay

    Brieuc du Garay

    Inscrit:
    11 Septembre 2010
    J'adore Dr Jekyll et Mr Hide. :)))

    Ca me rappelle tantôt Jacques l'éventreur ! Et à propos, pour faire un peu de pub à ce jeune artiste Parisien (y'en a pas que pour toi Philou :)) ) ; http://daily-duduss.tumblr.com/image/41202311355

    Hmm.. On s'écarte du sujet non ? Quoique l'art est apaisant..
     
  19. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    :eek: Même maintenant avec la loi Evin?

    Non on ne dévie pas, pas du tout. On parlait de quoi déjà?
     
  20. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    même avec la loi Evin ... (c'est rare mais samedi c'était le cas ...)
     
  21. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    rhoooo le rebelle!
     
  22. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    :wink:
     
  23. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Bonjour, je suis nouvelle sur le forum. J'habite dans le sud des landes, à la limite du gers et des pyrénées atlantiques. Je suis aide-soignante dans un service d'urgence et j'aimerai apprendre quelques "trucs" pour aider les patients dont je m'occupe pour pouvoir les aider à s'apaiser (peur de la blouse blanche, peur d'avoir mal, peur des résultats d'examen...). Connaîtriez-vous quelqu'un (ou un moyen) qui pourrai me former aux techniques de base de l'hypnose ?
    Merci beaucoup.
     
  24. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    En dehors de l'hypnose (avant de pratiquer), j'ai été en école de sage femme deux ans (j'ai arrêté et ne suis pas sage-femme) mais je me souviens qu'en cas de besoin, je faisais baisser le ton de ma voix, un sourire doux, et je demandais aux gens ce qu'ils ressentaient en leur disant que c'était pas facile d'être à leur place... je les faisais rire aussi en leur racontant des blagues quand le moment n'était pas trop dur pour eux, mais pas agréable. Sinon les faire parler de leur famille, de leur dernières vacances. En cas de douleur ou d'angoisse la respiration accompagnée qui peut d'ailleurs emmener vers un état hypnotique: suivez ma respiration, la regarder dans les yeux et progressivement ralentir la respiration en faisant une inspi par le nez et souffler par la bouche lentement en faisant du bruit pour que la personne se guide à la vue, au son, et si on lui tient la main au toucher (j'appuyais un peu plus sur la main à l'expi)...
     
  25. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    oui, les doigts aimanté je fais, puis je ré associe "un peu", puis une catalepsie, puis on reviens, puis une lévitation...Bref de l'hypnose fractionné (j'ai déjà fait un topic la- dessus, interrompue on se demande par qui comment!) et ça approfondie la transe à chaque fois.
    Chaque phénomène est ratifié, puis associé à une suggestion:
    Plus ton bras s'envole dans l'air et prend sa liberté sans ta volonté, plus tu te libère (en une séance donc) de la dépendance au tabac sans aucun effort de volonté...
    Tout autant que tes pouces se rapprochent, tu peux commencer à entrer de + en + profondément ...
    On peut commencer à ensemencer l'idée et saupoudrer bien avant de commencer
    voilà, sympa. Surtout une fois que les pouces sont aimanté, tu leur pique la Harley davidson! Vérifiez les clés quand même et courir vite.
     
  26. thérapie29

    thérapie29

    Inscrit:
    10 Février 2013
    déjà, arrêter de dire: Vous avez mal? Vous n'allez pas mourir, ça ne va pas faire mal...n'aillez pas peur...
    La personne au urgence est en transe, et donc ne comprend pas la négation. ça fait donc:
    Vous allez mourir, ça va faire mal... aillez peur...
    Tout va allez de mieux en mieux à partir de maintenant, on vous prend en charge, vous n'avez rien à faire, et ça va allez très bien, vous pouvez vous détendre...
    J'ai été formé par Doct Virot:
    [​IMG]
    tu trouveras ton bonheur.

    Formation Hypnose, douleur aiguë et anesthésie:
    Acquérir les compétences pour développer et maintenir un état hypnotique en pré, per et post-opératoire. Former à des techniques complémentaires pour la prise en charge de la douleur aiguë dans des contextes chirurgicaux
     
  27. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Je l'ai dit au bloc opératoire quand la personne m'a demandé si j'avais moins froid, je lui ai répondu que j'avais un peu plus chaud, je crois que j'ai marmonné un truc sur le fait qu'exprimer induisait avant de tomber dans le noir de l'AG.
    On n'imagine pas l'importance des mots que l'on emploie face à des personnes dans un état vulnérable. Plus tu orientes ton vocabulaire vers du positif plus tu induis du positif: "vous vous sentez plus confortable? C'est plus agréable? Ça va mieux?" etc. En posant les questions comme ça tu provoques une recherche scan de ces choses chez la personne. En lui demandant si elle a mal elle cherche de la douleur, si tu lui demande si c'est plus confortable elle cherche du confort et le fait d'y penser et de le chercher provoque son apparition ou son accentuation.
     
  28. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Je vous remercie de vos conseils, c'est déjà un bon début. Et il est vrai que les mots ont une grande importance mais quand on est dans le feu de l'action on ne pense pas toujours à employer un langage plus positif.
     
  29. Philou13

    Philou13

    Inscrit:
    13 Décembre 2012
    C'est effectivement fondamental eviter les phrases contenant des négations ...EViter aussi tous les mots évoquant la douleur Piqure,Mal, Fracture ....
    Etre calme très sereine en empathie totale ne pas chercher à minimiser les craintes ou les douleurs que ressent le patient ....L'embarquer dans une histoire ,pour les enfants avant de leur faire des piqures ou des actes douloureux je leur demande d'imaginer un plateau qu'il tiennent en bout de bras ...avec une boisson posée dessus je leur demande leur gout ils choisissent la boisson puis une forme de raideur apparait dans le bras car les verres sont lourds et le bras va progressivement devenir très raide et un peu insensible bizarrement puis peur être très lourds et un engourdissement va remonter jusqu'a la zone à traiter ...Le desinfectant devient un produit etrange qui a le pouvoir de créer de l'anesthesie la sensation est très différente dans un bras plutot que dans l'autre peut etre que c'est à cause de la boisson ???mais dans le meme temps le produit anesthesiant diffuse ...Tu peux d'ailleurs remarquer que la sensation dans ton bras lourd et raide est très différente de l'autre coté ...etc etc etc ....
     
  30. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Super idée que cette boisson magique à porter, et apportée :p
     
Chargement...