1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Intuition féminine

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Joey, 14 Octobre 2008.

  1. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Qu'est ce donc que "l'intuition féminine" :?:

    Un 6eme sens, comme diraient certaines?, quoi d'autre?
    Je vais tenter d'amorcer le débat en expliquant mon point de vue.

    Les femmes utilisent énormément plus la partie du cerveau qui loge l'inconscient que les hommes.

    Aussi l'inconscient très entrainé de ces dames réagit mieux au non-verbal, interprète mieux les comportements ou la physiologie des autres. De là elles détectent et cernent plus facilement les gens.
    D'où, dans certaines situations, à certains moments, sans analyse, sans refléxion véritable, l'inconscient met en valeur cette 'intuition' qui vient de nulle part (pas véritablement fondée) et qui s'avère généralement vraie.

    Mesdames, rappelez vous une fois où vous avez eu cette intuition qui s'est avérée vraie, que se passe t il en vous lorsque vous avez cette intuition?
    que ressentez vous alors? quelle image avez vous vu?
    comment savez vous que cette intuition est vraie et fiable?

    J'espère que certaines femmes qui surfent sur ce site vont pouvoir éclairer ma lanterne.
     
  2. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1790
    Localité:
    Avignon - Ajaccio
    Joey,

    En ce qui me concerne l'intuition est un langage du corps et non de l'esprit. Peut être aussi est-ce lié au cerveau émotionnel, non au cortex.
    Mes intuitions ne sont pas des pensées ou des réflexions mais des sensations, un langage corporel, une écho, une vibration qui se transforme en idée. :idea:
    Mes intuitions ressemblent aussi à des anticipations, des futurisations et je comprends plus tard de leur bien fondé. :arrow: :idea: :arrow:
    C'est comme si une partie de moi, connaissait déjà le futur et me proposait à partir d"une ouverture temporelle" une idée, une image, une sensation, une évidence... :idea: :D

    J'écoute beaucoup mes intuitions et jusqu'ici, je suis heureuse de cette confiante proximité avec l'intuition que je trouve plus ouverte, plus libre, non conditionnée et remplie de bonnes vibrations.
    :lol:


    Nathalie
     
  3. Joey

    Joey Membre

    Inscrit:
    13 Décembre 2006
    Messages:
    258
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    tes intuitions (affirmation sans raisonnement logique qui pourtant se retrouve confirmée dans la réalité) semblent naitrent à partir de sensations (Ki).

    Quand ce Ki se transforme, que se passe t il? vois tu une image, un son ou réalises tu un dialogue interne?

    Peux tu élaborer ta stratégie de 'l'intuituition féminine?'
     
  4. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    pour moi c'est une fabrication sexiste pour appuyer les affirmations de differences physiques....
    malheuresement ce que vous appelez l'inconscient que j'appelles le subconscient ne vit pas dans le cerveau mais dans une entité que nous appelons l'esprit et qui comme chacun sait ou croit peut se detacher de son enveloppe charnelle...
    et l'esprit n'as pas de sexe...
     
  5. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonsoir,

    Pour moi l'intuition féminine est une (supposée) capacité à repérer certaines associations de faits ou coïncidences, pour en tirer des déductions.

    Je n'ai lu aucun des livres qui nous parlent de la guerre et de l'amour (Mars et Vénus) mais d'après mon expérience on trouve entre l'homme et la femme une répartition de certaines qualités, qui ne semble pas due qu'au hasard. Alors ce soir je vais me faire quelques copains.

    Imaginons une personne cherchant un vêtement bien connu dans son armoire :

    - l'homme cherche par "coups d'oeil" qui fonctionnent comme un stroboscope, lorsqu'il a essayé un peu toute la zone visible il sait qu'il n'a pas vu l'objet qu'il cherche (il se représente sa chemise d'une certaine manière et il n'a rien vu de semblable lorsque son regard de chasseur a flashé les étagères en tous sens).

    - la femme, appelée à la rescousse à grands cris (c'est sans doute une urgence vitale que de porter cette chemise jaune aujourd'hui) se place devant l'armoire ; son regard est analytique, il procède par balayage systématique et opère avec des requêtes du type "couleur jaune" et "manches longues, col raide" ce qui fait qu'en 3 secondes la femme annonce froidement "elle est devant toi, ta chemise jaune, je l'ai repassée hier alors ne la froisse pas".

    - il ne reste plus à l'homme, susceptible par nature (ou plutôt : désireux d'avoir le dernier mot), de répondre "évidemment, c'est toi qui l'as rangée, c'est facile de trouver quand on sait où on l'a mise, mais moi je ne la mets pas là"

    - certains prétendent alors que si la femme rétorque "eh bien tu ne sais pas, dorénavant tu les rangeras toi-même tes chemises, et puis tu n'as qu'à les repasser touit seul aussi, j'en ai assez de tes remarques, ça fait trois fois cette semaine" c'est parce qu'elle est rancunière.

    Eh non. L'esprit sexué est (plus souvent que ne le voudrait le hasard statistique) porté à vivre les choses comme ça ; ce qui pourrait être une explication transposable pour ceux qui remarquent que les jeunes femmes s'adaptent mieux à un travail scolaire régulier et assidu, là où les garçons sont séduits par des efforts intenses mais brefs, portés par un esprit de déduction rapide mais moins amateurs d'une recherche laborieuse et prolongée.

    Voilà c'est sûr, je ne me suis fait que des ami(e)s, mais tout cela n'engage que moi et enfin je décris cela comme je l'ai ressenti.

    Ceci dit certains collègues plus scientifiques que moi ont étudié le sujet à fond. L'un d'eux écrit : " les hommes sont globalement plus dans l'agir, l'opinion d'eux-mêmes et la maîtrise ; les femmes, quelle que soit leur fonction éducative ou sociale, plus dans le sentiment, la connaissance d'elles-mêmes et le pragmatisme intuitif." Il explique que cette différence est très dépendante de l'influence hormonale, mais en bonne partie réversible si l'on inverse l'ambiance hormonale d'une personne (heu, je n'essaierai pas, je préfère encore me marier).

    Alors pour certains, l'intuition féminine est une fantaisie littéraire, pour d'autres la résultante d'influences physiologiques masquées dont nous ne savons pas percevoir les finesses...

    Je vous laisse, je vais aller repasser une chemise blanche, parce qu'une chemise jaune en réalité j'en ai pas !
     
  6. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    la lecture de tes commentaires metaphorique est toujours un plaisir.....
    mais soyons pragmatique...
    l'intuition "feminine " est elle reservée au sexe feminin?
    je ne crois pas c'est une façon de cataloguer la sensiblerie pour les femmes et le "matchisme pour les hommes qui /
    a mon avis est une notion heureusement depassée....
    cette façon deguisée trouve ces applications dans le fait qu'a travail egal
    les femmes sont encore payée 25 % de moins que les hommes!
     
Chargement...