1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

J'ai réussis à m'autohypnotiser mais j'ai eu un contre-coups

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par LeBourrin, 14 Avril 2009.

  1. LeBourrin

    LeBourrin Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Je vais vous narrer ma première séance d'auto-hypnose que j'ai réussis ce week-end et qui a malheureusement tourné à la catastrophe.

    Je m'allonge dans mon lit et je suis assez confiant à propos de la nouvelle technique que j'ai déniché sur le net. En effet à mon essai précédent j'avais ressentis un fourmillement dans mon bras droit.

    Donc me voilà repartit avec cette méthode que je vous donne:
    - Je m'allonge sur mon lit
    - Je fixe un point au plafond et je roule les yeux de haut en bas jusqu'à ce qu'ils soient fatigués et que j'ai envie de les fermer
    - Je plis mon bras vers moi en me disant "Je vais en hypnose"
    - Je compte de 5 à 1 et à 1 je laisse tomber mon avant-bras doucement à côté de moi
    - J'image le fameux escalier de la décontraction et je compte les marches que je descend de 10 à 1
    - Je me dis que je suis calme, décontracté
    - Je relâche mentalement tous les muscles de mon corps en passant en revu mes membres
    - Je refait une fois le coup de l'escalier

    A ce moment je n'ai pas l'impression que mon état a changé. Je suis juste relaxé. Alors j'essaie encore de me convaincre que je suis calme, bien et mou. Sans grand espoir.
    Soudain je sens un premier puis un deuxième spasme dans mon bras droit. Je suis content et je décide de tenter une suggestion simple : soulever mon bras. A ma grande surprise ca marche et le voilà qui se lève sur un rythme saccadé, comme un battement.

    Mon bras commence à monter en l'air et je sens une douleur dans le ventre, puis ma gorge qui se serre. J'essaie de ne pas y penser et je suggère à mon bras de se diriger vers mon visage. Mes problèmes ne s'arrête pas et j'ai maintenant la respiration qui s'accélère et mon coeur qui bat à cent à l'heure. Je suis partagé entre la joie d'avoir réussis une transe et la peur de l'inconnu. J'essaie de me calmer en me répétant en boucle que je suis calme et que tout va bien. Cela donne une situation assez cocasse : mon conscient et paniqué, mon inconscient ne lâche pas prise car mon bras s'avance toujours et mon corps est près à exploser. Je respire rapidement et bruyamment, loin de l'idée qu'on se fait d'une transe.
    J'ai finalement réussi à emmener mon bras sur mon visage et à le remettre à côté de moi en me répétant en boucle que tout va bien. Je suis ensuite resté sur mon lit, les yeux fermés et j'ai attendu que je me calme.

    Une fois debout ce n'était pas finit pour autant. J'avais toujours la gorge serrée mais il s'y est ajouté la nausée, une douleur dans la poitrine et une autre dans le bras gauche. En résumé tous les symptômes de la crise cardiaque, j'ai eu très très peur. Ces douleurs sont resté plusieurs heures après mon expérience.

    Heureusement tout ces symptômes m'ont fait penser à autre chose : la crise de panique !
    Certaines personnes vivent quotidiennement avec ces peurs intenses et soudaines. Moi c'est la première fois et je m'en serai passé. Je me suis renseigné, j'ai bien eu la plupart des signes de ce problème psychologique. Surtout que je savais ne pas avoir de problème au coeur. Je m'en suis assuré en pratiquant une activité physique l'après-midi de cette crise et je n'ai pas eu d'essoufflement ou de douleur à la poitrine.
    Le plus drôle étant que l'hypnose est une des techniques utilisées pour calmer ceux qui souffre de ses crises d'angoisse, moi elle me l'a provoqué.


    Aujourd'hui j'ai reconduis une séance d'auto-hypnose identique et elle c'est bien passé. Je n'ai eu aucune crise, ce qui m'a soulagé énormément, j'avais peur d'en avoir d'autres. Apparemment c'est juste la première fois qui est difficile. Si c'était une angoisse, elle a disparue en une seule séance...
    Par contre j'ai eu plus de mal à suggérer l'élévation de mon bras, surement un problème de concentration.

    J'aimerais vos avis sur ce qui m'est arrivé. Et peut être que je ne suis pas le seul (toine59 notamment)
    Et le premier qui me parle de sortie de corps je le tape :wink:
     
  2. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour LeBourrin,

    Voici ma réponse, à lire en entier peut-être :

    Banal (heureusement ; c'est parfois rassurant de savoir que son propre cas n'est pas désespéré...) - puisque l'on pourrait commenter : c'est une découverte (mal préparée*) de l'état de transe auto-induit.

    * par "mal préparée" j'entends : que le résultat était loin de celui espéré pour plusieurs raisons, et donc la préparation s'il y en a eu une, ne peut pas être recommandée à une autre personne...

    Ce n'est donc de ma part pas un jugement de valeur, mais une simple appréciation sur l'adéquation de la méthode au but recherché...

    Voilà à mon sens une des nuisances possibles de l'hypnose-spectacle (TV plus encore que music-hall) ou des présentations spectaculaires de l'état hypnotique : introduire l'illusion que l'on peut faire "n'importe comment" sans que cela soit important.

    Alors que c'est si simple (LeBourrin en parle très bien) et que cela peut être en effet si profitable, de découvrir doucement, à son rythme, ce que l'on peut y rencontrer de soi.
     
  3. LeBourrin

    LeBourrin Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Ca me rassure ce que tu me dis castorix :D Je me sens moins seul.

    Je suis conscient que le problème vient de moi. En fait je ne m'attendais à rien de spectaculaire à ce moment, je n'étais pas sûr qu'il se passe quelque chose.
    C'est juste le fait de perdre le controle. Je suis tellement renfermé dans la vie que j'ai l'impression que je n'aurais jamais pu éviter ce choc.

    En tout cas si quelqu'un veut se lancer dans l'hypnose tout seul, je lui dirais de faire attention, ce n'est sans danger.
     
  4. LeBourrin

    LeBourrin Membre

    Inscrit:
    4 Avril 2009
    Messages:
    5
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Me revoila,

    Pour vous dire que me laisser aller dans l'autohypnose me fait beaucoup moins peur. Mais j'ai constaté quelque chose d'étrange.

    Quand je m'hypnotise c'est une transe très légère et en ce qui concerne la lévitation du bras, plus c'est léger, mieux c'est.

    Je m'explique, j'essaie de faire la lévitation du bras quand je suis au calme et allongé sur mon lit mais j'arrive à peine à faire lever la main d'un centimètre.
    Par contre j'ai fait l'essai à des moments où je ne suis pas trop concentré.
    - Devant quelqu'un d'autre qui voulais me voir le faire. Je me disais que cela allait rater comme d'habitude et j'étais nerveux, mais ca a fonctionné à mon grand étonnement.
    - Dans la rue pendant que je marchais, ma détente était toute relative mais il s'est levé plusieurs fois.

    J'en déduis qu'il y a encore des choses qui se bousculent dans ma tête et j'espère que la pratique fera améliorer les choses.

    Par contre je suis content car aujourd'hui j'ai réussi à relaxer assez mes yeux pour m'empêcher de les ouvrir.
     
Chargement...