Je recherche...

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Etoile9495, 15 Avril 2010.

  1. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Bonjour à tous !

    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit dans Paris et sa région. Quelqu'un qui pourrait croire aux vies "antérieures" par exemple...

    Ça fait des heures que je fouine dans google mais...je sais pas... Il y en a des tas... Je ne veux pas d'une personne académique
    , qui cherche des explications rationnelles à tout...

    Je me demande si je suis assez claire... :lol:

    Bon...si vous avez en connaissez un...

    Merci d'avance et bonne fin de journée !
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Vous recherchez un hypnothérapeute ou un voyant ?

    En fait je n'ai pas compris votre demande...(vies antérieures ? :roll: ...)

    Vous souhaitez allez mieux sur quel plan ?

    Vous connaissez la moyenne d'une consultation d'un hypnothérapeute sur Paris ? entre 65 € et 100 € pour une heure, êtes vous suffisamment motivée ?...
     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait croire

    aux vies "antérieures" par exemple...



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait croire

    à tout ce qui est imaginable...



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait croire

    que tout ce qui est, est ré-imaginable... différemment



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait me confirmer

    que tout est ré-imaginable, par ré-imagination hypnotique


    :roll:
     
  4. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Métaphore, je ne recherche pas de voyant non... :roll:

    Je sais oui pour le coût. Mais ça en vaut peut-être la peine, faut essayer.

    J'ai besoin de comprendre des choses...de tester...d'expérimenter... Quoi de plus normal ? lol

    Et j'ai pas mal de blocages, ça pourrait peut-être m'aider... J'ai aussi peur de me retrouver seule dans le noir. Et être seule dans un apart le soir peut m'angoisser. C'est sûrement dû aux visions fantomatiques que j'avais eu dans l'apart où nous vivions quand j'étais plus jeune.

    Mais je ne suis peut-être pas sur le bon forum...
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Si si vous êtes sur le bon forum, seulement je me demandais pourquoi chercher dans les vies antérieures, et pas dans vos peurs de votre propre vécu ?...
     
  6. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Si si vous êtes sur le bon forum, seulement je me demandais pourquoi chercher dans les vies antérieures, et pas dans vos peurs de votre propre vécu ?...[/quote]


    Peut-être parce que je recherche au-delà de cette propre vie... (mais qu'est-ce qu'elle raconte celle la... :lol: )

    Halala, je n'suis vraiment pas douée pour m'exprimer avec les mots...

    Ben j'avoue que je ne sais pas. J'ai peut-être tout simplement peur de me retrouver face à quelqu'un qui me prendrait pour une "schizophrène" si je lui parlais de ces visions qui m'ont amené à avoir peur de la nuit. Ma soeur avait des hallucinations auditives...

    Je cherche peut-être à ouvrir des portes, à mieux me connaitre par ce biais là. Et à ne plus avoir peur du regard des autres, à ne plus me sentir anxieuse, épuisée etc.

    J'ai comme l'impression que mon état empire. Que j'ai de plus en plus de trous de mémoires. Que je perds de plus en plus en vocabulaire. Que je sombre...

    Enfin non, je ne sombre pas. Je sais que j'ai une grande force intérieure et que pour me sentir mieux, les voyages peuvent me suffir. Mais je rechute...

    Je connais les évènements qui m'ont amené dans cet état. Enfin, je suppose que c'est dû à ça. Après, il y a peut-être eu d'autres éléments étant petite...

    J'ai peut-être besoin d'une "thérapie"...stimulante...intuitive... De ne pas comprendre seulement mentalement mais en le vivant. Peut-être besoin d'un guide...

    Peut-être, peut-être, peut-être, peut-être, peut-être... :lol:
     
  7. Métaphore

    Métaphore Invité

    :arrow: Ben j'avoue que je ne sais pas. J'ai peut-être tout simplement peur de me retrouver face à quelqu'un qui me prendrait pour une "schizophrène" si je lui parlais de ces visions qui m'ont amené à avoir peur de la nuit.

    Ma soeur avait des hallucinations auditives...


    Votre soeur avait des hallucinations auditives, cela suppose qu'elle n'en a plus ?... et pourquoi seriez vous comme votre soeur ?... vous êtes "vous" pas votre soeur...

    Vous parlez de schizophrènie pour les visions uniquement ? souvent la peur amène des visions mais en général la nuit, mais si j'ai bien compris c'était quand vous étiez petite ? depuis vous n'avez plus ces visions ?.

    Quant à votre question de départ, oui il est difficile de trouver qqu'un qui nous convienne, avez vous déjà consulté des psy classiques ?
     
  8. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Quand j'étais enfant, on habitant dans une vieille batisse aux fenetres qui fermaient mal, et avec des volets où des fentes laissaient filtrer la lumière du lampadaire dans la rue.
    Un leger mouvement dans le rideau, des ombres qui se projetaient sur le mur.
    Je voyais depuis l'âge de 6 ans, où nous avons emménagé, jusqu'à mes 15 ans (où on a redéménagé

    Au départ j'avais une frousse bleue, et ensuite peu à peu, ça allait mieux. (pas question de laisser la lumière dans la chambre pour les parents)
    En quelques jours, j'ai vu que ses formes étaient inoffensives. Je leur disais bonne nuit alors avant de me coucher avec un grand sourire.

    Les parquets étaient en bois et travaillaient, et le grenier juste au dessus. Parfois des craquements assez impressionnants.

    Mais je n'ai jamais eu vraiment peur... personne ne m'a jamais fait de mal dans ces bruits ou ombres.

    Que ce soit réel ou irreel, imagination ou non, je m'en suis pas préoccupée, il n'y avait aucun danger.

    Et puis au pire des cas, on peut laisser une petite lumière dans la chambre.

    Il y a des adultes qui dorment encore avec une lumière... si, si, j'en connais... et on peut dormir tranquille avec une part d'irrationnel en nous, notre petit secret, que l'on peut partager ou non.

    Si toutefois ça vous fait très peur, que ça vous gêne, il y a certainement des ghostbusters chez les hypnothérapeutes, ou des hypnos qui peuvent vous aider.
     
  9. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6538
    J'aime reçus:
    635
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait croire

    aux vies "antérieures" par exemple...



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait croire

    à tout ce qui est imaginable...



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait croire

    que tout ce qui est, est ré-imaginable... différemment



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait me confirmer

    que tout est ré-imaginable, par ré-imagination hypnotique



    Je souhaiterais avoir les coordonnées d'un praticien en hypnose assez ouvert d'esprit

    quelqu'un qui pourrait me confirmer grâce à l'hypnose

    que les vies antérieures sont bien une réalité objectivable


    8)
     
  10. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Merci pour vos réponses !

    Métaphore, ma soeur n'a plus d'hallucinations auditives non, tout comme je n'ai plus de visions, et ce depuis que nous avons quitter cet appart.

    Je me dis aussi que la peur peut amener aux visions, et c'est pour cela que j'ai peur d'avoir peur... :lol:

    En ce moment, quand je me lave le visage le soir avant de dormir, j'ai un grand moment d'angoisse quand je ferme les yeux et que je me rince le visage. Et puis j'ai aussi peur de les réouvrir et de voir apparaitre quelque chose dans le miroir. Bon il y a peut-être aussi la télé qui nourrit ces peurs.

    J'ai fait quelques séances de psychothérapie, mais pas pour ce problème. Car comme je le disais, j'ai d'autres problèmes, des choses qui me gâche la vie quotidienne comme la peur du regard des autres. Dans les transports, je n'aime pas qu'on me regarde, ça me met mal à l'aise. Et quand une personne insiste, mon visage se crispe, j'ai des bouffées de chaleurs, ma respiration n'est pas régulière, je serre un peu les dents...
    J'aime pas non plus qu'on me regarde marcher.
    Mais en même temps, ce qui est paradoxal, c'est que j'ai l'impression que je ne suis pas intéressante, pas jolie si l'on ne me regarde pas. Enfin, ce n'est pas exactement ça mais...bon c'est compliqué...

    Pour en revenir au séances de psychothérapie, ça ne me convenait pas.

    J'ai ensuite essayé l'hypnose ericksonienne. C'était déjà mieux ! Je crois qu'il pratiquait un peu de tout sur moi, hypnose conversationnelle, pnl...
    Nous avons essentiellement parlé de musique (à ce moment là, je voulais tenter ma chance, et j'ai été le voir essentiellement pour ça, pour avoir plus confiance en moi).
    Il me disait que je n'avais peut-être pas peur du regard des autres finalement. Que je n'aime tout simplement pas comment les autres me perçoivent dans ce que je suis, là. Que je n'aime pas l'image que je leur envoi. Il m'a aussi assimilé à Calimero, avec sa coquille d'oeuf sur la tête lol. Et quoi d'autres... Que je me suis construit une carapace qui devient trop petite maintenant et que j'étouffe dedans. Et qu'au lieu de dépenser de l'argent pour ces consultations, il serait peut-être mieux de m'acheter un micro avec un pied de micro.

    Il était bien, un vrai coacheur dans l'âme mais... pas suffisant.
    Il connaissait la surface mais pas le fond... De toute façon, j'avais trop honte de lui parler d'autres choses que de la musique... :roll:

    Ayayaya, merci de m'avoir fait part de votre histoire !
    Ça me donne envie de faire la même chose... :)

    Je ne sais pas trop comment raconter ce que j'ai vu. Ça date et je m'en souviens de moins en moins...

    C'était dans un appart où nous sommes restés une 10aines d'années, de l'âge de 3 ans à 12 ans et demi pour moi.

    Je ne sais pas si c'était comme ça toutes les nuits mais je me souviens que j'avais l'habitude de voir des choses dans ma chambre, de les contempler de mon lit quand je ne dormais pas. Ces choses étaient transparentes à la lumière mais assez visibles dans le noir. Il y avait des petits trains, des notes de musiques et autres qui se baladaient dans les airs. La chaise du bureau (chaise à roues) avançait, reculait, tournait... Des ombres (comme une foule de personnes) entraient et sortaient de la chambre, quand la porte était entre ouverte (j'ai l'impression de les avoir vu qu'une seule fois mais pas sûr, et il me semblait qu'ils répétaient plusieurs fois mon prénom en chuchotant, d'une voix faible).
    J'ai vu mon père (il me semblait que c'était lui...) très grand, sans pieds...il avançait tranquillement suspendu à quelques centimètres du sol, transparent et légèrement bleuté (je crois), avançant dans le couloir en direction de sa chambre (il n'est pas mort, je précise).
    Je voyais 3 petites dames (une brune, une blonde et une rousse) en miniature assises à une table sur le bureau. Elles parlaient très vite, comme une cassette accélérée. J'avais l'habitude de les regarder, comme une distraction. Une fois, j'ai voulu les toucher, alors je me suis levée, je me suis avancée vers elles et quand j'étais à deux doigt de le faire, ma mère m'a appelé pour venir me recoucher. Je dormais avec elle à ce moment là parce qu'il m'était impossible de rester seule dans ces conditions.
    En parlant de ma mère, je me souviens qu'elle se dédoublait quand elle fermait la porte et venait se coucher. Je veux dire par là que son "double" restait à la porte alors qu'elle était à côté de moi. Je voyais des petits serpents aussi sur elle. Et un gros qui faisait toujours la même chose. Il était long et gros mais pas méchant. Il se déplaçait trrrèèès lentement en "cercle" du sol pour remonter par le mur vers le plafond, pour redescendre par le mur d'en face vers le sol. Il faisait toujours ça, je le laissais faire sa vie lol.
    Et concernant ce bureau avec ces petites personnages, je me souviens étant petite qu'il était plus bas que d'habitude parce qu'il n'avait plus de pieds. Ma soeur m'a révélé, il y a quelques années, que les pieds ce sont cassés tout seuls et que je lui avais dit la veille que le bureau allait exploser... Bon bizarre... Il y a peut-être plusieurs explications "rationnelles" à ça...
    Il y avait aussi ce truc avec la télé... Il arrivait que ma perception change et que l'image rétrécissait au point de ne plus voir grand chose. Alors, je regardais ailleurs et je clignais des yeux pour que l'image reprenne sa forme initiale.
    Je faisais toujours les mêmes cauchemars. Je ne me souviens plus des détails...mais en gros je rêvais que j'étais dans cet appart, je faisais ma vie...et quand j'entendais ce son dans le couloir (un son de...je ne saurais même pas comment vous le décrire... Il était..."féerique", jolie, étincelant...), c'était mauvais signe. La salle de bain, qui se trouvait au fond du couloir, voulait m'aspirer. Il fallait que je m'accroche au mur, que j'avance jusqu'au balcon pour sauter et quand j'étais en bas de l'immeuble, je devais emprunter un chemin pour sortir de la résidence avec beaucoup de mal, comme un astronaute qui essaye de courir en apesanteur. Et quand je sortais de la résidence, je vivais des aventures comme un rêve "normal".
    Ma soeur rêvait des toilettes. Il y avait un miroir et elle se voyait se transformer. Sa peur et ses cris la réveillaient toujours avant la transformation.
    Il y avait aussi ce rêve incompréhensible... Simple mais super flippant...
    Des livres ou des draps pliés (je ne sais plus) s'empilaient. Et plus ça montait, et plus l'angoisse grandissait jusqu'à la terreur qui me réveillait.
    Je faisais d'autres rêves bizarres aussi mais je ne me souviens plus trop, c'est flou...
    Et pour finir, ma soeur me disait avoir eu des hallucinations auditives. Une fois, en prenant une douche, elle a entendu la voix de sa copine lui disant de se dépêcher, alors qu'elle était seule à l'appart, et elle le savait... Mais pourtant, sur le moment, elle a réellement cru qu'elle était là, comme si elle avait perdu la boule... Elle lui a donc répondu "ok j'arrive !", et c'est quand elle est sortie de la salle de bain qu'elle a repris ses esprits et qu'elle s'est rendu compte qu'elle était seule...
    Je perdais moi aussi la boule dans cet appart, il m'arrivait de rêver "debout" en pleine de journée en ayant conscience de ce que je faisais. Enfin c'est bizarre... c'est comme un jour, je courrais dans l'appart parce que j'étais poursuivi dans ce "cauchemar éveillé". Ma mère m'a apporté un verre d'eau que j'ai refusé en lui disant un truc du genre "j'peux pas, faut que je me dépêche, il va venir", et quelques secondes après, j'ai repris mes esprits et j'ai pris le verre d'eau comme si de rien était... Et j'étais consciente de tout ça.
    Je vous ai raconté le gros comme ça me venait mais pas tout, il y a sûrement eu d'autres choses dont je ne me souviens plus...

    Voilà, désolé pour la tartine !

    Des ghostbusters chez les hypnothérapeutes...? J'crois que ça va être difficile de trouver ça en France lol.
    Et...à quoi ça servirait ? A chasser les fantômes ou ma peur des fantômes lol ?

    Bonne journée !
     
  11. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    ce qui devrait être important pour un thérapeute....
    en ce qui me concerne est de respecter les croyances du client....
    en ce qui concerne les vies "anterieures" personnellement je n'y crois pas!
    mais cela ne m'as pas empêché d'avoir des clients qui y croient et qui choses troublantes....en régression....passes la naissance...pour aller dans un autre"monde(?)" et rarement s'exprimer dans un langage étranger qu'ils n'ont jamais appris dans cette vie.... et rapportent des faits...
    qui sont (prouvés !) dans un passé éloigné....
    troublant!?

    moi je ne suis pas raciste...! et je considère tout ce qui pourrai aider un client....même si cela ne fait pas partie de mes propres valeurs....
    a une seule condition la vérité!

    en effet on ne peut guérir sur la base de mensonges , même thérapeutiques!
     
  12. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    :lol:
     
  13. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Je croirais plus à des vies simultanées...

    Marrant... Quelle explication leur avez-vous apporté à ça ? Ça ne vous fait pas un peu douter sur ce en quoi vous croyez ? Des remises en question par exemple ?
     
  14. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    la remise en question est une obligation pour le thérapeute....
    ce ne veut pas dire quelle devient nécessairement la solution ni quelle est vraie!
    car elle pourrai être elle même remise en question par le prochain savoir qui va frapper a votre porte!
     
  15. Etoile9495

    Etoile9495 Membre

    Inscrit:
    15 Avril 2010
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Une évolution sans fin...
     
  16. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4342
    J'aime reçus:
    22
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    une équation qui définit pour moi la pérennité et le succès d'un bon thérapeute... il y a toujours une fin ou plutôt une limite....personnelle et privée qui ne doit pas être imposée a l'autre!
    mais partagée au cours d'une expérience peut être!
     
  17. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Bonjour Etoile,

    C'était quand ? Est-il possible qu'aujourd'hui il puisse vous accompagner encore, cette fois sur le chemin de la re-conquête d'un autre jugement personnel, celui qui envoie la honte aux oubliettes ? Ou peut-il vous conseiller un collègue à lui qui ferai ce chemin avec vous ?

    a+
     
  18. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Quelque chose comme ça ?
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    Perso, c'est dans la boite "mystère" et ce qui m'intéresse surtout ce sont les conséquences sur la vie quotidienne.

    a+
     
  19. Métaphore

    Métaphore Invité

    Pour reprendre ce que dit Corfinas, de quand date ces séances et combien en avez vous faites ?

    Pensez vous être prête maintenant à travailleur plus en profondeur ?, car avec ce thérapeute, vous ne parliez que musique, et pourquoi n'avez vous pas pu aborder le thème qui vous préoccupe ?...
     
  20. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    mon impression est que cela s'apparente plus à des rêves éveillés spontanés à vocation thérapeutique....

    pour vous dire que vous allez vous en sortir et vous libérer de tout cela...
     
  21. Métaphore

    Métaphore Invité

    De quoi parlez vous Valikor ?...car ces visions datent de son enfance, depuis elle ne les a plus et pourtant elle souffre toujours de troubles divers et variés...

    Je ne vois pas en quoi ce sont des rêves éveillés et a fortiori à vocation thérapeutique ... :roll:
     
  22. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    vous regardez trop les détails, faut toujours chercher le sens global positif... et puis quelque fois, le rêve ou la vision s'arrête avant la fin.

    et plus tard, quand le besoin de contrôle augmente après l'adolescence, forcément, ce genre de choses arrive moins...

    vous utilisez une logique trop linéaire :
    - le mal être peut empirer et un symptôme régresser;
    - un symptôme peut empirer même si le mal être global diminue
    - et enfin le symptôme peut rester constant bien que ses causes changent...
     
  23. Métaphore

    Métaphore Invité

     
  24. ayayaya

    ayayaya Membre

    Inscrit:
    5 Avril 2010
    Messages:
    38
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Il y a eu des visions, ces visions ont été vécues et ressenties par Etoile, et ne sont plus présentes maintenant.
    C'est un vécu intime et personnel.

    Peut-être Etoile, s'agirait il simplement de vous mettre en paix avec vous même à propos de cela, d'en discuter avec quelqu'un qui vous permettrait de vous accepter finalement vous même avec votre vécu?

    Il vous est arrivé quelque chose, d'assez mystérieux, que vous aimeriez comprendre, mais peut on comprendre ?

    Un médium parlerait de maison hanté, un psychiatre dirait peut être que vous avez halluciné.
    Ce ne sont que des croyances diffférentes...

    Ce qui est important, c'est de bien vivre avec vous même, avec toutes ces parties de vous.
    Peut être vous sentez vous un peu voire beaucoup différente, mais on a tous nos jardins secrets.
    Votre singularité à vous.

    Vous parlez de votre image, et ne vous ressentez pas comme les autres vous voient.
    Travaillez votre confiance en vous, c'est votre propre regard qui compte et non celui des autres.

    Je ne suis pas parisienne et ne peut donc pas vous conseiller de thérapeute.

    Osez dire, et si le thérapeute ne vous convient pas, vous avez loisir de changer. C'est vous qui décidez.