1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Jeune enfant et gestion des émotions

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Justme, 16 Septembre 2013.

  1. Justme

    Justme Membre

    Inscrit:
    30 Août 2012
    Messages:
    14
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    J'ai un jeune garçon (5 ans) en consultation pour ce qui pourrait être de prime abord des troubles de la parole (les symptômes évoluent, d'abord bégaiement puis souffler ou claquer la langue avant de parler etc...).
    J'ai essayé un protocole pour le bégaiement apparemment sans succès mais par ailleurs j'ai quelques doutes sur le problème cible.
    En effet, les troubles ont commencé à l'époque où sa mère était enceinte de sa petite sœur. Il a un comportement presque parental avec cette dernière, il accourt dès qu'elle pleure ou crie et ne cesse de la prendre dans ses bras, de l'embrasser etc...
    Par ailleurs il a du mal à gérer ses émotions, notamment il se bagarre facilement à l'école (à noter que le père ne semble pas savoir gérer ses émotions non plus).
    Bref, j'envisageais de travailler plutôt sur les émotions car il me semble que les symptômes seraient plus en lien avec ça. Mais je n'ai encore jamais travaillé en hypnose avec un enfant si jeune alors j'ai un peu de mal à trouver une stratégie adéquate.
    Que me conseilleriez vous pour un travail sur les émotions avec un enfant de cet âge ? (type d'induction ? métaphores ?)
    Merci d'avance.
     
  2. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    J'ai fait un peu de "voyage" avec mon neveu, il n'y a pas forcément besoin d'induction, parfois raconter suffit. Comme par exemple "ferme les yeux et imagine très fort... tu sens le...? tu vois le...?" D’ailleurs pas besoin de faire fermer les yeux.

    L'hypnose n'est pas le seul outils non plus. Mais si tu sens que c'est plus un problème émotionnel alors c'est sûrement là dessus qu'il faut travailler.
    Et peut être réattribuer les rôles: le papa et la maman protègent, nourrissent les deux enfants, toi et ta sœur; le frère peut jouer avec sa sœur... Peut être lui dire que tu sais que ce n'est pas forcément évident quand un petit frère ou une petite soeur arrive, qu'on n'est plus le petit dernier, qu'il faut se trouver une nouvelle place, une place d'ainé mais qu'il ne devient pas le parent etc.

    Sinon il y a les contes thérapeutiques, là je n'ai pas de conte adapté mais d'autres forumistes en auront sûrement ou des références de livres. Il y a "contes et métaphores thérapeutiques" mais c'est pour apprendre à les construire, sinon j'aime bien les deux livres de Righetti, mais les textes sont pour adulte (si tu en lis à un enfant il faut changer les mots parce que le niveau de langage est assez élevé, et je ne vois rien sur le thème que tu cherches).
     
  3. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6100
    J'aime reçus:
    453
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue Justme

    En cas de doute, tu peux toujours demander une évaluation orthophonique pour vérifier que tout va bien sur ce plan fonctionnel.

    Qu'appelles tu " protocole pour le bégaiement" ?

    8)
     
  4. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    faire comprendre au père que son fils fait comme lui.... et que si il veut que son fils change durablement, il y a besoin de lui montrer l'exemple.
     
  5. thérapie29

    thérapie29 Membre

    Inscrit:
    10 Février 2013
    Messages:
    673
    J'aime reçus:
    17
    Points:
    1680
    Localité:
    Quimper
    Mon avis, qui n'a de valeur que mon point de vu:
    Si c'est systémique, agir de façon systémique( qui concerne le système familial dans sa globalité).
    Il est possible que le petit garçon porte le symptôme de liens étrange (père_mère_sœur) qu'il faut remettre dans le bon ordre. Cela ne pouvant se faire que d'un point de vue systémique (toute la famille)!
    Je demanderai de voir Papa, Maman, petite sœur et le petit garçon en même temps de manière à mettre en exergue les liens de protection et de loyauté.
     
  6. Justme

    Justme Membre

    Inscrit:
    30 Août 2012
    Messages:
    14
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Merci beaucoup pour vos réponses.

    Ce que j'appelle maladroitement "protocole pour le bégaiement" (protocole n'est sans doute pas très approprié) c'est qu'en fait j'ai fait une séance d'hypnose avec des métaphores en lien avec cette problématique qui m'ont été suggérées par un professionnel de l'hypnose (tout ce qui glisse, qui est fluide, qui sort avec facilité...) mais plus j'avance et plus j'ai l'impression de m'attaquer à l'arbre qui cache la forêt.
    Le patient m'a justement été adressé par une orthophoniste donc tous les bilans nécessaires ont été réalisés et elle m'a dit que selon elle il s'agissait plus d'une problématique psy (ce avec quoi je suis tout à fait d'accord en l'occurrence).
    Je suis d'accord aussi avec une problématique familiale. J'ai vu la famille au grand complet lors de la première séance et cela m'a laissé une impression étrange. Les parents semblaient avoir un discours destiné à la psy (moi donc) qui était supposé me faire penser qu'ils étaient de bons parents et que tout allait pour le mieux. Tout ça m'a semblé très rigide, presque surjoué mais en tout cas ils ne semblent pas prêts pour une intervention systémique (ce qui peut toutefois évoluer évidemment).
    Enfin l'hypnose n'est certes pas le seul outil mais ça me paraitrait intéressant de pouvoir amener le petit garçon à exprimer la problématique que je pressens cachée derrière tout ça. S'il était plus âgé par exemple ça aurait pu être pas mal de le ramener au moment où il a appris la venue du bébé mais à son âge je ne vois pas comment faire ça.
    C'est pourquoi je demande vos points de vue sur une façon de faire ressurgir la problématique inconsciente pour un enfant de 5 ans (et puis à cet âge il ne tiens pas en place donc on est plus dans l'hypnose conversationnelle que je ne maitrise pas très bien alors bon je rame un peu... )
    Bref merci en tout cas de vos interventions je vais méditer tout ça, n'hésitez pas s'il vous vient d'autres idées ;-)
     
  7. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3725
    J'aime reçus:
    449
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Je ne pourrai pas t'aider. Je ne suis pas dans le trip psychanalytique et ne vois pas l'intérêt de "faire ressurgir la problématique inconsciente" et je ne fais pas de regression provoquée.
    Comme Thérapie29 j'aurai plus opté pour une approche systémique ou alors d'explication/verbalisation à l'enfant et/ou de métaphores, contes. Sinon il y a les approches par le dessin ou le jeu (je pense au sand dust qui peut être sympa et riche) qui peuvent lancer la conversation et l'analyse des dessins comme support aux échanges.
     
  8. Justme

    Justme Membre

    Inscrit:
    30 Août 2012
    Messages:
    14
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    A vrai dire je ne suis pas dans la psychanalyse non plus, je cherche plus à traiter le vrai problème, pas tellement à l'analyser. On m'amène un enfant pour un problème en lien avec la parole et ce n'est pas ce qui coince à mon avis alors du coup je creuse un peu.
    Ceci dit je vais donc rester sur l'idée de travailler sur la gestion émotionnelle via des contes et métaphores avec le petit et travailler en douceur avec les parents en parallèle.
    Merci pour les idées :)
    Bonne soirée
     
  9. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    si les parents refusent de se remettre en question, alors bon courage....
    surtout vu son âge...
    perso j'arrêterais la prise en charge en disant qu'il est trop jeune.
    ou alors je ferais du conversationnel avec les parents l'air de rien... en disant qu'il partage leurs problème et qu'il généralise ce qu'il observe chez ses parents... eet que pour l'aider à résoudre son problème, faudrait juste etre calme et relaxé en sa presence, le rassurer...
    (bon ok, je sais, quasi voué à l'échec, mais au moins tu aura essayé)
     
  10. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Ben dis donc s'en prennent plein la tronche les parents.... alors qu'un enfant peut ne pas aimer l'école ????
     
Chargement...