1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

La peur de l'eau

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par katia (zoulouk), 6 Décembre 2009.

  1. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Suite au post de Metaphore, dans le topic....

    J'ai eu longtemps peur de l'eau et ne savait pas nager.
    A 26 ans, j'en ai eu marre, et j'ai décidé d'apprendre à nager.

    J'ai vu les autres avoir peur de mettre leur tête dans l'eau. J'avais acheté des lunettes ( l'eau me pique, alors rester les yeux fermés je ne trouvais pas ça génial)

    Je n'avais aucune peur de mettre la tête dans l'eau ni mon corps, j'avais peur de couler vu que je ne savais pas nager, et boire la tasse.

    J'ai longtemps nagé sans sortir la tête de l'eau. Problématique en apnée à la mer!
    Un jour, il y a eu le déclic.

    Maintenant j'adore nager, car j'aime l'eau....
    Je nage plus d'une heure sans m'arreter, pas très vite certes, brasse, dos.... et plonger....

    J'ai assisté au cours de natation....
    La première étape est bel et bien de prendre confiance avec l'élément eau.....

    Faire un brevet de plongée, héroïque Métaphore, comme vous avez fait.

    Trouvez vous un agrément à plonger ?

    J'ai appris à nager, un défi face à moi même un peu, mais surtout envie d'aller dans l'eau......pas vous pour la plongée ?
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Perso, j'ai eu la chance d'apprendre à nager comme beaucoup d'enfants à l'école, c'est vrai que je détestais ça à l'époque, mais plutôt que j'étais complexée, bref depuis que je sais nager, donc depuis jeune, j'adore la mer (pas la piscine)je peux nager très longtemps, très loin, je n'ai pas peur en surface, mais incapable de nager la tête sous l'eau.

    Après je me suis mis au snorkeling (masque/tuba), car ma curiosité me donnait envie de voir ce qui se passe sous l'eau, le monde sous marin, les poissons etc...

    Ca fait quelques années que je fait des baptèmes de plongée, la 1ère fois c'était vraiment pour faire plaisir à mon conjoint, car l'envie était là mais la peur aussi, mais je savais que j'étais encadrée et qu'il ne m'arriverait rien, mais loupé, la 1ère fois je suis descendue à 15 m, avec peu d'explication, au bout d'un moment ma vision se troublait terriblement et j'ai demandé à remonter en urgence, bref j'ai eu un plaquage de masque pour ceux qui connaissent, et deux jours après j'ai recommencé l'expérience, car je ne voulais pas rester sur un échec et tout s'est bien passé, mais là c'était juste mon 1er baptème. Après j'en ai refait au moins 7, tout se passait bien.

    Ensuite mon conjoint voulait depuis un moment passer son 1er niveau de plongée, mais là rebelotte, c'était plus la même chose, je connaissais les exercices qu'il fallait faire sous l'eau, et là cette année, mon conjoint a pris le temps de m'apprendre en apnée les excercices qu'on devait faire en plongée, bref, c'était un vrai défi pour moi, je savais que je pouvais le faire, mais la peur était présente, et là de nouveau j'ai eu un problème, grosse panique lors d'un exercice, rebellotte j'ai du recommencer et là avec succès, donc voilà, j'étais prête quelque part.

    Je pense que dans la vie il faut être prête, se lancer des défis certes, mais chacun sait à quel moment il est prêt, sans tenir compte de sa peur tant qu'elle reste stimulante.

    Bon je me suis un peu étalée pour dire seulement que chacun vit à son rythme, et que certains ne sont pas prêt à vivre les mêmes choses que d'autres, mais qu'on peut arriver toujours à avancer de manière positive, et augmenter notre confiance en soi, à travers des petites choses de la vie, mais il faut que cela reste un plaisir dans le défi.
     
  3. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    C'est un peu comme celui ou celle qui a le vertige et qui décide de faire un saut en parachute pour vaincre son vertige.
    Parfois la première fois, il n'est peut être pas prêt à sauter, ensuite oui....

    Ici, on n'a pas la mer, et trop fois dans les lacs, alors il ne reste que la piscine pour aller dans l'eau....

    Enfin souvent c'est l'envie ou la motivation qui fait qu'on y arrive.

    Et après avions nous finalement raison d'avoir si peur ?

    Finalement on avait peur et tout peut très bien se passer....

    La capacité à changer... les ressources....
     
  4. Métaphore

    Métaphore Invité

    :arrow: La capacité à changer... les ressources....

    Tout à fait, au fur et à mesure qu'on augmente nos ressources, nous avons confiance en nous, et nous avançons... :D
     
  5. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Le capital CONFIANCE augmente.... et à chaque fois nous pouvons nous appuyer sur l'étape précédente (y trouver refuge et paix) et continuer notre route plus facilement....

    Quand on doute, ne va pas bien, on peut retourner dans ce "port".... réactiver....
     
  6. Métaphore

    Métaphore Invité

    Et oui...c'est pour ça qu'avant d'aller aux traumas, il faut réactiver le positif et pas facile pour le sujet totalement confus et perdu, et cela demande parfois du temps...et avec en plus une reconnexion émotionnelle et non intellectuelle, tout un programme...
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Se souvenir de situations positivement résolues par nous même ça peut se faire rapidement quand même....
     
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

    Oh que non, pour des personnes dépressives profondes, il n'y a aucun souvenir positif, elles sont envahies par la négativité, et ces personnes ont beaucoup de mal à réactiver un souvenir positif....
    Et encore une fois il faut non seulement le réactiver donc le revisualiser mais le ressentir émotionnellement...

     
  9. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk) Membre

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Messages:
    3091
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2320
    Quel est ce "oh que non" que je vois, Metaphore ?

    Même si je pense être "la plus grosse de toutes les patates, la plus nulle, la plus moche, la plus detestable en soi avec un vie de m......." qu'est ce qui m'empêche de me repositionner sur un souvenir heureux ?

    Connaissez vous nul homme ou femme qui n'ait au moins un souvenir heureux ?
    Et qui n'a pas envie d'y retourner même en pensée...?
     
  10. Métaphore

    Métaphore Invité

    L'expérience de chaque côté du miroir me fait dire ça...

    Ce que vous dites là est intéressant car d'une certaine façon cela montre la distanciation que vous avez face à une personne en dépression profonde, au bord du suicide si cela vous parle plus...
     
Chargement...