Formation Hypnose

La puissance des questions

dide70

Membre
Bonjour,
La puissance des questions est enseignée en pnl et peut-être ailleurs, je ne sais pas, mais comment ça fonctionne au niveau du subconscient ? Lorsque l'on se pose des questions vis à vis d'une pensée ou autres que ce passe t-il de différent dans notre cerveau ?
Il y a aussi les afformations ? mieux que l'auto suggestion ?
 

jumb

Membre
Top Posteur du mois
J'ai vu un exemple de suggestion "je suis capable de résister aux chips" transformée en afformation "pourquoi est ce si facile pour moi de résister aux chips"

Dans les 2 cas, si ce n'est pas vrai, je vais penser la suggestion inexacte, tout comme pour l'afformation.
Y a t'il une différence de résultat entre une forme et l'autre, je ne sais pas.

Si mon esprit critique a disparu, les deux techniques peuvent fonctionner.

Je procéderai d'aucune de ses deux façons pour résister aux chips, si mon esprit critique est là.
 

dide70

Membre
"je suis capable de résister aux chips" transformée en afformation "pourquoi est ce si facile pour moi de résister aux chips"
L'exemple est bon, mais on pourrait utiliser une autre façon de poser la question : genre comment résister facilement au chips ? Que puis-je mettre en place dans ma vie pour résister aux chips ?
D'après les informations que je retrouve sur le sujet, la question contournerait d'avantage le facteur critique... Elle pourrait fonctionner là où l'autosuggestion ne marche pas...
Enfin, il est vrai que la question prend toute sa place dans la pnl pour éviter le chemin de nos automatismes lié à nos programmes...
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
C'est la thérapie narrative où l'art de débloquer les situations en reprenant ce que dit la personne,qui va parler et débloquer sa situation seul
Je viens de faire la formation et j'ai un livre a lire pour mieux la comprendre( cartes des pratiques narratives)
 

dide70

Membre
Dans la vidéo ,il vend sa formation,allez vous les tarifs,c'est du lourd!!!
Je ne sais pas, en ce qui me concerne je ne vais pas me former à ça mais lire un livre à la rigueur pourquoi pas...
Pour revenir au sujet :
Il y a aussi les offirmations de Lucia Canovi dans le même style que les afformations à la différence du nous à la place du je.
Personne n'a expérimenté ces méthodes ?
 

jumb

Membre
Top Posteur du mois
J'ai un peu de retard sur ce post, excuse-moi (la suite pour plus tard)
L'exemple est bon, mais on pourrait utiliser une autre façon de poser la question : genre comment résister facilement au chips ? Que puis-je mettre en place dans ma vie pour résister aux chips ?
C'est aussi l'attitude que j'adopterai.
Par exemple, j'achèterai des petits paquets, de façon à ce qu'il soit vide rapidement (ou pas du tout, donc j'y résiste). Reste plus que le cas chez les autres.
D'après les informations que je retrouve sur le sujet, la question contournerait d'avantage le facteur critique... Elle pourrait fonctionner là où l'autosuggestion ne marche pas...
J'ai pas vraiment remarqué l'avantage car en ayant testé le facteur critique est là dans les deux cas. C'est juste une impression, mais je n'y vois pas vraiment un plus.

Une question plus pertinente me paraitrait "je résiste facilement aux carottes" (si c'est vrai) et pourquoi je résiste si facilement aux carottes ? Ceci permettra de constater des différences entre carottes et chips qui vont peut-être aider à progresser.
Entre parenthèses, c'est la dose forte en sel (calculée) qui rend addict.
 

jumb

Membre
Top Posteur du mois
Ca donne un truc du genre :
Pourquoi je résiste si facilement aux carottes et à bien d'autres aliments ? Je pense aussi à tous les aliments auxquels je résiste si facilement.
Ensuite je passe en mode suggestion, une fois que j'ai un peu répondu à la question pourquoi je résiste si facilement aux carottes et aux autres aliments.
Maintenant que j'ai bien compris ma facilité à résister à toutes sortes d'aliments, j'étends cette résistance aux chips. Je peux ainsi y résister très facilement comme pour les carottes en en consommant raisonnablement et à ma guise.

En procédant ainsi, c'est plus respectueux de mes croyances, et je me base pour faire mes auto suggestions, sur des faits que j'ai éprouvé, réels.

L'idée est de partir de quelque chose que j'ai constaté, d'assez proche, comme si on veut booster la confiance en soi, de partir d'une expérience positive, que l'on a vécue pour la déplacer sur un sujet où l'on a moins confiance en soi.
 

jumb

Membre
Top Posteur du mois
C'est la thérapie narrative où l'art de débloquer les situations en reprenant ce que dit la personne,qui va parler et débloquer sa situation seul
Je viens de faire la formation et j'ai un livre a lire pour mieux la comprendre( cartes des pratiques narratives)
Pour ordre d'idée, ça vaut combien la formation ?
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
de 26 à 30 euros ,tout est relatif,s'il contient une mine d'or d'informations
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Il a fait un livre ?Surement pas ,au prix de ses cours ,il doit coûter un max!Les gens l'applaudissent en fin de présentation ,alors qu'il n'a rien développé!!Des vrais moutons hypnotisés et fascinés par le bonhomme!!!
 
L'art est ancien... on fait de la questiologie aujourd'hui, Socrate faisait de la Maïeutique... c'est de la et non de la PNL que vient l'art des questions puissantes
Quand je vois l'effet que ce genre de question provoque sur les clients, ce n'est ni plus ni moins qu'un rupture de pattern...la suite peut s'organiser, se structurer...

 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Rupture de pattern?Pas vraiment,plutôt un accouchement des âmes où le patient redevient acteur de lui même de ses propres choix...voit son problème sous un autre angle,non négligeable...Comprend qu'il n'y a pas que lui qui est dépendant du problème,mais les autres en font partie....Formez vous et revenez en discuter...
 

dide70

Membre
Il a fait un livre ?Surement pas ,au prix de ses cours ,il doit coûter un max!Les gens l'applaudissent en fin de présentation ,alors qu'il n'a rien développé!!Des vrais moutons hypnotisés et fascinés par le bonhomme!!!
Il il y a des livres à son non, maintenant je n'ai pas regardé le contenu...
 
Rupture de pattern?Pas vraiment,plutôt un accouchement des âmes où le patient redevient acteur de lui même de ses propres choix...voit son problème sous un autre angle,non négligeable...Comprend qu'il n'y a pas que lui qui est dépendant du problème,mais les autres en font partie....Formez vous et revenez en discuter...
Quand je parle de rupture de pattern, c'est au niveau du schéma de pensée automatique que ça se passe... nous créons des tas de patterns y compris dans notre approche des problèmes... si a un moment donné ce schéma est rompu, cela crée une faille qui parfois, si elle est bien redirigée engendre une prise de conscience... je confirme donc rupture de pattern
 

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Peut être,je ne comprend pas vraiment ce que vous voulez dire,mais vous semblez convaincu de cela?
 
Un pattern, c'est un schéma, un patron que l'on reproduit de façon inconsciente n'est ce pas ? ... la bonne question brise la dynamique automatique de ce schéma et permet de repasser en pilote manuel...
 

dide70

Membre
Et si on se pose trop de questions en voulant à tout prix ne pas penser à une situation pour éviter le mode automatique, même si elle sont bonnes peut il y avoir contre production ? Effets inverses ?
 

jumb

Membre
Top Posteur du mois
QUOTE="dide70, post: 108035, member: 30957"]Et si on se pose trop de questions en voulant à tout prix ne pas penser à une situation pour éviter le mode automatique, même si elle sont bonnes peut il y avoir contre production ?[/QUOTE]

euh, pardon, vous pouvez répétez, j'en suis confuse.
What's the question ?
 

dide70

Membre
Christophe confirme plus haut si j'ai bien compris que la question permet d'éviter le mode automatique inconscient, l'exécution du programme habituel devant une situation X. En admettant qu'on l'utilise pour soi-même. Perso j'ai remarqué que se poser des questions lorsque l'on est dans le mentale permet de s'en libérer. Pour le coup je m'amuse à me poser des questions quand je suis dans un mentale négatif (positives bien sûr) mais en tout genre et en abondance. Es-ce bien raisonnable ?
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut