1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

La relation thérapeutique...suite...

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Métaphore, 7 Novembre 2010.

  1. Métaphore

    Métaphore Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    http://www.maieusthesie.com/index.htm

    Voici quelques extraits importants :

    D’abord ne pas nuire

    L’aide ou la thérapie se doivent d’apporter un plus, à celui qui en bénéficie.
    Dans le cas contraire, il s’agit au moins de ne pas nuire. S’il est très dommageable qu’une situation d’aide ou de thérapie soit inefficace, ça l’est bien plus si elle cause une nuisance.

    Pour, au minimum ne pas nuire, il importe de respecter les points suivants :

    -Etre distinct sans être distant
    (chaleur sans affectivité)

    -Respecter le symptôme
    L’utiliser comme un chemin à emprunter et non comme une chose à combattre ou à effacer.

    -Respecter sa cause
    Comprendre qu’il s’agit de réhabiliter et non de combattre ou enlever cette inestimable racine de vie.

    -Respecter les résistances
    Ajuster le cheminement en suivant leurs indications. Ne jamais tenter d’effacer ces indicateurs. Respecter les seuils d’indiscrétion.

    -Ne pas interpréter
    Privilégier le non savoir. Seul le patient sait.
    (article d'avril 2001 Le non savoir source de compétences)

    -Avoir confiance en le patient
    Faire équipe avec lui – le soignant n’est pas seul.

    -Ne pas porter de jugement
    Ni envers le patient ni envers ceux dont il se plaint. Chacun a sa raison
    (article de juin 2003 "Apaiser violence et conflits")

    Quand, malgré cela, le soignant atteint sa limite et ne sait pas faire mieux, il se doit de déléguer vers quelqu’un dont l’expérience permettra d’apporter l’aide nécessaire au patient.



    Bien différencier l’événement et celui qui l’a vécu
    En réalité, la raison du symptôme n’est pas ce qui s’est passé autrefois, ce n’est pas « l’événementiel ».

    En psychologie, on sait depuis longtemps qu’il y a un lien entre les symptômes présents et des circonstances passées. Mais la nature de ce lien, souvent, n’est pas claire.

    Le symptôme résulte, non pas des évènements antérieurs, mais d’une fracture intérieure entre le patient tel qu’il est aujourd’hui et celui qu’il était au moment de ces évènements. Même quand les circonstances furent terribles, l’individu qu’il était à ce moment là reste tout de même infiniment précieux, et fait partie de lui.

    Il importera donc de ne pas mélanger la circonstance (terrible) avec celui qui l’a vécu (précieux) - voir article de novembre 2003 sur la "Résilience"
    La circonstance est passée et n’existe plus, mais celui qu’il était lors de cette circonstance est encore très présent en lui. On peut même dire qu’il le constitue, qu’il fait partie de sa structure psychique.

    Aider ne consiste pas à évoquer, ni à faire évoquer les circonstances passées. Il n’y a pas à « retourner vers les événements ». Cela risquerait même parfois de réactiver inutilement des douleurs. Il y a juste à entendre le ressenti de celui qui les a vécu. Ce ressenti est bien plus important que les circonstances dans lesquelles il est survenu.

    Le but n’est pas d’éliminer quoi que ce soit, mais de réparer une fracture entre celui qu’est le patient aujourd’hui et celui qu’il était lors de ces circonstances. Celui qu’il était n’est pas dans le passé. Il est avec lui, dans le présent, et n’a jamais cessé d’y être depuis que c’est arrivé. Il fait partie de sa structure psychique. Cependant il y est avec cette fracture. C’est ce qui engendre sa pesanteur et son mal être.

    Par le symptôme, le patient réclame (inconsciemment) qu’on entende cette fracture et qu’on l’aide à se rapprocher de lui-même.
     
  2. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Hello,
    z'êtes pas en retard pour les bonnes résolutions pour 2011 :wink:
    a+
     
  3. Métaphore

    Métaphore Invité

    Pourquoi attendre 2011... :roll: , le bien être pour soi et pour les autres se conjugue au présent, non ?
     
  4. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Oui tout cela se conjugue au présent.
    Cependant je laissais un peu de temps pour combler l'écart entre ces "bonnes résolutions" d'un coté et de l'autre des choses comme ça:
    Mais peut-être que pour vous il n'y a pas d'écart ? ou alors que l'écart ne vous dérange pas ?

    a+
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Ecart ? effectivement je ne vois pas d’écart, car vous avez changé le contexte de cette citation… et donc ce qui est dit dans cette citation a tout son sens là où elle était placée. Donc en fait je ne vois pas de rapport et l’éventuelle association que vous pourriez y faire avec ce post.

    Tout est à sa place pour moi, et rien n’est contradictoire.

    Mais peut être qu’un jour vous comprendrez mes positions grâce à vos lectures de développement personnel. :wink:
     
  6. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    Si vous ne voyez pas d'écart ni contradiction alors tout va bien.

    Peut-être ... en tout cas c'est encore une phrase que je trouve présomptueuse mais que je vous retourne tranquillement:
    peut-être que ça sera l'inverse: vous qui comprendrez les miennes grâce à vos lectures/expériences. :wink:
     
  7. Métaphore

    Métaphore Invité

    oh mais c'est quoi ce jeu de mots ... :lol: donc ce que vous trouvez présomptueux, c'est simplement un peu de provoc, dans la vie il faut savoir jouer avec un juste équilibre mais voilà tout cela n'est pas toujours bien perçu par tout le monde... car pour ça il faut être synchro, ce qui a priori n'est pas toujours le cas...

    Quant à l'inverse, ben ça reste à voir...mais je n'en suis pas très sûre... :roll:
     
  8. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6104
    J'aime reçus:
    455
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Rester en juste équilibre consiste-t-il à déséquilibrer en permanence l'autre ?

    peut être utile en thérapie paradoxale

    mais moins de 5% des nécessités thérapeutiques en pratique...

    sinon çà devient la guerre permanente.

    :(
     
  9. corfinas

    corfinas Membre

    Inscrit:
    5 Mai 2007
    Messages:
    1109
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    2180
    Localité:
    Lyon
    En fait pour être exact, j'ai même plutôt l'impression de les comprendre vos positions mais je ne les approuve pas, c'est un peu différent.
     
  10. Métaphore

    Métaphore Invité

    Donc tout va bien... chacun son cheminement Corfinas... de toute manière si je... vous... faites fausse route, nous serons face à nos erreurs... et à ce moment là on pourra se remettre en cause, vous ... moi...
     
Chargement...