Lacher prise, faites le test !

Discussion dans 'Esotérisme - Philosophie - Spiritualité - Arts' créé par xorguina, 10 Mai 2011.

  1. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Vous avez progressé sur le chemin de la liberté si :



    1. Vous ne souhaitez pas changer de place avec qui que ce soit.

    2. Vous surmontez les échecs sans vous arrêter ni regarder en arrière.

    3. Vous ne pensez pas à votre vie sexuelle.

    4. Vous acceptez et appréciez les éloges mais ne les prenez jamais à cœur.

    5. Vous ne faites pas d'excès de table et n'êtes pas porté à suivre des régimes.

    6. Vous affrontez et faites ce qui est vrai pour vous sans craindre les conséquences.

    7. Vous ne voulez rien de personne.

    8. Vous ne pensez plus à l'argent que vous avez ou n'avez pas.

    9. Vous ne laissez pas les contrariétés du moment qui vient de passer vous troubler dans le moment présent.

    10. Les vieux ressentiments ne vous intéressent pas.

    11. Vous passez plus de temps seul et goutez davantage votre solitude.

    12. Vous ne rêvez plus de vacances parfaites.

    13. Vous ne cherchez plus du tout à l'emporter sur votre interlocuteur dans les discussions mentales.

    14. Les nouvelles du soir ne vous effraient ni ne vous bouleversent.

    15. Vous ne concluez plus d'ententes avec vous-même.

    16. Vous vous habillé pour être à l'aise et non pour attirer les compliments.

    17. Vous ne blâmez personne pour ce que vous ressentez.

    18. Vous oubliez le trait qui vous déplaisait chez quelqu'un.

    19. Vous êtes sensible aux besoins des autres et les prenez spontanément en considération.

    20. Vous voyez de la beauté dans la vie la ou vous ne pouviez jamais en voir avant.

    21. Votre vie devient de plus en plus simple.

    22. Vous voyez votre erreur plus tôt que tard et cessez plus vite de vous justifier.

    23. Vous exécutez les tâches qui vous déplaisent d'un esprit plus léger.

    24. Vous n'avez pas peur de n'avoir rien à dire ou à faire si c'est vraiment le cas.

    25. Vous acceptez les critiques sans fuir les vérités qu'elles renferment peut être.

    26. Vous ne vous souciez pas de l'opinion des autres.

    27. Vous cessez de pousser les autres à voir la vie à votre façon.

    28. Vous appréciez le son du silence plus que celui de votre voix.

    29. Vous voyez en vous même les mêmes traits déplaisants qui vous incitaient à éviter les autres.

    30. Vous dites ce que vous voulez et non ce que vous pensez que les autres veulent vous entendre dire.

    31. Vous vous réjouissez du bonheur des autres.

    32. Vous voyez de plus en plus à quel point vous et les autres n'êtes pas vraiment libres.

    33. Vos sautes d'humeur sont plus rares plus légères et passent beaucoup plus vite.

    34. Vous voyez que la société est en train de se détruire et que la seule solution est de changer soi même.

    35. Vous pouvez écouter les autres sans éprouver le besoin de leur dire ce que vous savez.

    36. Aucune peur ne vous stimule.

    37. Vous savez que pardonner aux autres est la chose la plus aimable que vous puissiez faire à vous même.

    38. Vous êtes conscient que le monde est ce qu'il est parce que vous êtes ce que vous êtes.

    39. Vous préférez ne pas penser à vous même.

    40. Vous ne voyez jamais de bonne raison d'être inquiet ou effrayé.


    Il vous en reste combien ? :D
     
  2. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Cela fait des années qu'il ne me reste que le "3"...
    Je vais m'arrêter là sur ce chemin et renoncer à ma liberté totale!
     
  3. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Ben t'as bien travaillé !! il m'en reste une dizaine, c déjà pas mal....la 3 fait n'en fait pas partit, parraît'il que j'y pense pas assez :lol: par contre je peux comprendre que pour homme, le syndrome de la cravatte soit inconscient :lol:

    Cravate : Accessoire servant à indiquer la direction du cerveau de l’homme :lol: :oops: :lol: :lol: :lol:

     
  4. Triggermind

    Triggermind

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    C'est vrai que c'est aussi une très bonne technique de dissociation de rendre l'inconscient présent dans une seule partie du corps...
    Cela peut être la main qui se lève en premier....
    A la réflexion... Oui, je dois être atteint de ce fameux syndrome...
    Mais aurais je un jour le désir de rendre le changement possible?
    Il faut vouloir guérir! :twisted: :lol: :lol: :lol: :lol:
     
  5. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Tiens, une petite blagounette pour ton syndrome, ça va t'aider :lol:


    Un évêque, un curé et une bonne soeur reviennent des Journées Mondiales de la Jeunesse de Cologne.

    Dans le train, ils lisent tous les trois "La Croix".

    L'évêque, un peu joueur, leur dit :

    - Et si on faisait un concours de mots croisés puisqu'on a tous le même journal ?

    Ils s'y mettent dare-dare et, au bout de 5 minutes, l'évêque s'écrie :

    - ça y est, j'ai fini, c'était vraiment facile !

    La bonne soeur, 2 minutes plus tard :

    - J'ai fini moi aussi, mais ce n'était pas évident.

    Dix minutes plus tard, le curé se gratte toujours la tête.

    L'évêque vient son secours :

    - Mais qu'est-ce qui vous embête ?

    Le curé :

    - Ben, le 3 horizontal... j'ai bien la deuxième lettre, le "O", la troisième le "U", la quatrième le " I ", ensuite "L", "L", "E" et "S"... Mais je ne vois pas du tout : est-ce que c'est nouilles ou mouilles, non je ne vois vraiment pas.

    L'évêque :

    - Voyons la définition : " se vident quand le coup est tiré "... mais ce sont les douilles, bien sûr.

    La soeur, d'une petite voix :

    - Vous n'auriez pas une gomme... ?



    [​IMG]




    Et une autre petite blagounette ^^






    Mère juive .... Mais pas forcément....



    david à invite sa mère à dîner dans son nouvel appartement qu il à pris en colocation. Pendant le repas, sa mère ne peut s empêcher de remarquer que julie, la personne avec qui son fils partage l appartement est extrêmement belle.



    pendant la soirée, alors qu elle observe la façon dont david et julie se comportent l un envers l autre, elle se demande s il n y à pas quelque chose de plus entre eux que le simple partage d un appartement. David devinant les pensées de sa mère, lui dit: j sais ce que tu es en train de penser mais j t assure que julie et moi ne faisons que partager un appartement.



    environ une semaine plus tard, julie dit à david : depuis que ta mère est venue dîner, je ne trouve plus la louche en argent. Ce n est pas possible qu elle l ait prise ? David lui répond..., j ne pense pas, mais j vais lui écrire pour être sur....

    aussi il s assied et écrit

    "chère maman, j ne dis pas que tu as pris la louche et j ne dis pas que tu n as pas pris la louche, mais il n en reste pas moins vrai que la louche à disparu depuis que tu es venue dîner. Bisous david....



    plusieurs jours plus tard, david reçoit une lettre de sa mère qui dit:

    "cher david, je ne dis pas que tu couches avec julie et je ne dis pas que tu ne couches pas avec julie. Mais il n en reste pas moins vrai que si julie dormait dans son lit, elle aurait trouvé la louche depuis longtemps.



    Bisous maman. :wink:



     
  6. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    parfait j'ai au moins passé le niveau 1 :lol:
     
  7. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Est ce bien de ne jamais penser a sa vie sexuelle ? Entre tout le temps et jamais, il y a le juste milieu!
     
  8. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Quel est le juste milieu pour toi popusza ?

    Penses tu qu'un homme aura la même réponse qu'une femme ?

    Penses tu que la préonse ne dépends pas du sexe ?

    Penses tu que celà puisses dépendre d'autres éléments extérieurs ?
    :arrow:
     
  9. papusza

    papusza

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Enfin il est preferable de faire que d'y penser.

    Sachant que nous pouvons diriger nos pensées, nous pouvons choisir notre juste milieu.

    Les hommes pensent plus au sexe que les femmes, je ne sais pas moi. Rien n est moins certain. Peut être qu ils sont culturellement plus libres de les exprimer?

    Il parait qu on a une pensée sexuelle toutes les 7 minutes. Ça me parait beaucoup. Peut être qu on a beaucoup de pensées sexuelles pendant un laps de temps, mais une fois toutes les 7 minutes c est une horloge bien réglée.
     
  10. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
     
  11. merlin82

    merlin82

    Inscrit:
    17 Avril 2011
    pratiquement illisible ce vert .... :roll: :roll: Je passe .... :roll:
     
  12. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009

    le voilà en bleu, ça passe mieux ? :D

    1. Vous ne souhaitez pas changer de place avec qui que ce soit.

    2. Vous surmontez les échecs sans vous arrêter ni regarder en arrière.

    3. Vous ne pensez pas à votre vie sexuelle.

    4. Vous acceptez et appréciez les éloges mais ne les prenez jamais à cœur.

    5. Vous ne faites pas d'excès de table et n'êtes pas porté à suivre des régimes.

    6. Vous affrontez et faites ce qui est vrai pour vous sans craindre les conséquences.

    7. Vous ne voulez rien de personne.

    8. Vous ne pensez plus à l'argent que vous avez ou n'avez pas.

    9. Vous ne laissez pas les contrariétés du moment qui vient de passer vous troubler dans le moment présent.

    10. Les vieux ressentiments ne vous intéressent pas.

    11. Vous passez plus de temps seul et goutez davantage votre solitude.

    12. Vous ne rêvez plus de vacances parfaites.

    13. Vous ne cherchez plus du tout à l'emporter sur votre interlocuteur dans les discussions mentales.

    14. Les nouvelles du soir ne vous effraient ni ne vous bouleversent.

    15. Vous ne concluez plus d'ententes avec vous-même.

    16. Vous vous habillé pour être à l'aise et non pour attirer les compliments.

    17. Vous ne blâmez personne pour ce que vous ressentez.

    18. Vous oubliez le trait qui vous déplaisait chez quelqu'un.

    19. Vous êtes sensible aux besoins des autres et les prenez spontanément en considération.

    20. Vous voyez de la beauté dans la vie la ou vous ne pouviez jamais en voir avant.

    21. Votre vie devient de plus en plus simple.

    22. Vous voyez votre erreur plus tôt que tard et cessez plus vite de vous justifier.

    23. Vous exécutez les tâches qui vous déplaisent d'un esprit plus léger.

    24. Vous n'avez pas peur de n'avoir rien à dire ou à faire si c'est vraiment le cas.

    25. Vous acceptez les critiques sans fuir les vérités qu'elles renferment peut être.

    26. Vous ne vous souciez pas de l'opinion des autres.

    27. Vous cessez de pousser les autres à voir la vie à votre façon.

    28. Vous appréciez le son du silence plus que celui de votre voix.

    29. Vous voyez en vous même les mêmes traits déplaisants qui vous incitaient à éviter les autres.

    30. Vous dites ce que vous voulez et non ce que vous pensez que les autres veulent vous entendre dire.

    31. Vous vous réjouissez du bonheur des autres.

    32. Vous voyez de plus en plus à quel point vous et les autres n'êtes pas vraiment libres.

    33. Vos sautes d'humeur sont plus rares plus légères et passent beaucoup plus vite.

    34. Vous voyez que la société est en train de se détruire et que la seule solution est de changer soi même.

    35. Vous pouvez écouter les autres sans éprouver le besoin de leur dire ce que vous savez.

    36. Aucune peur ne vous stimule.

    37. Vous savez que pardonner aux autres est la chose la plus aimable que vous puissiez faire à vous même.

    38. Vous êtes conscient que le monde est ce qu'il est parce que vous êtes ce que vous êtes.

    39. Vous préférez ne pas penser à vous même.

    40. Vous ne voyez jamais de bonne raison d'être inquiet ou effrayé.

    Il vous en reste combien ? :D
     
  13. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Je reste dans le bleu pour ne pas géner merlin qui a du mal à lire le vert :wink:


    Regarder par l'intérieur, c'est écouter ses envies, étiques et intégrité qui n'a, à mon avis, par grand chose à voir avec l'extérieur....

    Par le passé on disait fai/néant....le fait de préférer ne rien faire.

    Est ce que préferer ne rien faire comme il est perçu par l'extérieur, est être inactif ?

    Aunjourd'hui, nous appelons ça le lacher prise.....
     
  14. Altmaier

    Altmaier

    Inscrit:
    25 Août 2008
    En fait, sur les 40 propositions de lacher prise, il n'y a eu que le sexe qui a retenu l'attention, comprenne qui voudra :roll: :roll:
    Et xorguina, je peux vous rassurer, la plupart des femmes sont autant portées vers le sexe que les hommes :wink:
     
  15. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    comme tous ces tests qu'on trouve, souvent dans des magazines populaires....ou l'intention est de maintenir le peuple dans l'ignorance et la betise.... celui la ne fait pas exeption!
    je le trouve plus que douteux ....
    et pense comme la plus part des psy que toutes relations...sociale est sexuelle....pas au sens obsessionnel....mais au sens que le sexe et ce qui nous diferencie de l'autre et qui est bien specifique a notre humanité!.... il n'y a qu'a observer les plantes et animaux pour etre convaincu de cette "specificité"!
    et ce n'est qu'un exemple....!
    un autre.... ce n'est pas le seul!
    Vous ne voulez rien de personne.
    lâchez prise voudrai dire que l'on ne soit plus en demande?
    c'est carement presque obscène comme analyse!
    je pense que ce test doit être addressé au dieux ou au extra terrestres!
     
  16. Kamou

    Kamou

    Inscrit:
    8 Novembre 2010
    Aux Dieux en devenir si j'ai bien compris.
     
  17. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009

    Oui, je comprends....mais je pense que cette phrase n'est pas comprise comme il se doit.....plutôt dasn le sens de ne pas réagir avec les hormones ? je vois une difference entre l'amour et l'amour....le sexe oui mais vivre pour et par ça, que ce soit par ça que vous arrivez a vous sentir bien, un peu comme ceux qui se défonce en sport c pas l'équilibre....jsait pas si jme fais bien comprendre :roll:

    Arriver à lacher prise, ce serait aussi regarder que nos besoins d'aller chercher quelque chose à l'extérieur, chez un autre n'aurait pas préséance !....que celà reviendrait presque à dire que celà est addiction ?

    Drogue, cigarette, sport intensif, sexe, ect ...tu vois ?
     
  18. xorguina

    xorguina

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Oui, c'est un peu ça....par le lacher prise de beaucoup de nos "attaches" nous retrouverions notre déité innée.

    Lacher prise = non attachement ?
     
Chargement...