le mal

Discussion dans 'PNL et Modélisation' créé par smou7a2012, 7 Février 2012.

  1. smou7a2012

    smou7a2012 Membre

    Inscrit:
    7 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    je sais pas si je peux poster ce genre de question dans ce forum, je suis un jeune réalisateur des films d'animations, je prépare un scénario qui contient une partie sur la psychologie, je veux savoir qu'est ce qui pousse l’être l'humain à faire quelque chose de mal, bien sure dans un concept purement psychique ??
     
  2. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    plusieurs réponses :
    -la bêtise (insondable, inépuisable);
    -à ses yeux, c'est faire le bien (et on touche du doigt toute la relativité des croyances notamment religieuses);
    et l'ensemble suivant :
    -un manque total de respect de la personne des autres;
    -manque d'empathie énorme
    -les règles, c'est fait pour les autres , pas pour moi...

    Rien qu'avec ça, c'est un bon début... D'autres réponses pour compléter?
     
  3. smou7a2012

    smou7a2012 Membre

    Inscrit:
    7 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    Merci pour votre réponse,
    c'est pas vraiment sa que je cherche, je vous donne par exemple mon logique a moi mais sa reste vraiment amateur, c'est pas mon domaine.
    Moi je dit que la subconscience est responsable a la décision du mal pour un humain normal, puisque c'est une réaction qui as une base acquis mais elle intervient dans le besoin de la personne lui même donc il fait le mal
     
  4. jeangeneve

    jeangeneve Membre

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Messages:
    2059
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    3580
    Localité:
    là bas,
    c'est quoi le mal ?

    mal pour qui ?

    ce serais mal parce que on le dit ?

    définissez le mal SVP
     
  5. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque
    Je crois comprendre ce que tu voudrais...

    Je cite souvent l'exemple d'hitler qui est un homme qui a fait grand mal, il en avait un besoin irresistible, il n'arrivait aps a se contrôler, ne le voulait surement pas tellement qu'il pensait que celà était sa mission, donc bien..

    Et bien je crois que cet homme avait réellement une mission...mais une mission dont il ne connaissaît pas son importance .

    Il avait la mission de faire prendre conscience aux hommes a quel point l'horreur et la solidarité peuvent être humaine.

    Il a fallu qu'il touche énormément de pays pour qu'enfin ils réagissent, sinon, celà n'aurait pas eu vraiment son importance .

    C'est par son besoin de folie meurtrière dasn tout le monde qu'il a réussit à réveiller les consciences et que les pays s'unissent, se solidarisent pour l'arrêter .

    Sa réelle mission était celle de réveiller le monde.

    Il a réussit en partie .

    Le mal qu'il a fait aurait du être un bien pour l'humanité.

    une humanité à mon gôut encore bien trop égoiste, bien rangée derrière ses frontières...

    le présent montre bien que le passé est tjrs présent et que la conscience ne c'est tjrs pas réveillée mais tjrs en évolution...
     
  6. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Pour Hitler on pourrait aussi parler d'engagement, voire d'acceptation et engagement, arrivé à un certain point (De non retour?) il est difficile de se remettre en question et la fuite en avant semble la seule issue, même si elle mène au génocide.
    On peut y ajouter le principe de soumission à l'autorité, même si on finit par se soumettre au système autoritaire qu'on a sois même installé.


    Le subconscient responsable de la décision de faire du mal?
    Probablement, si on assimile le subconscient au surmoi de Freud,
    on cherche tous a se faire du bien, la limite étant le mal que cela entraîne pour l'autre, il y a certainement une instance comme le surmoi, teintée de la notion d'empathie, en plus des notions morales collectives, qui prend cette décision.
     
  7. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Pour certaines personnes, le mal qu'ils font est un bien. C'est aussi un bien qu'ils se font à eux, certains n'ont pas les mêmes perceptions non plus, certains ne ressentent pas d'émotions, d'autres font le mal en pensant libérer les uns et les autres...

    Bref, le mal, pour celui qui le fait, n'en est pas forcément.
     
  8. HYPNOMED

    HYPNOMED Membre

    Inscrit:
    9 Mai 2010
    Messages:
    311
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1590
    la jouissance la plus totale
     
  9. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Le mal, c'est classe. 8)

    Vous pouvez rigoler devant cet argument, mais ça marche quand même super bien pour entretenir l'alcoolisme et le tabagisme :roll:
     
  10. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    + 1 Pour la jouissance la plus totale !

    Si je veux toute la nourriture pour moi tout seul,je tue mon partenaire dans le bocal, m'impose avec force, le contrarie pour qu'il soit barbouillé !

    L'avidité sans limites du bien être de l'autre.

    Comme dit Valikor la bêtise est insondable et inépuisable, mais heureusement qu'il n'y a pas que des cons.
     
  11. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6532
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    A un certain niveau le bien et le mal se confondent dans une transe extatique : dans l'empire des sens, dans la confusion vertigineuse de l'ivresse ultime !

    celle qui fait partouzer sans protection

    celle qui fait se jeter d'une falaise pour voler dans l'éternité

    celle qui fait profiter un max de tout , en surconsommant passionnément

    celle qui fait disparaitre toute douleur

    celle qui fait oublier la mort : de la donner et de se la donner


    le mal c'est l'excès de bien

    :twisted:
     
  12. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Et partouzer avec protection c'est bien ou mal ?
     
  13. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2361
    J'aime reçus:
    23
    Points:
    2930
    Localité:
    lyon
    ya pas de mal à se faire un peu de bien... :D
     
  14. xorguina

    xorguina Membre

    Inscrit:
    22 Août 2009
    Messages:
    4321
    J'aime reçus:
    49
    Points:
    4480
    Localité:
    Pays basque

    Ca dépends :D Le bien peut faire mal :lol:

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  15. smou7a2012

    smou7a2012 Membre

    Inscrit:
    7 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    je vais reformuler ma question en donnant un exemple, je sais que c'est un peut délicat mais je doit donner des argument dans mon filme,
    prenant le cas qui est tendre intelligent et généralement il ne fait pas de mal, il a trouvé une femme souffrante avec son marie, son marie ne fait que du mal autour de lui, donc notre homme a couché avec elle et reste a son coté...
    théoriquement parlant le faite de coucher avec la femme d'un autre homme c'est du mal,
    ce que je veux savoir, qu'est ce qui as pu forcer l'homme a faire sa ?
    Remarque: les réponses doivent être dans un concept purement psychique vu qu'on peut trouver d'autre arguments dans d'autre concepts tels que la philosophie ou un concept religieux :)
     
  16. undy

    undy Membre

    Inscrit:
    26 Mai 2011
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    1730
    Localité:
    Villeurbanne (France)
    Non.

    La simple "appartenance de la femme à l'homme" est un concept qui peut être culturel, religieux ou administratif, mais c'est une question de règles de société, pas de bien et de mal.
    C'est d'autant plus vrai que "une femme souffrante avec son marie", pour le cas administratif et certains autres cas, justifierait de casser cette "appartenance".
    Le fait de ne pas attendre que cette relation soit officiellement cassée d'une manière ou d'une autre tient plus de l' "illégal" que du "mal".
     
  17. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6532
    J'aime reçus:
    633
    Points:
    7180
    Localité:
    Suscinio 56
    parallèlement, juste théoriquement parlant, en proposant un échangisme thérapeutique, rien qu'à faire imaginer en le proposant, il devient thérapeutique en pratique, même sans passage à l'acte ( juste en amenant à un changement d'idée, à une inversion d'opinion) : là est encore le principe de la métaphore amenant à décadrer (inconsciemment) sa façon de voir, de penser, et d'entendre les choses : que le plaisir n'est pas dans le passage à l'acte mais dans la liberté de s'autoriser à l'imaginer réalisé
    .
     
  18. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Le politiquement correct :arrow: penser, désirer l'autre, sans passer à l'acte, est ce mal ? :idea:

    Il n'y a pas de théorie, le ressenti parle dans ce cas parle d'une insactifaction réelle sauf dans les cas pathologiques où l'individu cherche à se rassurer dans la séduction ou passage à l'acte chez les hommes surtout...

    Bon j'avoue smou7a2012 que j'ai du mal à comprendre ce que vous cherchez à savoir ?... :shock:
     
  19. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Ne se fait on pas de mal à imaginer des trucs qui n'arriveront jamais ?
     
  20. Sitar

    Sitar Membre

    Inscrit:
    16 Janvier 2012
    Messages:
    174
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    1420
    Localité:
    Vélizy-Villacoublay
    Je suis assez d'accord avec Intemporelle (champagne ! :)), ce que vous demandez n'est pas très clair et votre exemple et je trouve assez mal choisi.
     
  21. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Ben ça dépend, pas toujours... le désir refoulé peut être... mais le désir/pulsion/énergie peut être très créatif, non ? ... :roll:
     
  22. Triggermind

    Triggermind Membre

    Inscrit:
    15 Octobre 2009
    Messages:
    310
    J'aime reçus:
    6
    Points:
    1430
    Localité:
    Lille
    Très bonne analyse Intemporelle!

    D'autant Papusza, que l'imagination est sans limite alors que la réalité est parfois décevante.

    Et dans le contexte sexuel évoqué par Smou7a2012, je ne peux que citer Clémenceau:
    "Le meilleur moment dans l'amour, c'est quand on monte l'escalier..."
     
  23. Intemporelle

    Intemporelle Invité

    Et avec l'ascenseur, ça fonctionne aussi ?... :wink:
     
  24. papusza

    papusza Membre

    Inscrit:
    2 Mai 2011
    Messages:
    300
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1160
    Imaginez que la copine, copain soit absent..

    Et si c'est parce qu'il y a suite espérée que c'est bon ?
     
  25. smou7a2012

    smou7a2012 Membre

    Inscrit:
    7 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    salut tout le monde, bon ma question est simple a comprendre mais difficile a répondre,
    "Qu'est ce qui pousse un humain a faire le mal d'un point de vu psychique"
    dans un le concept religieux c'est le diable qui pousse l'homme a faire sa, ce qui m’intéresse c'est le concept psychique ??? :)
     
  26. Intemporelle

    Intemporelle Invité

     
  27. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Jusque là, je trouvais aussi que la question était assez difficile à comprendre. Mais, si finalement, vous souhaitez savoir ce qui peut pousser une personne à mal agir, il y a bien quelques réponses que je peux donner. On a déjà cité la bêtise : je tiens à la répéter. Pendant longtemps, j'ai cru qu'il n'y avait qu'elle. Et puis, j'ai pensé, qu'intrinsèquement, on pouvait ajouter deux autres dispositions mentales
    - Le bêtise (déjà citée, donc...)
    - La jalousie
    - L'amertume
    Et ces trois dispositions en rassemblent une quatrième :
    - La quête de pouvoir
    Il serait un peu long, d'expliquer pourquoi ces quatre dispositions, plutôt que d'autres. Mais, pour faire simple, disons que je parle de ça, parce que c'est l'observation qui m'a amené à le conclure.
    - Le bête fait le mal sans meme s'en rendre compte.
    - Le jaloux est envieux et, parce qu'il utilise mal ses envies, veut détruire son adversaire.(la jalousie est par ailleurs au coeur de la plupart des manipulations)
    - L'individu amer a accumulé trop de difficultés dans sa vie, et, il en veut à la terre entière.
    Quant au pouvoir, c'est pour beaucoup le moyen suprême de se protéger de la douleur.
    Prenez des exemples de personne agissant "vraiment mal" et vous retrouverez la plupart du temps, l'une ou l'autre de ces dispositions.
    Avant cela, si vous voulez faire de bons films, il serait plus intéressant d'apprendre à comprendre les gens. A vraiment les comprendre.
    ;-)
     
  28. smou7a2012

    smou7a2012 Membre

    Inscrit:
    7 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    mais toi tu croie pas au diable, mais certainement il y a plusieurs qui croit en lui, vu qu'il existe dans la religion et c'est ce lui qui pousse a faire le mal, t'es pas objectif, et a propos j'ai pas a dire ce que je pense moi, mon but c'est de ouvrir une sujet, "qu'est ce qui pousse l'humain a faire le mal" dans 3 concepts différents:
    psychique
    religieux
    philosophique
    ????????
     
  29. Ivan Schmitt

    Ivan Schmitt Membre

    Inscrit:
    27 Mai 2011
    Messages:
    794
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    1550
    Localité:
    Strasbourg
    Eh bien, disons que j'ai répondu à l'aspect psychique / philosophique
    Le diable n'est qu'une manière d'expliquer simplement aux gens, ce que je viens de dire.
    Par contre, si vous supprimez la bêtise, la jalousie, l'amertume et la quête de pouvoir chez les humains... je dis pas... il y a en a beaucoup qui se mettront à croire en Dieu !
    :)
     
  30. smou7a2012

    smou7a2012 Membre

    Inscrit:
    7 Février 2012
    Messages:
    6
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    660
    moi, je peux rien supprimer pour pouvoir analyse le fait, mais ce que je peux faire c'est de montrer ce qui se passe réellement dans la vie sociale, en mettant des arguments qui s'adaptent avec les croyances de chaqu'un de nous.
    Dans mon film il y aura un personnage, a la fin de film, chaque personne regardant le film doit avoir une idée sur la nature de ce personnage??
    est ce le diable décrit dans la religion ??
    est ce le surmoi de la philosophie??
    est ce le subconscience dans le psychique?? ( a propos c'est mon idée de mettre la subconscience vu que je voie que c'est celui qui pousse un humain qui est gentille de nature a faire le mal c'est pourquoi j'ai participé dans le forum pour me clarifier cette idée :)