Formation Hypnose

Le pouvoir de l'imagination en question ???

zoulouk2

Membre
Il y a jeu que je pratique depuis longtemps, on va dire depuis une vingtaine d'année qui consiste à imaginer un sorte d'appartement idéal, un endroit confortable à vivre, que j'aménage et je réaménage par pur jeu et esprit créatif.
Il y a un peu plus d'un an, j'ai rencontré un de ces apparts que j'avais pu élaborer des années avant et ai pu le louer (j'y suis toujours). Ensuite j'en ai imaginé un autre, agrémenté de menus détails, il y a de ça quelques mois, et quelle surprise, je l'ai rencontré aussi (une personne avait aménagé sa maison comme ce que j'avais conçu dans ma tête) Il ne s'agit ici que d'imagination, d'un jeu pour rire sans objectif particulier, et d'un imaginaire qui s'ancre dans la réalité (parfois avec un délais assez long)

La question que je me pose, l'absence d'objectif, le fait que ce soit du jeu pur, a t'il facilité cette matérialisation concrète ?
 
Excellente analyse Zoulouk, s'il y a une trop grande motivation a atteindre un objectif,
cela nuit à l'imagination et à la créativité.
On connait ce phénomène depuis plus de cinquante ans, c'est le problème de la bougie de Duncker,
qui est exposé de façon claire et humoristique dans une conférence que tu trouveras ici:
Souffrir à force d'aider. Le "Burnout" dans la relation d'aide
 

surderien

Moderateur
Membre de l'Équipe
Posteur du mois
J'avais trouvé la solution de prendre le carton de la pochette d'allumettes pour entourer la bougie et la punaiser au mur...

Peut-être y a t-il encore d'autres stratégies à trouver en se décadrant encore + ?

:rolleyes:
 

zoulouk2

Membre
Génial ce lien, Hubert ! Je ne connaissais pas cette approche.
Pendant quelques temps, j'ai eu la chance d'exercer une profession atypique où seul le résultat comptait, c'est à dire sans contraintes horaires, de travailler à l'heure que l'on voulait, le temps qu'on voulait, avec beaucoup d'autonomie, un grand respect de chaque salarié, un salaire sympathique. J'ai atteint un degré de performance tout à fait incomparable, jamais égalé dans une conception plus classique du travail et surtout beaucoup de bonheur à aller au travail. Le travail n'était même plus vécu comme "travail". Je me sentais libre.

Ce serait pur bonheur de retrouver ce type d'employeur... reste à imaginer l'employeur idéal ou une situation professionnelle rêvée :)...

Je comprends aux lumières de la bougie pourquoi certaines personnes à la recherche d'un emploi et extrêmement motivées pour, échouent véritablement et en perdent leurs moyens, car c'est tellement vital qu'ils retrouvent qu'ils en sont hyper stressés !

Ma lanterne s'est bien éclairée, encore merci Hubert, cette question me trottait depuis un moment dans la tête
 

zoulouk2

Membre
Pour le problème de la bougie, j'avais pensé premièrement à faire fondre de la cire pour pouvoir la fixer au mur... et deuxièmement de déplacer la table contre le mur, de poser la bougie par terre , (avec de cire ou le socle de la boite) car par terre la bougie ne peut que couler au sol !!!
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut