Formation Hypnose

L’hypnose ferait-elle partie des méthodes manipulatrices ?

  • Initiateur de la discussion surderien
  • Date de début
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 129
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Merci vivement Mengal d'avoir ouvert le sujet sur la question de la manipulation en hypnose

et je me suis permis de l'identifier à part tant ce sujet est toujours d'actualité



Bonjours à toutes et à tous,

L’hypnose ferait-elle partie des méthodes manipulatrices ?

Les quelques réponses, épinglées dans les diverses propositions suivantes, que je soumets à votre bonne attention, n’engagent évidemment que leurs auteurs respectifs :

a) Voici ce qu’en pense Mary Joly :

« L’hypnose pratiquée par n’importe qui ouvre la voie à bien des risques qui vont de l’intrusion dans le psychisme d’autrui à la manipulation des idées, des affects et des comportements, et soulève bien des questions »

« L’hypnose et l’auto-hypnose, qui sont pratiquées de manière excessive dans les sectes, aboutissent à altérer les contrôles de base du système nerveux central et entraînent des dommages à long terme et parfois permanents des capacités intellectuelles »

Sources bibliographiques : http://www.psyvig.com/default_page.php?menu=20&page=11


b) D’autres auteurs semblent, a priori, partager le même point de vue :

« Et bien oui, l'hypnose permet de manipuler… et c'est bien là ce qui la rend efficace ! Toute communication est manipulation car elle appelle des réponses. Boris Cyrulnik lui-même, n'établit-il pas, à travers une problématique toute freudienne, une psychologie où l'hypnose occupe un statut central, même si l'auteur nomme alors le phénomène plus soft de « captivation ». La totalité des échanges humains ne sont qu'un jeu nous explique-t-il d'« in-fluences », des façons de se faufiler en l'autre. »

Références bibliographiques :

http://www.hypnose-solutions.com/presen ... id_page=63

c) Décidément, l’hypnose inquiète, étonne, tracasse …

« L'hypnose c'est de la manipulation ! »

"Qu'est-ce que la manipulation et comment en arrive-t-on à manipuler un conjoint, un enfants, un amant, une amante, un parent, un associé, un collègue ? Par la répétition de la suggestion, par les messages sournois, nous tentons de les manipuler à leur insu, et parfois même à notre propre insu. Les personnes qui craignent les hypnothérapeutes projettent leur propre pouvoir de manipulation sur les autres en général et les thérapeutes n'échappent pas à la règle."

"Il faut toujours de même prendre en considération que les « non-dits » les doubles contraintes, les choix illusoires, peuvent engendrer un comportement schizoïde. C'est-à-dire, une constitution mentale prédisposant à la schizophrénie"

Sources bibliographiques :

http://www.editions-manuscrits-emareva. ... pnose3.php

d) Les avis recueillis seraient-ils unanimes ?

« L’Hypnose est-ce de la « manipulation » ?

"Une partie consciente de la personne veille en permanence pour préserver son intégrité pendant une séance d’Hypnose. Ainsi il est impossible de faire faire à quelqu’un quelque chose allant contre son éthique ou sa morale. D’ailleurs la motivation est indispensable au changement. Si vous voulez appeler cela "manipulation", alors ajoutez l’adjectif "thérapeutique". La manipulation de l’ Hypnose Thérapeutique est plutôt une autorisation que le patient donne au thérapeute pour l’aider à avancer vers son objectif de santé. C’est la même que celle du kinésithérapeute, une manipulation thérapeutique, technique et sûre."

Sources bibliographiques : http://www.massage-zen-therapie.com/que ... tique.html

e) Et, dans cet imbroglio, que pense-t-on de la P.N.L. ?

« La PNL, n’est certainement pas de la manipulation

La PNL, c’est (entre autre) de la communication

La PNL est un "outil" prodigieusement efficace. Tout comme la communication en général.
Essayez de séduire quelqu'un sans communiquer,
Essayez d'élever un enfant sans communiquer,
Essayez de devenir Président(e) de la République sans communiquer,
Essayez de vivre de façon épanouie sans communiquer...
Vivre, c’est communiquer, que ce soit avec soi-même et avec les autres."

" Communiquer, c'est influer

Un des principes de la PNL est qu’on ne peut pas ne pas communiquer.
Lorsque nous émettons un message, nous posons un acte qui va normalement influer sur notre interlocuteur. Et lorsque celui-ci nous répond, il va aussi influer sur nous. En fait, les deux interlocuteurs influent l’un sur l’autre, on pourrait même dire qu’ils s’influencent à tour de rôle.

Il y a de multiples manières de communiquer.

Une femme qui met du rouge à lèvre pour être séduisante le matin pose un acte de communication (non verbal) qui influencera peut-être quelqu’un dans la journée. Un homme qui met une cravate pour animer une conférence ou un autre qui met un jean également. »

Eléments bibliographiques : http://www.editions-manuscrits-emareva. ... pnose3.php "


f) Voyons ce que pensent, à présent, nos amis du Québec ?

« Vous avez peur de l'hypnose...

Tout le monde a peur de l'hypnose et pourtant, à longueur de jour les gens s'auto-hypnotisent et hypnotisent les autres.

Qu'est-ce que la manipulation et comment en arrive-t-on à manipuler son conjoint, ses enfants, son amant ? Par la répétition de la suggestion. Par les messages sournois, nous tentons de les manipuler à leur insu. Nous craignons parfois les hypnothérapeutes parce que nous leur prêtons ce pouvoir de manipulation sur nous. Et nous ne voulons pas qu'il nous soit fait ce que nous faisons aux autres. »

Sources bibliographiques : Lien invalide

Conclusion :

L’hypnose ne rassure guère ! Il y a, encore et toujours, ce côté magique, voire mystique, qui font de l’hypnose un art aux aspects franchement ésotériques.

Pourtant, lorsque vous bâillez, vous vous prédisposez à accepter l’hypnose : « Je vois, en effet, avec plaisir d’ailleurs, que vous êtes sur le point d’esquisser cette envie naturelle de « respirer en ouvrant la bouche en grand quasi de manière involontairement … ! »


Le thème de la manipulation hypnotique est, comme on le voit, fortement controversé !

Je laisserai donc à d’autres le soin d’aller plus avant dans cette réflexion !

Bien à vous.

Peter.




Et si on met en parallèle une phrase trouvée dans une de ces références :


Les ex-adeptes n’ont aussi aucune idée des suggestions que le gourou a pu introduire à leur insu dans leur psychisme

et cela les trouble beaucoup.



Et la suggestion sur ce site de :


mettre au point une formule sérieuse qui garantirait l'amnésie au réveil …


cela devient en effet très intéressant de préciser les choses...


:roll:
 
C

Craquinette

Membre
messages
6
Points
280
Mon expérience de l'hypnose se limite à cette seule rencontre, et pour dédiaboliser cette technique qui me fascine autant qu'elle m'effraie, je suis allée voir Messmer en spectacle. C'était franchement très drôle et un spectacle bien monté.
Si j'ai quand même compris quelque chose c'est que personne ne peut faire aller une personne où elle ne veut pas aller, même en utilisant l'hypnose ou la manipulation, il faut une part évidente de consentement (conscient ou inconscient) pour que cela fonctionne. Il n'est nullement question d'avis tranché, mais de déception que des personnes se fassent passer pour des thérapeutes sans avoir la formation médicale qui va avec. La vulnérabilité d'une personne traumatisée la rend très suggestible du fait de son état dissociatif (dixit les professionnels médicaux spécialisés en psycho-traumatologie). Je souhaitais surtout alerter sur ce point qui m'a préoccupé.
 
  • J'aime
G

georges prosper

Membre
Pro
messages
8
Points
360
Age
55
Localisation
SAINT-HERBLAIN 44800
Je crois qu'il ne faut pas tout mélanger. Personnellement j'ai été infirmier ( 3ans à l'hôpital, 17 en libéral) pendant 20 ans avant de choisir la profession d'hypnopraticien. Je suis d'accord pour n'avoir le droit d'exercer qu'après avoir suivi un certain cursus et avoir démontré certaines qualités, mais je pense que ceci devrait être la norme dans toutes les professions dans laquelle le professionnel est en contact avec des personnes fragilisées. Car enfin, l'important dans tout ça est d'avoir la capacité de reconnaitre la profondeur du traumatisme du client qui vient vous demander votre aide. Un bon praticien n' a pas besoin de formation médicale, (sauf s'il pratique l'hypno-analgésie, pour laquelle un minimum de connaissances médicales peuvent aider), il faut comprendre que bien que les médecins soient en train de tenter une sorte d'OPA sur l'hypnose, je ne suis pas certain qu'un bon médecin puisse faire un bon hypno (et vice versa). Toute la médecine repose sur l'analyse, et sur le traitement de cette analyse. En hypnose, on fait le contraire, la démarche n'est pas analytique, et, je vous le dit pour l'avoir vécu, si vous voulez obtenir des résultats en hypnose, il faut arriver à se défaire de cette tendance qui consiste à analyser ce que vous dit le client, ainsi que de cette tendance à donner des conseils. Et ce n'est pas facile quand on a oeuvré dans le monde médical ne serait-ce que quelques années... Alors passer en permanence d'un monde à l'autre, seuls quelques individus exceptionnels devraient pouvoir y arriver sans dommage pour leurs clients/patients.
Une des principales qualité que doit avoir un hypno, c'est de reconnaitre le moment où il faut qu'il passe la main. Vous n'êtes pas sans savoir que nous ne devons pas travailer avec les gens atteint de maladies psychiatriques, sous peine de risquer d'engendrer des réactions que nous ne pourrons pas contrôler, et, de toute façon, nous sommes dans les thérapies brèves. Nous devons nous voir, selon les cas rencontrés, parfois comme une entité indépendante, et parfois comme un rouage dans la machine qui permet aux individus de s'améliorer, et d'améliorer leur vie. Nous sommes loin de la manipulation, et l'hypnose est loin d'être le meilleur outil pour cela.
 
  • J'aime
G

georges prosper

Membre
Pro
messages
8
Points
360
Age
55
Localisation
SAINT-HERBLAIN 44800
Par contre, Craquinette, vous êtes un bel exemple du pouvoir de l'inconscient. Le vôtre vous a protégé en oubliant une partie du traumatisme que vous avez vécu, et il a continué à vous protéger en tirant la sonnette d'alarme à plusieurs reprises. Je suis convaincu que la modestie se doit d'être une des qualités principale d'un bon hypnopraticien, qui doit connaitre ses propres limites et les limites de sa technique.
Et puis j'ai remarqué, en parlant avec des collègues qui ont été formés à peu près en même temps que moi, que beaucoup vivent comme un échec le fait de passer la main. Pour l'avoir déjà fait, les conséquences en sont le plus souvent très positives : non seulement ces clients sont revenus me voir pour d'autres choses, mais ils m'ont souvent ramené d'autres clients. Je pense que l'on a plus tendance à faire confiance à quelqu'un qui vous dira qu'il n'est pas la bonne personne pour passer un mur, et qui vous indiquera qui contacter de mieux qualifié pour tenter de le passer, qu'à quelqu'un qui tentera le passage en force, au risque de provoquer l'écrasement et du client et de lui-même.
 
  • Love
  • J'aime
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 744
Points
7 260
Localisation
France
Oui il y a de bonnes réflexions dans vos messages à tous les deux
 
Vous aimerez:
Roudil-Paolucci nathalie
  • Question
  • Roudil-Paolucci nathalie
Réponses
9
Affichages
3 K
Prudence
Prudence
M
Réponses
5
Affichages
2 K
Altmaier
Altmaier
P
  • Question
  • Piko38
Réponses
8
Affichages
1 K
Christophe Godfriaux
Christophe Godfriaux
Nouveaux messages
Dov Aim
  • Discussion épinglée
  • Question
  • Dov Aim
2
Réponses
48
Affichages
900
MK2
M
M
  • marie syre
Réponses
12
Affichages
2 K
crocro42
crocro42
D
  • Dalou
Réponses
9
Affichages
528
Professeur
Professeur
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut