1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

L'inconscient et la négation

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Leo Lavoie, 7 Mai 2009.

  1. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    On dit que l'inconscient ne comprend pas les négations comme "ne plus avoir peur", "ne plus avoir envie de fumer" et ainsi de suite que l'on doit remplacer par "être totalement à l'aise", "avoir envie de respirer de l'air propre" ...enfin... on comprend ce que je veux dire ici.

    Ma question est celle-ci: D'ou ça vient cette "certitude"; cette règle d'or? Comment a-t-on déduit que l'inconscient foncionnait comme ça? Et pourquoi fonctionnerait-il comme ça?

    À prime abord ce n'est pas évident et je vous dis pourquoi:

    L'enfant qui est naturellement prédisposé à la suggestion "hypnotique" parentale est, lui, il me semble, influencé dans son inconscient par les négations... non? "ne te crois pas si intelligent" "ne fais pas ceci", "ne fais pas cela", "ne touche pas à ton zizi" :oops:

    Ou alors peut-être ne l'est-il pas? Et ce serait pour ça qu'il fait quand même ceci et cela, qu'il se croit intelligent et touche à son zizi?

    Z'en pensez quoi vous autres? :shock:
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Quand vous dites que l'inconscient ne comprend pas les négations, il est dit aussi dans l'hypnose, qu'il ne faut pas formuler ses suggestions avec des négations du style ne penser à un singe (c'était l'exemple donné en formation...) automatiquement nous avons allons penser à un singe, c'est dans ce sens pour moi que l'inconscient ne comprend pas la négation.

    Pour reprendre votre exemple de l'enfant, effectivement, on pourrait croire qu'il comprend la négation (suggestion "hypnotique" parentale ) mais je n'en suis pas si sûre, car au final l'enfant expérimente les suggestions négatives, "ne touche pas à ton zizi", en général il le fait juste pour voir pourquoi on lui a interdit de le faire, ainsi que le reste, par contre mais ce n'est pas votre question, ce type de suggestions négatives à haute fréquente sur plusieurs années, risque d'amener des perturbations psychologiques sur l'enfant et l'adulte qu'il sera, surtout la négation "ne te crois pas si intelligent"...

    Mais votre question mérite réflexion, mais je pense pourtant que vous êtes le mieux placé pour répondre à cette question, non ?
     
  3. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ben oui, en effet, on pourrait croire cela. Mais en psychologie dynamique ou en psychanalyse, nulle part n'ais-je lu ou entendu ce postulat, que l'inconscient ne comprend pas les négations. Et c'est pour ça que je m'interroge... La première fois que j'ai entendu cet énoncé, c'était avec un séminaire de Bandler et ça m'a surpris. J'ai trouvé la chose bien plausible cependant, donc digne de recherches ou de considération.

    J'ai constaté depuis que toutes les instances hypnotiques que j'ai "connues" confirment cette affirmation. Mais je n'en ai jamais connu la source. En réalité, je commence à chercher avec ce post. Je cherche une piste. Il doit bien y avoir une origine sérieuse à ce postulat autre que la convention et la répétition.
     
  4. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    si l'inconscient ne comprennait réellement pas la négation, on ne saurait pas s'en servir! :wink:

    allez, je vous explique : on ne peut nier que ce qui a précédemment existé! C'est une action complexe en 2 temps!

    Cela veut dire que l'inconscient décode les sons en sens, comprend le sens global positif. Or pour l'esprit, penser, c'est agir!
    Donc l'action est immédiate, puis on applique la négation... trop tard...
    le retour dans le temps n'est pas possible....

    c'est mieux?
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Bien sûr, si l'on part du fait que, effectivement, si je vous dis de ne pas penser à un éléphant rose, il vous faut bien y penser pour ne pas y penser, ça va tout seul mais je trouve ça un peu simpliste...Tout en gardant en tête la possibilité que ce soit aussi simple que ça finalement.

    M'enfin, quand le sujet consulte pour se défaire d'une peur, et qu'on lui fait la suggestion qu'il n'a plus à avoir peur maintenant, selon ce postulat, il ne serait pas supposé comprendre "n'a plus" mais garderais le mot "peur", il me semble que ce mot "peur" ou le concept est là déjà... Ça me turlupine des trucs comme ça...

    On ne lui suggère pas cette peur, elle est déjà en place. Ce qu'on lui suggère c'est une "antidote" en fait... Une "antidote" qu'il ne comprend pas? (au fait...c'est "une" antidote ou "un" antidote?)

    Si un sujet consulte parce qu'il imagine toujours des éléphants roses, on ne peut même pas lui suggérer qu'il n'imaginera plus d'éléphants roses mais imaginera son corps et son esprit devenir de plus en plus en santé... Doit-on vraiment et impérativement ne PAS mentionner ces éléphants roses qui, pourtant sont déjà en place?
     
  6. valikor

    valikor Membre

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    2340
    J'aime reçus:
    13
    Points:
    2780
    Localité:
    lyon
    réponse : mettre les éléphants roses à la poubelle. aucun risque de se tromper. Tout le monde sait à quoi sert une poubelle... a fortiori l'inconscient.
     
  7. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Ah... donc il faut faire quelque chose avec le concept de l'éléphant rose et pour cela, il faut donc en faire mention. En faire mention, oui, mais ne pas espérer que la négation fasse le travail d'élimination du concept.

    Donc, "ne pas penser à un éléphant rose" ne marche pas et a le résultat inverse. Mettre l'éléphant rose à la poubelle est une image qui éliminerait l'éléphant?
     
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

    Je rejoins valikor, je pense que c'est une action complexe en 2 temps.

    Léo, pour l'exemple de la peur : qu'on lui fait la suggestion qu'il n'a plus à avoir peur maintenant, n'est pas la bonne suggestion, vu qu'il ne faut pas induire de négation, car là il aura toujours la même peur, puisque comme vous le dite, ce sentiment il le connait.

    Au fait, on dit un andidote.

    Je prends connaissance de la réponse de Valikor, l'exemple des éléphants roses, oui en fait c'est ça "les mettre en à la poubelle", ça c'est du positif, pas de négation.

    Un autre exemple, si on dit à un enfant par exemple, tu dois apprendre tes leçons, sinon tu ne réussiras pas ton examen, qu'est ce que l'insconcient va retenir d'après vous ?
     
  9. Cath

    Cath Membre

    Inscrit:
    10 Février 2006
    Messages:
    326
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    Tu parais friand de la métaphore de la poubelle. Ca marche à tous les coups ?
     
  10. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    C'est le même truc turlupinant pour la douleur... On dis toujours l'inconfort dans le sens que "vous ne ressentirez aucun inconfort" mais là, y'a une négation et ce n'est pas parce qu'on change le mot "douleur" par "inconfort" que ça y change quoi que ce soit. On ne veut ressentir ni l'un ni l'autre.

    J'ai écris, un script en exercice ou je ne mentionne que le confort en réponse à la douleur...je ne dis jamais le mot "douleur" ou même "inconfort" justement pour ne pas utiliser de négation...fais-je de l'excès de zèle?
     
Chargement...