1. cigaloun dupuy

    cigaloun dupuy Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2008
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    bonjour à toutes et tous

    je viens de découvrir par hasard ce forum et je saute sur l'occasion pour vous exposer mon problème, car je suis tenté depuis pas mal de temps par l'hypnose.

    Je fais pas mal de sport, je fais donc très attention à la diététique et malgré ça je ne maigris pas.

    Le matin et la journée ça va très bien je supporte les régimes, mais dès l'arrivée chez moi, j'ai du mal à ne pas manger, alors que, et c'est là le problème, je n'ai absolument pas faim

    C'est comme un réflexe pour moi, le soir pareil, je me motive pour essayer de ne pas manger et quelques minutes après je me surprend avec une crème quelconque à manger dans les mains.

    J'aimerais comprendre.

    Si vous avez des conseils à me donner et éventuellement des adresses sur Aix en Provence, je vous en remercie sincèrent

    Cordialement
     
  2. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Avant tout, bienvenue sur ce forum.
    Pourquoi toujours vouloir comprendre, alors qu'agir est beaucoup plus efficace ? :lol:


    Vous écrivez
    Pour arriver à votre poids de légèreté, je vous suggère :
    1) de vous impliquer plus dans votre pratique sportive
    2) de faire plus attention à votre façon de nourrir votre anxiété

    :roll:

    Cordialement.
     
  3. Roudil-Paolucci nathalie

    Roudil-Paolucci nathalie Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2007
    Messages:
    158
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1890
    Localité:
    Avignon - Ajaccio
    :D Cigaloun,

    Vous voulez comprendre pourquoi et je me demande si ce n’est pas mieux de se demander comment changer les usages, le coutumier à la maison pour se surprendre à faire autre chose. Vous demander aussi à quel point c’est vraiment vraiment important de mincir ou de manger équilibré ! Pour transe-former il faut, à mon avis, consulter sa motivation et si le degré de motivation n’est pas assez haut, le faire monter monter à tel point que vous voulez maintenant changer les mauvaises attitudes en bonnes habitudes. Transe-former le négatif en positif avec par exemple la mise en place de signaux d’alarme comme une voix à l’intérieur de vous-même qui vous dit :
    « attention piège ! » ou bien une image bien appropriée et qui vous dissuade tellement… ou encore ressentir en vous ce que vos organes, votre corps, vos muscles, votre sang, votre cœur éprouvent quand vous avez de tels comportements.

    Prendre conscience de ce que vous voulez vraiment et ce que cela va vous apporter, être heureux heureux aussi du changement en devenir et trouver une hyper-motivation permet de commencer un travail inconscient avec de bonnes séances d’hypnose afin de faciliter le travail et aller chercher ou créer des ressources supplémentaires pour votre objectif. Allez-y :D :arrow:
     
  4. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Bonsoir,

    Je ne suis pas persuadé que sa démarche soit mauvaise. Il me semble qu'il faudrait aussi prendre en compte l'avantage secondaire que lui procure ce comportement compulsif, irrépressible. Ce symptôme peut avoir une utilité (sans doute très inconsciente) pour cigaloun. N'y a-t-il pas un risque que cet avantage supprimé se manifeste différemment via d'autres comportements ou symptômes?

    C'est bien d'agir, c'est pas forcément plus mal d'agir après avoir compris pour ne plus reproduire les mêmes schémas par la suite
     
  5. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Je ne suis pas non plus persuadé que sa démarche soit salutaire... puisqu'elle pose véritablement problème.

    Ce symptôme peut aussi n'avoir aucun avantage... sinon celui de le culpabiliser.

    Certainement. Mais le(s) comportement(s) ou symptômes(s) autre(s) peut (ou peuvent) être rapidement bénéfique(s) parce que plus à même de correspondre au(x) désir(s) profonds(s) de « cigaloun dupuy ».

    Le temps perdu à comprendre retarde indéniablement les effets de l'action. Ne plus reproduire les mêmes schémas exige de déconstruire ici et maintenant. S'obliger à casser ses habitudes ritualisées (« réflexes ») désadaptées et s'astreindre à les remplacer par d'autres attitudes plus en phase avec son ambition d'être... est une solution à envisager. Agir pour empêcher le corps sportif de prendre le relais de l'esprit gourmand tourmenté est un excellent moyen de provoquer un changement fructueux et durable.

    Dit autrement, et je reviens sur mes propositions de départ, « cygaloun dupuy » doit réaliser que ses envies obsessionnelles annihilent ses efforts sportifs et diététiques... et l'éloignent donc de son objectif de départ à savoir avoir une ligne (de conduite) accomplie. D'où l'urgence de remplacer les très mauvaises habitudes de fin de soirée par des habitudes plus conciliables avec son projet de vie. Puisque « cigaloun dupuy ») n'a pas faim autant qu'elle mange (parce que sportive) des pompes ou des adbos ou des tractions ou du tapis de course ou... plutôt que des cochonneries. Le résultat psychologique de cette variation de nourriture sera plus profitable, oui ?
     
  6. cigaloun dupuy

    cigaloun dupuy Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2008
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    bonjour
    merci pour votre aide.
    Tout d'abord, petite précision, je suis un garçon :D :D

    En ce qui concerne ma pratique sportive, je ne vois pas comment Lemaléduqué peut dire sans me connaître, que je dois plus m'impliquer dans ma pratique sportive
    Il semble me conseiller de faire desa abdos et des pompes plutot que de "grignoter" le soir.
    Désolé de le décevoir, mais je suis un être humain, et le soir je suis FATIGUÉ; jeme lève à 6 heures du matin pour aller travailler, je fais ma journée de travail, je cours, souvent, entre midi et deux, je vais même travailler régulièrement en vélo, auquel cas je me lève à 5h30 avec 1h15 de trajet et autant le soir; vous comprendrez que le soir je sois fatigué et que je n'ai pas envie d'autre chose que de me reposer et de récupérer.
     
  7. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    Le but d'une démarche chez un psy ou chez un hypnothérapeute n'est-il pas justement de ne pas laisser autant de choses au hasard?
    Imaginons, j'ai bien dit imaginons, je ne connais pas cigaloun donc ça ne vous concerne pas directement que ce besoin de manger puisse être le reflet d'un mal être, d'un besoin de se protéger face à un monde qui l'angoisse, une sorte d'armure ou d'éxutoire.
    Si on enlève ce comportement lors d'une séance, la protection créée par son inconscient qui lui permet de faire face à certaines choses ne jouera plus son rôle. Qui sait ce que son inconscient trouverait alors pour se protéger, phobie sociale? dépression? On est d'accord je prends un scenario très négatif, pour autant est-il totalement exclu...?

    Ou pas...
     
  8. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    J'ai corrigé le début de mon post, mais pas la fin :oops: :oops:. Sorry Mister :wink:.


    Vous ne voyez pas comment... normal puisqu'il ne s'agit pas de voir :lol:, mais de rendre plus cohérente votre façon de vous vivre :shock:. J'explique le :roll:. En écrivant : « Je vous suggère de vous impliquer plus dans votre pratique sportive », je ne parlais pas d'une plus grande implication physique, mais plutôt d'une plus grande implication psychologique. La solution à votre problème est dans cette phrase (normalement sincère)


    ou... J'ai bien écrit « ou... » et je vous ai donc laissé la possibilité de choisir de faire autre que de "grignoter" le soir.


    Désolé de le décevoir ou désolé de me décevoir ???


    Et comment !


    en vous bâfrant ?

    :roll: :lol:
     
  9. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Le hasard est bien souvent un excellent thérapeute :lol: , alors...

    Bien évidemment que non... On ne peut toutefois pas exclure non plus le fait que ce scénario admissible puisse trouver un fin moins défaitiste. Le comportement remplaçant peut satisfaire le conscient et l'inconscient et donc catapulter notre homme dans une euphorie créative.. n'est-ce pas ?


    Pour la savoir , il faut le ou les expérimenter :lol:.
     
  10. laurenzo

    laurenzo Membre

    Inscrit:
    26 Août 2006
    Messages:
    1625
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    2190
    S'il l'était, y aurait-il autant de patients chez les psy...? Autant de symptômes qui réapparaissent par la suite?

    En gros 1 chance sur 2... Reste plus qu'à prier que son inconscient soit satisfait avec cette solution sinon on lui dira de 'dévorer des livres' au lieu de dévorer tout court etc...?

    Ou essayer de mieux cibler le problème avant de proposer des solutions :idea:
     
  11. cigaloun dupuy

    cigaloun dupuy Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2008
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    encore merci pour vos réponses,

    j'ai un peu de mal à pénétrer dans votre monde, je n'ai pas fait beaucoup d'études et j'ai un peu de mal.

    Mais je pense avoir compris le sens de vos messages, ce n'est pas sur, si je trouve une solution à cette espèce de boulimie que j'ai le soir, grace à l'hypnose, je risque de créer un autre problème...

    Cibler le problème : comment ?

    Plus forte implication psychologique ??? c'est à dire.


    Une nouvelle fois, je tenais à vous remercier sincèrement pour vos réponses, je ne pensais pas trouver des personnes aussi disponibles et aussi prête à faire partager leur savoir.
     
  12. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Nous n'avons pas décidément pas les mêmes croyances :lol:... et c'est tant mieux pour les débats.


    Il y a un proverbe français qui dit : « Ce que art ne peut, hasard achève » :shock:. Et mon expérience de vie tend à donner raison à ce constat existentiel. Le hasard a sauvé, sauve et sauvera encore bien des âmes égarées. Et heureusement qu'il est là pour prêter main-forte aux "psy" :lol:... qui sont hélas dépassés par l'ampleur du désêtre. Ils colmatent les brèches sans grande conviction... pour la plupart. Venir en aide aux désespérés sans espoir nécessite du temps, beaucoup trop de temps. Et comme le temps, c'est de l'argent... Les "psy" côtés et autres petits "psy" capitalistes sont aujourd'hui plus des entrepreneurs que de véritables guides. Et cela est malheureusement un fait établi. Pour ce qui est « des symptômes qui réapparaissent par la suite », je dirais que c'est le signe flagrant d'une impuissance à soulager convenablement l'être en détresse. La société dans laquelle nous survivons est une colossale fabrique à « patients ». Et, au risque de de vous décevoir, ce n'est pas la ridicule armée de « psy » qui réussira à contenir tout ce mal-être en gestation. Il vraiment temps de s'en rendre compte ! :evil:


    La prière est un outil très utile au thérapeute. A ce propos n'est-ce pas un hypnothépeute expériementé qui a dit : "La séance d'hypnose est une longue prière du thérapeute pour son patient" :roll: :lol:. Dévorer des livres est toujours mieux que dévorer tout court... quand on est confronté à un souci de poids. Et puis dévorer des livres permet d'affiner la connaissance de soi. Les livres font partie de ce Hasard salvateur. Les livres participent à l'évolution de l'être humain.



    A force de vouloir mieux cibler le problème, on finit par se fatiguer la vue. Au final on n'est plus capable d'atteindre les cibles. Passer quinze ans dans un cabinet à chercher à mieux cibler le problème est destructeur. Par ailleurs, je ne propose pas de solutions, mais, plus humblement, j'incite. La solution est un dénouement. L'incitation, un bon commencement. A différencier.

    Respectueusement.
     
  13. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    A vous lire, je constate que vous avez une fâcheuse tendance à vous dévaloriser ("simple employé"; "je n'ai pas fait beaucoup d'étude"). Attention ! On est ce qu'on désire être :roll:. Vous écrivez "malgré ça je ne maigris pas". Les sports que vous pratiquez sont pourtant des sports gourmands en calories... alors, je m'interroge : Que désirez-vous au juste ? Sinon, et si cela ne vous gêne pas, pourriez-vous me dire quels sont votre taille et votre poids actuels ?
     
  14. cigaloun dupuy

    cigaloun dupuy Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2008
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    pour la première partie de votre réponse c'est un simple constat
    pour la deuxième :
    je mesure 1m75 en période d'effort intense je tourne entre 77et 79 kg alors que je devrais être largement vers les 70 kg

    En ce moment je suis plus près des 85
     
  15. docteur mandrille

    docteur mandrille Membre

    Inscrit:
    23 Décembre 2006
    Messages:
    237
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1860
    Localité:
    paris
    bonjour :D

    vous vous creez donc une sensation de faim,quelle en serait d'apres vous l'intention?

    a priori vous en tirez un avantage certian :lequel?

    des theorie j'en ai ma besace pleine,je peut vous expliquez cela avec l'inconscient de freud ou avec une theorie dietetique,ou encore avec des theorie orientales de medecine chinoise...mais en quoi comprendre vous avancera t'il?
     
  16. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Je ne suis pas certain que cela ne soit qu'un simple constat. Peut-être même que ces auto-appréciations sont en rapport direct avec votre obsession actuelle.

    Peser 85 kilos n'est pas un drame... surtout pour un homme de votre taille. Maintenant, il est vrai que ces kilos peuvent vous être préjudiciables dans la pratique de vos sports favoris. Mais, je ne vous apprends bien évidemment rien. Vous écrivez : « je devrais être largement vers les 70 kilos ». Qu'est-ce qui vous fait dire cela ? J'espère que ce n'est pas une de ces foutues et dommageables méthodes de calcul de poids idéal. En tant que sportif expérimenté, vous connaissez votre corps mieux qui quiconque et devriez donc être capable de savoir qu'elle est votre poids de santé, votre poids où vous vous êtes véritablement à l'aise dans vos baskets. Je mesure 1m81 et mon poids de santé (poids subjectivement choisi) est de 77/78 kg. Ce poids, qui n'est en aucun cas un poids-étalon mais bien un poids « égocentrique », me permet de boxer sereinement. Vous semblez souffrir de votre poids actuel parce qu'il ne correspond pas à votre poids « égocentrique ». Faites donc en sorte de le retrouver rapidement. Et c'est possible en utilisant votre mental de sportif... et en laissant tomber votre mental soucieux de personne lambda. A toutes fins utiles, je vous rappelle que dans l'alimentation, il y a le volume alimentaire et l'énergie calorique. Le besoin d'un sportif sédentaire (qui ne se prépare pas à une compétition) est minime.... question de cycle biologique. Or, et parce que nous vivons dans une société anxiogène, nous compensons souvent notre mal-aise par une sur-alimentation. Une grossière erreur ! Il existe tellement d'autres moyens plus agréables de compenser une « solitude dévorante ». A vous de trouver vos « éclates » qui vont vous permettre de retrouver votre poids d'allégresse.
     
  17. cigaloun dupuy

    cigaloun dupuy Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2008
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    bonjour
    par rapport à mon poids, il ne s'agit pas d'une question d'esthétisme, ni de coquetterie, mais d'une part de santé, j'ai déja eu des problèmes de dos, assez importants d'ailleurs avec opération, j'ai des genoux, pour l'instant limites, et je ne voudrais pas abimer tout ça plus que ce n'est, et d'autre part il est plus facile de monter un col avec 10 kg en moins :lol: :lol: n'est ce pas....
    Les 70 kg c'est juste une impression, que je peux y descendre sans problème, j'y étais d'ailleurs dans les années 80....Mais si c'est 72 ou 73 je serais déja satisfait.

    Après, bien sur c'est évident qu'il y a chez moi un mal être, mais comment guérir de quelque chose dont on ne connait rien...

    Bien que j'ai un fort mental, ce n'est pas moi qui le dit mais les gens qui m'entourent, par rapport bien sur à mes "exploits" sportifs, mais ceux ci ne sont ils pas aussi une représentation de ce mal être.

    Professionnellement je m'ennuie, je n'ai pas la possibilité de changer car je suis dans un secteur où il y a "du monde" sur le marché, j'ai 51 ans qu'un BEP, j'ai eu le tort de dire à mon nouveau patron ma façon de penser sur sa "gestion" depuis je suis "placardisé", je fais mon travail, pour qu'on ne puisse pas me reprocher quoique ce soit, mais sans motivation sans conviction.

    Je n'ai plus de passion pour rien, plus de flamme, je suis incapable de lire plus d'une page d'un livre quel qu'il soit, je n'arrive pas à me concentrer, à me motiver, pour tout, le bricolage, la musique, bref tout ce que j'aimais, et en ce moment, même le sport me laisse de marbre.

    Et comment comprendre l'origine de tout ça :?:

    J'ai du mal à saisir votre débat sur "comprendre ou pas compendre", mais pour me soigner il faut bien que je comprenne l'origine du problème donc comprendre, non :?:

    Merci pour votre attention.
     
  18. hypno36

    hypno36 Membre

    Inscrit:
    12 Septembre 2005
    Messages:
    80
    J'aime reçus:
    1
    Points:
    1690
    Localité:
    chateauroux
    bonjour cigaloun.

    J'ai l'impression que plus il y a de réponses à votre question et plus les choses devienne compliquées à comprendre.
    Tout d'abord on peut discuter longtemps sur le pourquoi du comment, avec différentes théories, malheureusement si discuter peut faire avancer les choses, trop d'informations tuent l'information.
    Pour moi la première chose à faire est déjà que vous sentit bien dans votre peau et dans votre tête. Et croyez-moi les choses deviendront beaucoup plus facile ensuite. Votre inconscient possède des ressources inestimables, le travail d'un hypnothérapeute et simplement de vous permettre d'y accéder. À ce moment-là les choses changent naturellement, car le changement obtenu et profond. la nouvelle façon d'être qui apparait est en accord complet avec vos valeurs profondes, ce qui élimine tout symptôme de substitution. maintenant, il vous reste deux solutions : la première est de continuer à chercher le pourquoi du comment, et d'expérimenter derrière votre ordinateur les solutions proposées.
    la deuxième est de contacter un hypnothérapeute compétent qui saura vous guider vers vos ressources intérieures, il est évident que je vous conseille cette approche. :lol:

    Cordialement
    Jean-Paul Dumas.

    PS : je vous adresse mes meilleurs voeux de pour cette année 2008 que vous puissiez connaître le changement que vous désirez.
     
  19. cigaloun dupuy

    cigaloun dupuy Membre

    Inscrit:
    4 Janvier 2008
    Messages:
    8
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1060
    Bonjour JP et merci pour vos voeux, je vous les retourne sincèrement.

    Quant à votre message, ben c'était la question que je posais lors de mon premier message, est ce qu'on hypnothérapeute peut quelque chose pour moi....

    :D
     
  20. Lemaléduqué

    Lemaléduqué Membre

    Inscrit:
    1 Septembre 2006
    Messages:
    540
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    1950
    Localité:
    Où la Souffrance me défie !
    Il est vrai qu'il aura fallu du temps pour arriver à avoir une réponse à votre question de départ. En même temps, vous n'avez pas écrit pour avoir cette seule et évidente réponse... n'est-ce pas ? L'hypnothérapeute, comme toute autre « psy » peut bien évidemment apporter des solutions (plus ou moins efficaces) à votre mal-aise. Aussi ne tardez pas trop à tendre la main... au risque de devoir faire appel avant à une équipe spécialisée de spéléologues pour vous sortir du gouffre.

    Cela dit, les débats occasionnés autour de votre mal-aise ne sont pas pour autant inintéressants :shock:. On remarque notamment que derrière un problème de poids, il y a souvent toutes un ensemble de « symptômes » autres qui se greffent. On remarque aussi que la crise individuelle manifeste une crise culturelle. La Vie freine considérablement notre épanouissement en mutilant notre plaisir à... Toute ces remarques ne sont bien évidement pas un scoop, mais elles nous rappellent combien il est nécessaire de s'attacher à une réforme profonde de nos moeurs... pour le bien être de tous et de toutes. Je le rappelle et le rappellerai autant de fois qu'il le sera nécessaire, les « psy » ne parviendront jamais à endiguer le désêtre croissant en restant leur cabinet. La guérison se joue ailleurs, à l'extérieur dans le militantisme.

    Pour finir, une réflexion du poète belge Henri Michaux : "Si un contemplatif se jette à l'eau, il n'essaiera pas de nager, il essaiera d'abord de comprendre l'eau. Et il se noiera." A méditer ou à jeter à la poubelle !
     
Chargement...