Malaise pendant auto-hypnose

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Aeven, 5 Octobre 2017.

  1. Aeven

    Aeven

    Inscrit:
    3 Octobre 2017
    Bonjour à tous,

    Cela fait quelques semaines que je m’intéresse à l'auto-hypnose car je ne supporte plus d'être constamment sujette au stress et à l'anxiété.
    Je tiens d'abord à dire que je suis débutante et je m'excuse d'avance si je dis des grosses bêtises concernant l'hypnose!
    Bref! J'ai commencé à tenté plusieurs fois d'entrer en auto-hypnose, la lévitation de la main fonctionne (même si c'est long) du coups je suppose que j'arrive à rentrer en état d'hypnose même si j'ai pas vraiment l'impression d'être dans un état différent. (chaque petit bruit extérieur attire mon attention par ex)

    Jusqu'à présent, la phase de travail consistait en quelques suggestions avec visualisation assez rapidement.

    Et puis la dernière fois, je me suis décidée à faire durer cette phase de travail plus longtemps pour plus de résultat. j'ai beaucoup répété les suggestions en essayant de les reformuler, j'ai eu l'impression de "bombarder" mon inconscient d'informations.
    Et puis tout à coups je me suis sentie extrêmement mal: sueurs froides, tête qui tourne, l'impression que j'allais m'évanouir (j'étais allongée).... Je ne suis pas habituellement sujette à ce genre de réactions même en cas de stress extrême par exemple ( la seule fois où ça m'est arrivé c'était lors d'un don de sang parce que j'avais "pompé" trop vite et je me suis évanouie!!).
    J'ai vite tout arrêté et puis c'est passé petit à petit.

    Je me pose beaucoup de questions sur la raison de ce malaise !
    Est ce que les suggestions peuvent être à l'origine de ça?
    Est ce que, étant très concentrée, j'ai oublié de respirer assez?

    Si quelqu'un à des pistes ou bien des expériences similaires, j'aimerais fortement les entendre :)
     
  2. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Bonjour,
    Je pense que ton inconscient a tout simplement dit Stop!
    Il ne doit pas apprécier ce genre de séance où tu le bombardes d'informations, comme tu le dis toi-même.
    Imagine un instant, un chef de service qui serait sur ton dos continuellement pour te pousser encore et encore en te répétant sans arrêt la même chose.
    Est-ce que tu ne freinerais pas des deux pieds ?
    Tu pourrais peut-être essayer une autre forme de séance, plus décontractée, en t'amusant, en découvrant, en t'émerveillant, en t'enthousiasmant.
    Le genre de séance de laquelle on sort en disant Waouh!
    Mais pour cela, un seul chemin.
    Aller vers la simplicité.
    Super!
    Tu n'as plus qu'à suivre les sons comme Alice suit le lapin blanc pour avoir une séance géniale.
     
  3. sombrero

    sombrero

    Inscrit:
    28 Mars 2017
    Et si tu essayais la méditation en pleine conscience pour entraîner ton inconscient à entendre ton conscient lui parler consciemment et consciencieusement.. ???
     
  4. Aeven

    Aeven

    Inscrit:
    3 Octobre 2017

    Bonjour,

    Merci de ta réponse!
    Qu'entends tu concrètement par "une autre forme de séance"? J'ai du mal à imaginer comment parvenir à cet effet Waouh!


    Je te remercie de ta réponse, je ne connais pas du tout la méditation pleine conscience, je vais me renseigner.
     
  5. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Si j'ai bien compris ce que tu as écrit, ta pratique de l'hypnose consiste à appliquer des protocoles, genre répétition des suggestions, lévitation du bras, reformulation lorsque tu n'obtiens pas de résultat, et insister encore et encore.
    Ce que tu appelles la phase de travail.
    L'hypnose est sans doute un travail pour les hypnothérapeutes mais, en auto-hypnose, c'est différent.
    Tout au moins, c'est ce que je pense.
    Un thérapeute a besoin d'avoir des renseignements sur son hypnotisé parce qu'il est à l'extérieur et ne peut donc savoir ce qu'il éprouve, mais, en auto-hypnose, on est tout à la fois l'hypnotiseur et l'hypnotisé.
    On sait donc ce qu'on éprouve en tant qu'hypnotiseur et en tant qu'hypnotisé.
    Les protocoles sont donc inutiles.
    Ton inconscient sait ce que tu veux, il sait te le donner.
    Donc, l'autre forme de séance dont je te parlais consiste à abandonner totalement tous les protocoles et surtout le contrôle.
    Juste demander rapidement ce que l'on veut obtenir, une seule fois, et attendre que l'inconscient le donne à sa manière.
    Si on préfère pour se sentir plus en sécurité, on peut rappeler les fusibles en quelques secondes, mais ce n'est pas indispensable parce que l'inconscient les connaît.
    Ensuite être totalement à l'écoute de ce que l'inconscient te donne.
    Quand je dis à l'écoute, cela concerne autant les images, que les mots, les ressentis physiques, les émotions, et même des sensations d'énergie, d'espace, et tant d'autres choses encore.
    Lorsque tu vas voir une pièce de théâtre, tu ne dis pas aux acteurs lorsqu'ils entrent en scène que tu voudrais qu'il y ait un personnage comme ci, et un autre comme ça, et qu'il faudrait qu'il se produise cette action qui entraînerait cette autre action, et que tu aimerais un décor avec cette couleur dominante, et que tu voudrais que le dialogue soit davantage orienté sur cette idée et non pas sur cette autre.
    Tu t’assois et tu regardes la pièce.
    Tout simplement.
     
  6. Aeven

    Aeven

    Inscrit:
    3 Octobre 2017
    Je te remercie de tous tes conseils!

    Le terme "phase de travail" et les protocoles, je les ai tirés d'un livre sur l'auto-hypnose. N'y connaissant rien, cela me permettait de démarrer quelque part.
    Quant à la lévitation du bras, je ne le fais pas toujours mais ça m'a permis de comprendre que j'étais en état de transe car sinon je ne trouvais pas de grand différence entre juste avoir les yeux fermés! Donc cela me permet "d'avoir une preuve".

    J'ai tenté une séance où je me suis laisser porter sans rien "diriger" après l'induction. J'écoutais le tic tac de l'horloge et me concentrais sur les formes abstraites et floues que l'on voit en fermant fort les yeux (même sans hypnose). C'était un moment agréable de détente c'est certain, et c'est déjà bien, mais rien de plus, pas de mots, émotions , images,...
    Et une fois sortie de l'état de transe, le bien-être n'est pas vraiment durable.

    Tout cela est sans doute normal, j'imagine que c'est comme tout, c'est un apprentissage.
    Je suis déjà contente de pouvoir vivre cet état de détente plus ou moins profond au moment de l'hypnose.
     
  7. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Exactement.
    Et tes résultats sont un excellent début. :)
     
Chargement...