Oublier ses collègues de travail

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par Toufou, 30 Mai 2016.

  1. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Salut,

    J'ai des collègues que je ne supporte pas au travail, mais le pire c'est qu'ils m'exaspèrent tellement que je pense à eux le soir, les WE.
    Qunad je suis fatigué je m'énerve tout seul en y pensant et sans pouvoir m'en détacher.
    Quand je suis bien avec copine ben y'a un moment où ils apparaissent dans ma tête.
    C'est envahissant...

    Est-ce que vous avez une idée de comment juste les faire disparaitre de mon cerveau... ?
    Comment construire une séance pour ça (peut être des...) ?

    Merci d'avance et bonne soirée !
     
  2. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Les personnes "ch...." sont doublement ou triplement "ch..." , en les emmenant chez soi. Peut-être, y a t'il à travailler avant de les oublier, à améliorer les relations avec elles, et/ou pouvoir se détacher de ces relations pas forcément agréables de façon à ce qu'elles ne t'affectent plus ?
     
  3. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Oui, c'est juste ce que tu dis... Mais j'ai vraiment du mal de prendre sur moi sur ce coup là.
    Y'a peut-être une part de jalousie (ça vient de me venir à l'esprit) sur certains aspects mais je veux juste ne plus penser à eux...
    Quoi que je ressente, elles restent au boulot et elles ne viennent pas chez moi...
     
  4. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Meilleure Réponse
    Ça c'est impossible...
    Tu peux de façons métaphorique : Imaginer traverser un endroit, un champ, une foret, un local (bref ce que tu veux) et c'est dur, des boulets à tes pieds te ralentissent, te gènes, te font "braire" et tu arrives au bout (tu sort du champ, de la foret...etc) et la les boulets restent sur place. Tu marches léger, sans soucie, débarrassé... Ils sont prisonnier de l'endroit d'ou tu viens.
    Tu vois le truc?
    Sinon tu peux imaginer la porte de sortie de ton travail, ou l'endroit ou tu gare ta voiture, ou la porte de chez toi.... Imaginer ce lieux de passage (obligé au retour du taf) comme un endroit magique que tu traverses. En le traversant, tu laisser derrière tous les boulets, tu entres dans "ta vie sans eux". Principe de l'ancrage en résumé, tu le fait en AH et y pense à chaque fois que tu y passe en vraie.
    Voila deux idées....
     
  5. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Sinon, tu peux leur casser la tronche. Demander à ta copine de retirer un bouton de plus.
    Heuu je sort!:D
     
  6. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Salut hibou13,

    oui, je pense. Faut que j'essaye.

    J'ai ça en effet :) pour l'occasion je vais même en trouver plein !

    Je vais essayer, merci !
     
  7. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    En te détachant de tes boulets tu peux imaginer qu'eux les gardent aux pieds et restent bloqués au boulot là-bas dans leurs emmerdes
    Et toi tu es totalement libre, si loin d'eux +++
    Car tu es un pro de l'hypnose !
     
  8. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Tu peux aussi enfermer tes collègues dans le lieu de travail, fermer la porte à double tour, mettre des volets aux fenêtres, couper le téléphone, leur prendre tous leurs portables et leurs ordinateurs, et, toi sortir librement dans la rue pour rentrer chez toi et avoir une bonne soirée, une bonne nuit, et un bon petit déj'. :)
     
  9. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    J'ai eu une expérience similaire à une époque...
    j'ai simplement fermé mes oreilles à leurs réflexions,
    tellement bien que lorsqu'ils voulaient me parler du boulot,
    je mettais un temps de réponse trop long à leur goût...
    et ça les énervait en retour
    "tel est pris qui croyait prendre"
    chaque fois que le boulot vous pourrit la vie de tous les jours,
    revenez dans" l'ici et maintenant"
     
  10. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Hummm je te sens prêt pour le concours de métaphore du mois prochain :) tu en penses quoi ? :D
     
  11. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Bonjour,
    Il est vrai qu'il est bon d'avoir quelques clés vis à vis de ces situations où certaines personnes posent problèmes. Moi, je ne vais pas beaucoup éclairer ta lanterne, mais je vais profiter de ce post pour absorber quelques techniques. Ce que je vois plus haut est essentiellement basé sur de l'imagination, ce n'est pas toujours évident d'adopter telle ou telle attitude dans le temps. Comment faire en AH pour booster la mise en place de ces techniques ?
     
  12. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Mise à part le conseil de moune, "se boucher les oreilles" (qui peut très bien ce transformer en situation en séance d'AH)
    les autres sont des conseils d'AH.
    Autant de petits scénarios, images, situation imaginé, relatives aux collègues détestables à ilaginer en HA.

    Je pense que dans ce genre de situation ont peux travailler sur plusieurs plans.
    Scénario avant d'aller au contact....but, supporter les chieurs..........méthode (voir le mess de moune) ou tout ce qui tend à nous protéger (dès que je rentre ici, je suis imperméable, intouchable, zen.......)
    Ancrage pendant le contact.........but, ne pas craquer..............à utiliser au besoin : on m'approche, me parle, je dois aller dans leur bureau etc..... un ancrage de type je suis zen, tout baigne, je supporte.... en frottant mes mains, claquant des doigts ou fourrant ton index dans le nez (au choix)
    Scénario après le contact.......but, ce détacher en dehors du contexte voir les exemples et précisions dans les messages ci-dessus (en tout cas les principes)
     
  13. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    En plus de tout ça je viens de t'ajouter dans les ressources un MP3 et un lien vers le pdf de la version écrite de la métaphore du mur de cire qui peut aider quand on a besoin de prendre du recul et de se protéger vis à vis d'autres personnes ou éléments de la vie.
    Sinon avec tout ce que les autres t'ont proposé tu as déjà de quoi faire :)
     
  14. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Salut,

    Jusque là j'avais travaillé le fait de pouvoir les supporter, moins de stress en leur présence, garder la tête droite, oser parler, avoir une voix posée quand je parle... bref de la confiance en soit. Et ça marche, je me sens mieux au travail, plus sur de moi.

    Mais j'aimerai vraiment réussir à faire que plus rien, une fois sorti du boulot, ne me refasse penser à eux. Comme si mes pensées allaient glisser, les éviter et atterrir sur autre chose de plus sympa, de plus logique car je ne suis plus au travail.

    Les métaphores du boulet ou des oreilles me font penser à aller dans le sens de la confiance en soit. Je me trompe peut-être, mais comme si je pouvais les imaginer rester au boulot mais c'est trop tard, du coup ils restent au boulot mais je pense déjà à eux...

    Merci beaucoup ! Je regarde.

    Bonne après midi !
     
  15. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Quand il y a des "invasions" du boulot dans le cerveau de la maison, je propose souvent à la personne de faire quelque chose, n'importe quoi, mais quelque chose de systématique en sortant du travail qui lui indique qu'elle part du travail et qu'elle le laisse là bas.
    Avec des personnels soignants ça a été par exemple juste de prendre conscience au moment de quitter la blouse dans le vestiaire: je sors, je laisse la blouse blanche ici, je ne pense plus à mes patients. Pour moi ça va être de me laver les mains en sortant de séance, et j'en profite souvent un débrifing rapide pendant le savonnage (avec le temps ce n'est plus systématique mais toujours pour des séance difficiles. Pour d'autres c'est quand elles rentrent dans leur voiture ou éteignent le téléphone de travail.
    Qu'importe, mais trouver un geste, associé à une pensée, un quelque chose qui t'indique que tu sors du travail (tu peux aussi le mettre en place à l'entrée du travail) et que c'est fini. Un symbole. Quelque chose qui va délimiter des espaces de vie différents, une séparation etc.
     
  16. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    En fait, j'ai un boulot très intéressant. Je travail souvent à la maison le soir. Donc y penser le soir et à d'autre moment cela ne me gène pas.

    C'est vraiment juste certains collègues et leur comportement trop "je m'expose et me montre" ou encore "c'est moi qui fait le chef et qui ai un avis sur tout" mais aussi "je vais vous gérer"... Sans qu'il y ait de lien véritablement hiérarchique, plutôt fonctionnels. Mais ils s'y croient trop...C'est étouffant pour ceux qui bossent simplement sans ce besoin de s'exhiber ou d'avoir un regard sur les activités des autres.

    C'est juste le fait que mes pensées reviennent sur eux que je veux "savonner" ou "laisser au vestiaire"...

    Si je reprends le texte sur le mur de cire, je pourrai imaginer que je suis à l’intérieur et que le fil de mes pensées est des flèches qui partent dans tous les sens en direction de pensées possibles.
    Quand elles partent elles se plante dans la matière et je verrai (ou mon IC) la direction qu'elles prennent. Si c'est celle de ces personnes alors elles retombent à l'intérieur. Si c'est vers d'autres idées alors elles sortent et je peux y penser...

    Pas encore très au point mais qu'en penses tu ?

    Bonne soirée
     
  17. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Excuse moi je ne t'ais pas répondu. (c'est un peu hors sujet du coup)
    Je n'aime pas trop les métaphores qui ne mette pas en scène la personne elle même. Il faut vraiment du talent (et une sacrément bonne anamnèse) pour qu'une histoire (conte) métaphorique soit exactement approprié au problème de la personne. (je dis bien, exactement). Sinon cela reste une belle (ou chiante) histoire, point.
    Certaine sont tellement tirée par les cheveux ou culcul la praline que je ne veux pas les utiliser ou m'en inspirer.
    Je préfère improviser devant le patient.
    Je ne considère pas que l'inconscient face aussi facilement des déductions ou tire un enseignement d'une histoire totalement éloignée de lui (de sa capacité qui est celle de son vécu).
    Voila en gros donc pour moi les thèmes du concours sont trop vagues ou trop généraux, cela produit des chouettes contes et je ne sais pas faire.
     
  18. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Bah il reste le quart d'heure pourri.
     
  19. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Bonjour,comme dit Prudence il y a de quoi expérimenter avec les différents posts ci-dessus
    Après la hiérarchie des "petits chefs" est fréquente ,quand justement il n'y a pas de la hiérarchie,dixit la définition de l'anarchie
    C'est un peu ce que j'essayais de te parler précédemment et je t'ai donné Ma solution
    Tu ne peux pas empêcher les comportements humains ,donc ton résonnement de laisser"pisser" me semble bon
    Continues à travailler dans ce sens et tiens nous informé de Tes solutions
     
  20. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Oui je comprend très bien, sauf que ici c'est juste pour le fun, et puis peut-être que d'autre personne pourront reprendre tes idées...

    Toufou, une vidéo qu'y est pas trop mal, quelques petit conseil, concernant le self défense mentale.
     
  21. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Quelqu'un à regardé la vidéo pour résumer les grandes lignes ? Car la durée pouffffffffffff...
     
  22. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Merci à tous pour vos conseils.
    J'ai essayé par 2 fois le mp3 du mur de cire mais je me suis endormi à chaque fois. Je recommence ce WE.
    Pareil pour cette video je vais la regarder ce we.

    Je vais lancer un autre post. Ces même personnes m'ont coincées dans une réunion et m'ont poussées à bout par du dénigrement. Je suis sorti de mes gonds et me suis énervé. Je n'aurai pas du mais je n'ai pas pu faire autrement... Donc je vais lancer un autre post sur comment rester calme et juste hausser les épaules ou ne pas répondre quand on est pris à parti... C'est vraiment dur qd on est coincé par 2 personnes mal intentionnées.

    Bonne soirée !
     
  23. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Elles l'ont peut-être pas volé ???
     
  24. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Tu veux dire le fait que je me sois énervé ? Ça ne peut que se retourner contre moi car s'était délibérément leur but.
    Je suis tombé dans le panneau comme un bleu !
     
  25. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Si j'ai bien compris, ces personnes voulaient te discréditer ?

    J'ai connu des problèmes de dénigrement cette année, genre des personnes qui ne veulent pas travailler avec moi, le mentionnent à la hiérarchie, et que du coup, j'avais un travail à faire à deux, sans avoir de partenaire. J'ai du chercher de l'aide à l'extérieur, de quelqu'un qui avait le savoir faire.
    En gros, ce que j'en ai retenu, quand d'autres personnes te cherchent des noises, qu'elles ne peuvent pas te blairer, parce que tu ne leur reviens pas pour X raisons par exemple, il n'y a pas grand chose à faire pour changer cela. Ce sont des pièges, où finalement c'est l'autre qui révèle ses problèmes, fragilités.

    Il est alors possible d'aller les chercher dans la provoc, en les invitant à te dénigrer par exemple. Du style, allez lachez- vous, faites vous plaisir...

    En mon cas, cette histoire s'est retournée en ma faveur.
     
  26. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    apprendre à s'isoler des ses émotions,peut être la technique du mur de cire,la cohérence cardiaque,l'auto hypnose et se sentir ailleurs.
    Le monde du travail est parfois très dur avec son lot de difficultés relationelles
     
  27. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Sans être défaitiste je pense que tu as raison, c'était bien leur but.
    Dans la vidéo ils donnent 2,3 trucs, hier un petit soucis avec un collègue, mais je n'ai pas réussi a mettre en œuvre ce qu'ils disaient dans la vidéo (par exemple jour avec la confusion) , c'est clair que c'est une crainte/peur de ma part...
    Je ne vois que 2 solutions (sauf si d'autre personnes en ont plus), la fuite ou l'attaque, hier tu as attaqué et moi j'ai fuit...
    Je pense que Moune a raison dans le sens ou c'est un problème émotionnel .
     
  28. Toufou

    Toufou

    Inscrit:
    3 Mars 2016
    Oui, me faire plier dans un mode de fonctionnement qui n'est pas le mien, pour rentrer sous leur autorité.
    Effectivement je pense ne pas être apprécier pour XXX raisons... mais notamment car je travail bcp avec des personnes externes à mon organisation. Je trouve cela enrichissant et utile. Je travail aussi avec des collègues que j'estime. Mais pas eux. Et "eux" deux qui n'ont pas d'autorité hiérarchique sur moi veulent faire plier d'une autre façon.

    Nous sommes 2 dans ce cas.

    Oui, "eux" on cette capacité à être insensible. Pas d’empathie. Pas de respect. Uniquement leur volonté d'exister en régnant...
    Je vais retravailler le mur de cire.

    Ben je ne sais pas si j'ai attaqué, c'était de la défense énervée... mais je n'ai rien résolu si ce n'est que j'ai montré une faiblesse.
     
  29. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Pourquoi une faiblesse ? Est ce si évident que ça que ce soit une faiblesse de réagir, d'avoir des émotions ?
     
  30. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Le hic c'est que maintenant les autres savent ou "frapper" pour qu'il s'énerve...
     
Chargement...