Formation Hypnose

Phobie de manger

papusza

Membre
messages
288
Points
1160
N'y a t'il pas un moment de faire le premier pas ?

Et pour faire le premier pas n'est ce pas toujours trop tot ?

Bien sur que la personne le fera quand elle le voudra ou estimera qu'elle le pourra.

Là où je suis d'accord avec vous deux, c'est que j'ai commencé par la fin. (faim)

Je suis sure que Sarahlou saura tirer enseignement de nos différents propos ici, et interactions, et se trouver une personne qui lui convienne, en regard de ce qui ne convient pas aussi.

En sachant néanmoins que quelque chose à besoin de bouger pour améliorer la situation.
 

papusza

Membre
messages
288
Points
1160
Un problème dont on rit est un problème réglé

Commencer par en rire c'est commencer par le régler



8) :lol:
 
I

Intemporelle

Invité
papusza à dit:
Un problème dont on rit est un problème réglé

Commencer par en rire c'est commencer par le régler



8) :lol:
Je ne partage pas ce point de vue, on ne rit jamais d'un problème qui nous gâche la vie, par contre on peut prendre conscience du temps qu'on perd à se gâcher la vie pour un problème et donc rentrer dans un processus de changement... prendre conscience que ce problème n'est que la perception qu'on se fait d'une situation mais n'est pas un problème pour un autre individu... etc...
 

papusza

Membre
messages
288
Points
1160
on ne rit jamais d'un problème qui nous gâche la vie
Ah bah oui justement ! D'où justement essayer d'en rire pour qu'il gache moins la vie. Ce qui revient également à relativiser.


par contre on peut prendre conscience du temps qu'on perd à se gâcher la vie pour un problème et donc rentrer dans un processus de changement... prendre conscience que ce problème n'est que la perception qu'on se fait d'une situation mais n'est pas un problème pour un autre individu... etc...
C'est un autre chemin dont la pente est plus douce, toujours dans la relativisation.
 
I

Intemporelle

Invité
papusza à dit:
on ne rit jamais d'un problème qui nous gâche la vie
Ah bah oui justement ! D'où justement essayer d'en rire pour qu'il gache moins la vie. Ce qui revient également à relativiser.

Et bien si votre conjoint(e) vient de vous quitter et que vous avez également perdu votre emploi, essayer d'en rire... ou bien que vous êtes dépressif de longue durée et que vous êtes au bord du suscide, avez vous le coeur à rire... hum très moyen non ?....

par contre on peut prendre conscience du temps qu'on perd à se gâcher la vie pour un problème et donc rentrer dans un processus de changement... prendre conscience que ce problème n'est que la perception qu'on se fait d'une situation mais n'est pas un problème pour un autre individu... etc...
C'est un autre chemin dont la pente est plus douce, toujours dans la relativisation.
Non pas dans la relativité mais dans la prise de conscience, pour moi ce sont deux aspects différents... on ne peut relativiser une souffrance, on peut seulement prendre en compte l'émotion ressentie et l'a transformer ...
 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
Je suis d'accord avac papuza quand il parle du rire.

Pour moi aussi, l'amour, l'amour de soi, aimer la vie passe par la joie ! et aussi la compassion, le pardon ect..c'est à dire toute les émotions les plus élevées en Soi !!!

Encore pour moi, il n'existe que deux voies, deux chemins...celui de la peur ou celui de l'amour.

N'oublions pas que nous sommes tous créateurs de nos vies !

Je pense que de toute façon, cette prise de conscience à toute faim utile à sa place ....mais quel place ?

Peut être la soif de vivre ?

En demandant de l'aide, on s'expose à manger dans toute les formes...certains préfèreront qu'on ler parle sucré, d'autres salé, d'autres amer et d'autres acides.....perso, j'aime bien le mélange sucré salé :wink:

Ne pas s'offusquer, nous ne sommes pas là pour blesser, pour dévorer, juste pour essayer de redonner gôut à la vie par le gôut du rire et pour le goût de la fin des souchis :D

 

laurenzo

Membre
messages
1649
Points
4480
Je crois que le fait de rire est positif mais je crois aussi que l'on n'est pas forcément toujours prêt à rire de tout, il y a un cheminement pour arriver à rire des choses. Si on n'a pas le bon timing on braque la personne qui n'est pas prête à ce qu'on blague sur des problèmes qui lui pourrissent la vie et qu'elle voit donc comme sérieux. L'humour en thérapie est une belle arme mais pas évident à manier, ça demande de la synchro, de la calibration ce qui est difficile à jauger sur un forum.
 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
laurenzo à dit:
Je crois que le fait de rire est positif mais je crois aussi que l'on n'est pas forcément toujours prêt à rire de tout, il y a un cheminement pour arriver à rire des choses. Si on n'a pas le bon timing on braque la personne qui n'est pas prête à ce qu'on blague sur des problèmes qui lui pourrissent la vie et qu'elle voit donc comme sérieux. L'humour en thérapie est une belle arme mais pas évident à manier, ça demande de la synchro, de la calibration ce qui est difficile à jauger sur un forum.
Oui laurenzo, mais tu vois, je crois en les capacités de sarahlou et pourtant, je n'ai vu que très peu de messages et je lai vu également se demander pourquoi le message de papusza, ne pas comprendre et même le prendre mal....mais sarahlou à quelque chose de spécial dans son prénom qui me fait penser, que ces possibiltés son infini...comme d'ailleurs celui de tous les humains sur cette terre. :D Il y a bel et bien une syncro étonnante que je ne dirais pas sur le forum :wink:
 
I

Intemporelle

Invité
laurenzo à dit:
Je crois que le fait de rire est positif mais je crois aussi que l'on n'est pas forcément toujours prêt à rire de tout, il y a un cheminement pour arriver à rire des choses. Si on n'a pas le bon timing on braque la personne qui n'est pas prête à ce qu'on blague sur des problèmes qui lui pourrissent la vie et qu'elle voit donc comme sérieux. L'humour en thérapie est une belle arme mais pas évident à manier, ça demande de la synchro, de la calibration ce qui est difficile à jauger sur un forum.
Complètement d'accord avec vous Laurenzo.
 

sarahlou

Membre
messages
4
Points
990
Bonjour,

J’ai un peu pris mal la réflexion de Papusza, car après plusieurs jours à sous mariner le forum pour prendre des infos, je me suis enfin lancer pour poser ma question et là, un message mi humour mi moquerie, j’ai pas trop apprécié.

Je suis capable de rire de mon problème depuis peu. Au début, pas du tout, imaginez-vous ne plus pouvoir manger ni boire, maigrir à vu d’œil et craindre pour votre vie, ajoutez ça au baby blues et vous avez la dépression assurée.

Maintenant, j’arrive à me nourrir au matin uniquement j’ai repris un peu de poids donc j’arrive à en rire, ou à voir le côté positif (j’ai perdu tous mes kilos de grossesse même plus, je fais des économies de bouffe, je dois plus faire la cuisine et la vaisselle…) Mais maintenant, j’en ai surtout marre, j’aimerais pouvoir manger normalement, profiter de la vie comme avant. Pour une gourmande, ne plus pouvoir manger est un véritable cauchemar. Sans parler que ma vie sociale est totalement chamboulée. Ne serait-ce qu'au travail, je dois trouver des excuses bidons pour refuser les invitations à déjeuner.

Alors, j’essaye de prendre du recul, c’est naturel de manger, mon bébé de 5 mois y arrive sans soucis, alors pourquoi je fais un blocage ? Les psy ne trouvent pas vraiment d’explication, me disent que c’est de l’angoisse…

Pour ce qui est de ma réflexion sur les charlatans dans ce domaine, je ne vois pas pourquoi ça vous vexe, il y en a dans tous les secteurs, il y a des gens compétents et incompétents, je ne mets pas tous le monde dans le même panier. J’aimerais juste ne pas me tromper, et les infos ne sont pas faciles à trouver.
 

papusza

Membre
messages
288
Points
1160
Bonjour Sarahlou,

J'aurais du vous inviter pour le petit dej :wink:

Pour une excuse pour vos collègues, ça peut être assez simple, vous faites comme les anglais, allemands, enfin tous les gens du nord, qui prennent un bon petit dej, et mangent une bricole le midi, une orange et une barre de céréale par exemple, enfin un grignotage qu'ils apprecient, et refont un repas le soir.
Alors vous pourriez les accompagner , vos collegues ou pas, mais seulement si ça vous tente, prendre juste le dessert...un truc pour gourmande , parce que pour vous c'est juste un grignotage, et surtout vous y êtes pas obligé.

Et après vous pouvez changer de régime alimentaire, reprendre à la française, quand vous le souhaiterez, aurez l'envie ou êtes en mesure.

Un chien adulte de 35 kgs ou même des chiens de 50 kgs, on leur donne qu'une fois par jour de quoi se sustenter. Evidemment si on leur donne des aliments autrement qu'à ce moment là, ils sont ravis, mais une fois par jour, ils tiennent. Nous aussi.

Vous pouvez être créative dans votre façon de boire, de manger. Manger une fois par jour si ça vous tente, vos collegues pourraient même être jaloux (ses) de votre ligne. Ou commencer par de l'eau gazeuse, un lait fraise, ou je ne sais quoi le matin.

On a l'avantage de pouvoir choisir quand on mange et boit et quand ça nous fait plaisir. Personnellement je mange rarement à midi et je bois à l'envie. Si je n'ai pas faim, je ne mange pas, ce qui me permet d'avoir faim à d'autres moments et de ne pas me forcer.
Ma famille le sait, et au début ils ont du mal à s'habituer, mais maintenant c'est chose établie, et ils sont contents quand je mange avec eux, et que ça me fait plaisir de le faire.

Et peut être pourriez vous vous modeliser sur votre bébé et partager ce moment avec lui ?

8) Je suis ravi aussi que vous ayez trouvé de l'humour :lol: et vous souhaite tout de bien ou de bon dès maintenant et pour la suite.
 
I

Intemporelle

Invité
sarahlou à dit:
Bonjour,

J’ai un peu pris mal la réflexion de Papusza, car après plusieurs jours à sous mariner le forum pour prendre des infos, je me suis enfin lancer pour poser ma question et là, un message mi humour mi moquerie, j’ai pas trop apprécié.

Je suis capable de rire de mon problème depuis peu. Au début, pas du tout, imaginez-vous ne plus pouvoir manger ni boire, maigrir à vu d’œil et craindre pour votre vie, ajoutez ça au baby blues et vous avez la dépression assurée.

Maintenant, j’arrive à me nourrir au matin uniquement j’ai repris un peu de poids donc j’arrive à en rire, ou à voir le côté positif (j’ai perdu tous mes kilos de grossesse même plus, je fais des économies de bouffe, je dois plus faire la cuisine et la vaisselle…) Mais maintenant, j’en ai surtout marre, j’aimerais pouvoir manger normalement, profiter de la vie comme avant. Pour une gourmande, ne plus pouvoir manger est un véritable cauchemar. Sans parler que ma vie sociale est totalement chamboulée. Ne serait-ce qu'au travail, je dois trouver des excuses bidons pour refuser les invitations à déjeuner.

Alors, j’essaye de prendre du recul, c’est naturel de manger, mon bébé de 5 mois y arrive sans soucis, alors pourquoi je fais un blocage ? Les psy ne trouvent pas vraiment d’explication, me disent que c’est de l’angoisse…

Pour ce qui est de ma réflexion sur les charlatans dans ce domaine, je ne vois pas pourquoi ça vous vexe, il y en a dans tous les secteurs, il y a des gens compétents et incompétents, je ne mets pas tous le monde dans le même panier. J’aimerais juste ne pas me tromper, et les infos ne sont pas faciles à trouver.
Je partage votre point de vue sur les charlatans...

Concernant votre problème qui commence à n'en être plus un, vous avez raison sur le fait que manger est naturel et même plutôt plaisant, à tous niveaux, gustatif et socialement parlant agréable, donc ne vous privez pas de ce plaisir que vous pouvez redécouvrir avec votre BB, la nourriture devient alors une nourriture affective réconfortante (cf JUNG)...

A méditer... (sourire)...
 

papusza

Membre
messages
288
Points
1160
Sarahlou a écrit:
Maintenant, j’arrive à me nourrir au matin uniquement j’ai repris un peu de poids donc j’arrive à en rire, ou à voir le côté positif
Maintenant, j'arrive à me nourrir au matin déjà

Non ?
 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
Je le savais sarahlou :D

Vous manger , vous avez de l'humour, vous êtes une gourmande et une louve , ct insoupsonnée mais je l'ai senti, comme j'ai senti que vous aviez énormément de ressource en vous :wink:

Vous pouvez compter sur votre instinct, votre intelligence, je vous y encourage de toute mon âme :D

Bien à vous :D

 

xorguina

Membre
messages
4250
Points
4530
Localisation
Pays basque
13h13 :lol:

Sarahlou, je voulais également vous dire que vous avez bien de la chance de pourvoir manger le matin ! c vrai !! moi, je ne peux pas, il me faut aumoins deux à trois heures debout avant d'avaler quelque chose de solide.... :D

Vous dire aussi qu'en ce moment je n'ai aps vraiement faim non plus, je me nourris beaucoup de fruits et en particulier de pêche plate et de petite mirabelle cueillit de l'arbre :D

Je ne sait aps pour vous, mais j'ai remarqué que l'été, j'avais moins faim..de plus, ma fille nétant pas là, j'ai pas envie de faire à manger, vaisselle et tout i couanti :wink:

Toute façon, j'ai de la réserve :lol: je ne me pèse pas, je ne fais pas attention à ma ligne...je mange si j'ai envie de manger et ce que j'ai envie de manger !

Pourquoi serait 'on obligé de manger 3fois par jour ? c fou non quand on y pense ?......ce sont là des croyances erronées !

Je comprends tout à fait votre baby blues...je l'ai vécu également et très fort !! c vraiment pas marrant et pourtant, vous en rigolerez :lol:

C'est normal hein !!! vous avez subit de SACRE transformation et oujourd'hui encore ,votre corps, vos hormanes travaillent et se remettent en place ...tout à été chamboulé !

C'est normal et pour le meilleur, un bébé :D

Vous venez de créer un être ! c pas rien ça !!! :D :wink:

Imaginez que si vous êtes capable de créer un être, ce que vous êtes aussi capable encore à l'intérieur de vous ! et tout ça, naturellement....

Allaitez vous votre enfant ? si vous parlez de travail et de collègues, je me doute que non, que vous avez repris votre travail....

Je sait combien il est difficile de laisser son enfant...ça noue l'estomac, on aimerait mieux rester avec hein !

Je pense profondément que c'est un peu tout ça qui se met en place...votre instinct de mère vous empêchera naturellement de vous mettre et donc mettre votre enfant en danger .

J'ai confiance en vous, en votre instinct...vous avez repris du poids, c'est un signe ! et vous, avez vous confiance en votre insticnt de mère ? de survie ?

Comme je vous l'ai dit dans l'autre post : tout faim utile :wink: et votre soif de vivre :wink:

Mes amitiés à vous et un bisous sur le bout du nez de l'ange :D
 

castorix

Membre
messages
1179
Points
4860
Bonjour Sarahlou si vous êtes encore là

sarahlou à dit:
Je souffre aussi de cette phobie depuis quelques années. Si auparavant la peur de manger me prenait que de temps en temps, elle s'est renforcée depuis mon accouchement il y a 5 mois.

(...)
Après avoir vu médecin traitant, psychologue, psychiatre, avoir pris des anti-dépresseurs je me tourne vers l'hypnose.
Alors là je vais me permettre un exercice un peu limite dangereux.

Je ne veux pas dire dangereux pour vous Sarahlou, je voulais dire dangereux pour moi... :wink:
(après tout nous ne vous connaissons pas ; alors que je me connais déjà d'un peu plus près). Voici :

Je vais ramasser des critiques, mais en thérapie systémique on travaille ("systématiquement" :wink: ) avec la personne reçue, sur... une compréhension partagée du "problème".

Eh bien justement, nous n'avons figurez-vous, aucun moyen de comprendre si vous avez vraiment travaillé avec un systémicien, ou un thérapeute "Thérapie orientée Solution", ou qui s'intitulerait "Hypnose ericksonienne" notamment.

Voilà mon impression : si le travail a vraiment été amorcé, ...
... alors déjà il est probable que la personne concernée n'emploiera plus l'expression « peur de manger ».

Non, car elle dira plutôt « peur de grossir » ou « peur de maigrir » ou « peur de vomir » ou encore « peur d'avaler de travers » ou « peur d'attraper une maladie infectieuse » ou enfin « peur d'attraper le cancer » !!
(bref : on a peur d'un truc qui fait peur ! et seulement et encore)

D'ailleurs vous l'avez dit, vous êtes gastronome, je crois que cela veut dire que vous aimez les très bonnes choses, confectionnées avec Amour, les bons petits plats qui font honneur à une tradition familiale héritée venant d'une grand mère par exemple ou encore les recettes traditionnelles qui justifient la renommée d'un coin de province, si ce n'est le plaisir de découvrir l'originalité de la recette spécile d'un petit restaurateur qui a su éveiller les émotions de vos papilles attendries...

Je reviens au sujet, si je vous ai comprise alors vous aimez manger...

Et selon moi c'est important que lorsque vous exprimez ce qui vous gêne, vous vous fassiez bien comprendre.
Etape utile avant de se faire accompagner sur le chemin de votre évolution vers votre propre avenir, qui n'est certes pas celui de votre voisin restaurateur ni de sa grand-mère ni de votre propre mère ni de son instututeur ni des personnes qui ont déjà posé sur ce même forum leurs témoignages parlant des difficultés qu'ils ont ou qu'ils avaient et qu'ils ont dépassées à présent...

Bonne Journée, si vous lisez ce message dès le matin il vous reste toute une journée pour profiter des couleurs de la sauce à laquelle vous voulez dévorer votre existence et celle de ceux qui vous aiment et que vous aimez :shock: :)
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 33 000 Membres + Accès Privé

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Accéder librement aux Vidéos MP3 et Livres d'Hypnose
Haut