Formation Hypnose

Phobie alimentaire, medicament... besoin de vos conseils

PHOBIQUE

Membre


Bonjour à tous,

Je souhaite vous faire part de ma situation afin d'obtenir des conseils, des experiences , des avis de prof.

J'ai 40 ans, j'ai développé à l'age de 19 ans, des crises d'angoisses. N'ayant eu aucun soutien de ma famille, j'ai véçu l'enfer pendant plusieures années. Peur d'avoir peur... eviter les sorties.. les lieux de foule....

J'ai essayé, psy, 3 en tout mais rien. J'ai eu droit aussi à des medoc...

Bref au bout de plusieures années ces crises d'angoisse ont disparues, comment et pourquoi je sais pas dire par contre j'ai dévelopé des phobies assez étranges qui me poursuivent aujourd'hui .

Mes phobies : peur de faire une allergie alimentaire ! peur de faire un eodeme.. du coup je restreins mon alimentation, je ne vais pas chez les amis manger et encore moins au resto ! L'autre phobie c'est la prise de medicaments, avec toujours la peur de faire une allergie, de gonfler d'ettoufer , me mourir....

Je cache cette phobie à mon entourage, à me voir comme ca on dirait pas ! mais moralement au fond de moi c'est dure et c'est une angoisse permante. Je me suis orientée vers un psy specialisé EMDR et hypnose.

Selon lui tout est lié à l'enfance, il ne s'attarde pas aux symptomes car c'est la conséquence.

J'ai fait une sceance d'emdr et une relaxation hypnose mais rien de concret encore

Cela fait tellement longtemps que cela dure que j'ai du mal à croire à la guerison.

Voilà chez amis .... à vos claviers et d'avance merci
 
M

Métaphore

Invité
Je ne sais pas ce que vous voulez savoir exactement, mais pour moi il est évident que vos crises d'angoisse ont pris une autre forme, la phobie.

Bref, vous dites que vous vous êtes orientée vers un psy specialisé EMDR et hypnose, OK très bien, je peux savoir comment s'est passé votre 1ère séance ?

Comment a été pratiqué l'EMDR ? sous hypnose ?

Comment vous êtes vous sentie après la séance ? qu'en avez vous retenu ? A quand votre prochaine séance ?

Je peux comprendre votre crainte, mais la thérapie hypnotique donne de bons résultats si le thérapeute est compétent.

Que s'est-il passé comme évènement marquant vers vos 19 ans ?


Si je peux me permettre une remarque d'avoir choisi en pseudo votre "maladie" est une façon de vous la coller à peau, d'en faire votre identité, (clin d'oeil à Valikor :lol: ) et je trouve que c'est une erreur....

Vous savez parfois les parents donnent des petits noms à leurs enfants, mais inconsciemment suivant le surnom, ils ont un impact bien plus important qu'on ne le pensent, et souvent utilisés tardivement alors souvent l'enfant ou l'adolescent s'identifie à ce surnom qu'il a toujours entendu...ce qui est très souvent restrictif car l'image qui n'est plus en accord avec l'adulte qu'il est devenu.
 

laurenzo

Membre
Bonjour,

Je ne pense pas que ce soit une 'erreur', au contraire c'est révélateur de son ressenti non? D'autant que son identité aurait changé dans le temps puisqu'avant ça aurait été "crise d'angoisse".

On peut effectivement penser que crises d'angoisse comme phobies ont une origine commune et que c'est sur celle-ci qu'il serait utile de travailler.

1 séance c'est sans doute un peu tôt pour noter des résultats. Par contre vous pouvez déjà sentir si le feeling passe avec le thérapeute, s'il vous inspire confiance etc...
 

PHOBIQUE

Membre
Bonjour Metaphore

Merci pour votre réponse.

Pour vous répondre, ma premiere sceance a été seulement un echange verbale ou j'ai peu expliquer mon probleme
la seconde sceance, le psy m'a demandé de me relaxer et d'imaginer un lieu agreable ou je me sente bien puis ajouter quelques choses pour m'y sentir mieux si je le souhaitais... j'ai expliqué à la fin que j'avais introduit ma fille. le psy m'a dit que c'etait pas ma fille mais c'etait moi... (Jai pas tout saisie sur le coup) puis il m'a demandé de m'entrainer chez moi à visionner cet endroit calme et agreable. Ce que j'ai fait à la maison.
Mais ce que je comprends pas et c'est peut etre le fruit de mon imagination j'ai "introduit " moi plus grande et mes deux chiens morts.

Jai parlé de cela au psy qui m'a fait ensuite une sceance emdr sur la mort de mon chien (tres mauvais souvenir)
Il m'a fait la sceance avec les mouvents occulaires et casque.
A la fin de la sceance emdr, j'ai ressenti un total detachement au sujet de la mort de mon chien et suppression de culpabilite

A 19 ans je passais bon bac avec retard et beaucoup de stress...

Merci de m'avoir lu
 

laurenzo

Membre
Je pense que vous pouvez déjà mesurer les effets de l'EMDR à travers ce travail sur la mort de votre chien et vérifier que cela fonctionne sur vous puisque le ressenti est bc plus neutre semble-t-il.
 
M

Métaphore

Invité
PHOBIQUE à dit:
Bonjour Metaphore

Merci pour votre réponse.

Pour vous répondre, ma premiere sceance a été seulement un echange verbale ou j'ai peu expliquer mon probleme
la seconde sceance, le psy m'a demandé de me relaxer et d'imaginer un lieu agreable ou je me sente bien puis ajouter quelques choses pour m'y sentir mieux si je le souhaitais... j'ai expliqué à la fin que j'avais introduit ma fille. le psy m'a dit que c'etait pas ma fille mais c'etait moi... (Jai pas tout saisie sur le coup) puis il m'a demandé de m'entrainer chez moi à visionner cet endroit calme et agreable. Ce que j'ai fait à la maison.
Mais ce que je comprends pas et c'est peut etre le fruit de mon imagination j'ai "introduit " moi plus grande et mes deux chiens morts.

Jai parlé de cela au psy qui m'a fait ensuite une sceance emdr sur la mort de mon chien (tres mauvais souvenir)
Il m'a fait la sceance avec les mouvents occulaires et casque.
A la fin de la sceance emdr, j'ai ressenti un total detachement au sujet de la mort de mon chien et suppression de culpabilite

A 19 ans je passais bon bac avec retard et beaucoup de stress...

Merci de m'avoir lu
Une question, quel âge vous aviez quand vous votre chien est mort, vu que vous aviez deux chiens, je suppose qu'ils ne sont pas mort en même temps ?

Vous parlez de culpabilité au sujet de la mort de votre chien ? pourquoi de la culpabilité ? et à combien ressentiez vous cette culpabilité de 0 à 10 (10 étant le maximum d'émotion négative) juste avant votre séance EMDR ? d'ailleurs le thérapeute vous a t-il posé cette question ?

Vous a t-il demandé votre préfèrence au niveau des stimulations alternatives (EMDR) vous a t-il donné le choix de la stimulation ?

Pendant votre séance de relaxation, lieu agréable, etc... après cette séance quelles émotions ressentiez vous ? le thérapeute vous a t-il demandé un mot clé par exemple ? une manière de faire un ancrage positif ?

Globalement vous sentez-vous en confiance avec ce thérapeute ?
 

PHOBIQUE

Membre
Bonsoir Laurenzo et merci de votre participation

En effet la sceance EMDR a été radicale, les changements ont été instantannés. Mes emotions face à la mort de mon chien sont totalement différents.
Je peux y repenser sans etre en souffrance.

Pour réponse à Metaphore :

Oui j'ai confiance en ce therapeute, il m'a en effet demander de noter sur echelle mes emotions avant et apres la sceance d'emdr
Concernant la relaxation, m'a demander de visualiser une image representative de ce bien être

Par contre, la mort de mon chien est ressente elle n'est pas en rapport avec le declenchement de mes phobies.
 
M

Métaphore

Invité
PHOBIQUE à dit:
Bonsoir Laurenzo et merci de votre participation

En effet la sceance EMDR a été radicale, les changements ont été instantannés. Mes emotions face à la mort de mon chien sont totalement différents.
Je peux y repenser sans etre en souffrance.

Pour réponse à Metaphore :

Oui j'ai confiance en ce therapeute, il m'a en effet demander de noter sur echelle mes emotions avant et apres la sceance d'emdr
Concernant la relaxation, m'a demander de visualiser une image representative de ce bien être

Par contre, la mort de mon chien est ressente elle n'est pas en rapport avec le declenchement de mes phobies.
OK, donc vous êtes en bonne voie avec ce thérapeute... tenez nous au courant de votre avancée... :wink:
 

PHOBIQUE

Membre
Merci

Metaphore etes vous therapeute ?

si oui j'aimerais connaitre combien faut il de sceance pour en venir à bout de ces phobies ?
Une phobie est forcement lié au passé ?

MERCI
 
M

Métaphore

Invité
PHOBIQUE à dit:
Merci

Metaphore etes vous therapeute ?

si oui j'aimerais connaitre combien faut il de sceance pour en venir à bout de ces phobies ?Une phobie est forcement lié au passé ?

MERCI
Peut être que vous pourriez poser cette question à votre thérapeute et après je vous dirais si je partage son point de vue... :D

Oui tous nos comportements erronés prennent leur source dans le passé, mais l'évènement en soi n'est pas le plus important, c'est ce que vous ressentez aujourd'hui émotionnellement par rapport aux situations problématiques.

Néanmoins cette phrase apporte plutôt un éclairage :

j'ai développé à l'age de 19 ans, des crises d'angoisses. N'ayant eu aucun soutien de ma famille...

Moi ce que je ne comprends pas c'est ce passage:

:arrow: puis il m'a demandé de m'entrainer chez moi à visionner cet endroit calme et agreable. Ce que j'ai fait à la maison.
Mais ce que je comprends pas et c'est peut etre le fruit de mon imagination j'ai "introduit " moi plus grande et mes deux chiens morts
.


Vous dites que votre chien est mort récemment ? et que vous avez aujourd'hui 4O ans, bref, je n'arrive pas à comprendre votre visualisation de bien être ?...
 

valikor

Membre
PHOBIQUE à dit:
si oui j'aimerais connaitre combien faut il de sceance pour en venir à bout de ces phobies ?
Une phobie est forcement lié au passé ?

MERCI
forcément lié au passé...

et visiblement c'est devenu comme un trait de caractère....
 

PHOBIQUE

Membre
valikor à dit:
PHOBIQUE à dit:
si oui j'aimerais connaitre combien faut il de sceance pour en venir à bout de ces phobies ?
Une phobie est forcement lié au passé ?

MERCI
forcément lié au passé...

et visiblement c'est devenu comme un trait de caractère....
c'est mon pseudo qui vous dire ca ? belle analyse :D :D
 

corfinas

Membre
Hello "Phobique",

Je pense aussi que vous êtes en bonne voie avec ce thérapeute.

Il est par exemple possible que la mort de votre chien soit un très mauvais souvenir à cause de vos phobies, ainsi les phobies sont liées à ce deuil, et faire ce deuil est alors une excellente première étape sur le chemin du traitement de ces phobies.

Il est difficile de prédire un nombre de séance, cela dépends des "ramifications" du problème, l'important c'est de voir les progrès au fil du temps.
Et pour mieux les voir, il est souvent intéressant de s'observer un peu pour mieux se surprendre d'aller mieux, par exemple "tiens à midi j'ai mangé un sandwich sans trop me demander ce qu'il y avait dedans et je me sens bien".

a+
Corfinas
 

PHOBIQUE

Membre
Valikor

Je ne VOUS permets pas de me juger sur ces quelques ecritures , mais de quelle experience parlez vous ??

Cela fait à peine trois ans que vous exercez à vous lire on a l'impression que vous avez tout vu !

Je suis moi meme de lyon et j'ai choisi un psychologue clinicien avec plus de vingt ans d'experience avec grande reputation. Lui meme me ne se permet de juger mes traits !
Si vous etes le therapeute auquel je pense... j'ai vraiment bien fait de pas vous prendre !!!!
 

valikor

Membre
PHOBIQUE à dit:
Valikor

Je ne VOUS permets pas de me juger sur ces quelques ecritures , mais de quelle experience parlez vous ??

Cela fait à peine trois ans que vous exercez à vous lire on a l'impression que vous avez tout vu !

Je suis moi meme de lyon et j'ai choisi un psychologue clinicien avec plus de vingt ans d'experience avec grande reputation. Lui meme me ne se permet de juger mes traits !
Si vous etes le therapeute auquel je pense... j'ai vraiment bien fait de pas vous prendre !!!!
Toutes mes excuses si vous l'avez mal perçu ou si vous avez eu l'impression d'être jugé!

oui c'est dû au passé et c'est un fait universel chez toutes les personnes qui ont une phobie, je n'ai pas besoin de vous connaître pour vous répondre sur ce plan là.
votre psy vous l'a lui même dit :
"Selon lui tout est lié à l'enfance, il ne s'attarde pas aux symptomes car c'est la conséquence."
De mon coté, c'était juste des observations, fondées sur ce que je constate habituellement (cela fait presque 5 ans que je pratique au passage) :

une phobie est la conséquence de plusieurs choses :
- très souvent une forte anxiété (cf votre 1er message), en général hérité d'un parent ou d'un proche;
- d'un ou plusieurs évènements mal supportés (dont les ressentis négatifs dans le présent sont probablement encore forts dans le présent) qui génèrent une peur qui s'auto-amplifie au point de devenir insupportable (en grande partie à cause de l'anxiété)
- il peut même arriver que la phobie soit hérité d'un parent (rare quand même).

avec le temps (combien? cela dépend des personnes, certains n'ont besoin que de quelques mois, d'autres de plusieurs années), la personne finit par ressentir plus ou moins fortement que cela fait partie d'elle, cela devient donc une partie de son identité.
et donc plus dur à défaire.

pour revenir sur un de vos messages :
PHOBIQUE à dit:
j'ai expliqué à la fin que j'avais introduit ma fille. le psy m'a dit que c'etait pas ma fille mais c'etait moi... (Jai pas tout saisie sur le coup)
moi, je me serais abstenu d'imposer une interprétation comme celle-là à quelqu'un...


Cela étant, il semble très compétent : il vous permet d'avancer vite pour aller mieux, utilise bien l'emdr. En plus vous semblez y arriver vite, signe de moins de résistances.
Tout laisse donc à penser qu'il devrait arriver à vous aider à faire partir tous ces problèmes et votre anxiété en quelques séances...
 

PHOBIQUE

Membre
Bonsoir Valikor

Je vous remercie pour votre réponse. Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour avoir mal interpreter votre commentaire et aussi pour vous prise pour une autre personne (therapeute)

Je ne vous connais pas et donc je ne peux pas me permettre de vous juger

désolée de mettre emporter si vite... :wink:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Ne pas se laisser piéger par l'analytique qui fait toujours re-chercher une cause pour se donner bonne conscience et, faute de la trouver, de se désespérer en pour-suivant encore et encore le même mode erronné de fonctionnement

l'hypnose permet de passer outre, et de faire disparaitre, selon le principe de dissolution hypnotique, la phobie, par la phobie de sa propre phobie, et le doute, par le doute de son propre doute, en faisant ainsi fondre, spontanément, le dysfonctionnement.

:roll:
 

castorix

Membre
Bonsoir,

Juste un mot parce que je n'ai pas compris une question de Métaphore

Métaphore à dit:
(...) Comment a été pratiqué l'EMDR ? sous hypnose ?
Ma remarque pour Métaphore : je crois avoir souvent parlé d'HTSMA, nom donné par un praticien de l'Ouest (Vendée - Loire-Atlantique) à sa manière de proposer les mouvements alternatifs (au lieu de EMDR ou encore IMO ou RITMO etc.), et pour mémoire il définit la méthode comme "une hypnose fractionnée" à rythme rapide... donc les deux sont assez indissociables !

A part cela je m'abstiendrai de commentaires sur le fond qui concerne l'histoire de "Phobique".

Cependant comme le dit Métaphore, se dénommer par le nom de l'une des difficultés que l'on peut rencontrer dans sa vie, est assez impressionnant...

Pour Valikor (que je salue) : je nuancerais mon commentaire sur la phobie et le passé, en disant que le passé en cause est souvent simplement une circonstance propre à frapper l'imaginaire, à être mémorisée, mais je n'appellerais pas cela une cause... simplement une anecdote (souvent pas facile à vivre, ça c'est d'accord) impliquée dans les ruminations anxieuses et les questionnements obsessionnels faisant l'essentiel de la souffrance exprimée par la personne.
 

valikor

Membre
PHOBIQUE à dit:
Bonsoir Valikor

Je vous remercie pour votre réponse. Je vous prie de bien vouloir accepter mes excuses pour avoir mal interpreter votre commentaire et aussi pour vous prise pour une autre personne (therapeute)

Je ne vous connais pas et donc je ne peux pas me permettre de vous juger

désolée de mettre emporter si vite... :wink:
pas de soucis....vous n'allez pas bien, ca fait partie aussi des réactions possibles des personnes qui sont à fleur de peau.

ca m'a permis de tester ma résistance :wink:

bon courage pour la suite.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Bien parlé Castorix !

Cela dit, s'approprier sa propre problématique permet aussi d'en prendre conscience et de s'améliorer...

comme dans la conscience d'être surderien qui oblige à rassembler des éléments d'avancement solides et vers le changement...

:roll:


étudier les éléments qui construisent la phobie, la non phobie, le changement, le bien être, la sérénité, d'en être conscient de pouvoir se construire...différemment à chaque instant si on le souhaite...

et les causes du passé sont bien des mémorisations qu'on s'est construit, donc modélisées et remodélisables...

8)
 

valikor

Membre
castorix à dit:
Pour Valikor (que je salue) : je nuancerais mon commentaire sur la phobie et le passé, en disant que le passé en cause est souvent simplement une circonstance propre à frapper l'imaginaire, à être mémorisée, mais je n'appellerais pas cela une cause... simplement une anecdote (souvent pas facile à vivre, ça c'est d'accord) impliquée dans les ruminations anxieuses et les questionnements obsessionnels faisant l'essentiel de la souffrance exprimée par la personne.[/color]
Salut Castorix!!!!

ca me turlupine cette controverse sur les causes des phobies ou symptômes....
au sens où j'aimerais bien qu'une "preuve" définitive et irréfutable soit établie.
:arrow: il est clair que nettoyé le passé (ie = prendre de la distance jusqu'à ce que tous les ressentis soient pratiquement nuls) permet de solutionner le problème, donc il y a corrélation entre un passé plein de ressentis négatifs et des symptômes dans le présent
:arrow: mais corrélation ne vaut pas relation de cause à effet.

je vais réfléchir à un raisonnement par l'absurde pour essayer une démonstration... je t'en reparlerais.

Valikor
 
M

Métaphore

Invité
castorix à dit:
Bonsoir,

Juste un mot parce que je n'ai pas compris une question de Métaphore
Métaphore à dit:
(...) Comment a été pratiqué l'EMDR ? sous hypnose ?
Ma remarque pour Métaphore : je crois avoir souvent parlé d'HTSMA, nom donné par un praticien de l'Ouest (Vendée - Loire-Atlantique) à sa manière de proposer les mouvements alternatifs (au lieu de EMDR ou encore IMO ou RITMO etc.), et pour mémoire il définit la méthode comme "une hypnose fractionnée" à rythme rapide... donc les deux sont assez indissociables !
Je pense que vous devez savoir que l'EMDR ou stimulations alternatives (topic créé à votre intention auquel vous n'avez jamais donné suite... :? )bref, ne se pratique pas toujours sous hypnose, vous savez peut être aussi que lors de la désensibilisation, le rythme doit être plus rapide, alors que lors de l'installation d'une croyance positive plus lent, bref... c'est peut être ce que vous appelez "une hypnose fractionnée..."? :roll:

A part cela je m'abstiendrai de commentaires sur le fond qui concerne l'histoire de "Phobique".

Cependant comme le dit Métaphore, se dénommer par le nom de l'une des difficultés que l'on peut rencontrer dans sa vie, est assez impressionnant...
Ca c'est sûr...

Pour Valikor (que je salue) : je nuancerais mon commentaire sur la phobie et le passé, en disant que le passé en cause est souvent simplement une circonstance propre à frapper l'imaginaire, à être mémorisée, mais je n'appellerais pas cela une cause... simplement une anecdote (souvent pas facile à vivre, ça c'est d'accord) impliquée dans les ruminations anxieuses et les questionnements obsessionnels faisant l'essentiel de la souffrance exprimée par la personne.[/color]
Et si je peux me permettre d'y rajouter mon grain de sel... une phobie est un symptôme, ce qui veut dire qu'il peut y avoir de nombreuses couches avant le déclenchement, un état d'angoisse permanent peut développer différents symptômes suivant le sujet... et effectivement une simple circonstance peut faire jaillir la "phobie", mais sous couvert de bien d'autres choses... Donc je suis plutôt d'accord avec vous Castorix sur les questionnements obsessionels, mais moi j'aurais tendance à dire qu'il y a une cause, c'est à dire une situation marquante de départ (parfois inconsciente) amplifiée par d'autres situations qui finissent par déclencher un symptôme...
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
PHOBIQUE !

OUI, identifiez bien votre phobie et l'importance de votre phobie car quand vous aurez atteint un certain niveau maximal, vous aurez enfin la phobie de toute votre phobie, et de fait elle disparaitra d'elle même !

En cela l'hypnose va grandement vous aider.

8)
 

castorix

Membre
Bonsoir Métaphore,

Désolé si j'ai loupé un sujet intéressant. Je ne parviens pas à passer autant de temps sur internet, que je le ferais si je ne travaillais pas un peu trop. Si vous me rappelez où est ce sujet j'y retournerai, merci.
Métaphore à dit:
Je pense que vous devez savoir que l'EMDR ou stimulations alternatives (...) ne se pratique pas toujours sous hypnose, vous savez peut être aussi que lors de la désensibilisation, le rythme doit être plus rapide, alors que lors de l'installation d'une croyance positive plus lent, bref... c'est peut être ce que vous appelez "une hypnose fractionnée..."?
Eh bien ce que j'appelle hypnose fractionnée (à rythme rapide) c'est une hypnose dont on sort, avant d'y retourner, etc.

En effet selon toute définition simple et peut-être même consensuelle, l'état d'hypnose est caractérisé (entre autres propriétés) par un important investissement des représentations internes, souvenirs et imagination.

Et à l'inverse, l'état de conscience critique est caractérisé par un important investissement des perceptions partageables ("ici et maintenant").

Ainsi dans ces séances d'HTSMA (nom que je retiens décidément de préférence à EMDR) le thérapeute guide le P qui va chercher dans ses représentations internes "le souvenir traumatique", puis (toujours guidé) revient dans un présent co-construit, fabriquer une solution (métaphorique) pour laquelle il devra plonger dans ses ressources (encore ds ses souvenirs pr en extraire des représentations) ; avant de revenir dans la construction du présent avec le thérapeute : pour élaborer une solution solide et donnant confiance (et on repart en EMC pour une antivcipation, une fois que la cognition positive est installée).

Plus prosaïquement, chaque fois que le P revient aux mouvements oculaires guidés il est en ré-association (au moins partielle), chaque fois qu'il retourne dans son souvenir marquant il repart en hypnose négative...

Vous voyez on n'est pas en train de discuter de la vitesse des mouvements de la main du T, mais bien d'une guidance entre différents niveaux de dissociation, au coeur d'une séance qui se fait bien sûr par définition en état de conscience modifiée.

Donc... si je le formule à votre manière (voir votre citation ci-dessus), cela donne par exemple ceci :

:arrow: Je pense que vous devez savoir (à présent) que l'EMDR ou stimulations alternatives (...) se pratique (forcément) toujours sous hypnose, qu'on en ait pris conscience ou non... :!:

A votre disposition pour discuter à un meilleur chapitre de ce forum. :wink:
 

Paul Elie

Membre
"surderien"]Ne pas se laisser piéger par l'analytique qui fait toujours re-chercher une cause pour se donner bonne conscience et, faute de la trouver, de se désespérer en pour-suivant encore et encore le même mode erronné de fonctionnement

tres important!

l'hypnose permet de passer outre, et de faire disparaitre, selon le principe de dissolution hypnotique, la phobie, par la phobie de sa propre phobie, et le doute, par le doute de son propre doute, en faisant ainsi fondre, spontanément, le dysfonctionnement.

:roll:
lemdr ou autre , nlp ou eriksonien tout ça c'est la meme chose ! dans le sens ou ce qui est vraiement important c' est l'EMC etat de conscience modifiée( le plus profond possible ou le conscient(rationel,logique) est mis a l'ecart!) ou l'on peut intervenir avec efficacité et rapidité.....
les phobies simples sont traitées(peuvent etre!) en une seance....
pour celle que vous presentez....phobique...
pour differentes raisons ....entre 1 et 5.... car elle necessite la resolution eventuelle d'une complexité enterrée dans votre vecu au passé....
donc regression est le plus court chemin....
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut