1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Thérapie avec les stimulations alternatives

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par Métaphore, 3 Janvier 2011.

  1. Métaphore

    Métaphore Invité

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Castorix, pour faire suite à votre proposition, j'ouvre donc un nouveau topic à ce sujet en reprenant votre dernier message :

    http://www.transe-hypnose.com/forum/cab ... html#42482



    Je rajouterais que suivant ma formation, il est important de tester l'énergie de l'individu avant chaque séance, une personne peut être en sous énergie, surénergie, en homolatéralité, bref, ces tests sont très pertinents pour mener à bien la séance. Dans le cas contraire, quelque soit la technique employée, la séance ne peut avoir l'impact désirée à cause de ce problème.

    Il ne s'agit pas d'une croyance, mais bien d'expérience vécue sur moi même et sur les autres.

    C'est à vous.



    PS: Néamoins j'ai une question, pourquoi cet interrogatoire à moi précisément ? ... :roll:


    En me relisant, je remarque qu'il y a encore beaucoup d'autres choses à dire, par exemple qu'on peut utiliser l'EDMR pour un ancrage positif par rapport à une situation bénigne désagréable.

    Ce qu'il faut retenir c'est avant tout si le sujet a eu beaucoup de traumatismes dans le passé, celui-ci a de grandes chances d'être très dissocié et ne pas avoir de ressenti sur le plan émotionnel mais intellectuel, donc cette technique n'aura pas d'impact. Procéder au renforcement du Moi, à des ancrages positifs, visualisations guidées...

    Technique à éviter pour les troubles de schizophrénie et les personnalités résistantes opposées à tout changement.
    Pour les maladies graves (phase terminale)
    Pour les tendances suicidaires
    ...
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Castorix j'ai remonté le topic si vous souhaitez en rediscuter, en reprenant votre dernier message de ce lien.

    http://www.transe-hypnose.com/forum/pho ... html#45233


     
  3. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    >>>>>En thérapie alternative, nous intégrons dans une même séance les stimulations alternatives, la régression par le pont d'affect, l'hypno analyse, sans parler de la psychologie des énergies, et les états du Moi problématiques... en travaillant toujours sur un seul évènement.
    >>>>>intéressant , mais me semble trop complexe pour mener a bien cette sceance ...live.... a moins que ce soit en fait une analyse post seance---intellectualisée( sans être péjoratif!)
    ceci dit si vous aviez des exemples detaillés pour illustrer!
    je les lirai avec interet!

    >>>>a castorix ... avez vous remarqué qu'en utilisant la fraction(rentrer et sortir) le P allait tres facilement et rapidement en transe profonde?.( somnanbulique)....
    faites (utilisez )vous des tests?
     
  4. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Re-bonjour Métaphore, en effet c'est ma 1ère venue ici sur le sujet .

    Alors revoyons nos questionnements, parfois nos divergences.


    Eh bien, avant de faire part de mon avis à une personne, j'ai besoin d'avoir une idée de son avancement sur le sujet ; le partage d'expérience doit avoir une base de connaissances (... ou de croyances) partagées comme point de départ.

    Or vous parlez (enfin, vous écrivez) beaucoup sur le thème des Mouvements alternatifs, j'ai besoin avant de faire part de mes désaccords, de vous demander si vous en avez une expérience (je veux dire : l'emploi avec des personnes en relation d'aide).

    Lorsque les connaissances se limitent à ce que l'on a appris en formation, cela ne s'appelle pas de l'expérience (professionnelle) ; mais plutôt de la théorie livresque, ou des balbutiements.

    Je suis passé par là également.
    Mais peut-on donner des avis pontifiants à partir... d'un point de départ ?


    Voici un bon exemple d'avis que vous ne fondez sur aucune pratique, si je relis vos propres termes ("pas assez de recul").
    Mais ce serait inadapté de vous en faire le reproche : c'est le principe de la formation, de convenir lorsque l'on débute !

    Non, en revanche là où je vous invite à plus de prudence, c'est lorsque vous avancez de grands principes (sans pouvoir les motiver).

    Songez que vos formateurs ont pu simplifier pour les apprentis, ce qu'ils pensent de la question.

    Prenons simplement l'exemple de la dépression, il y a 15 ou même 10 ans il était très classique d'entendre en formation "l'hypnose est contre-indiquée en cas de dépression" ! (à présent cela n'aurait plus de sens pour quiconque...)

    Pour revenir à vos propos : les ATCD de traumas répétés ayant pour conséquence l'absence de ressenti sur le plan émotionnel : je me permets de contester.

    Ces cas correspondent plutôt à une forme de détachement du registre émotionnel, que l'on peut décrire (dans la Théorie des Schémas de Young, en lien avec les TCC) sous les termes d'un évitement de l'introspection, stratégie d'adaptation visant à échapper à une émotion ressentie comme dangereuse donc redoutée (exemple des sitiations de vécu d'indignité).
    Mais, pour la personne concernée, cette modalité d'adaptation (l'évitement des émotions) n'est pas la seule employée ; le thérapeute guide donc d'abord le sujet dans une modalité relationnelle protectrice (= respectant ses besoins affectifs primaires) et à ce moment, je l'affirme, une possibilité d'accès au ressenti sincère et à l'émotion authentique surgissent !

    Je pense précisément à une situation clinique très fraîchement vécue, malheureusement non filmée car avec cette personne j'avance sur des oeufs. Bien sûr je précise qu'il est très délicat, le moment où la personne bascule du "non je ne sens rien" à "mon Ressenti Brut, le voilà" et que juste après on a affaire à des bouffées émotionnelles ravageuses ! (la personne n'en revient pas d'avoir prononcé ces paroles, elle cache ses pleurs dans ses mains...) bouleversant mais parfaitement utilisable pour aider à progresser.

    La psychanalyse parlerait de refoulement, ce serait ok pour moi, sauf que cette voie ne propose pas de modèle d'intervention pratique consensuel (et efficient), du moins à ma connaissance.


    Je me répète : en réalisant les allers-retours du souvenir à la construction de la ressource, on fait justement passer par divers stades de profondeur d'EMC !
    Et comme l'écrit Paulélie, bien sûr cela approfondit l'état de transe en effet. D'où quelques difficultés de réassociation si on n'y prend pas garde (ce n'est pas théorique, c'est souvent arrivé que le P m'en parle la fois suivante... je peux faire amende honorable, c'est plus difficile de se rendre compte de la profondeur de la transe puisque l'on parle, en apparence "normalement")

    D'ailleurs, drôle de manière Métaphore de distinguer état de conscience critique et EMC, que de parler d'état conscient.
    L'état de transe hypnotique est bien un état parfaitement conscient, me semble-t-il ?


    Ce développement fait là aussi figure de position d'affirmation théorique.

    Mais je préfère que nos discussions s'appuient sur des situations pratiques, c'est à dire sur des cas de personnes connues du thérapeute, et donc de situations qui se sont passées comme on le pensait... ou non !

    A bientôt pour de nouveaux échanges constructifs :)
     
  5. Métaphore

    Métaphore Invité

    Complexe ? oui au départ cela peut paraître complexe, mais une fois qu'on l'expérimente sur soi même avec un thérapeute, on comprend vite le déroulement et l'intérêt de pouvoir intégrer plusieurs techniques...

    J'ai déjà parlé de tout ça, mais déjà pour moi, l'échelle de 0 à 10 concernant les émotions négatives doivent impérativement descendre à O, si ce n'est pas le cas demander au patient ce qui l'en empêche, il est à ce moment là possible qu'une partie de lui soit en conflit avec sa personne entière, il s'agit donc d'un état du Moi problématique, et là faut demander par les signaux idéo moteurs au patient s'il y a une partie de lui qui ne lui permet pas de faire descendre plus l'émotion, si c'est le cas alors travailler sur cet état du Moi, etc...

    Tout dépend ce que vous traitez, des phobies simples peuvent se régler plus simplement et rapidement.

    Une phobie sociale me semble plus complexe pour la traiter en une ou deux séances.
     
  6. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    toutes les phobies sont sociales....
    et peuvent être traitées en une séance....
    quand elle révèlent un autre problème plus profond elle découvrent le besoin d'autres soins...
    mais la phobie par elle même peut être remplacée par n'importe quel ancrage de moment agréable....
    bien sur si elle a des racines profondes... non traitées elle risquent de ressurgir a moyen terme....
    pour moi la phobie est une excellente porte d'entrée a la confiance!
     
  7. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    >>>>D'où quelques difficultés de réassociation si on n'y prend pas garde
    de reassociation a quoi?
     
  8. Métaphore

    Métaphore Invité

     
  9. Métaphore

    Métaphore Invité

    Castorix,

    Je manque de temps pour l'instant pour reprendre tout votre message, néanmoins je maintiens ce que j'ai dit, et même si vous avez l'impression que, je cite votre phrase : "Ce développement fait là aussi figure de position d'affirmation théorique"

    Non je l'ai vécu en live, et tout cela m'apparaît totalement cohérent.

    L'expérience n'est que secondaire pour moi, si le feeling ne passe pas...

    J'ai lu sur un autre forum d'hypnose, un type qui raconte une histoire très intéressante alors qu'il cherchait des pistes en AH pour aller mieux, lors d'une soirée, une personne lui dit qu'on lui a offert un jeu de carte divinatoire spirituel, et là pour s'amuser, il tire une carte et là EUREKA, tout se déclenche en lui, et le processus est en route. Bon je vous l'ai fait courte mais le principal y est...

    Je reviendrais sur ce topic si j'ai du temps ce week-end.
     
  10. Paul Elie

    Paul Elie Membre

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    4347
    J'aime reçus:
    21
    Points:
    3530
    Localité:
    lacaune
    bien sur vous ne comprenez pas....
    parce que vous n'en avez pas l'expérience....
    pourquoi toutes les phobies sont sociales?
    parce qu'elle nous empêche d'avoir une vie sociale "normale"
    vous comprenez jusque la?
    même la phobie des fruits (si elle existe!) vous empêche d'avoir une vie sociale!
    dois je développer?

    dans les cas de phobies que vous appelez complexes:
    pour ce qui est de la porte d'entrée.... le client a besoin d'etre rassuré sur l'efficacité de l'hypnose T... alors dans un premier temps , vous lui faites un petit remplacement d'ancrages( temporaire, ce qui le met en confiance) puis vous lui suggérez que le probleme est(si vous avezl'intuition ou decouvert quelque chose) en fait plus profond et que s'il veut s'en debarraser pour toujours .....il doit revenir vous voir!)
    etablissement de la confiance dans la progression!
    ceci pour les therapies "classiques"

    avec les 5 phases le mode opératoire est différent....
    l'anamese se faisant sous hypnose.... on sort le client et on fait un décision d'objectif...après la première séance ou on a trouvé quq chose qui permet de faire un pronostic sur le nombre de séances
    et la preparation et le conditionement a la confiance aussi prend une autre forme!


    meta vous pourriez apprendre au contact de ceux qui ont de l'expérience de la thérapie dans le temps et sur le terrain... au lieu de ça vous nous forcez a vous humilier.

    vous ne vous rendez pas compte que castorix meme s'il utilise d'autres teckniques que les vôtres.... va forcement avoir des résultats ( pas toujours positifs , nous ne sommes pas invulnérables!) ( et nous apprenons tous les jours!) mais des résultats! pourquoi parce qu'il utilise la même voie que vous utiliserez... la therapie sous emc....
    de plus il a un avantage certain sur nous il pratique en hosto....
    et a une connaissance livresque supérieure a la votre!
    a votre place.... je relirai avec attention ce qu'il écrit avant de répondre.....

    bien sur il est loin d'avoir la science infuse mais l'expérience du terrain n'as jamais ete surpassée par les formations qui s'en inspirent!
    et ce qu'il dit sur la simplification que vos maitres, sont obligés de faire... dans les lessons qu'ils vous donnent est vrai....je l'ai vecu!

    pour en finir avec les phobies: pourquoi sont elles les problrmrs les plus simples a rapidement soigner?
    parce quelles sont toutes en relation avec la peur...directement
    et qu'il n'est pas difficile de resoudre la peur.....
    toutes les autres afflictions quand on creuse on un rapport deguisé avec la peur.... ce qui les rends plus complexes a guerir....
    mais la peur est un dénominateur commun.
    dans tous les cas!

    en attendant faites attention a votre peur du ridicule! je sais vous ne l'avez pas....il vous faut la découvrir!
     
Chargement...