Formation Hypnose

Phobies qui se généralisent - Maladie de Crohn

zool1998

Membre
Bonjour,

Je viens de découvrir votre forum via le site d'un Hypno-thérapeute que je vais voir demain (pour la 1ere fois). Je suis un homme de 34 ans.

Si je devais vous raconter mon histoire, le pourquoi je vais voir un tel spécialiste ...

... depuis maintenant 2 ans j'ai été diagnostiqué de la maladie de Crohn (Wikipedia).
Je suis suivi par un spécialiste (Gastroanthérologue), et les médicaments qu'il me donne semble être plutot efficaces : j'ai bcp moins de douleurs (et tout ce qui va avec cette maladie).

Cepenant elle me pourri qd meme la vie. J'angoisse pour un rien. J'ai peur d'avoir ces crises propre à cette maladie tout le temps et surtout n'importe ou.
J'ai l'impression que tout se ressère autour de moi, et que bientot je ne pourrais plus sortir de chez moi. Hors j'ai un travail (où ca se passe plutot bien), et 'finir' comme ça est inconcevable. Je fais de moins en moins de choses. Tout me stress et me fait angoisser.

J'en suis arrivé à un point où j'évite les réunions à mon travail. Je me sens emprisonné dans une pièce, peur de ne pas pouvoir sortir (si je me sentais mal), et donc j'ai des crises de paniques (frissons, nausés, mal de ventre, ....). Il m'est déjà arrivé une fois de devoir partir car je sentais que j'allais tomber dans les pommes.

Il m'arrive aussi de ressentir de genre de stress quand je suis en voiture, au milieu de bouchons. Et là, je fais tout pour me résonner, sinon je sortirais de ma voiture en courant (!).

Ayant aussi eu des crises à l'heure du déjeuner, cela fait quasiment un an que je ne vais plus au restaurant. C'est sandwichs sur sandwichs.

Bref, ça commence à devenir très compliqué à vivre au quotidien. Et quand je dis compliqué, il y a des fois où j'aurais vraiment envie que tout s'arrête ... pour de bon.

Je suis allé voir une sophrologue. Elle m'a donné de bonnes techniques de relaxation, mais insuffisante pour me "guérir". Alors avant de péter définitement les plombs, je vais tenter un psy/hypnothérapeute.
J'ai très envie d'y croire et très envie que ca fonctionne ... mais au fond de moi j'ai peur de ne jamais voir le bout du tunnel. Aucune issue. Je suis d'un naturel pessimiste (ou plutôt réaliste ;) ).

Je vous tiendrais au courant.

Marc.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
bonjour Marc

et bienvenue à Zool dans le monde de l'hypnose... 2011 !


une seule question avant toute autre question...

Est-ce que vous fumez ?

:roll:
 

zool1998

Membre
Merci pour votre accueil. :)

Oui je fume (la cigarette uniquement). Et je sais que ce n'est vraiment pas conseillé quand on a la maladie de Crohn. J'ai parfois (souvent?) essayé d'arrêter, mais sans grande conviction. Donc aucun résultat.

Mais si le fait d'arrêter la cigarette me permet de ne plus avoir tous ces pb, croyez moi, j'arrête immédiatement...
 

zool1998

Membre
valikor à dit:
de quel parent vous avez obtenu cette superbe anxiété? vous pourriez lui rendre?
C'est "amusant" que vous me disiez ça, ma mère stresse aussi énormément. Ce serait de famille ?! :(
Mais elle doit probablement le gérer (cacher?) mieux que moi. Et je suis content pour elle d'ailleurs.
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
zool1998 à dit:
Merci pour votre accueil. :)

Oui je fume (la cigarette uniquement). Et je sais que ce n'est vraiment pas conseillé quand on a la maladie de Crohn. J'ai parfois (souvent?) essayé d'arrêter, mais sans grande conviction. Donc aucun résultat.

Mais si le fait d'arrêter la cigarette me permet de ne plus avoir tous ces pb, croyez moi, j'arrête immédiatement...
le tabac est le facteur numéro 1 pour entretenir le maladie de Crohn !

Manger sandwich sur sandwich est un facteur trés aggravant aussi...

Sans parler du stress...

Je pense que vous êtes complétement déséquilibré sur le plan énergétique

Mais çà se soigne

Et l'hypnose devrait vous permettre de rééquilibrer les choses

8)
 

laurenzo

Membre
Bonjour Zool,

L'hypnose devrait pouvoir vous aider pour:
- Le traitement des phobies et autres angoisses que vous évoquez.
- Une meilleure gestion des douleurs associées à votre maladie.

Bonne soirée
 

jeangeneve

Membre
par moments, je me demande ce que vas encore inventer mon IC pour me pourrir ma vie, il a jamais répondu .
je me formalise pas de cela,
il suffis juste de ce rendre compte,
et quand c'est là, je lui dit juste c'est tout ce que tu a trouvé ?
ensuite il faut faire avec cette nouvelle brique en plus sur ce mur.
laisser couler, et rire de son inconscient, rire de soi
et d'accepter que on et pas au commandes.
certain se consolent en priant dieu ou leur psychiatres.
et a tous vous donnerez une obole.
en fumant on ne fait que tenter de raccourcir le calvaire en se calmant
en fumant suffisamment ca peu être efficace
 

Molaco

Membre
Ou prendre son propre controle ?

@ Valikor : votre réponse m'interesse [concernant l'angoisse "léguée" (est-ce un legue d'apprentissage, de comportement ? un facteur physiologique ? genetique ? pour ma part j'ai pu constater qu'on pouvait avoir prise dessus, meme si l'attention ne doit pas se relacher) ..]
 

zool1998

Membre
Bonsoir,

je trouve vos réponses encourageantes. Encourageantes au moins pour me rendre demain chez mon hypnothérapeute et espérer qqchose. Merci.

>Je pense que vous êtes complétement déséquilibré
>sur le plan énergétique

Je le pense aussi. Mais c'est un cercle vicieux.

>Mais çà se soigne
>Et l'hypnose devrait vous permettre de rééquilibrer
>les choses

J'espère que vous avez raison.

Ps : je vais sérieusement penser à arrêter de fumer. De toutes façon, ça n'apporte rien de bien, de fumer. Alors pourquoi contunuer ?

Ps2 : à tout à l'heure pour le compte rendu de ma séance d'hypnose (si séance il y a au bout du 1er rdv).

Bonne nuit à vous tous et encore merci.

Marc.
 

valikor

Membre
Molaco à dit:
Ou prendre son propre controle ?

@ Valikor : votre réponse m'interesse [concernant l'angoisse "léguée" (est-ce un legue d'apprentissage, de comportement ? un facteur physiologique ? genetique ? pour ma part j'ai pu constater qu'on pouvait avoir prise dessus, meme si l'attention ne doit pas se relacher) ..]
c'est simple : étant enfant, vous avez eu un coté éponge très important, comme tous les enfants, c'est vital pour eux pour apprendr rapidement tout ce qu'il y a a apprendre, y compris à parler!
Sauf qu'en faisant ce copier coller de l'esprit de vos parents, il y avait dedans aussi leurs problèmes ...
donc faut faire le tri...

Alors, bon tri!

Et sachez qu'il y a une bien meilleure solution qu'avoir prise dessus : c'est d'être serein tout le temps car son caractère ne contient plus l'anxiété....
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
zool1998 à dit:
>Je pense que vous êtes complétement déséquilibré
>sur le plan énergétique

Je le pense aussi. Mais c'est un cercle vicieux.

.
On peut rompre un cercle vicieux en faisant systématiquement le contraire que ce qu'on est enclin de faire :

ne pas fumer quand on a la pulsion de fumer

manger autre chose de plus nutritionnel quand on se prépare à se contenter d'un sandwich

se mettre en anti stress quand on sent qu'on est entrain d'aggraver son stress

s'amuser par décalage à inverser les choses

consulter un hypno c'est peut être là le début d'une stratégie anti conformiste finalement ?

8)
 

zool1998

Membre
Compte rendu de ma 1ere séance d'hypnothérapie.

Je dois vous avouer que je suis mitigé.
Les " je compte jusqu'à 5 et à 5 vous serez en transe " , " vos paupières sont lourdes ", et sa voix basse qu'il a volontairement pousser dans les graves m'ont un peu déstabilisé.
De plus, son téléphone a sonné 4 fois ... et pas question qu'il le mette sur vibreur (!).
Etre "en transe" pendant presque 1 heure, j'ai trouvé ça long.

Et pourtant, l'état dans lequel j'ai été pdt sa séance était spécial. Sentiment de lourdeur du corps (les bras, les mains, la bouche). Parfois un sentiment agréable de décontraction, parfois un sentiment de "mal être".
Je ne peux pas dire que je sois totalement "parti", même si par moment sa voix me semblait plus lointaine.

Je n'ais pas compris toutes les phrases qu'il a prononcé (!) ... c'était peut-être voulu ? Je ne me rappelle pas de toutes ses phrases, notamment au début de la séance, mais je me rappelle de certaines lorsqu'il m'a parlé " d'une partie dans mon cerveau qui était intelligent, et qui m'aidait à traverser les mauvaises périodes, et qui savait que le passé c'était le passé ". Ou quelquechose comme ça ...

Il m'a aussi dit que quelque chose allait s'enclencher, et que sans que je n'ai rien à faire, certaines choses s'amélioreraient (!).
Donc j'attends un peu avant de faire une deuxième séance. Bien que la 1ere ne m'ais pas donné envie d'en faire d'autres.

Etrange finalement comme sensation ... je sortais plus décontracté de ma sophrologue.

Alors je ne remet pas en cause l'hypnothérapie, loin de là, mais est-ce que mon practicien était la personne qui me convenait ? Est-ce que j'attendais trop de la 1ere séance (80€ !) ? Je ne sais pas trop...
Je vais donc attendre, et me mettre à refaire les exercices que ma sophrologue m'avait donné (conseillé par l'hypnothérapeute d'ailleurs).

Ou peut-être que cette séance a été plus bénéfique que je n'imagine.
Bref ... attendons un peu.

Marc.
 

laurenzo

Membre
Salut Marc,

Je ne reviendrai pas sur le contenu de la séance ne le connaissant pas, par contre le coup du téléphone qui sonne je trouve ça inadmissible (surtout quand c'est répété).

Sais-tu quelle(s) formation(s) ton praticien a-t-il suivi?
 

zool1998

Membre
Volontairement et par respect je ne vous donnerais pas le nom de ce practicien. On va juste dire que je n'ais pas été "conquis". Je ne veux surtout pas lui faire de mauvaise pub.

Sinon, pour répondre à votre question il aurait suivi un DESS de Psychologie
Clinique et Psychopathologique. Il pratique l'hypnose Ericksonnienne. C'est tout ce que je sais.
 

corfinas

Membre
Hello Marc,

zool1998 à dit:
J'ai très envie d'y croire et très envie que ca fonctionne ... mais au fond de moi j'ai peur de ne jamais voir le bout du tunnel. Aucune issue. Je suis d'un naturel pessimiste (ou plutôt réaliste ;) ).
Des fois ça prends un peu de temps de changer ce qu'on peut croire au fond de soi et de prendre des bonnes habitudes "intérieures" mais ça vaut le coup ! Sophro, hypnose, vouloir se libérer du tabac ... à mon avis t'es sur le bon chemin !

A propos de l'anxiété héréditaire et de ta mère qui "gérerai" mieux son stress que toi: sais tu comment un élève peut rendre hommage à son maître ? en le dépassant ... c'est à dire le gérer tellement bien que ça deviendra confortable pour toi !

Bon courage à toi !

a+
Corfinas

PS: 1998 ... ? Et 1, Et 2, Et 3 - zéro ? :wink: Quoi d'autre pour toi ?
 

laurenzo

Membre
zool1998 à dit:
Volontairement et par respect je ne vous donnerais pas le nom de ce practicien. On va juste dire que je n'ais pas été "conquis". Je ne veux surtout pas lui faire de mauvaise pub.

Sinon, pour répondre à votre question il aurait suivi un DESS de Psychologie
Clinique et Psychopathologique. Il pratique l'hypnose Ericksonnienne. C'est tout ce que je sais.
Il ne s'agissait pas de donner son nom mais il est parfois utile et intéressant de connaître le parcours du thérapeute. Typiquement c'est plus rassurant si le praticien a suivi une formation solide que s'il a appris l'hypnose en un week-end.

Avez-vous fixé des objectifs pour cette thérapie?
 
M

Métaphore

Invité
zool1998 à dit:
Compte rendu de ma 1ere séance d'hypnothérapie.

Je dois vous avouer que je suis mitigé.
Les " je compte jusqu'à 5 et à 5 vous serez en transe " , " vos paupières sont lourdes ", et sa voix basse qu'il a volontairement pousser dans les graves m'ont un peu déstabilisé.
De plus, son téléphone a sonné 4 fois ... et pas question qu'il le mette sur vibreur (!).

Ah oui là c'est inadmissible... d'ailleurs vous auriez pu lui dire en fin de séance que cela vous a particulièrement dérangé, il ne faut pas hésiter à 80 €/h... :roll:

Etre "en transe" pendant presque 1 heure, j'ai trouvé ça long.

Heu... je pense qu'il y a eu quand même un entretien qu'on appelle l'anamnèse, c'est à dire que le thérapeute a dû vous poser certaines questions sur qui vous a amené jusqu'à lui, donc il a aurait gardé plus d'une heure ?

Et pourtant, l'état dans lequel j'ai été pdt sa séance était spécial. Sentiment de lourdeur du corps (les bras, les mains, la bouche). Parfois un sentiment agréable de décontraction, parfois un sentiment de "mal être".
Je ne peux pas dire que je sois totalement "parti", même si par moment sa voix me semblait plus lointaine.

Je trouve ce ressenti assez normal et plutôt bon signe pour une 1ère séance.Après la séance le thérapeute vous a t-il demandé votre ressenti justement ? si oui, lui avez vous dit ce que vous nous dites ?

Je n'ais pas compris toutes les phrases qu'il a prononcé (!) ... c'était peut-être voulu ? Je ne me rappelle pas de toutes ses phrases, notamment au début de la séance, mais je me rappelle de certaines lorsqu'il m'a parlé " d'une partie dans mon cerveau qui était intelligent, et qui m'aidait à traverser les mauvaises périodes, et qui savait que le passé c'était le passé ". Ou quelquechose comme ça ...

Il m'a aussi dit que quelque chose allait s'enclencher, et que sans que je n'ai rien à faire, certaines choses s'amélioreraient (!).
Donc j'attends un peu avant de faire une deuxième séance. Bien que la 1ere ne m'ais pas donné envie d'en faire d'autres.

Etrange finalement comme sensation ... je sortais plus décontracté de ma sophrologue.

La 1ère séance c'est toujours une prise de contact avec l'état hypnotique, néanmoins étrange ce que vous dites plus décontracté avec votre sophrologue, c'est à dire dans quel état d'esprit êtes vous sorti, crispé ?

Alors je ne remet pas en cause l'hypnothérapie, loin de là, mais est-ce que mon practicien était la personne qui me convenait ? Est-ce que j'attendais trop de la 1ere séance (80€ !) ? Je ne sais pas trop...
Je vais donc attendre, et me mettre à refaire les exercices que ma sophrologue m'avait donné (conseillé par l'hypnothérapeute d'ailleurs).

Bon signe aussi si votre hypno vous a conseillé des exercices...

Ou peut-être que cette séance a été plus bénéfique que je n'imagine.
Bref ... attendons un peu.

Oui je pense...
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
zool1998 à dit:
Volontairement et par respect je ne vous donnerais pas le nom de ce practicien. On va juste dire que je n'ais pas été "conquis". Je ne veux surtout pas lui faire de mauvaise pub.

Sinon, pour répondre à votre question il aurait suivi un DESS de Psychologie
Clinique et Psychopathologique. Il pratique l'hypnose Ericksonnienne. C'est tout ce que je sais.
Il ne s'agissait pas de donner son nom mais il est parfois utile et intéressant de connaître le parcours du thérapeute. Typiquement c'est plus rassurant si le praticien a suivi une formation solide que s'il a appris l'hypnose en un week-end.

Oui c'est vrai, néanmoins le parcours du thérapeute de Marc a plutôt une formation très complète, mais cela n'est pas toujours suffisant...

Avez-vous fixé des objectifs pour cette thérapie?

Heu... cette question me déroute toujours :roll: , c'est le bien être de l'individu qu'on recherche, une thérapie n'est pas du coaching pour sportif ou pour chef d'entreprise.
 

zool1998

Membre
corfinas à dit:
PS: 1998 ... ? Et 1, Et 2, Et 3 - zéro ? :wink: Quoi d'autre pour toi ?
Je crois que c'est tout. lol !

laurenzo à dit:
Avez-vous fixé des objectifs pour cette thérapie?
Oui nous avons fixé des objectifs. Et selon lui, il faudrait au moins 4-5 séances.
Mais je ne sais pas ... la sensation pendant/après a vraiment été dérangeant par moment.
Comme en sophro, je pense que pour ce genre de pratique, il faut que le courant passe entre le practicien et le patient. Là, je pense que ça n'est pas passé.

Comme je vous l'ais dit, je vais attendre qqs semaines et je vais peut-être aller en voir un autre. Si mon ressenti est le même, c'est que l'hypnose n'est sans doute pas fait pour moi.

Métaphore à dit:
Heu... je pense qu'il y a eu quand même un entretien qu'on appelle l'anamnèse, c'est à dire que le thérapeute a dû vous poser certaines questions sur qui vous a amené jusqu'à lui, donc il a aurait gardé plus d'une heure ?
Oui tout à fait, il y a eu un travail préparatoire. La séance a durée 1 heure et demi. Un peu long ...

Métaphore à dit:
Après la séance le thérapeute vous a t-il demandé votre ressenti justement ? si oui, lui avez vous dit ce que vous nous dites ?
Oui il m'a demandé mon ressenti. Et hormis le fait que le courant ne soit pas vraiment passé (et le coup de son tel), je lui ais dit la même chose qu'ici. Il semblait être satisfait.

Après, je ne regrette absolument pas d'y être allé. Peut-être que finalement cette séance me sera bénéfique, mais sans que j'en resente encore les effets.
Ce n'est pas de la magie, je pense que ca doit se faire progressivement...
 

laurenzo

Membre
Métaphore à dit:
laurenzo à dit:
Il ne s'agissait pas de donner son nom mais il est parfois utile et intéressant de connaître le parcours du thérapeute. Typiquement c'est plus rassurant si le praticien a suivi une formation solide que s'il a appris l'hypnose en un week-end.

Oui c'est vrai, néanmoins le parcours du thérapeute de Marc a plutôt une formation très complète, mais cela n'est pas toujours suffisant...
La formation en psychologie est solide oui, en hypnose on n'en sait rien.


Métaphore à dit:
laurenzo à dit:
Avez-vous fixé des objectifs pour cette thérapie?

Heu... cette question me déroute toujours :roll: , c'est le bien être de l'individu qu'on recherche, une thérapie n'est pas du coaching pour sportif ou pour chef d'entreprise.
Si ce n'est que le bien être est une notion 'mouvante' selon ce dont souffre la personne. C'est en cela que la définition de l'objectif est importante.
 
M

Métaphore

Invité
Métaphore à dit:
Heu... cette question me déroute toujours :roll: , c'est le bien être de l'individu qu'on recherche, une thérapie n'est pas du coaching pour sportif ou pour chef d'entreprise.
laurenzo à dit:
Si ce n'est que le bien être est une notion 'mouvante' selon ce dont souffre la personne. C'est en cela que la définition de l'objectif est importante.
Vous jouez sur les mots... :roll: il est évident que l'objectif d'un thérapeute est de libérer son patient de ses sympômes pour lequel il vient le consulter... mais d'annoncer un nombre de séances définies en 4 ou 5 séances, cela me gêne toujours beaucoup... :?


Pour Marc, il est certain que parfois le feeling ne passe pas... ce n'est pas pour ça que l'hypnose n'est pas pour vous...mais s'il était satisfait de votre réponse à votre ressenti, c'est bizarre car je suppose qu'il ne s'est pas excusé pour ses coups de fils ?... :?
 
M

Métaphore

Invité
Une question pour Marc : pourquoi avez vous arrêté avec votre sophrologue ? était ce pour les mêmes motifs de consultation ?
 

zool1998

Membre
Métaphore à dit:
Une question pour Marc : pourquoi avez vous arrêté avec votre sophrologue ? était ce pour les mêmes motifs de consultation ?
Non ce n'était pas pour les même raisons. Le courant est bien passé entre elle et moi (au sens professionnel du terme bien sur ;) ). Nous avons fait quasiment 10 séances.

J'ai arrêté car je trouvais que c'était suffisant (10 séances) et que les effets n'étaient pas assez rapides ou pas assez probants. Cependant, là où j'ai eu tord, c'est que je n'ais pas fait les "exercices" qu'elle m'a demandé de faire. Je n'ais pas été très studieux sur ce coup là. :roll:
C'est pourquoi je pense refaire ses exercices durant les semaine à venir.
Et c'est à ce moment là où je verrais si je retourne voir un hypno ou autre...

Et puis c'est décidé, j'arrête la cigarette. Peut-être que tout ça m'aura au moins servi à prendre cette décision ! ;)

Ps : et non il ne s'est pas excusé pour ses appels. Ce qui, à y repenser, m'a vraiment dérangé.
 

laurenzo

Membre
Métaphore à dit:
Métaphore à dit:
Heu... cette question me déroute toujours :roll: , c'est le bien être de l'individu qu'on recherche, une thérapie n'est pas du coaching pour sportif ou pour chef d'entreprise.
laurenzo à dit:
Si ce n'est que le bien être est une notion 'mouvante' selon ce dont souffre la personne. C'est en cela que la définition de l'objectif est importante.
Vous jouez sur les mots... :roll: il est évident que l'objectif d'un thérapeute est de libérer son patient de ses sympômes pour lequel il vient le consulter...
Il ne s'agit pas de jouer sur les mots. Simplement ici l'objectif sera-t-il de gérer les angoisses et autres phobies périphériques ou de guérir de la maladie de Crohn, d'avoir une meilleure gestion des douleurs etc...? Je vois difficilement comment on peut se passer de cette détermination d'objectifs.
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
Métaphore à dit:
Métaphore à dit:
Heu... cette question me déroute toujours :roll: , c'est le bien être de l'individu qu'on recherche, une thérapie n'est pas du coaching pour sportif ou pour chef d'entreprise.
laurenzo à dit:
Si ce n'est que le bien être est une notion 'mouvante' selon ce dont souffre la personne. C'est en cela que la définition de l'objectif est importante.
Vous jouez sur les mots... :roll: il est évident que l'objectif d'un thérapeute est de libérer son patient de ses sympômes pour lequel il vient le consulter...
Il ne s'agit pas de jouer sur les mots. Simplement ici l'objectif sera-t-il de gérer les angoisses et autres phobies périphériques ou de guérir de la maladie de Crohn, d'avoir une meilleure gestion des douleurs etc...? Je vois difficilement comment on peut se passer de cette détermination d'objectifs.
Avez vous songé qu'en supprimant les angoisses, beaucoup d'autres choses disparaissent avec... :idea:, vous connaissez mon point de vue sur le sujet n'est ce pas ?...
 

laurenzo

Membre
Métaphore à dit:
Avez vous songé qu'en supprimant les angoisses, beaucoup d'autres choses disparaissent avec... :idea:, vous connaissez mon point de vue sur le sujet n'est ce pas ?...
Oui je connais surtout les travaux réalisés sur la maladie de Crohn et les résultats obtenus par psychothérapie...
 
M

Métaphore

Invité
laurenzo à dit:
Métaphore à dit:
Avez vous songé qu'en supprimant les angoisses, beaucoup d'autres choses disparaissent avec... :idea:, vous connaissez mon point de vue sur le sujet n'est ce pas ?...
Oui je connais surtout les travaux réalisés sur la maladie de Crohn et les résultats obtenus par psychothérapie...
Oui bien sûr... :lol:
 
M

Métaphore

Invité
zool1998 à dit:
Métaphore à dit:
Une question pour Marc : pourquoi avez vous arrêté avec votre sophrologue ? était ce pour les mêmes motifs de consultation ?
Non ce n'était pas pour les même raisons. Le courant est bien passé entre elle et moi (au sens professionnel du terme bien sur ;) ). Nous avons fait quasiment 10 séances.

J'ai arrêté car je trouvais que c'était suffisant (10 séances) et que les effets n'étaient pas assez rapides ou pas assez probants. Cependant, là où j'ai eu tord, c'est que je n'ais pas fait les "exercices" qu'elle m'a demandé de faire. Je n'ais pas été très studieux sur ce coup là. :roll:
C'est pourquoi je pense refaire ses exercices durant les semaine à venir.
Et c'est à ce moment là où je verrais si je retourne voir un hypno ou autre...

Et puis c'est décidé, j'arrête la cigarette. Peut-être que tout ça m'aura au moins servi à prendre cette décision ! ;)

Ps : et non il ne s'est pas excusé pour ses appels. Ce qui, à y repenser, m'a vraiment dérangé.
Concernant votre PS, pour moi c'est quasiment impensable... :?

Sinon vous pouvez m'indiquer quels sont les exercices conseillés par vortre sophro ? et de quelle manière travaillez vous avec elle ?
Sur la visualisation ? exercices respiratoires ?
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut