1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Premières expériences d'auto-hypnose involontaire

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par rhambo, 7 Avril 2013.

  1. rhambo

    rhambo Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    je vous écris pour vous faire part d’une expérience un peu forte qui s’est produite deux fois à quelques jours (nuits) d’intervalle et qui ne laisse pas de me plonger dans un certain étonnement. J’en suis d’ailleurs tellement retourné que c’est en pleine nuit que je me mets devant mon écran pour poser ma question sur ce forum.

    Il y a trois nuits, j’ai fait un rêve qui se terminait de façon assez violente (ce qu’on appelle un « cauchemar », mais j’ai toujours répugné à utiliser ce mot, car même quand ils sont violents ou étranges, mes rêves ne me laissent pas moins dans un état de grand intérêt, et ce n’est jamais la frayeur qui me gagne au moment du réveil, mais la curiosité).

    Bref, cette nuit là, mon rêve s’achevait car je me jetais sur une vitrine, un morceau de verre transperçait mon œil droit et lorsqu’une infirmière s’approchait de moi, je m’apercevais que j’étais paralysé. Pas la chose la plus banale à rêver, quoi ;-) C’est à ce moment que je me suis réveillé.

    J’ai d’abord fortement pensé aux dernières images du rêve, puis je me suis rendu compte de deux choses. Un : je fermais l’œil droit. Deux : ma respiration était haletante, un peu comme lorsqu’on a monté cinq étages à un bon rythme, mais très régulière et posée. J’étais conscient de ce qui m’entourait : mon ami à côté de moi, l’obscurité de la chambre. J’ai posé la main sur l’épaule de mon copain, et je l’ai réveillé doucement en l’appelant par son prénom. Et c’est là que je me suis rendu compte que j’étais dans un état particulier. Dans l’obscurité, je me suis mis à lui dire que j’avais fait un rêve, et que j’étais (au moment où je lui parlais) dans un état bizarre. Ce qui était bizarre, c’était que je lui parlais sans bien articuler, comme si j’étais paralysé, et je continuais de garder mon œil droit fermé. Mon ami a commencé à être un peu effrayé parce que je parlais avec cette voix étrange et inarticulée, lui disant que j’étais dans un état second, entre sommeil et éveil, comme en état d’hypnose. C’est le mot que j’ai utilisé. Je lui ai décrit cet état pendant environ une minute, jusqu’à ce qu’il commence à être quelque peu inquiet, qu’il se lève pour allumer ; mais moi je voulais rester encore un peu dans cet état et je lui ai demandé d’allumer la lumière de l’autre pièce. Je lui disais de ne pas s’inquiéter, que j’étais paralysé (sic !), mais que si je voulais, je pouvais sortir de ma paralysie. Puis sentant qu’il était vraiment effrayé, je me suis dit qu’il pouvait croire que j’avais fait un AVC – preuve s’il est besoin que j’étais bien dans un état de conscience. Moi-même, tout à coup, je me suis demandé si ça n’était pas le cas…

    Alors subitement, j’ai décidé de sortir de cet état. Et je me suis vraiment réveillé, en ouvrant l’œil et en parlant normalement. C’était comme traverser un voile, avec un petit vertige au passage de cet état « d’hypnose » à l’état de veille. Juste après, j’ai discuté de mon rêve avec mon copain, et de l’état spécial dans lequel je me suis retrouvé pendant environ deux minutes.

    Quelques nuits plus tard, je refais un rêve, dont j’ai oublié cette fois le contenu, mais je viens de me réveiller dans le même état d’hypnose. Là, je n’étais pas borgne ni paralysé (je ne me souviens plus de ce que je rêvais au moment du réveil). En revanche, j’avais cette respiration saccadée mais régulière. Je suis resté à peu près trente secondes pour bien identifier ce que je ressentais et si c’était semblable à deux nuits auparavant. Oui, j’étais encore dans cet état hypnotique – entre sommeil et veille.

    Un peu choqué, je n’ai pas souhaité prolonger cette « auto-hypnose ». Alors, j’ai traversé le voile, en sentant le même vertige qu’auparavant, comme quand on sort trop vite du sommeil. Puis, j’ai essayé de repenser à mon rêve (comme je fais toujours) ; mais ne m’en restaient que des sensations confuses, des bribes. Je pense que si j’étais demeuré plus longtemps dans cet état intermédiaire, je me serais parfaitement souvenu du rêve, au moins des dernières images, car dans cet état second (je dirais plutôt troisième), j’ai l’intuition que je pourrais explorer bien plus facilement le souvenir du rêve à partir des sensations que j’en ai et des bribes de souvenir. C’est comme si le barrage du refoulement n’avait pas encore opéré. Je tiens à dire que je suis en analyse depuis deux ans, d’où mon intérêt pour des mécanismes comme le refoulement, l’inconscient, et même l’hypnose, sujet sur lequel je me suis récemment penché, mais sans plus, juste par curiosité, en lisant des trucs à droite et à gauche.

    Je voulais savoir si vous aviez déjà entendu parler de cet état que j’aurais envie de qualifier d’auto-hypnose, et si c’est fréquent.

    Je tiens à dire que ce n’est pas que je puis m’hypnotiser sur commande, pas du tout... Mais je crois que je parviens à un état semblable à cela après un rêve suffisamment fort. En tout cas, j’ai identifié ce phénomène à deux reprises, et je compte bien, si cela m’arrive à nouveau, en explorer un peu plus les possibilités.

    Je n’en ai pas du tout peur, car comme je l’ai bien compris, je peux me « réveiller » au moment où je le veux. Je pourrais aussi peut-être, comme faisaient les hypnotiseurs au XIXe siècle, me lancer un commandement (du genre : « tu n’auras plus jamais peur des araignées », puis me commander de me rendormir, autre façon de sortir de l’état d’hypnose, et voir si ça marche !). Bref, tout ça m’a l’air bien amusant, mais un peu troublant quand même, sur le coup.

    Bonne nuit, je vais me recoucher ;-)
     
Chargement...