1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Une première expérience d'auto-hypnose accidentelle

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par rhambo, 7 Avril 2013.

  1. rhambo

    rhambo Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    par "accident", c'est-à-dire juste après un rêve assez marquant, je me suis réveillé en état d'hypnose (je n'y connais rien, mais je n'ai pas d'autre mot pour décrire cela). Dans mon rêve, j'étais paralysé, et du coup, au réveil, j'ai parlé - consciemment - à mon ami, mais avec une voix bizarre et inarticulée, comme si j'étais effectivement paralysé. Puis je suis sorti volontairement de cet état après une minute ou deux.

    J'ai décrit plus précisément mon expérience dans un post de la section "Témoignages - Vos aventures hypnotiques" de ce forum.

    Ce genre d'expériences est-il fréquent ? En avez-vous déjà entendu parler, ou l'avez-vous vécu ? Quel sens donner à ce phénomène, dans le cadre de la dialectique qui opère entre le conscient et l'inconscient, je veux donc parler du sens psychanalytique de cette étrange expérience.

    Merci de partager avec moi vos expériences ou réflexions, car vivre cela est suffisamment marquant et intense pour me plonger dans une certaine perplexité, mais aussi une grande curiosité.

    A bientôt.

    Philippe
     
  2. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Bienvenue Rhambo !

    Intéressant d'explorer ton expérience !

    D'abord si çà n'est pas un avc ou quelque chose d'organique c'est rassurant mais çà n'est démontrable que par un neurologue...

    S'il s'agit d'un état modifié de conscience (EMC) et l'hypnose en fait partie, reste à l'étiqueter

    - L'angoisse, l'attaque de panique, le cauchemar en sont et il est parfois difficile d'en sortir, c'était peut-être ton cas ?

    - Le rêvé éveillé et les états intriqués veille-demi-sommeil sont des EMC états hypnotiques

    Je ne fais qu'ouvrir un peu plus la porte sur cette aventure très troublante, donc hypnotique...

    si on est bien sûr qu'elle ne soit pas neurologique car là ce serait une autre aventure

    tout en sachant que de telles aventures peuvent aussi se déclencher dans des contextes psychostimulés notamment par des psychotropes ou des drogues hallucinogènes...

    8)
     
  3. Prudence

    Prudence Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Messages:
    3727
    J'aime reçus:
    451
    Points:
    6780
    Localité:
    Nancy
    Je ne suis pas sûre d'avoir compris. Est-ce que ça pourrait correspondre à une paralysie du sommeil?
     
  4. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
  5. rhambo

    rhambo Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    @ surderien

    Que ça n'ait pas été un AVC, j'en suis convaincu ; tout du moins, cinq jours après, je me porte comme un ange.

    D'autre part, le "phénomène" s'est reproduit deux nuits après, mais cette fois, sans la "paralysie" hypnotique qui semble avoir été subséquente au contenu du premier rêve : il s'achevait par un accident dont j'étais victime, et la "paralysie" dans laquelle je m'abandonnais (littéralement) peut éventuellement être vue comme une séquelle imaginaire que mon esprit se serait amusé à ressentir. Car dans tout cela, il y avait vraiment quelque chose de ludique, j'étais guidé par la curiosité de l'explorateur en territoire inconnu.

    Quoi qu'il en soit, une fois de plus, je me suis trouvé dans cet état "d'hypnose", que je définirais comme un point à mi-chemin entre le sommeil et la veille. J'ai tout de suite identifié cet état au fait qu'immédiatement après la fin du rêve, ma respiration était beaucoup plus rapide que d'ordinaire, saccadée, mais régulière et posée. Et là, je me suis souvenu d'une sensation identique deux jours auparavant.

    Mais contrairement à la fois précédente, je n'ai pas essayé de me replonger dans mon rêve, me concentrant sur les sensations physiques (perception, dans la semi-obscurité, de la chambre ; j'ai même relevé la tête pour constater que mon chat était bien là où il devait être) et physiologique (respiration accélérée). Ne voulant pas inquiéter mon ami comme la première fois, je n'ai pas cherché à prolonger l'hypnose : par une décision DE MA VOLONTÉ, je me suis VRAIMENT réveillé. Sortir de cet état paradoxal m'a procuré le même sentiment que l'avant-veille : impression de traverser un voile, léger vertige, comme quand on sort trop vite d'un sommeil profond, puis pleine conscience de l'état de veille, sans aucune fatigue ni étourdissement.

    Pour te répondre, surderien, je n'avais aucun sentiment de peur ni de panique ; mais même dans mes "cauchemars", j’éprouve rarement de l'anxiété, y compris quand le rêve pourrait semblait très angoissant.

    Quant à faire un rêve éveillé, il ne me semble pas que dans cet état d'hypnose, j'aurais pu voir quoi que ce soit d'inhabituel (comme mon chat se mettant à me parler, par exemple) contrairement à ce qui peut se dérouler dans un rêve ; mais ceci ne prouve pas que je n'ai pas été en état de rêve éveillé : absence de preuve n'étant pas preuve du contraire.

    La possibilité qu'il pourrait s'agir d'une "aventure" neurologique comme tu le suggères gentiment ne m'avait pas effleuré... Pour ma part, jusque là, comme dit le héros de "La Haine", tout va bien ;-)

    L'hypothèse d'un contexte avec psychostimulant m'interpelle davantage, car je suis sous antidépresseur depuis presque un an, suite au décès de mon père il y a 18 mois. M'apprêtant à arrêter l'antidépresseur dans les semaines à venir (seroplex), j'ai diminué les doses depuis plusieurs mois car je vais beaucoup mieux, et même très bien. J'en suis à 5 mg tous les deux jours, ce qui n'est rien en comparaison des posologies habituelles (10 à 15 mg/jour). La possibilité d'un effet du sevrage n'est pas à exclure mais me paraît improbable du fait de la diminution très progressive que j'ai respectée, me fiant à mon généraliste sur ce point.

    Par ailleurs, je n'ai jamais pris de drogue, et mon dernier joint doit remonter à 20 ans.

    Je m'orienterais plutôt vers une sorte "d'auto-suggestion passive", n'ayant jamais songé que l'on puisse se mettre soi-même (ou se retrouver comme par inadvertance) dans un état d'hypnose. Cependant, pour des raisons diverses, je me suis dernièrement intéressé à l'hypnothérapie ; sans rien faire d'autre que glaner quelques informations de-ci de-là sur le net. Et encore, cela faisait plusieurs semaines que je n'y avais pas repensé.

    Je parle "d'auto-suggestion passive" car ce que j'ai retenu de l'hypnose est qu'un moyen d'y parvenir est la suggestion, généralement mise-en-oeuvre par un praticien. Je me serais donc conditionné, sans le savoir, à travers mes lectures disparates, mais aussi à travers tout un processus de questionnement où m'a conduit la démarche analytique.

    J'admets que cette interprétation est tout à fait sujette à caution.

    En tout cas, pour moi, ce "mystère paradoxal" continue de me laisser quelque peu... haletant ;-)
     
  6. rhambo

    rhambo Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    @ Prudence

    Après avoir lu et visionné les liens signalés par surderien, je suis catégorique : ce que j'ai vécu n'a rien à voir avec la paralysie du sommeil. Pas d'angoisse ni de sensation d'écrasement. De plus, les deux fois, avant de réaliser que j'étais dans cet état hypnotique (désolé, je n'ai pas d'autre mot pour désigner ce que je pense avoir vécu), j'ai bougé. La première fois, pour poser la main sur l'épaule de mon ami, et la seconde pour apercevoir mon chat en levant la tête. Ce n'est qu'après que j'ai réalisé que j'étais dans cet état contradictoire, même si j'y étais peut-être déjà dès la sortie du rêve.

    Je pense que l'état que j'ai traversé était parfaitement maîtrisé par mon esprit, même si la façon de parvenir à cet état a été fortuite. C'était un état de conscience particulière, de conscience modifiée. On parle souvent de sommeil paradoxal pour désigner le moment du rêve. N'y aurait-t-il pas, dans certaines conditions, la possibilité d'un état d'éveil paradoxal ?

    Je ne dois pas être le seul à avoir vécu ce genre d'expérience, quand même ! :shock:
     
  7. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Devant des manifestations nouvelles et atypiques la question se pose notamment d'une crise d'épilepsie temporale.

    Déclenchant ces états, on retrouve comme facteurs favorisant l'hyper-idéation , le manque de sommeil, la psychostimulation ( qui peut-être celle de lectures, de films, de vécus "extraordinaires" qui peuvent se pérenniser et aboutir à un état pseudo-maniaque qui s'aggrave par le manque de sommeil qu'il entretient dans un cercle vicieux finissant par nécessiter un traitement psy

    L'auto-suggestion et l'auto-psychostimulation peuvent amener aux mêmes états limites qui sont très excitants et donc très à la mode actuellement ...

    :shock:
     
  8. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6102
    J'aime reçus:
    454
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Personnellement çà m'est arrivé plusieurs fois de me sentir "paralysé" de ne pas pouvoir bouger, me réveiller, me lever au petit matin

    Maintenant je prends aussitôt conscience que je suis en état de rêve lucide et cela a disparu.

    Par contre la nuit j'arrive maintenant à prendre conscience que mon corps dort ( je me dis même que mon corps est mort tant il est endormi) et être en pleine conscience ; mon mental se ralentit et je savoure cette sensation de dormir en étant éveillé. Surviennent alors des idées très calmes et très riches pour régler des problèmes de la journée ou développer de nouvelles stratégies. Souvent je m'empresse de les noter sur ma table de nuit et le lendemain je suis surpris de la lucidité que j'avais eu et en les relisant je me remets en pleine conscience

    Lors de mes dernières vacances dans les iles, je ne dormais que quelques instants de "vrai" sommeil et je restais la majeure partie de la nuit en état de pleine conscience et le corps totalement endormi sur le lit et j'étais en pleine forme le lendemain à rentabiliser mes journées touristiques. Génial ! à développer sans modération !

    :p
     
  9. rhambo

    rhambo Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
    Je comprends, mais je ne parlerais que "d'auto-suggestion passive" en ce qui me concerne, et je ne fréquente les forums concernant l'hypnose que depuis 24 heures, après ma deuxième transe... éventuellement épileptique alors ?

    Pourquoi pas, je ne suis a priori contre aucune explication, surtout quand je n'y connais rien.

    Merci en tout cas pour ces commentaires éclairants. Je vais en discuter avec des gens autour de moi, et si l'expérience se renouvelle, j'irai en parler à mon médecin, ou à un spécialiste. Puisque je me suis intéressé un temps à l'hypnothérapie, je pourrais aller voir un hypnothérapeute... Mais j'ai toujours eu l'idée que dans ce monde "très à la mode", comme vous dites, des "phénomènes psy", il y a autant d’hypnotiseurs-magnétiseurs-charlatans que d’hypnothérapeutes sérieux.

    Quant à l'excitation, vous ne vous trompez pas : j'en ressens les effets en ce moment même où je m'aperçois que je suis devant mon ordinateur depuis plus de deux heures et qu'il est temps de dîner !

    Salutations !
     
  10. rhambo

    rhambo Membre

    Inscrit:
    7 Avril 2013
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    460
Chargement...