1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Coincé entre sommeil et réveil : est-ce grave docteur ?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Rouletabille, 11 Avril 2009.

  1. Rouletabille

    Rouletabille Membre

    Inscrit:
    11 Avril 2009
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Lyon

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Bonjour,

    Pouvez-vous svp m'éclairer sur mon expérience ?

    Souvent, après une demie-heure de sieste et en l'absence de réveil qui sonne dans mes oreilles, je rentre dans un état pénible entre éveil et sommeil.

    Je m'explique : j'ouvre péniblement les yeux, je vois et j'entends distinctement tout ce qui se passe dans la pièce, qui n'est jamais silencieuse (fenetre ouverte par exemple) mais je suis absolument incapable de bouger ! Il m'est difficile de garder les yeux ouverts, ainsi je les ferme/ouvre en alternance de manière très pénible.

    Dans cet état, j'ai pleinement conscience de où je suis, ce qui se passe autour, quelle heure il est approximativement, ce que j'ai encore à faire de ma journée (c'est très étonnant d'ailleurs)... mais je suis incapable de me lever, de bouger en général, je suis comme paralysé tout en étant relativement conscient... D'ailleurs si je replonge dans le sommeil à cet instant, je reprends généralement les rêves là où je les ai laissés.

    S'il n'y a pas un réveil qui sonne, ou quelque qui entre dans la pièce, il m'est impossible ou très difficile de sortir de cet état, pénible, qui peut alors durer des heures ! Ce qui rend la chose assez... inquiétante après coup...

    Cet état m'arrive régulièrement lors d'une sieste, jamais la nuit, et par ailleurs je n'ai pas (à ma connaissance) de trouble du sommeil.

    Cependant, il me semble arriver à "prendre le contrôle" de cet état transitoire, chaque fois un peu plus.
    Par exemple, si les première fois ce n'était qu'une expérience douloureuse et pénible complètement subie, depuis quelques temps j'arrive consciemment à me dire "tu es dans un état paralysant de conscience, tu sais que c'est chiant et qu'il va falloir te faire violence pour en sortir, mais tu peux le faire", et alors je finis par y arriver.

    Et aujourd'hui, j'ai, il me semble, encore avancé dans ce "contrôle" de cet état que je qualifié d'hypnotique : j'ai consciemment considéré que j'étais paralysé, les yeux ouverts, en sachant ce qui se passe dans la rue... et j'ai consciemment décidé de garder les yeux ouverts le plus longtemps possible, et de reprendre le contrôle de mes bras.
    Et j'ai réussi à bouger ma main droite, pour la faire aller, de manière parfaitement voulue, sur ma cuisse, puis sur mon visage.
    Ici il s'est passé quelque chose de TRES étrange, c'est qu'en faisant des aller-retour laborieux de ma main entre ma cuisse et mon visage (je dormais sur le dos), j'ai fini par consciemment me rendre compte que quand je plaquais ma main devant mes yeux, sur mon nez, je ne la voyais pas ! Je me disais "ok, c'est intéressant il faut t'en souvenir, mais là, tu mets ta main devant tes yeux et tu ne la vois pas". Et vraiment, je voyais le plafond de ma pièce, et consciemment je trouvais ça très bizarre mais aussi très intéressant...

    Et puis à force de reprise progressive de contrôle, j'ai réussi à "switcher" sur un mode pleinement éveillé, c'est à dire que j'avais déjà les yeux ouverts, et rien n'a vraiment changé dans ma perception de mon environnement, mais simplement j'ai repris le contrôle de tout, et j'ai su que j'étais réveillé, et effectivement je l'étais.

    Je ne connais rien à l'hypnose mais j'en arrive à qualifier ces expériences d'états hypnotiques. Ai-je raison ?
    Je note également que d'une fois sur l'autre, j'arrive à sortir de ces états de plus en plus vite (moins d'une heure maintenant), de moins en moins douloureusement, et en prenant à chaque fois un peu plus le contrôle de mon corps pendant cette paralysie. J'arrive également à me rendre compte, de plus en plus nettement, de l'état dans lequel je suis au moment où j'y suis, un peu comme quand on sait qu'on fait un cauchemar et qu'on décide rationnellement de se suicider dans son rêve pour pouvoir se réveiller.

    J'ai été un peu long, mais je cherche des réponses, si vous en avez, à ces "expériences" d'état de conscience entre sommeil et réveil.

    Merci.
     
  2. Sambiz

    Sambiz Membre

    Inscrit:
    19 Février 2009
    Messages:
    121
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Bonjour !
    Non ce n'est pas un état hypnotique, c'est simplement une paralysie du sommeil c'est parfaitement normal sa marrive de temps en temps aussi... le seul truc a faire c de se rendormir mais tu peux aussi te "concentrer sur les extrémités de son corps (le bout des doigts par exemple) et d'essayer de les faire bouger peut mettre fin à la paralysie."
    voila un lien dit moi si tu te reconnais et si il ya une amélioration dans les prochain jours : *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
    ++
     
  3. Rouletabille

    Rouletabille Membre

    Inscrit:
    11 Avril 2009
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Lyon
    Merci ! C'est exactement ça !
    C'est somme toute assez rassurant de se dire que n'est juste "un peu trop stressé" :)
    Merci à vous, bonne continuation !
     
  4. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    Oui, c'est bien une paralysie du sommeil.
    Mais c'est également de l'autohypnose que tu fais là. Surtout les rêve éveillés et les hallucinations négatives (le fait de ne pas voir ta mainà
    Ce que tu arrives à faire, certains travaillent durent pour y arriver... moi y compris :D
    Tu m'apprends? ;)

    Bon, si cela te gêne vraiment, cesse de te faire des réflexion du style "ça va être chiant", dis toi plutôt "je garde totalement le contrôle sur ce qui se passe, et dès que j'aurais envie de sortir de cet état, j'en sortirais".

    Moi-même, en transe, j'ai du mal à émerger, bouger, etc. avant un certain temps. Il faut dabord réorienter son esprit.
    Donc si cela te gêne, tu peux aller voir un thérapeute pour travailler là dessus, une séance devrait suffir. Mais je pense que ton problème n'est pas ça, mais plutôt une angoisse latente vis-à-vis de cette expérience, et c'est parfaitement normal.

    Tiens, essaie quelque chose : dans cet état, répète toi que "cette main est légère, tellement légère qu'elle s'envole dans les airs" sans faire aucun effort conscient. Tu verras ce qu'il se passe
     
  5. Sambiz

    Sambiz Membre

    Inscrit:
    19 Février 2009
    Messages:
    121
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1560
    Eluno ! Le roi des champi ! xD
    Si c'est du au stress.. les autosuggestions ou la méditation t'aideront grandement !
     
  6. Eluno

    Eluno Membre

    Inscrit:
    5 Octobre 2008
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1660
    La roi des champi? moi pas comprendre :D
     
  7. castorix

    castorix Membre

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Messages:
    1180
    J'aime reçus:
    3
    Points:
    2250
    Bonjour,

    Rouletabille pour savoir si votre état présente ou non les propriétés d'un état hypnotique :shock: relativement profond, vous pouvez vous préparer.

    Par exemple en disposant une pendule dans votre un coin 8) de votre champ de vision.
    Notez intérieurement :roll: l'heure inscrite dessus lorsque la situation débute, et ensuite à votre réveil, commencez par vous demander :?: combien de temps cela a duré. Puis, regardez l'heure, faites la soustraction :wink: , et comparez le "temps vécu" écoulé et le "temps mondial" écoulé.

    Par ailleurs, prêtez attention dans cet état à la luminosité de la pièce :idea: et à l'étendue de votre champ visuel. Si une musique de fond très douce a été prévue, soyez attentif à son intensité et aux autres caractéristiques. Si vous avez allumé un bâton d'encens ou une bougie odorante, remarquez également :? la sensation.
    Vous comparerez tout cela avec les perceptions d'éveil ensuite.

    Enfin, je vous propose que vous vous récitiez dans cet état une fable ou un conte que vous connaissez déjà "par coeur" , afin d'apprécier tranquillement son contenu :) , et ce que cela peut avoir comme sens personnel pour vous. (inutile de se poser cette question à l'état d'éveil ordinaire pour le moment).

    Muni de vos réponses à ces questions :eek: , revenez nous donner quelques nouvelles, nous aurons le plaisir d'en reparler !
     
  8. Rouletabille

    Rouletabille Membre

    Inscrit:
    11 Avril 2009
    Messages:
    4
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    860
    Localité:
    Lyon
    Merci ! Je vous tiens au courant des que je ré-expérimente cet état !

    Par contre, en découvrant votre forum, ça m'a donné envie de "tester" l'auto-hypnose... Et je me demande si je ne suis pas sur un bon début. Je vous invite à lire mon sujet :

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    Bonne journée !
     
  9. boite à bonbons

    boite à bonbons Membre

    Inscrit:
    13 Octobre 2010
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    760
    Bonjour à tous,

    j'ai vécu la même expérience aujourd'hui pendant ma sieste et je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule, puisque l'expérience n'est pas des plus agréable...

    conditions dans lesquelles cela s'est produit : après une sieste d'environ 1h30, je me suis rendormie volontairement (trop fatiguée ^^ )

    J'ai d'abord fait un rêve dont je ne me souviens plus, par contre je me rapelle bien le moment où je pensais m'être réveillée puisqu'à ce moment précis j'étais dans la même position et au même endroit qu'au moment où je m'étais rendormie.

    Je croyais d'abord etre réveillée puisque l'environnement autour de moi correspondait exactement à la pièce dans laquelle je m'étais endormie ! c'est en remarquant que je ne pouvais plus bouger que j'ai compris que je dormais encore... Même chose que pour Rouletabille, j'ai passé ma main devant les yeux sans la voir alors que je percevais parfaitement la luminosité de la pièce (c'est là que ça devient un peu angoissant puisqu'on a les yeux ouverts..)

    de plus, des parts de rêves ou des hallucinations me parvenaient (et dont j'avais parfaitement conscience), notamment la présence d'une femme (qui m'était plus ou moins famillière, mélange d'amie et de parfaite inconnue) qui ne tenait pas à ce que je me réveille !

    J'ai alors essayé de me concentrer sur des sensations sur mon corps pour me réveiller :
    la chaleur d'un rayon de soleil sur ma jambe (bien réel, puisque que le temps actuel était une alternance d'éclaircies..)
    la main devant mes yeux pour faire varier la luminosité (rater puisque je ne la voyais pas)
    j'ai essayé de bouger (et j'ai réussi, ou c'était plutot un rêve) vers le réveil pour voir l'heure : j'ai jms réussi à voir aussi loin, mon champ visuel étant limité et mes mouvements (fictifs ?? sûrement..) aussi

    et voyant que je ne pouvais pas me réveiller, j'ai décidé de m'échapper de cet état par le rêve auquel je résistais. J'ai dc fait un rêve lucide où j'essayais péniblement de me focaliser sur des lieux réels et connus, pour ressentir des sensations réelles (toucher la rembarde de mon balcon que je connais très bien, pour reproduire la véritable sensation, sans succés...) .
    du coup, j'ai opté pour le suicide en sautant par le balcon, ça ne marche pas non plus !

    j'ai dc erré à travers ce semblant de rêve à la recherhe d'un moyen pour me réveiller (et oui, je ne voulais pas rester dans cet état trop longtemps, j'avais pleins de choses à faire dans ma "vraie" vie ^^), j'ai rencontré bpc de personnes connues (amies, frère, voisins... ), tout en étant suivie et surveillée par cette femme à moitié famillière qui ne voulait pas que je me réveille et qui voulais que je sombre dans un rêve ! j'ai finalement réussi en faisant semblant "d'adhérer" au rêve (faire comme si je n'avais pas conscience que je révais aux yeux de cette femme) et je me suis enfin réveillée !!!

    il s'est passé une heure entre le moment où je me suis rendormie après la sieste et le moment où je me suis réveillée.

    voilà c'est un peu long, mais je voulais vous donner bcp de détails ! j'attends avec impatience vos remarques ^^

    bonne soirée
     
  10. courforest

    courforest Membre

    Inscrit:
    30 Octobre 2009
    Messages:
    107
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1260
    Bonjour boîte à bonbons, je ne suis pas spécialiste des rêves car je rêve très peu mais lorsque ça m'arrive et que ça ne me plaît pas, je me dis tout simplement/ bon, ça suffit maintenant, réveille toi !!! et ça marche à chaque fois!!!!
     
Chargement...