1. Visiteur, Vous avez une question sur l'Hypnose, Posez là sur le Forum

Rejeter la notice

Accédez librement à l'ensemble du forum de l'Hypnose + 30 000 Membres Vidéos, Mp3, Livres, Média, Liens et + encore...

Psy condamné à 12 ans ferme

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Blacksun, 6 Juillet 2009.

  1. Blacksun

    Blacksun Membre

    Inscrit:
    15 Mars 2008
    Messages:
    77
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460

    En tant qu'invité, vous n'avez pas accès à la totalité de cette conversation --> Enregistrez-Vous Maintenant

    Si les praticiens de l'hypnose ne semblent pas être d'accord concernant la possibilité d'utiliser l'hypnose à des fins malveillantes, la justice, elle, a tranché.


    Viols sous hypnose : le psy condamné à 12 ans ferme

    Source France Info:
    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***
     
  2. Métaphore

    Métaphore Invité

    Oui il y a aussi les curés ou prêtes pédophiles, la malhonnêté est partout, il y a des psy qui se font payer 110 € alors qu'un tarif normal c'est 45€, donc il y a des dérapages partout, la patron de société qui a force de jouer avec l'argent pour se remplir les poches doit virer tous ces employés qui vont être au chômage.

    Les exemples sont multiples et variés, l'abus de pouvoir est partout et à plusieurs niveaux, chacun est après responsable de son propre comportement face à ces personnes.

     
  3. curieuse

    curieuse Membre

    Inscrit:
    28 Septembre 2007
    Messages:
    47
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1360
    Localité:
    Val de Marne
    Le problème, c'est que l'hypnose a déjà du mal a se faire accepter et n'a pas besoin de cette mauvaise pub qui risque de faire hésiter les futurs consultants ....
     
  4. Métaphore

    Métaphore Invité

    La mauvaise pub ? pas besoin d'aller bien loin, parcourez ce forum... :?
     
  5. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    :lol: :lol: :lol: Et vlan dans les dents!

    Pas faux quand même! Mais, bon... Comme Métaphore le dit, les pourris y'en a partout. Mais y'a quand même une bonne différence quand il s'agit de psys qui ont fait un cheminement profond pour ne pas entacher les client/patients avec leur projections névrotiques.

    Un psy n'a PAS besoin d'hypnose pour coucher avec ses patientes je vous assure. Je n'aurais jamais fait ça mais je "reçois" des clients qui ont subi la chose.

    De toutes façons y'aura une transe induite "toute seule" la plupart du temps dans une séance de thérapie. Et inutile de mentionner la vulnérabilité évidence de la personne qui vient consulter.

    Alors Y'a eu abus, oui... Mais VIOL? Pas sûr du tout... :?: Faudrait savoir les détails.
     
  6. surderien

    surderien Moderateur Membre de l'équipe

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Messages:
    6099
    J'aime reçus:
    452
    Points:
    6680
    Localité:
    Suscinio 56
    Cette affaire est assez claire mais ne date pas d'hier !

    *** Pour voir ce lien, enregistrez vous ***

    il sera interdit d'exercer...en Dordogne...mais pas ailleurs...



    L'hypnose est puissante.

    pour s'en servir en thérapie, il faut avoir une éthique puissante aussi.



    8)
     
  7. Altmaier

    Altmaier Membre

    Inscrit:
    25 Août 2008
    Messages:
    1503
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    2020
    Localité:
    Nouvelle Calédonie
    Oui, comme le dit Léo, il serait intéressant d'avoir les détails de l'arrêt de la cour pour savoir sur quoi se base les juges pour condamner ce psy.

    Pour le moment, nous avons un psy, (qui pratique l'hypnose), condamné pour viol.

    Ou est il écrit que c'est sous hypnose qu'il a pratiqué ces viols.

    Et si l'hypnose était si puissante, pourquoi n'a-t-il pas donné des suggestions d'amnésie post hypnotique???

    Cette histoire manque de détails.

    A suivre :arrow:
     
  8. rfi33

    rfi33 Membre

    Inscrit:
    13 Août 2008
    Messages:
    86
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1460
    selon l'arrêt les femmes avec qui le medecin a eu des rapports étaient consententent au moment de ces rapports! reste à savoir si il va se pourvoir en cassation
     
  9. Leo Lavoie

    Leo Lavoie Membre

    Inscrit:
    7 Janvier 2009
    Messages:
    2269
    J'aime reçus:
    5
    Points:
    2330
    Localité:
    Montréal Québec
    Si elles étaient consententes alors il peut y avoir eu abus de pouvoir mais viol? Ce n'est pas un viol ça. Un abus sexuel et un viol ce n'est pas la même chose. Ça me fait suer moi cette confusion sur quelque chose qui crie à l'évidence.

    Un viol c'est de forcer le rapport sexuel sans le consentement. Le viol est une agression sexuelle mais toutes les agressions sexuelles ne sont pas des viols. Par exemple si un triste sire tatonne les seins des passantes sans préambules alors il les agresse sexuellement sans que ce soit un viol. Si "tonton cochon" passe son temps à mettre ses gros doigts sale sur les fesses de sa nièce, ce n'est pas un viol mais une agression sexuelle.

    Un abus, c'est de profiter d'un avantage, d'une position de force ou d'autorité ou, dans le cas des enfants, une simple séduction, pour obtenir un consentement à des actes sexuels qui ne serait pas vraiment consentis, ou dont le consentement n'est pas valide à cause de l'immaturité légale ou psychologique ou de la position psychologique de vulnérabilité. Si "tonton cochon" réussit à séduire sa nièce en carence affective en lui donnant de l'attention pour enfin avoir accès aux fesses tant convoitées par "tonton cochon" et qu'il y réussit avec le pseudo consentement de la nièce alors c'est un abus à moins que la nièce soit en âge de consentir et encore.

    Donc il s'agit là d'un abus sexuel. Je ne dis pas que tout ça est une ou des définitions de loi, je dis qu'elles sont les définitions justes et rationelles.

    Mais si on essaie de nous faire avaler la couleuvre que le consentement n'était pas valide parce que la personne était sous hypnose et qu'elle n'était donc pas consciente de ce qu'elle faisait parce que "sous hypnose on est pas conscient de ce qui se passe", et que cela équivaut à droguer une personne pour la violer, alors y'a des juges qui devraient s'éduquer sur l'hypnose avant de rendre des jugements basés sur des faussetés véhiculées par l'opinion populaire. Et cela représente une jurisprudence très très périlleuse pour l'hypnose et la société. C'est pour cela que les détails sont importants à savoir.
     
  10. Métaphore

    Métaphore Invité

    Dans la société Léo, vous pensez que vraiment tout se rgèle dans une justice loyale ? je suis bien d'accord avec vous, mais allez savoir et connaître les individus qui se cachent derrière les jury..., il y a peut être "tonton cochon"... :? et oui c'est ça la justice. :twisted:

    L'hypnose est effectivement un régal pour ce genre d'affaire, car les juges qu'est ce qui y connaissent en hypnose ?
     
Chargement...