Formation Hypnose

quel intérêt de l'hypnose vis-à-vis d'une problématique spécifique ?

  • Initiateur de la discussion Bidoule
  • Date de début
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
Bonjour à tou.te.s,

Bidoule, pourquoi pas, le premier nom à m'être venu ; enchanté d'avance de faire votre connaissance.
Je viens interroger vos compétences en matière de thérapies et d'hypnothérapies.
Je présente rapidement ma problématique, la question étant : y a t il un intérêt pour moi à engager une hypnothérapie, et si oui laquelle, pour faire quoi ?

Voici les faits à mon avis importants. Je suis un homme, je viens d'avoir 28 ans. Jusqu'en janvier dernier j'ai été en couple durant plusieurs années. Nous vivions ensemble et avions prévu de nous marier en août (ce mois d'aout). Mais je suis parti, tout a été annulé. Je ne m'étends pas dessus mais c'est un choix personnel, que j'ai fais seul et égoïstement, non en fonction de quelque chose qu'elle aurait fait.

Après la rupture, je me suis trouvé dans une situation très paradoxale. C'était une catastrophe, un échec, l'effondrement d'un projet de vie, mais aussi un intense sentiment de libération. Toute mon existence s'est redéfinie par rapport à cet évènement. Lieux de vie, travail et occupations, mode de vie, tout s'est réorganisé.

Après l'évènement, il y a eu une sorte d'éblouissement. Il a fallu repousser les premières urgences, trouver un logement, gérer les crises familiales et les questions financières, etc. Mais ensuite est venu ce moment où tout retombe, où ces urgences sont repoussées, et je me trouve maintenant à ce moment décisif, j'ai l'impression (surtout maintenant que la date prévue du mariage sera bientôt dépassée, ce qui va cloturer une période) où il faut rassembler mes esprits et reprendre l'ensemble en main dans une nouvelle direction. Je ne peux plus me définir par rapport à cet évènement, si je dois survivre il faut me tendre vers l'avenir. Mais ça bloque. Un rêve m'a signifié il y a deux nuits (la nuit du 1er aout..), je crois, que tout allait se jouait rapidement, que j'étais à un croisement et qu'il fallait faire attention. Mais je reste dans la plus grande confusion.

J'ai un net problème, disons, d'énergie. Un épuisement total pour les choses importantes ou qui devraient l'être, et au contraire une tendance presque à entretenir des choses futiles très au delà du raisonnable. Par exemple des aventures "amoureuses" en grand nombre et sans aucune importance. En très grand nombre. Un très grand n'importe quoi. Bref. Ceci simplement pour donner des éléments pour cerner la "problématique".

Donc si la rupture reste claire dans ses raisons, assumée ; ses suites en revanche sont chaotiques, très largement inconscientes, je ne sais plus vraiment pourquoi je fais ce que je fais.

Alors, y a t il un intérêt pour moi à engager une hypnothérapie, et si oui laquelle, pour faire quoi, avec qui et bien sûr, avec quel budget ?

Merci d'avance pour votre aide
 
Dernière modification par un modérateur:
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
Bonjour et bienvenu
Bidoule à dit:
Alors, y a t il un intérêt pour moi à engager une hypnothérapie, et si oui laquelle, pour faire quoi, avec qui et bien sûr, avec quel budget
Bonjour
C'est vous qui devez définir ce que vous voulez travailler sur vous

Vous avez choisi délibérément de finir cette relation
vous avez agi au mieux pour changer de vie,de métier,....

avez vous pensé a annuler ce mariage et prévenir les invités ?
 
  • J'aime
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 278
Points
6 460
Localisation
Belgique
Bonjour,

Si tu attends d'un hypnothérapeute qu'il te donne LA solution a tes problèmes, autant te dire tout de suite que cela ne fonctionne pas comme cela, en fait ce n'est pas leur rôle et heureusement sinon ils finiraient par gérer la vie de tout les gens et les gens ne prendraient plus aucune décision...

moune à dit:
C'est vous qui devez définir ce que vous voulez travailler sur vous
Bien d'accord avec Moune.

Peut-être quelques pistes.
Bidoule à dit:
Un épuisement total pour les choses importantes ou qui devraient l'être
Une idée par exemple serait de travailler sur les choses pour que tu retrouves un regain d'énergie.
Bidoule à dit:
il faut rassembler mes esprits et reprendre l'ensemble en main dans une nouvelle direction.
Voilà il me semble, un objectif qui mériterait d'être plus approfondi avec un hynpo.
Bidoule à dit:
une tendance presque à entretenir des choses futiles très au delà du raisonnable.
Là aussi il y a moyen travailler.

Le mieux est donc d'avoir des pistes et de réfléchir si l'on veux travailler dessus.
 
  • J'aime
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
Merci à vous deux.
Moune oui haha en 6 mois les invités ont eu le temps d'apprendre que ça n'aurait pas lieu heureusement, mais ce n'était pas vraiment un immense mariage princier. Pour le reste je ne sens justement pas capable de définir seul ce qu'il faut faire maintenant. Il y a trop de part d'ombre je sens que qq chose se passe d'insaisissable pour moi-même.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Et elle, elle en pense quoi ?

o_O
 
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Bidoule à dit:
Pour le reste je ne sens justement pas capable de définir seul ce qu'il faut faire maintenant. Il y a trop de part d'ombre je sens que qq chose se passe d'insaisissable pour moi-même.
Cette partie peut se travailler avec quelqu'un, parfois la Détermination d'Objectif est difficile, ça peut prendre du temps pour (se) questionner, arriver à mettre le doigt sur le problème, cerner la/sa demande.
Bon courage
 
  • J'aime
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
surderien à dit:
Et elle, elle en pense quoi ?

o_O

Impossible de répondre à sa place mais nous sommes encore amis aujourd'hui. Je sais qu'elle a plus souffert de la rupture sur le moment, ça a été très dur mais elle a aussi été bien entourée. Mais je crois que le rapport s'inverse avec le temps, elle dépasse son désarroi et j'y sombre. Du moins elle a un projet clair pour les années à venir incluant un enfant envers et contre tout, raison pour laquelle je suis parti à la base.

Dans l'ensemble j'ai l'impression que l'hypnothérapie n'est pas une bonne solution à ce stade. L'hypnose a l'air de pouvoir fonctionner quand il y a une demande pour un changement précis (arrêter de fumer, phobies, etc., ce qu'on trouve principalement sur ce forum) mais désemparée devant l'expression d'un mal-être. La formulation d'objectifs à atteindre est-elle un préalable nécessaire ? Autrement dit ce serait une technique ou un ensemble de techniques plutôt qu'une médecine.
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Tout dépend de ta demande, de ce que tu souhaites...
Et la première capacité de l'hypnose c'est de pouvoir t'aider à préciser cela...
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
Il m'arrive d'adopter des comportements dangereux, pour moi-même et parfois pour les autres indirectement. C'est une première chose. Je découvre une cruauté envers moi-même.
Je laisse se détériorer des situation délétères. Après la rupture il y a eu un pic professionnel par exemple, j'ai travaillé pour penser à autre chose puis d'un coup, en deux semaines, je suis devenu incapable de bosser. Découragement, fatigue, besoin de dormir (je peux dormir très peu dans les moments d'enthousiasme et d'émulation, mais depuis quelques temps je fais des nuits très longues et en ressort lessivé), ce genre de ressentis ont fait que mon contrat n'a pas été renouvelé : je n'arrivais tout simplement plus à travailler. Et comme je bossais à distance je n'ai même pas averti, j'ai simplement laissé pourrir. Mais ce n'était pas mon occupation principale, qui est une thèse. Ce n'est pas grave en soi d'être au chômage quelques mois au contraire. En revanche ma thèse est au point mort archi mort. Et pour me remettre dedans c'est mission impossible. Je flâne de ci de là mais reste incapable de retrouver l'envie qui me faisait faire mes recherches.
Pour employer une métaphore quand ma volonté s’investit vraiment dans quelque chose quand j'y pense j'ai des images vivantes, colorées, "concrètes", vigoureuses. En revanche quand ma volonté s'en est retirée je n'ai plus que des images lointaines, abstraites, en noir et blanc, des trucs évanescents.
Peut-être faut-il arrêter, tout revoir dès la base ? Bref c'est un moment de doute et ce dont j'ai besoin, ce que je souhaite ce sont des indications pour m'orienter.
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 278
Points
6 460
Localisation
Belgique
Bidoule à dit:
L'hypnose a l'air de pouvoir fonctionner quand il y a une demande pour un changement précis
Tu connais des thérapies qui ne demande pas cela ?
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
Nossolar à dit:
Tu connais des thérapies qui ne demande pas cela ?
Oui combien de gens ont fini en psychiatrie contre leur volonté ? C'est bien qu'il y a une théorie de la "santé" et de la maladie sous jacente qui n'attend pas l'expression d'une demande précise d'un malade pour prendre son mal en charge.
 
  • J'aime
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 278
Points
6 460
Localisation
Belgique
J'ai bien dit thérapie, en psychiatrie (donc je suppose que tu sous entend, en asile) c'est bien parce que ces personnes représentent un danger soit pour eux même soit pour les autres.
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 598
Points
5 560
Localisation
gerardmer
Bidoule à dit:
Oui combien de gens ont fini en psychiatrie contre leur volonté ? C'est bien qu'il y a une théorie de la "santé" et de la maladie sous jacente qui n'attend pas l'expression d'une demande précise d'un malade pour prendre son mal en charge.
La prise en charge psychiatrique obligatoire, disons, se fait souvent quand la personne devient un danger pour elle-même et/ou pour les autres.

Je reprends juste quelques phrases :
Bidoule à dit:
Découragement, fatigue, besoin de dormir
Bidoule à dit:
je n'arrivais tout simplement plus à travailler
et manque de motivation pour la thèse.

Là, il y a déjà de quoi faire pour motiver une consultation chez un hypnothérapeute, ou autre spécialiste de santé. J'y lis vraiment des informations bien claires.

L'idée est juste de savoir ce que tu as envie qui change par rapport à tout ce qui est décrit, de façon à ce que la personne que tu vois, puisse t'aider à aller dans la direction que tu as choisi.
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
Nossolar à dit:
J'ai bien dit thérapie, en psychiatrie (donc je suppose que tu sous entend, en asile) c'est bien parce que ces personnes représentent un danger soit pour eux même soit pour les autres.
Je voulais seulement dire qu'il y a des cas où la personne ne parvient pas, ou plus, ou pas encore, à déterminer ce qui est bon pour elle, mais ça n'empêche pas qu'elle puisse bénéficier d'une aide, thérapie ou autre.
Mais vous avez raison il n'y a pas vraiment de solution à mon problème seulement des choix à faire et puis la vie apportera son lot d'imprévus. Qui vivra verra, etc.

Merci encore pour vos réponses.
 
Nossolar

Nossolar

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
2 278
Points
6 460
Localisation
Belgique
Au mieux tu vas voir un thérapeute, tu avises selon la situation après une ou deux séance !
 
herveg

herveg

Membre
messages
245
Points
3 610
Age
54
Localisation
FRANS
Beaucoup de choses ont déjà été dites je vais éviter de les redire.
Mais je vais insister là dessus : l'hypnothérapeute n'apportera pas la solution à tes problèmes. Cependant avec une bonne anamnèse il pourra cerner ton fonctionnement et ce qui fait que tu te retrouves dans des situations que tu n'arrives plus à gérer et pourquoi tu fuis devant les décisions (et je ne parle pas de la fuite devant le mariage), pourquoi tu choisis souvent la solutions de facilité. (je me trompe?)
Je pense que tu es quelqu'un de très intelligent et j'ai souvent remarqué que cela allait de paire avec une ultra-sensibilité. Tu as visiblement quelque chose à résoudre. A solutionner.
Un bon hypno pourra t'aider à passer en revue tes comportements, peut être analyser leur origine et surtout ensuite te permettre de trouver en toi les bonnes solutions pour ne plus commettre les mêmes erreurs.

Bref comme on dit souvent ici : un bon hypno t'apprendra à puiser dans tes ressources personnelles pour enfin te connaître vraiment toi même et... savoir ce que tu veux vraiment !
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Passerais tu par une période de procrastination ?
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
Bonsoir ,si je comprends bien ,vous avez fuit ce mariage parce que votre ex-compagne souhaitait un enfant rapidement et vous étiez pris par votre thèse a rédiger,qui vous a pris toute votre énergie.
Vous me semblez être une personne qui se donne à 200% dans son travail ,dort peu et se retrouve épuisé à ne plus savoir gérer ce manque d'énergie vitale.
Dans un premier temps je vous proposerais de travailler cette énergie,de mieux la canaliser.....
Dans un deuxième temps les mains de Rossi pour laisser votre inconscient faire ses choix....
bien qu'il me semble que vous savez parfaitement le faire,la fuite semble avoir été une protection "vitale" pour vous à ce moment donné
Cette mise en danger que vous racontez est trop imprécise pour qu'on la comprenne à distance ..
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
surderien à dit:
Passerais tu par une période de procrastination ?
Une violente phase de procrastination oui, depuis un peu plus d'un mois maintenant.
Je m'efforce de comprendre ce que je ressens. (La sensibilité évoquée). Et plus j'y réfléchis plus il m'apparait que ce n'est pas seulement un manque de volonté pour le travail. C'est que des énergies se lèvent contre. Je me revois immobilisé alors que je vais pour me remettre au boulot, en caricaturant un peu. Quelque chose refuse, ne veut plus, se lève contre. Il y a conflit et pas seulement défaut de volonté. Je viens d'en prendre conscience mais c'est très clair.
En revanche je trouve un grand plaisir dans des choses simples. Faire le ménage. M'occuper du chiot de la colocation ou je vis maintenant. Faire à manger. Marcher, se balader. Réparer des bricoles.
Peut-être aussi est-ce un ras le bol pour ce qui est abstrait. En tout cas j'ai ressenti ce ras le bol très nettement. La thèse et mon dernier emploi : du travail exclusivement intellectuel. Quelque chose manque.
Quelque chose se joue dans le rapport au corps je crois. La sensibilité et la sensualité. Comme si laissées trop longtemps à l'écart elles se rebellaient. Cette libido qui a explosé. Ce besoin de faire. D'être au corps.
Herveg, oui pour le choix de la facilité tu as peut être raison j y reflechis.
 
herveg

herveg

Membre
messages
245
Points
3 610
Age
54
Localisation
FRANS
Prendre du plaisir dans des choses simples.... des choses que tu n'as pas obligation de faire? que tu n'as pas l'habitude de faire? des choses qui, quelles qu'elles soient, te permettent de ne pas faire ce que tu DOIS faire ?
Serais tu surmené? si oui, éliminer quelques obligations ou faire un tri serait profitable. Si non... c'est qu'il y a de grandes chances que tu vives un conflit avec ce que ta vie actuelle, tes choix ou obligations...

Ne serait-ce pas ton inconscient qui te dit à sa manière que au fond de toi tu ne fais pas ce que tu devrais...?
 
charlieb612

charlieb612

Membre
messages
22
Points
760
Localisation
Ploërmel, France
Tu as déjà quelques pistes intéressantes maintenant .... cette "crise existentielle" que tu passes, avec comme détonateur, le mariage, enfants, et tutti quanti, t'as sans doute fait voir ce qu'allait être ta vie future ... et selon les individus , les réactions sont multiples
Il y a peut être autre chose pour toi, à toi de chercher quoi ..... ou de suivre tes intuitions , sans pression sociale . Comme le dit herveg, " tu vis un conflit avec ta vie actuelle, tes obligations, choix " .
Te faire aider sera de toutes manière une chose utile, il y a forcément quelque chose qui émergera ...
Tu peux aussi aller faire le point à l'autre bout de la planète ! les voyages sont souvent salvateurs
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
herveg à dit:
des choses qui, quelles qu'elles soient, te permettent de ne pas faire ce que tu DOIS faire ?
Il y a peut-être de ca oui. C'est un état que j ai connu durablement à l'époque du collège, une torture pour moi. Mais la première fois que cet état est apparu dont je me souvienne j'avais 7 ans, j'en garde un souvenir très très clair. Je devais faire mes devoirs, un devoir de géographie. Pour le lendemain. Donc.pas le choix et mon maitre était très dur en ce1. J'étais allongé sur le parquet de la chambre, devant le devoir mais comme tétanisé. Impossible de faire ce devoir. Je me sentais un peu comme aujourd'hui enfermé, sans issue. Je ne sais toujours pas pourquoi mais je refusais strictement l'obligation. La contradiction est devenue si grande qu'une sorte de crise s'est déclenchée, je pleurais à n'en plus pouvoir. Pourtant je ne faisais jamais de crises j' étais un gosse très facile. Bref ta remarque m'évoque cette situation, très comparable à celles du collège puis du lycée, où n'importe quelle distraction valait mieux que les cours. D'ailleurs je n'y allais presque plus.

Puis le bac en poche par miracle je suis parti voyager une année à l'autre bout du monde. Pour raccrocher à la dernière suggestion de CharlieB612, de partir en voyage. Mais ce n'est plus une option pour moi, je n'en ai même plus l'envie ni d'ailleurs les moyens.

Vos remarques et questions m'aident déjà (enfin j'espère) pour faire un premier point, merci encore.
 
Dernière édition:
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
oui cet enfant de 7 ans est loin derrière toi,il fait parti de tes souvenirs....
maintenant tu es un adulte,même si les obligations ou contraintes te pèsent,
elles font partie des règles sociales,de la vie en communauté et tu en sais quelque chose si tu vis en collocation
j'ai une maxime que je me dis lorsque je traîne les pieds:"à chaque jour suffit sa peine"
et je me planifie la veille pour le lendemain ,ce que je dois faire "par obligation",puis ce que j'ai envie de faire,sans me surcharger ....
 
herveg

herveg

Membre
messages
245
Points
3 610
Age
54
Localisation
FRANS
Comme dit Moune cet enfant de 7 ans est loin. Cependant il avait certainement mis en place des fonctionnements pour échapper aux "obligations". Cela a surement dû marcher à l'époque et inmanquablement tu reproduis ce même fonctionnement aujourd'hui dans des situations que ton inconscient considère comme similaires.
Moune dit fort justement que "maintenant tu es un adulte, même si les obligaions ou contraintes te pèsent, elles font partie des règles sociales, de la vie en communauté..."

Tu dois donc mettre en place des fonctionnements, des protections, des solutions (appelle cela comme tu veux) plus adaptées aujourd'hui aux circonstances. C'est typiquement le genre de cas où un hypno peut t'aider et être efficace. Tu as beaucoup analysé, tu auras certainement droit à une longue anamnèse qui fera déjà beaucoup avancer les choses.

Te faire aider est une très bonne idée. Rien que la démarche en elle même peut changer beaucoup de chose : tu prends enfin soin de toi, tu cherches enfin à comprendre, entendre cette petite voix qui hurle en toi depuis si longtemps et qui n'étant pas entendue continue à faire le même caprice dès que la situation lui rappelle cette situation "traumatisante" ... cette petite voix que finalement tu n'arrive pas à maitriser et que tu appelles "problème", "problématique", "part d'ombre", "des énergies qui se lèvent contre toi"...

Sans vouloir être freudien je pense que certaines choses commencent à devenir conscientes et donc sont en passe de se résoudre ;)

A toi de pousser dans le bon sens !
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
Aïe, je suivais bien jusqu'ici mais ces deux dernières réponses ne me correspondent plus (ce n'est pas un reproche bien évidemment).

De toute façon je ne vois pas qu'on puisse aller plus loin de cette façon, "virtuelle".

Je n'irai pas voir de thérapeute faute de moyens d'une part et parce que je ne crois pas qu'on puisse m'aider sur ce mode là.

Merci encore pour votre accueil et votre patience, très bonne continuation à vous.
 
jumb

jumb

Membre
messages
1 598
Points
5 560
Localisation
gerardmer
Ce qui a retenu mon attention est le terme de conflit.
Parfois face à une obligation, on ne la fait simplement pas, et cela sans regrets. On a décidé que c'en était pas une et basta. L'autre solution consiste à s'y résoudre, en râlant peut-être, mais on le fait. Le troisième cas est de rester bloqué devant sans le faire en proie à des contradictions.

Comme si on veut le faire tout en ne voulant pas le faire d'un autre coté. Vouloir une chose et son inverse, par exemple.

En quelque sorte être prisonnier d'un paradoxe lié aux situations obligatoires
(voir lectures du coté de Paul Watzlawick, école de Palo Alto, pour briser les cercles vicieux)
 
surderien

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Pro
messages
8 093
Points
9 460
Localisation
Suscinio 56
Bidoule à dit:
Aïe, je suivais bien jusqu'ici mais ces deux dernières réponses ne me correspondent plus (ce n'est pas un reproche bien évidemment).

De toute façon je ne vois pas qu'on puisse aller plus loin de cette façon, "virtuelle".

Je n'irai pas voir de thérapeute faute de moyens d'une part et parce que je ne crois pas qu'on puisse m'aider sur ce mode là.

Merci encore pour votre accueil et votre patience, très bonne continuation à vous.
Je pense que si tu n'arrivais pas à contrôler tes paradoxes, une aide hypno-thérapeutique en live t'apporterait le meilleur outil qui te corresponde pour te sortir de ton impasse.
Mais peut être que les éléments qui t'ont déjà été transmis ici te permettront de te dynamiser et de sauter le pas.

;)
 
moune

moune

Moderateur
Membre de l'équipe
Top Posteur du mois
messages
2 705
Points
7 260
Localisation
France
  • J'aime
Prudence

Prudence

Moderateur
Membre de l'équipe
messages
3 894
Points
9 260
Localisation
Nancy
Merci pour le lien :)
 
B

Bidoule

Membre
messages
10
Points
510
Localisation
Paris, France
moune à dit:
avant de se dire au revoir j'aimerais que vous écoutiez ce mp3 intitulé "retrouver le moral" ,perso je l'écoute lorsque je me sens fatiguée physiquement et psychologiquement,il me redonne la pêche
https://soundcloud.com/user542631571/sets/ifhe-mp3-hypnose
Bonjour,
J'ai trouvé l'enregistrement très bien fait, merci. Les voix, sonorités, les images, le jeu sur la lune puis le soleil, très interessant.
Pour info (et j'arrête de vous raconter ma vie) j'ai trouvé une solution momentanée (en fait elle m'a trouvé) : un ami qui tient un bar restaurant en montagne m'a proposé de l'aider pour la saison haute. Je suis donc actif et occupé, je veux dire physiquement, ce qui fait le plus grand bien.
 
  • J'aime
Vous aimerez:
M
  • Question
  • Malandrin
2
Réponses
55
Affichages
7 K
surderien
surderien
A
  • Question
  • Abudabi
Réponses
5
Affichages
3 K
Centre Hypnose Moselle
C
sophrhypno
  • Question
  • sophrhypno
Réponses
6
Affichages
430
sophrhypno
sophrhypno
Nouveaux messages
D
  • Question
  • DUCOS
Réponses
1
Affichages
22
moune
moune
ANNY-FRANCE RISTAGNO
  • Question
  • ANNY-FRANCE RISTAGNO
Réponses
13
Affichages
62
Nossolar
Nossolar
A
  • Question
  • Alx00
Réponses
7
Affichages
56
Alx00
A
>> Vous aimez cette page ? Inscivez-vous pour participer
Haut