Qu'est ce que l'acceptation?

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par patyphilou26, 26 Septembre 2009.

  1. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    Peut-on toujours être dans l'acceptation ?
    Pouvez-vous à m'aider à éclaicir le sujet merci !
     
  2. biibiche13

    biibiche13

    Inscrit:
    22 Septembre 2009
    POUVEZ VOUS APPROFONDIR VOTRE QUESTION ;si VOUS PARLEZ DE TOUT ACCEPTER LA JE DIS NON NON NOUS AVONS TOUS NOTRE PERSONNALISTE QUI EST BON DE GARDER ET MÊME DE CULTIVER.
    IL Y A DES PERSONNES QUI DISES OUI A TOUT MÊME SI ELLES NE SONT PAS D ACCORD MAIS LA IL Y A PROBLÈME TIMIDITÉ OU AUTRE
     
  3. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    biibiche bonjour,
    vraiment il n'y a pas de harsard ! j'étais sur de vous voir sur cette question! car je vous ai vu sur le site (avec d'autres biensur!)Effectivement je n'ai pas eu le temps de déposer mon message que je voulais préparer tant pis je vs répond.

    J'ai longtemps pensé en ce qui concerne l'handicap, la maldie, un traumatisme.... qu'il suffisait d'accepter! souvent j'entendais des médecins (urgentiste) dire ce n'est pas un problème il va finir par accepter! Je me demandais comment peuvent-il accepter??

    2 ans après une tumeur au cerveau et venue m'adresser sa déférence ! j'ai été opérée d'une partie (celle qui me permet d'être heureuse et là aujourd'hui) 5 ans de fauteuil et aujourd'hui une petite homidée de courte distance!

    Puis j'ai fais mon mémoire sur: Prise en charge d’un blessé adulte présentant un traumatisme vertébro-médullaire Et l’impact de l’annonce : du CHU et centre de rééducation

    Aujourd'hui je dirais que je n'ai pa eu le choix : je ne mets pas de mots comme courageuse, forte ... (si, seulement dans le combat de réééducation, ortho...) je n'accepte pas je dirais plutôt: je suis optimiste vivre avec! je ne trouve pas le mot qui conviennent à mes oreilles. cordialement.
     
  4. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    ma devise :CE QUI NE NOUS TUENT PAS NOUS RENDS PLUS FORT !
    NIETESCHE.
     
  5. Oui enfin ça se discute... :?
     
  6. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Accepter... si vous n'acceptez pas, patyphilou, serez vous d'autant plus heureuse?
    Il n'y a aucun responsable que vous puissiez invoquer... vous n'avez pas choisi... et vous vivez avec...
    Peut être avez vous compris qu'il y a beaucoup de choses futiles dans la vie, des problèmes où on se fait "ch" qui n'en valent pas la peine...

    On peut se dire que le verre est à moitié vide ou à moitié plein.
    J'ai vu des paraplégiques, avoir envie de vivre, de s'instruire parce qu'ils n'en avaient pas le temps avant...

    C'est une grande force de choisir la vie, quand pour certains elle est plus accidentée ( et les petits travers paraissent dérisoires à côté de cela...mais ne répondent ils pas au même principe?)

    Vivre avec est un grand pas vers l'acceptation...

    accepter c'est simplement aussi pour certaines choses savoir qu'on ne peut les changer, et ce qui a été a été, et ça ne sert à rien... d'être eternellement dans le regret, car il y a le présent à vivre... du mieux que l'on puisse...

    On en est tous là je crois....

    Cordialement....
     
  7. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Entièrement d'accord... d'une façon ou d'une autre...


    Pour bibiche, un ex quand un con vous insulte....
    - soit -vous répliquez
    - soit- vous vous taisez et encaissez
    Quoiqu'il en soit, si vous prenez à coeur cette insulte, vous allez souffrir et repasser le film autant de fois dans votre tête... et si vous êtes obligé de le voir tous les jours au travail... ça devient vite pénible....

    Alors que si vous acceptez l'idée qu'il y ait des cons, et même ceux qu'on ne souhaite pas, quelle que soit votre réaction qui vous appartient, vous pouvez mettre une distance entre ses propos et vous....
    L'insulte s'adresse à l'idée qu'il a de vous et non à vous...
     
  8. Dans cet exemple que vous citez Katia, là je suis tout à fait d'accord avec ce point de vue. Mais pour avoir une réaction aussi bénéfique, il faut être libérez de certains schémas, bon là il s'agit de cet exemple. Je dis ça car ce topic fait référence à votre topic initial....
     
  9. saladerouge

    saladerouge

    Inscrit:
    18 Septembre 2009
    Accepter c'est traverser, parfois, chaque fois ???

    L'important pour moi c'est comment pratiquer l'acceptation ???

    J'adore ce simple exercice qui s'applique à soi, à tout, à tous !!!!

    Quand j'inspire, j'accueille mes maux, les tiens, ceux de la terre voir de l'univers (quand mes maux ont disparu ou se sont tus...).

    Quand je suis entre l'inspire et l'expire, je laisse la transformation faire...

    Quand j'expire, je souffle de la lumière, de la pure lumière...

    Et cela autant longtemps qu'il faut pour sentir à l'inspire une détente, un dénouement...

    C'est issu du Bouddhisme...

    Quand je suis nouée, en colère, ruminante, lourde à l'intérieur et qu'au miracle, j'en suis consciente, je pratique cet exercice... En commençant par inspirer les maux, je leur accorde une place, il existe autant que ce qui existe avant et après, pourquoi retenir, cacher ou empêcher leur expression ??? J'accueille sans brimer, sans juger, j'accueille, c'est et ça a le droit d'être...

    Quand je laisse la transformation faire, j'ai confiance en cette part qui sait sans que je sache ce qu'elle sait...

    Quand je souffle la lumière, ma part qui souhaite activement m'aimer, aimer, le fait dans la plus grande simplicité...

    Plus c'est simple, plus c'est bon, plus cela réchappe à toutes les entraves auto crée...

    Le meilleur pour vous..

    Ce que j'aime particulièrement dans l'HE et le tolgen, c'est que les deux respectent profondément la nature humaine...

    La respiration est importante, ce qui est aussi capital, c'est que durant cette méditation, j'accueille celui qui souffre (physiquement, psychiquement), celui qui ne souffre pas et celui qui est hors de la dualité...

    Je m'accueille tel que je suis maintenant, je suis triste, jalouse, en colère, j'accueille, j'entre dans la sensation, je visite durant l'inspire... J'observe simplement et j'accueille, c'est, c'est ainsi maintenant et ça a le droit d'être...

    L'entre-deux réservé au mystère, à la transformation, m'amène à la neutralité..

    Puis j'expire la lumière, je souffle la bouche légèrement ouverte... Un simple sourire intérieur me vient, j'accueille et j'observe, c'est, c'est ainsi maintenant et ça a le droit d'être...

    L'alignement est très important, pour être aligné, l'authenticité est l'unique tremplin... J'ai un certain contrôle sur ma respiration et j'ai un lâcher prise sur ce qui vient, le mariage des deux est excellent...

    Il y a une chose que cette pratique ne peut pas faire c'est augmenter le mal... Chaque seconde de gagnée dans la paix et l'acceptation c'est une goutte d'éternité...
     
  10. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Ce comportement est un sorte d'apprentissage... et avant d'avoir bien appris, un peu de temps...
    On impute généralement nos malheurs à autrui, alors que ce sont nos réactions aux problèmes qui créent encore plus de souffrance...

    Je comprends bien où se situe la difficulté dont vous parlez....
     
  11. saladerouge

    saladerouge

    Inscrit:
    18 Septembre 2009

    Quand une insulte tombe, elle révèle la nature de celui qui la profère, je la regarde et la laisse tomber mollement au sol... La réactivité de l'autre lui appartient, un poème rend certains heureux d'autre grincheux... L'acceptation de soi me semble une acceptation particulière, et pourtant je peux aussi laisser tomber mollement au sol ce qui me semble inutile, insultant pour l'évolution...
     
  12. esperence

    esperence

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    patyphilou26, vous dites:

    Aujourd'hui je dirais que je n'ai pa eu le choix : je ne mets pas de mots comme courageuse, forte ... (si, seulement dans le combat de réééducation, ortho...)

    Vous pourriez mettre le mot : Battante ( sourire)
    En réeducation faut travailler , se battre pour réussir, avancer... :wink: :)
    La force elle est là........j'accepte pour mieux avancer.
     
  13. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    bonjour saladerouge, vous parlez d'insulte, sur quoi? sur qui?
    Il me semble que vous me parler de projection (celui qui profère) toutefois il y a aussi la peur de l'autre ou l'incompréhention. Malheureusement beaucoup sont maladroit avec leur regard... parfois il suffit d'un sourire pour d'étendre une gène ou une peur....

    Il serait facile d'accepter par un simple exercice de respiration!
    moi je respire par le ventre cela me semble naturelle. les bébés ne respirent-ils pas par le ventre à la naissance?

    Votre philosophie est sympathique! Peut-être que je comprend pas tous! bonne journée paty
     
  14. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    bonjour espérence,

    oui ce mot me plaît battante,espérance! je me bats, j'espère,je combats, j'ai la force, le courage, l'envie d'avancer pour moi , mon mari, mes enfants , ma famille,mes ami(e)s... J'aime la vie et j'ai ausssi de la chance dans cette vie. je suis d'accord accepter pour avancer ms le reste non! Je veux lui tirer ma révérence!
     
  15. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    bonjour katia,
    katia vos propos :On impute généralement nos malheurs à autrui, alors que ce sont nos réactions aux problèmes qui créent encore plus de souffrance...
    Effectivement je suis d'accord!

    Ceci n'engage que moi, ce sujet provoque parfois des grincement de dents!
    Nos réactions ne viennent-ils pas de notre manque de compréhention face à nos problèmes ? le pourquoi? Le fameux pourquoi moi! il me semble que la réponse et au fond de nous ! cela nous le savons bien plus tard ! trés dur de regarder, de décortiquer, d'accepter, de digirer la souffrance.
     
  16. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    Bonjour Méthaphore,
    je suis d'accord avec vous et katia sur ce sujet. bonne journée paty
     
  17. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    katia,
    je ne comprend pas l'histoire de biibiche??? DSL
    Oui il y a des cons, nous pouvons l'être à notre tour sur d'autres sujet ou sur d'autres personnes; parfois même sur nos proches.
    La bave de crapeau n'atteint pas la douce colombe (ou la chèvre feu :wink: ) que je suis!
    Ou peut-être suis-je aujourd'hui le beau cygne qui a tirer sa révérence au vilain petit canard! :wink: bonne journée paty
     
  18. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    j'ai essayé de répondre à tous! merci de vos réponses! dsl pour les fautes! je vous souhaite une bonne journée paty
     
  19. katia (zoulouk)

    katia (zoulouk)

    Inscrit:
    22 Avril 2009
    Exemple de comportement qualifié "d'ingrat"...

    Un collègue de travail (un homme) m'invite pour le midi à manger au resto. J'accepte. Il me dit attends moi, 5 minutes, j'arrive...
    Il n'arrive jamais.... Pour une raison mystérieuse, je me suis installée à une table, et j'ai rempli des papiers pendant 45 minutes. J'ai joué le jeu d'attendre... et ai été super ridicule... d'attendre...

    A mon départ, dans un couloir, je croise cet homme. Je lui demande gentimment ce qui s'est passé. Il passe sa route, en me regardant à peine, en marmonnant j'avais pas le temps....

    Pas la décence de prévenir, prendre les gens pour des idiots... etc... un goujat parfait...

    Je l'ai zappé... mais voilà qu'il m'envoie des mails... en disant qu'il ne comprenait pas pourquoi j'étais fachée...
    Quand même!

    J'ai fini par l'insulter... et réponse il comprenait toujours pas....ce qu'il avait fait d'ingrat...!

    Et cet homme, pourtant... , en le connaissant mieux, n'avait rien fait d'ingrat... il n' avait pas réussi à faire mieux...

    A méditer....
     
  20. biibiche13

    biibiche13

    Inscrit:
    22 Septembre 2009
    Eh oui vous avez raison ,je n ais put m empêcher de répondre ,patyfilou26,je n ai qu un cancer du sein avec des métastases sur le foi,impossible d opérer les médecins mon dit qu ils ne penser pas a mon arrivée me sauver ,mais je suis encore là je sais que je dois apprendre a vivre avec cela comme d autres vivent avec leurs diabète.J ai pense que dès la naissance nous sommes tous voués a la mort. Ou quand comment?on ne sais pas.Accepter ou non, c est la, on a rien demander est c est pour nous On a deux solutions accepter( 'très peut pour moi) ou se battre et ça en vaut la peine .Ma maladie ma fait prendre conscience de l amour de mes enfants(7) Je venais d ouvrir mon cabinet d hypnose de rencontrer quel qu un tous ca envolé et ben tans pis. on serre les dents et on se bas la vie est encore là Alors battons nous .Oui il nous faut apprendre a vivre différemment mais tant de gens parte alors qu il ne le voulais pas
    Je commence des cours de sophrologie et j espère reouvrir mon cabinet
    tans qu il y a de la vie il y a de l espoirs
    bon courage patyfilou26(j habitais dans la Drome moi aussi belle région)
     
  21. saladerouge

    saladerouge

    Inscrit:
    18 Septembre 2009
    Quelques semaines après la mort de mon bébé j'ai repris mon emploi... J'ai reçu de l'empathie délicate et juste, de la part de mes collègues (de mes amis et de ma famille aussi, merci)... J'ai quelques clients qui ont été d’une maladresse crasse...

    - Rien arrive par hasard ! :(
    - Vous êtes jeunes, vous avez le temps d'en faire un autre !? :evil:

    Ces deux phrases n'ont rien d'exceptionnelle, ni d'insultant, pourtant à ce moment là de ma vie, elles m'ont fait l'effet d'un poignard...

    Dans les instants ou tout s'effondre, la délicatesse ou le silence sont les meilleures présent.... :D
     
  22. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    katia, oui cet homme à eu un comportement de goujat, pourquoi dites vous ingrat? vous avez recherché de la reconnaissance avec cet homme? Peut-être qu'il n'a rien compris? connaissez-vous le pourquoi de son attitude aujourd'hui? Pourquoi être rester? Cela a été de votre choix? est-ce vraiment que lui qui a médité sur cet événement? Il manque des infos pour que je puisse comprendre votre exemple. Pourquoi cet exemple ? sur quel sujet? cordialement bonne journée paty
     
  23. saladerouge

    saladerouge

    Inscrit:
    18 Septembre 2009
    Notre mieux d'aujourd'hui est parfois le pire...
     
  24. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    bonjour biibiche, oui la drôme est une belle region, je suis dans le diois "la clairette de die.
    Je viens de lire votre réponse, si vous le permettiez j'aimerai vous poser qq questions:

    vous dites: je n ai qu un cancer ......???je ne comprend pas? je n'ai qu'un ....vous pouvez m'expliquer.
    vous dites:les médecins mon dit qu ils ne penser pas a mon arrivée me sauver... Etes-vous sauvée?

    vous dites: On a deux solutions accepter( 'très peut pour moi) ou se battre..Que veut dire accepter (définition) dans votre phrase?

    vous dites: Ma maladie... Le ma me choc toujours

    A travers mes questions je ne veux pas vous froisser seulement comprendre! trés cordialement paty
     
  25. saladerouge

    saladerouge

    Inscrit:
    18 Septembre 2009
    S'identifier à la maladie est la solution, que vous avez ou la seule que vous connaissez ??? Et s'il y avait une autre façon de faire, se serait comment pour vous ????
     
  26. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    saladerouge, effectivement, je reconnais l'indélicatesse de ses propos:
    - Rien arrive par hasard !
    - Vous êtes jeunes, vous avez le temps d'en faire un autre !?
    vous répondez parfaitement :Ces deux phrases n'ont rien d'exceptionnelle, ni d'insultant, pourtant à ce moment là de ma vie, elles m'ont fait l'effet d'un poignard...
    Parfois le silence pèse à certains, ils ont l'impression de vs apaiser et pourtant si, ils savaient vos pensées à ce moment même ils seraient confus et certainement qu'ils s'enfonçeraient encore plus!!!

    la délicatesse ou le silence sont les meilleures présent.... oui je complètement d'accord et pourtant il m'est arrivée d'être moi-même en manque de délicatesse, mais dans l'autres sens.

    une amie m'a dit: sincèrement je suis désolée pour ce qu'il t'arrive! et j'ai répondu pas autant que moi! ce n'était pas une copine mais une amie; elle m'a pardonner depuis.
    bonne journée a bientôt cordialement paty
     
  27. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    saladerouge,
    S'identifier à la maladie est la solution, que vous avez ou la seule que vous connaissez ??? Et s'il y avait une autre façon de faire, se serait comment pour vous ????

    vous pouvez s'il vous plaît détailler, je ne suis pas sur de bien comprendre le sens de votre phrase. MERCI
    En ce qui me concerne la maladie ne m'appartient pas!
     
  28. saladerouge

    saladerouge

    Inscrit:
    18 Septembre 2009
    Ok, la maladie ne vous appartient pas, est-ce qu'elle est à l'extérieur ou à l'intérieur de vous ???

    - ...

    Et ce que vous venez de découvrir là, est-ce que cela vous soulage ou au contraire, vous accable ???

    - ...

    Et si cela vous libère, cela voudrait dire que la maladie peut être à l'intérieur et pourtant ne pas vous appartenir ???

    Et si cela vous accable, cela voudrait dire que tenir fermement la maladie à l'extérieur est peut-être une façon de ne pas l'accepter ??? Qu'en pensez-vous, comment c'est pour vous cette question, est-ce que votre corps réagit, comment, ou ???

    - ....

    - Ok, hum, hum....


    Ce dont je suis sûre, c'est que la guérison commence là ou je me trouve exactement, et que visiter ce "là ou je suis" revêt parfois des surprises...
    Dans ce texte le plus important se trouve dans ce qui n'apparaît pas... J'espère que mon message est écrit de façon à ce que vous puissiez le comprendre ??? :wink:
     
  29. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    saladerouge, Mon corps réagit calmement, tranquillement... ma tête dit: suis-je sotte!
    la maladie n'est ni àl'extérieur ni à l'intérieur. pourquoi serait-elle là ? soulage de quoi? M'accable de quoi? de quoi me parlez-vous ! je ne comprend rien! vous pensez que la guérison commence d'abord par le corps? uniquement ! accepter ? Accepter quoi? Acceptez-vous, vous?
    cordialement paty
     
  30. patyphilou26

    patyphilou26

    Inscrit:
    26 Septembre 2009
    salarouge, je comprendrais peut-être à travers votre exemple. cordialement paty
     
Chargement...