Formation Hypnose

Questionnaires du thérapeute

M

Métaphore

Invité
Je me demandais si les thérapeutes Ericksonniens proposaient le même type de questionnaires à leurs patients dès la 1ère séance, c'est à dire :

- Questionnaires TAG, BEK, et Y.K (schémas fondamentaux)

Car il est très fréquent qu'un patient consulte pour un problème mais que celui-ci en cache d'autres parfois mêmes inconscients et que ces questionnaires sont extrêmement riches de renseignements sur le patient et permet rapidement de cibler le malaise sous jacent sans que le patient raconte sa vie...
 
Est-ce que le futur thérapeute réponds lui-même à ce questionnaire avant de le proposer à un "patient" ?

Il est très fréquent que ce désir de devenir thérapeute cache une problèmatique beaucoup plus profonde !!!

C'est à vous de voire...
 
M

Métaphore

Invité
Et bien je vois que ce post a été lu de nombreuses fois, mais aucun thérapeute ne répond, je dois donc comprendre que ces questionnaires ne font pas partie de l'HE ?... :roll: ça fait quand même partie de l'anamnèse, et m'apparaissent indipensables...
 

valikor

Membre
mes questions :

votre confiance en vous globale sur une échelle de 0 à 10
a quel point vous vous sentez bien sur une échelle de 0 à 10
quels sont vos problèmes ?
quel est votre but prioritaire en venant ici ? (s'il y en a plusieurs incompatibles, j'explique pourquoi; exemple : arrêter de fumer avant de sortir de la dépression)
qu'est ce qui est arrivé dans votre vie de douloureux, ou difficile ou stressant ou épuisant et qui le serait toujours encore maintenant aujourd'hui quand vous y pensez?
cotations des traits caractères négatifs sur une échelle de 0 à 10;
comment est considéré le passé? (est-ce une partie de l'identité; y-a-t-il un fort attachement?...)
parents : comment ils étaient, comment était leur caractère, est ce que la personne ressent encore leur {stress; anxiété; colère; peur ...} en repensant à eux dans son enfance ou adolescence et combien sur une échelle de 0 à 10.

souvent les personnes qui ont une phobie ont une capacité à se faire peur assez forte, il est alors bon de les aider à se débarrasser de cela qui leur vient des parents ou proches...

Valikor
 
M

Métaphore

Invité
Merci pour vos réponse qui me permettent de comprendre comment se passe l'ananmèse Ericksonnienne...

Et je vois qu'effectivement ma formation d'hypnose intégrative est beaucoup plus structurée que l'hypnose Ericksonnienne, car ce que vous me dites Valikor est le minimum qu'on peut demander, mais cela ne détermine pas les schémas fondamentaux, si l'individu fonctionne sur un schéma de dépendance affective, d'abandon, d'assujetissement, de méfiance/abus, etc,...sans compter les autres questionnaires qui précisent les différents malaises physiques ou émotionnels.

:arrow: qu'est ce qui est arrivé dans votre vie de douloureux, ou difficile ou stressant ou épuisant et qui le serait toujours encore maintenant aujourd'hui quand vous y pensez?

Et si la personne ne peut en parler ou ne sait pas, et si elle vous dit, je cherche le sens de ma vie, je pourrais être heureuse mais je ne le suis pas, j'ai un vide intérieur mais je ne sais pas pourquoi exactement ?et si malgré vos questions, elle reste évasive, comment procédez vous, si elle n'a pas de phobies, ni d'addiction, mais seulement un mal être généralisé.
 

zorro

Membre
Les lanternes des participants au forum ne demandent qu'à être éclairées.
Seront appréciés noms d'ouvrages à lire par exemple.
Dans une anamnèse, ne jamais oublier de demander "qu'est-ce qui va très bien dans votre vie en ce moment ?"
 

valikor

Membre
ce que j'ai donné est schématique.
les phobies, addictions et dépendances font partie des problèmes.

l'anamnèse fait au moins 30 min, sauf quand la personne est tellement mal qu'elle a du mal à répondre à mes questions...ou qu'elle ne peut pas parler d'un problème tellement il est prenant et douloureux .
dans ce cas, direct ligne de temps et nettoyage pour que la personne puisse retrouver des forces, des ressources pour refaire l'entretien lors d'une séance ultérieure.
si elle a un mal-être général, c'est qu'elle ne sait pas identifier ce qui va pas dans son passé. Rassurez vous, elle va vite trouver en raison des autres questions que je poserais qui iront toucher les endroits où cela fait encore mal.

:arrow: votre besoin de maitrise de contrôle et de savoir est trop important.

:arrow: vous avez probablement besoin de beaucoup de reconnaissance pour dire autant de fois que ce que vous faites, ou vous apprenez, est mieux....

:arrow: ce n'est pas en catégorisant les personnes, en les rangeant dans des cases que ca va les aider à s'en sortir ni vous aider à les changer.

c'est pas parce qu'un entretien est structuré qu'il est efficace ou qu'on sait aider les personnes. C'est vous avez besoin de structure.

La structure n'est qu'un guide, il faut savoir s'en détacher, c'est quand on sait s'en détacher et être efficace qu'on sait qu'on maîtrise son sujet. :!:

C'est une thérapie brève, pas une analyse! Analyser c'est bien mais résoudre c'est mieux!
 

corfinas

Membre
Métaphore à dit:
Et bien je vois que ce post a été lu de nombreuses fois, mais aucun thérapeute ne répond, je dois donc comprendre que ces questionnaires ne font pas partie de l'HE ?... :roll: ça fait quand même partie de l'anamnèse, et m'apparaissent indipensables...
"Donc" ... il y a aussi "voyante", c'est un beau métier "voyante" ...

a+
 

corfinas

Membre
Re-hello,

Plus sérieusement, j'ai cherché le questionnaire BEK sur internet et j'ai trouvé ça :
http://www.sommeil-mg.net/spip/question ... 20BECK.pdf

Métaphore c'est bien de cela dont vous parlez ?

En tout cas ce genre de questionnaire, rien qu'en le lisant, ça me fait baisser le moral, l'accumulation de termes négatifs ... :( et j'imagine qu'une personne en légère transe conversationnelle qui écoute ça doit ressentir aussi un mal être. Ça ne me donne pas envie de l'utiliser du tout. On dirai une pub pour des anti-depresseurs !

Je préfère largement le style des questions proposées par Valikor :
votre confiance en vous sur une échelle de 0 à 10
Votre bien être sur une échelle de 0 à 10
etc..

a+
 

Leo Lavoie

Membre
Métaphore à dit:
Merci pour vos réponse qui me permettent de comprendre comment se passe l'ananmèse Ericksonnienne...

Et je vois qu'effectivement ma formation d'hypnose intégrative est beaucoup plus structurée que l'hypnose Ericksonnienne, car ce que vous me dites Valikor est le minimum qu'on peut demander, mais cela ne détermine pas les schémas fondamentaux, si l'individu fonctionne sur un schéma de dépendance affective, d'abandon, d'assujetissement, de méfiance/abus, etc,...sans compter les autres questionnaires qui précisent les différents malaises physiques ou émotionnels.

:arrow: qu'est ce qui est arrivé dans votre vie de douloureux, ou difficile ou stressant ou épuisant et qui le serait toujours encore maintenant aujourd'hui quand vous y pensez?

Et si la personne ne peut en parler ou ne sait pas, et si elle vous dit, je cherche le sens de ma vie, je pourrais être heureuse mais je ne le suis pas, j'ai un vide intérieur mais je ne sais pas pourquoi exactement ?et si malgré vos questions, elle reste évasive, comment procédez vous, si elle n'a pas de phobies, ni d'addiction, mais seulement un mal être généralisé.
Ben faut aussi se méfier de la structurite chronique vous savez. Il est possible cependant que votre formation soit bien supérieure à tout ce qui existe en ce moment. Avez vous considéré cette possibilité? Si c'était le cas alors ce serait comme un type qui a une BMW et qui demande à ses connaissances quelles voitures ils ont, sachant qu'ils n'ont que des Renault, vous trouvez pas?
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
ce que j'ai donné est schématique.
les phobies, addictions et dépendances font partie des problèmes.

Je comprends bien, mais ce n'est pas ma question de départ.


:arrow: votre besoin de maitrise de contrôle et de savoir est trop important.
Mon besoin est de bien cadrer le sujet afin de ne pas perdre de temps dans du bricolage...

:arrow: vous avez probablement besoin de beaucoup de reconnaissance pour dire autant de fois que ce que vous faites, ou vous apprenez, est mieux....
Non je vous fais juste comprendre qu'il existe autre chose que l'HE avec un meilleur support.

:arrow: ce n'est pas en catégorisant les personnes, en les rangeant dans des cases que ca va les aider à s'en sortir ni vous aider à les changer.
c'est pas parce qu'un entretien est structuré qu'il est efficace ou qu'on sait aider les personnes. C'est vous avez besoin de structure.

La structure n'est qu'un guide, il faut savoir s'en détacher, c'est quand on sait s'en détacher et être efficace qu'on sait qu'on maîtrise son sujet. :!:
C'est marrant de la part d'un ancien scientifique chimiste de dire que la structure n'a aucune importe.... :roll:

Pour moi la structure d'un entretien (d'où les questionnaires) équivaut à la connaissance de la structure psychologique du patient qui vient vous voir.

C'est une thérapie brève, pas une analyse! Analyser c'est bien mais résoudre c'est mieux!
Pour vous être structurée c'est être dans l'analyse ? je ne vois trop...

Thérapie brève ? moi je veux bien, mais pour l'instant le constat que je fait sur ce forum ce sont des personnes en thérapie ou ayant arrêté par déception de l'HE.

Donc je me pose des questions, d'où la création de ce topic.
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie à dit:
Ben faut aussi se méfier de la structurite chronique vous savez. Il est possible cependant que votre formation soit bien supérieure à tout ce qui existe en ce moment. Avez vous considéré cette possibilité? Si c'était le cas alors ce serait comme un type qui a une BMW et qui demande à ses connaissances quelles voitures ils ont, sachant qu'ils n'ont que des Renault, vous trouvez pas?
Je n'ai pas dit que ma formation est supérieure :roll: , mais je répondais à Valikor qu'il n'existe pas que l'HE, et mon topic a pour but de comprendre la structure de l'HE.

Donc non je ne comprends pas où vous voulez en venir Léo.

Mais se servir d'une échelle de 0 à 10 comme support d'anamnèse ne m'apparaît très fiable...
 

corfinas

Membre
Métaphore,

Est ce que vous pouvez nous dire le style, ou des exemples de questions, de ces questionnaires YK et TAG dont vous nous parlez, j'ai du mal à me faire une idée pour le moment.

Perso, l'anamnèse que je pratique serai plus proche de la détermination d'objectif (plus la personne semble aller mal, plus l'écoute active, la reformulation, la syncro va me sembler importante tout au long de ce "questionnaire") :

Qu’est ce que vous voulez ? (formuler positivement, clair, précis et concret)
Qu’est ce qui ne dépends que de vous ? (réalisable => redéfinition éventuelle de l ’objectif)
Qu’est ce que ça vous apportera d ’important pour vous ? Et quoi d ’autre encore ? (motivations, énergie)
Comment ça sera quand vous aurez atteint cet objectif ? (critères et futurisation, spécifique)
S ’il devait y avoir un inconvénient à atteindre cet objectif, ça serai quoi ? (avantages cachés => redéfinition éventuelle de l’objectif)
Qu’est ce qui vous empêche d ’atteindre cet objectif ? (obstacles internes et externes, écologie des moyens)

a+
 

Leo Lavoie

Membre
C'est que les HE ici ne semblent jamais contester qu'ya autre chose que l'HE. D'ailleurs, si je ne m'abuse, l'HE est quelque chose qui est inclus dans votre formation non?

Où je veux en venir? C'est que je trouve que vous êtes dans la comparaison mais une comparaison plutôt hostile. Disons qu'elle semble hostile. On dirait que vous êtes sur la défensive alors qu'il est possible que votre formation soit, effectivement, supérieure.

Mais vous semblez aussi penser que ce que l'on vous enseigne n'est pas sectaire. Toutes les formations d'hypnose me semblent sectaires, même les plus éclectiques comme la vôtre. La discipline de l'hypnose est morcelée, pleine de schismes et de sous catégories. Par exemple, vos acronymes d'anamnèse, je ne les connais pas du tout, mais, en général, l'anamnèse est importante et il y a plusieurs chemins pour se rendre à Rome.

Par exemple, j'ai appris dans une formation de psychothérapie qu'il fallait poser certaines questions précises pour l'anamnèse mais je ne le fais que très rarement. Je fait une anamnèse très rudimentaire, je commence la thérapie et les détails suivent.

L'expérience change beaucoup les pratiques enseignées.
 
M

Métaphore

Invité
Corfinas, je ne peux développer dans le détail ces questionnaires, celui de Y.K me semble particulièrement intéressant pour définir les différents schémas et la structure psychologique du sujet.

Concernant votre anamnèse, je m'imagine mal une personne dépressive en face de vous, devant répondre à vos questions, elle sera encore plus paniquée, vous pensez qu'une personne ayant perdue toute confiance en elle sera capable de de vous dire de but en blanc quels sont ces objectifs et de vous les définir clairement ?...ou de savoir ce qui s'y oppose, le face à face est très souvent perturbant pour des personnes déstabilisées
.
 

corfinas

Membre
En tout cas ce que je pense c'est que je n'ai aucune idée de ce qu'il y a dans votre questionnaire YK qui vous semble particulièrement intéressant mais que vous ne pouvez pas développer dans le détail et que du coup je ne peux pas répondre à votre question initiale.

Je ne comprends pas pourquoi vous ne pouvez pas développer le détail de vos questionnaires, vous avez posté près de 1500 messages sur ce forum, quelques lignes de plus, où est le problème ?

Concernant mon anamnèse, je précise que le but de mon anamnèse est d'avoir des réponses à ces questions et non pas de les poser de but en blanc ce qui serai déstabilisant pour la personne, vous avez raison, c'est pour cela que la syncro, la reformulation doivent être soignées.

a+
 

corfinas

Membre
Métaphore à dit:
... se servir d'une échelle de 0 à 10 comme support d'anamnèse ne m'apparaît très fiable...
Pour moi un des avantages de l'échelle de 0 à 10 est justement sa subjectivité, si, par exemple, après le décès d'un de mes poissons rouges, je ressens un chagrin que j'évalue à 8 ou 9 sur cette échelle de 10 ... alors il est probable que j'ai rattaché inconsciemment d'autres choses sur le dos de ce poisson rouge et il va falloir trouver quoi et bosser là dessus.

a+
 
M

Métaphore

Invité
corfinas à dit:
Métaphore à dit:
... se servir d'une échelle de 0 à 10 comme support d'anamnèse ne m'apparaît très fiable...
Pour moi un des avantages de l'échelle de 0 à 10 est justement sa subjectivité, si, par exemple, après le décès d'un de mes poissons rouges, je ressens un chagrin que j'évalue à 8 ou 9 sur cette échelle de 10 ... alors il est probable que j'ai rattaché inconsciemment d'autres choses sur le dos de ce poisson rouge et il va falloir trouver quoi et bosser là dessus.

a+
L'échelle de cotation n'est valable pour moi que quand on est dans l'hypnose, ma question de départ n'est pas là.

Et votre exemple de décès peut être aussi un deuil d'un être cher impossible à faire, dans ce cas la TCM est particulièrement adaptée.
 
M

Métaphore

Invité
Leo Lavoie à dit:
C'est que les HE ici ne semblent jamais contester qu'ya autre chose que l'HE.
Ah j'ai jamais eu cette impression, bizarre... :roll:

D'ailleurs, si je ne m'abuse, l'HE est quelque chose qui est inclus dans votre formation non?
Pour l'instant nous ne l'avons pas encore abordé, il y a un week en fin Novembre consacré au fondement de l'hypnose Ericksonienne qui explique la différence entre l'hypnose classique et l'HE, mais vu que j'en ai déjà un le week-end prochain, puis un congrès le 22 novembre, je ne sais pas si j'y assisterais, sinon l'année pour la session de l'année prochaine...

Où je veux en venir? C'est que je trouve que vous êtes dans la comparaison mais une comparaison plutôt hostile.
Comparaison peut être mais pourquoi dites vous hostile, ? je constate c'est tout...

Disons qu'elle semble hostile. On dirait que vous êtes sur la défensive alors qu'il est possible que votre formation soit, effectivement, supérieure.
Ca c'est vous qui le dite pas moi... :lol: et non je ne suis pas sur la défensive, vous ne me connaissez pas encore Léo...

Mais vous semblez aussi penser que ce que l'on vous enseigne n'est pas sectaire. Toutes les formations d'hypnose me semblent sectaires, même les plus éclectiques comme la vôtre.
C'est possible, mais pour l'instant elle me semble la plus adaptée à ma manière de concevoir l'hypnose.

La discipline de l'hypnose est morcelée, pleine de schismes et de sous catégories. Par exemple, vos acronymes d'anamnèse, je ne les connais pas du tout, mais, en général, l'anamnèse est importante et il y a plusieurs chemins pour se rendre à Rome.

Mais voyez vous ne serait que le terme d'hypnose intégrative, me semble moins sectaire que tout le reste.

Je voulais simplement comprendre sur quelle base se faisait l'ananmèse Ericksonnienne.



Par exemple, j'ai appris dans une formation de psychothérapie qu'il fallait poser certaines questions précises pour l'anamnèse mais je ne le fais que très rarement. Je fait une anamnèse très rudimentaire, je commence la thérapie et les détails suivent.

L'expérience change beaucoup les pratiques enseignées.

Oui bien sûr...mais il ne faut pas occulter qu'il y a quand même des méthodes meilleures que d'autres et je ne veux pas dire que la mienne est meilleure, mais il ne faut pas le nier que ça peut exister, cela ne veut pas dire que la meilleure méthode fera un meilleur thérapeute...
 

valikor

Membre
Métaphore à dit:
Thérapie brève ? moi je veux bien, mais pour l'instant le constat que je fait sur ce forum ce sont des personnes en thérapie ou ayant arrêté par déception de l'HE.

Donc je me pose des questions, d'où la création de ce topic.[/color]
en france, se manifestent seulement les insatisfaits.... on considère ici que quand ça se passe bien, c'est normal. C'est une erreur terrible qui fait qu'on reproche trop aux enfants ce qui va pas et qu'on ne valorise pas ce qui va bien....

le nombre de personnes qui se sont plaintes d'une absence de valorisation dans l'enfance...
quand c'est pas de la dévalorisation....
 

valikor

Membre
Métaphore à dit:

Concernant votre anamnèse, je m'imagine mal une personne dépressive en face de vous, devant répondre à vos questions, elle sera encore plus paniquée, vous pensez qu'une personne ayant perdue toute confiance en elle sera capable de de vous dire de but en blanc quels sont ces objectifs et de vous les définir clairement ?...ou de savoir ce qui s'y oppose, le face à face est très souvent perturbant pour des personnes déstabilisées
.
ben c'est que soit vous n'avez pas assez reçue de personnes, soit que vous ne savez pas vous y prendre.
et faire de l'hypnose conversationnelle pour la rassurer pendant une petite présentation préalable, cela l'aide.

Et si elle sent votre confiance en vous, votre calme, votre coté positif, cela va l'attirer et la rassurer.... Par contre coup, si vous en manquez, cela va la déstabiliser...

En tout cas, cela se passe comme cela chez moi.
 
M

Métaphore

Invité
valikor à dit:
ben c'est que soit vous n'avez pas assez reçue de personnes, soit que vous ne savez pas vous y prendre.
et faire de l'hypnose conversationnelle pour la rassurer pendant une petite présentation préalable, cela l'aide.

Et si elle sent votre confiance en vous, votre calme, votre coté positif, cela va l'attirer et la rassurer.... Par contre coup, si vous en manquez, cela va la déstabiliser...

En tout cas, cela se passe comme cela chez moi.
Ce n'est pas parce que vous voyez 2O personnes par semaine que vous savez vous y prendre, comme vous répondiez à Léo sur un autre post, plus on pratique mieux on fait, dans la normalité je dirais oui, mais pas sûr, tout dépend de la méthode, du support, car malgré l'expérience on peut toujours fonctionner sur une mauvaise base.

Tiens ça me rappelle une conversation avec M. ALTMAIER qui mettait toujours en avant ces 2O ans d'expérience dans l'hypnose/magnéstime... et pourtant son blog sur le tabagisme renfermait des erreurs assez grossières.

On rencontre souvent des gens qui se disent très fort en telle ou telle chose, et parfois on se sent peut être moins compétent face à ce qu'ils ont l'air d'être, et au final on se rend compte que leur expérience qu'il pense très avancée n'est en fait que le début de ce que nous avons déjà parcouru...que ce soit dans n'importe quel domaine.

Alors parfois il est difficile de dire si l'expérience de l'un est valable pour l'autre. :roll:

 

hypnofeel

Membre
Métaphore à dit:
corfinas à dit:
Svp Métaphore voulez vous bien nous en dire plus, des détails, des exemples, sur le questionnaire YK ?
Faite un stage d'hypnose intégrative :lol:

La Thérapie des schémas de YOUNG ET KLOSKO, voici un lien qui pourra vous en dire plus (sans le questionnaire).

http://www.jobinsevigny.ca/articles_t.php?idt=36
Voilà ce type de réponse peut être caricaturale de l'impression d'hostilité que JE peut ressentir sur certains posts.

Vous demandez sans arrêt aux HE de s'expliquer sur leur méthode (anamnèse, pas anamnèse, quelle est la meilleure méthode que l'autre etc...) et lorsque corfinas que je trouve extrêmement patient et ouvert vous demande des détails sur vos techniques ou ce questionnaire vous "bottez en touche" sans autre explication qu'un lien internet.
Dommage.

En même temps, je m'amuse de lire cette phrase et de supprimer les négations inutiles... (certains comprendront)
Oui bien sûr...mais il ne faut pas occulter qu'il y a quand même des méthodes meilleures que d'autres et je ne veux pas dire que la mienne est meilleure, mais il ne faut pas le nier que ça peut exister, cela ne veut pas dire que la meilleure méthode fera un meilleur thérapeute...
>> est-ce votre croyance profonde ?
Je vous propose de laisser cette question travailler dans votre esprit.
 
M

Métaphore

Invité

Mes interventions sont là pour justement pour comparer et apporter des informations différentes de par ma formation qui n'est pas de l'HE.

:arrow: et lorsque corfinas que je trouve extrêmement patient et ouvert vous demande des détails sur vos techniques ou ce questionnaire vous "bottez en touche" sans autre explication qu'un lien internet.

Encore une fois vous venez critiquer mes posts alors que vous ne lisez pas les précédents vu que la thérapie des schémas j'en ai déjà parlé à une époque et personne ne connaissait. Et c'est pour ça que j'insiste en disant que ma formation est beaucoup plus structurée que celle de l'HE.

Quant au lien envoyé à Corfinas est très concrêt sur le sujet, maintenant s'il veut en savoir plus, et bien qu'il fasse un stage.

En quoi il est extrêment patien et ouvert ?...je vous rappelle que c'est un forum ici, pas une conférence de professionnels :?

Donc là on ne peut pas dire que votre message est vraiment pertinent... :roll:

Si vous vous sentez toujours agressé, posez vous des questions sur votre égo...

 

hypnofeel

Membre
Métaphore à dit:



Si vous vous sentez toujours agressé, posez vous des questions sur votre égo...

M'interroger sur mon égo : cela m'évite les écarts dans lequels vous tombez...

Merci de vous en préoccuper, j'apprécie et vous rassure, vos posts ne provoqueront plus ce genre de sentiments...

Merci de m'avoir permis de régler cette corde...

Bien amicalement,
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut