Régression

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par Ludo Coach, 14 Juin 2017.

  1. Ludo Coach

    Ludo Coach

    Inscrit:
    12 Juin 2017
    Bonjour à tous.
    Une personne que je suis me demande si il serait possible de faire une séance de régression car elle est persuadée d'avoir été persécutée et brulée au moyen âge.
    Je suis un peu dans le flou..... Si quelqu'un pouvait un peu m'apporter de l'aide ça serait un vrai soulagement.
    Merci beaucoup et bonne journée.
     
  2. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Bonjour,
    Toujours difficile de dire si la régression est "réel" ou pas, je veux dire si l’existence d'une vie passé est vrai ou simplement une métaphore de la vie actuelle de la personne.
    Mais en fait la question n'est pas très importante....car il faut bien l'avouer la question ouvre des débats interminable...

    Par contre, je me pose la question en quoi est-ce que cela va aider la personne à aller bien (ou mieux) si c'est pour revivre une persécution et être brulée ?
     
  3. Ludo Coach

    Ludo Coach

    Inscrit:
    12 Juin 2017
    Bonjour Nossolar
    merci de m'avoir répondu. Cette personne est persuadée qu'elle a été brulé au moyen âge et pendant la seconde guerre mondiale. Elle souhaite sortir du flou qui entoure ses sensations qu'elle ressent à ce sujet. Elle est plus dans une quête d'informations passées qu'autre chose.
     
  4. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Une régression pourrait juste raviver ses sensations, ou même générer d'autres sensations sur d'autres dates...
    Mais dans ce cas, une "régression" ne semble pas hors contexte.
    Quel idées avez vous derrière cette régression ?
     
  5. Ludo Coach

    Ludo Coach

    Inscrit:
    12 Juin 2017
    L'idée serait de permettre à la personne d'obtenir des réponses par rapport à ses sensations. Elle aimerait comprendre pourquoi elle ressent ça.
     
  6. hypnepione

    hypnepione

    Inscrit:
    14 Juin 2017
    Bonjour à tous,
    la régression surtout lorsque elle va au delà de la vie en actuelle, n'est selon moi, pas la première chose à faire.
    Il y a sans doute des choses à régler "ici et maintenant" avant d'aller chercher une vie antérieure.
    C'est en tout cas mon retour d'expérience. A chaque fois que j'ai eu le demande (quelques unes), le problème se trouvait ailleurs... mais la demande de régression était finalement le moyen pour la personne, de l'exprimer.
    Il faut faire une anamnèse approfondie.
     
  7. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    C'est vrai sauf que parfois des personnes vont bien mieux seulement après avoir été visiter cette "vie antérieure".
    Ils en font une sorte de compréhension qui les amènent à comprendre leur vie actuel, une sorte de thérapie indirecte.
    Si cela tombe cette personne a peut-être été brulée dans son enfance et ne veux surtout pas en parler (trop douloureux inconsciemment), du coup faire comme si c'était dans une autre vie (phénomène de dissociation) rend la personne plus apte à affronter ses problèmes actuels.

    Pour moi la chose la plus importante est de s'assurer que la personne ne va pas faire une fixation uniquement sur cette vie antérieure et donc ne plus vivre correctement sa vie actuel, là j'estime qu'il y a un souci.

    Enfin tout ceci est juste mon point de vue.
     
  8. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Si elle le demande pourquoi ne pas le faire ?
    Il risque d'y avoir dans cette régression des anachronismes et des incohérences qui permettront d'expliquer que parfois l'inconscient envoie des messages de ce genre pour solutionner un problème dans le présent et que ça n'a rien à voir avec une existence antérieure.
    Et si c'est vraiment le rappel d'une existence antérieure, il y aura peut-être plus de bénéfices à faire cette régression dans de bonnes conditions que d'essayer toute seule ou avec un charlatan.
     
  9. Ludo Coach

    Ludo Coach

    Inscrit:
    12 Juin 2017
    Merci pour toutes vos réponses. Je vais approfondir l'anamnèse et essayer de trouver certaines réponses. Je ne manquerai pas de vous tenir informés de la suite des événements.
     
  10. hypnepione

    hypnepione

    Inscrit:
    14 Juin 2017
    .. parce qu'il faut d'abord savoir, pour quelles raisons elle fait la demande.
    C'est toute l'importance de l'anamnèse il me semble.
    Je ne mets en place un protocole que parque que j'estime qu'il est le plus approprié à résoudre le problème de la personne.
    Je ne "teste" pas un truc en me disant... on verra bien après.
    Si je faisais de l'hypnose de spectacle, pas de problème. Un petit tour au moyen age ? En voiture Simone ! Si ça secoue à l'arrivée, je vous remettrai 3 séances pour vous sentir à l'aise sur un bûcher :)
    Mais bon, il me semble que ce ne serait pas une approche très écologique de la personne.
    Intéressant de voir en tous cas, les différentes approches d'un cas... qu'au final on ne connait pas.
     
  11. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Attention, la régression à utiliser avec précautions. La possibilité de créer de faux souvenir est possible.
    Si on suggère que le problème peut être lié à un souvenir lointain... une personne peut créer ce souvenir et, par le fonctionnement même des souvenir, le rattacher à ce qu'il connait.
    Ce qui peut entrainer des "remonté" de souvenir à la fois fausse et intense pouvant même nuire avec son entourage et à elle-même.

    Il faudrait déjà lui demander ce qui lui fait penser ça. ( une ancienne régression , un problème de troubles dissociatifs pour lequel la régression est fortement déconseillée,etc...)
    la régression n'est pas hors contexte, mais ce n'est pas nécessairement le meilleur choix à faire, en tout cas sans plus d'informations.
     
  12. Ludo Coach

    Ludo Coach

    Inscrit:
    12 Juin 2017
    Je pense qu'une anamnèse plus que poussée va être nécessaire.
     
  13. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Et l'avis de la personne qui est pourtant la première concernée, on n'en tient pas compte ? Il y a le thérapeute qui sait et le client qui ne sait pas ? C'est ça ?
    Heureusement!
    Il me semble que c'est beaucoup plus dangereux de faire un petit tour au moyen âge en spectacle qu'en thérapie parce qu'en thérapie, normalement, la séance a lieu en toute sécurité et le thérapeute doit être capable de ramener son patient à tous moments et en pleine forme physique et mentale.
    Sinon, qu'il change de métier.
    Très bonne idée.
    Soit, la régression ne sera plus utile, soit elle sera faite de manière sérieuse, encadrée, et sécurisée.
     
  14. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Je connais plusieurs personnes où le passage par les vies antérieures a été un merveilleux chemin thérapeutique, le déclic pour leur permettre d'aller mieux.

    J'irai même plus loin, en disant que si la croyance de la personne est de trouver dans ses problèmes actuels un lien de cause à effet avec des vies antérieures, ou qu'elle veut en savoir plus ou expérimenter quelque chose à ce niveau, si on ne va pas dans son sens, c'est foutu. Il n'est pas forcément facile de s'ouvrir de ce genre de sujet à un professionnel, alors c'est pour moi, un état de fait (que ça soit notre croyance ou pas, peu importe) qui peut être utilisé pour que la personne aille mieux.

    D'ailleurs avec nos pratiques hypnotiques nous aurions tous finis sur un bûcher au Moyen-Age ;)
     
    Dernière édition: 14 Juin 2017
  15. hypnepione

    hypnepione

    Inscrit:
    14 Juin 2017
    Bien sur que si... mais c'est un AVIS: il faut comprendre ce qu'il y a derrière par l'anamnèse.

    C'est vous qui parlez de client.. pour moi ce sont des personnes dont il faut respecter l'écologie.
    Et oui, si les gens viennent nous voir c'est parce que nous avons une compétences, un regard, quelque chose qu'ils n'ont pas.
    La personne à son avis et je le respecte, et le praticien à sa pratique... ne mélangez pas tout.

    C'est pourtant ce que vous préconisez. Je vous cite : "Si elle le demande pourquoi ne pas le faire ?"

    La remarque était ironique. Et avant de "Ramener" quelqu'un, il faut d'abord savoir quel bénéfices il y a pour elle, à l'y emmener.
    Ce n'est pas un problème de capacité, c'est un problème de pertinence.
    Alors je suis sans doute un très mauvais praticien, mais je préfère écouter et aider les gens avec un protocole "sur mesure" plutôt que de me ranger a priori à la première technique venue.

    Ça ne semble pourtant pas être votre recommandation première ! Content de voir que vous vous rangez finalement à cet avis.
    Une lecture de mon premier post vous aurait montré que nous sommes finalement d'accord : "Il faut faire une anamnèse approfondie."

    Merci pour cet échange qui m'a déjà appris quelque chose.

    Je vous laisse le mot de la fin...
     
  16. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    un câlin tous les deux où je vous ramène à la pré-histoire (avant 1995 brrr)

    blague à part...
    Je me suis aperçu il y a peu que de de pratiquer le citer/répondre à la chaine faisait perdre le contexte tout doucement et rend le contenu de plus en plus illisible.


    Deux contextes différentes, des attentes différentes, si ce n'est deux hypnoses différentes... je serai plus prudent pour comparer lequel est le plus dangereux.
    Faire un tour au moyen-âge n'est pas nécessairement une régression (pas c'est possible)
    En thérapie, la personne a une attente (ou plusieurs) personnelle et le cadre prête mieux à l'abus de faiblesse, et certains aspects de troubles dissociatif lorsque l'on touche à ce qui fait l'identité de la personne... pour ne citer que ça.
    C'est d’ailleurs pour ça que le cadre thérapeutique est bien plus strict. mais de là à dire que c'est moins dangereux me semble complexe.
     
  17. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    Bonjour, pour ma part il me paraît important de respecter les croyances du client sur les vies antérieures car là où ça peut être intéressant pour lui c'est de se servir de ces croyances comme leviers pour qu'elle aille mieux, d'où l'intérêt effectivement d'une bonne anamnèse : quel est l'objectif à atteindre, si toutefois elle "régresse" sous hypnose jusqu'à ces supposés moments liés à ses sensations que pense t'elle que cela va lui apporter ? etc...Co-construire avec elle, finalement....Bien cibler ce qu'elle en attend, et puis si on y réfléchit, il y a tout un travail sur la symbolique qui peut être très intéressant pour elle et qui peut être libérateur...
     
  18. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    I
    cette personne y croit vraiment ou se fait un film ?
     
  19. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    j'ajouterais que, bien sûr, il faut s'assurer que le client ne souffre pas d'un trouble mental (psychose...), cependant je connais des tas de gens qui croient "dur comme fer" qu'ils ont vécu des vies antérieures et qui en donnent même les détails et qui ne souffrent pas pour autant de troubles mentaux....Donc dans le doute s'abstenir, mais si la personne est stable psychiquement, c'est à mon avis un bon travail sur la symbolique...
     
  20. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Bonjour, savez vous reconnaître une personne qui délire et surtout la sortir de cet état pour ne pas qu il reparte en vrail?
    La première question que je poserais irai dans ce sens avec en plus est ce qu elle voit un psychiatre et lui soumettre un avis sur ce travail. De manière à avoir une sécurité. D ailleurs je travaille toujours ainsi avant de commencer quelque chose qui me paraît être dans le monde irréel. D un côté vous allez penser que j'ai des croyances limitantes.Mais je préfère cela pour bien connaître le monde des delires et surtout de ne rien faire pour les declencher.
    En résumé je ne prendrais pas ou simplement en hypnose conversationnelle ou thérapie brève
    Je lui proposerais de faire son arbre généalogique et revenir lorsqu elle sera à cette période.
     
  21. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Pour ma part, dans ces cas, il me semble que les personnes ressentent comme "vrai" un événement (souvent apparu en rêve récurent) sans rapport avec leur vie actuelle et qui le plus souvent est un traumatisme. Cet événement deviens "prise de tête" et parfois entraîne des implications dans le quotidien.
    Très souvent mis sur le compte d'une vie antérieure car la personne ne vois aucun rapport avec un vécue dans sa vrai vie et qu'il ce situe en général à une autre époque.
    (sous les influences diverses de croyances, de spiritualité, de lecture, d'autres événements passés réels etc)

    Je rejoint la nécessité d'une anamnèse un peu sérieuse (je me demande même pourquoi on en parle?) afin au moins de cerner quel sont les effets "nuisibles" concret dans la vie de la personne.
    De voir ce que cela nous dévoile comme attitudes limitantes. Voir de faire émerger un trauma non exprimé.
    etc...

    Pour moi, il n'est surement pas de notre ressort de valider ou non la réalité des vies antérieurs, au mieux ont peut évoquer la possibilité d'une autre explication, mais sans être pour autant affirmatif.
    Je préfère dans la discussion (avec la personne) évoquer un "événement".
    Je préfère également éviter le terme de régression, fort inapproprié à mon avis. Pour 2 raisons.
    L'une c'est que j'approuverais implicitement l'hypothèse de vie antérieure, ce qui n'est pas mon rôle et pourrait entraîner la personne dans une recherche sans fin sur d'éventuelles autres vies, voir rapporter à tort tout ces problème à cette croyance.
    L'autre c'est évidement le risque d'induire de faut souvenir et de faire finalement plus de mal que de bien.

    Ceci dit, il est évidement possible pour induire un changement positif de faire "imaginer" l'événement en cause afin de le "retravailler" pour en changer la perspective, le sens ou la finalité si c'est nécessaire à l'objectif défini en anamnèse. Sans pour autant s'amuser à "remonter le temps" chronologiquement.
    (assister en spectateur à l'événement par exemple)
     
  22. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Incompréhension.

    Vous ne comprenez pas ce que j'écris et me renvoyez des propos que je n'ai pas dits et que je n'ai même pas pensés et sans doute que je n'ai pas davantage compris ce que vous avez écrit.
     
  23. Jmardab

    Jmardab

    Inscrit:
    4 Avril 2017
    J'ai deux question : sur le plan émotionnel, que ressens la personne à l'évocation de cet événement ? L'idée d'y voir plus clair ne cache-t-elle pas une autre demande ?
     
  24. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Le : "qui suis je?" , Pourquoi?, Pour ou?
     
  25. Jmardab

    Jmardab

    Inscrit:
    4 Avril 2017
    Entre autres oui. Y a-t-il un masque particulier à identifier par exemple ? La personne pense t elle savoir pourquoi elle aurait été tuée de la sorte ? Si oui, les motifs peuvent être porteurs d'informations sur son état intérieur, etc ... En tout cas la demande est intéressante.
     
  26. Slaine

    Slaine

    Inscrit:
    17 Mai 2017
    Lors de cette regression, suggère à ton patient le faite qu'il assiste à la scène comme si il regardait un film en tant que spectateur, plutôt que de lui faire revivre cette scène de torture, ça sera moin traumatisant pour lui au reveil.

    Courage pour la suite.
     
  27. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Refaire revivre le traumatisme, valide la perceptions de la personne. Souvent je pense au boudisme et m imagine avoir été un animal et me projette dans une future réincarnation. Mais c est simplement un jeu imaginatif pour moi.La régression est possible en hypnose mais du vécu de celle ci et se nomme régression en âge
    Vous savez que bien souvent les gens s imaginent sortir de la cuisse de Jupiter.Dans ma famille il y avait des bûcherons et reparateurs de chaises, bien loin des rois et reines ou de Janne d Arc.
     
  28. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Aux niveau du bagage de croyance, on peut parler de vies antérieurs sans y croire. On peut même s'en servir dans la suggestion, la personne pouvant en être convaincu, cela pourrait servir pour mieux passer les suggestions.
    Refaire revivre le traumatisme peut aussi aider à "faire le deuil" (je vais regretter cette expression mais je n'en ai pas de meilleurs pour l'instant)

    Mais comme il a été dit, on fait beaucoup d'hypothèses sans en avoir de quoi les valider.
    l'anamnèse permettra d'y voir plus clair quand elle sera faite.

    Ma copine est persuadée que la personne a vu un shaman. Si c'est le cas, je vais en entendre parler encore un petit moment :D
     
  29. Singin

    Singin

    Inscrit:
    9 Août 2010
    Pendant dix ans, j'ai fait un peu tout ce qui se faisait à l'époque en thérapies avec un psychiatre.
    Psychothérapie, psychanalyse, rêves éveillés, régressions dans l'enfance.
    Il m'a demandé de continuer les régressions avant la naissance et même avant la conception.
    Je ne croyais pas le moins du monde dans les existences antérieures.
    Maintenant, je ne sais pas et je ne pose pas la question.
    Mais il est évident qu'il y a une très grande différence dans la visualisation et le ressenti entre le rêve éveillé, l'imagination, les régressions, et ce qu'on peut découvrir avant d'être venus au monde.
    Et chacune de ces méthodes apporte dans le présent quelque chose de différent également.
    Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai vérifié la possibilité de véracité de toutes les régressions avant et après la naissance, autant dans la géographie, que dans l'histoire contemporaine ou non, et que tout était juste, même les dates, autant sur d'autres continents que dans d'autres cultures.
    Je précise que je suis absolument nulle en histoire et en géographie, et cela depuis l'école primaire, et que je n'ai jamais été, dans ces séances, ni une reine, ni une élite d'un monde artistique ou politique.
    Mais parfois un garçon et parfois une fille.
    Peu importe que ce soit vrai ou non, ce qui est important, c'est ce que ça apporte, comme un rêve nocturne a une utilité.
    Et rien n'empêche de mettre des fusibles avant la séance pour que l'inconscient continue à être vigilent et module la régression pour qu'elle soit acceptable et qu'il n'y ait pas de dégâts.
    Je comparais la sécurité des séances au niveau du nombre d'hypnotisés et pas dans la capacité ou la pratique de l'hypnotiseur.
    Il me semble que s'il y a un problème, c'est plus facile de le solutionner lorsque l'hypnotiseur n'a qu'un seul hypnotisé, que s'il en a une vingtaine effondrés sur une scène avec, en plus, des centaines de spectateurs.
    Voilà ce que je voulais dire en disant que c'est plus dangereux en hypnose de spectacle.
    Mais bon, je ne suis pas championne pour me faire comprendre. :(
     
  30. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Merci pour la précision, je ne l'avais pas vu de cette manière.
     
Chargement...