resistance à l'induction hypnotique

Discussion dans 'Hypnothérapie' créé par hypnotherapie32, 22 Décembre 2010.

  1. hypnotherapie32

    hypnotherapie32

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Bonjour,

    Quelqu'un pourrait il m'aider car j'ai rencontré une personne qui souffre d'un état dépressif important depuis 2 ans. Certes personnes n'arrive plus à s'endormir le soir sans somnifère. Ceci doit être du à une certaine accoutumance mais également au fait qu'elle n'arrive plus à se détendre, à se relaxer. De ce fait lors de l'induction hypnotique, sa résistance inconsciente a été très forte et elle n'a pas trouvé les ressources nécessaires pour entrer en transe. Que faire pour aider les gens qui résistent à l'induction? Merci de votre aide.
     
  2. MARY3

    MARY3

    Inscrit:
    15 Décembre 2009
    Il se peut que lors d'un premier essaie l'induction ne marche pas, pour pleins de raisons.
    La personne à peur d'entrer en hypnose, ou elle a un stress trop grand ce jour là, ou elle agit plus en tant qu'observateur de ce qui va se passer plutôt que de se laisser aller...
    Je ne crois pas que le fait d'avoir pris des somnifères pendant longtemps soit une raison qui entre en ligne de compte pour rendre impossible l'induction.
    Et peut être une idée me vient, lui faire vivre lors d'une prochaine induction les sensations d'endormissement qu'elle ressent lorsqu'elle a pris son somnifère ...
    Il faut parfois à la personne plusieurs essaies pour qu'elle ait confiance en ses possibilités.
     
  3. Couchetard22

    Couchetard22

    Inscrit:
    4 Juillet 2009
    Bonjour Hypnothérapie, tu peux lu suggérer l'inverse, à savoir:
    -surtout soyez attentive à ce qui se passe en vous pour ne pas entrer en transe et si vous sentez que malgré tout, vos sensations changent en vous, à chaque respiration...
    _ un autre exemple vécu, après plusieurs inductions différentes et infructueuses, j'ai dit d'un ton brusque et très motivé "Bon, on fait une pause" et il est parti d'un seul coup...
    Demander un coup de main à son inconscient avnt une séance, çà peut servir.
    De la même façon pour ses insomnies, tu peux lui donner comme consigne de se coucher le soir et de résister au sommeil, etc...
     
  4. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    je ne suis pas un professionnel
    voici un truc empirique je j' ai trouvé pour moi.
    je suis en horaire atypique,

    et je me suis astreint le régime suivant :
    noter soigneusement l'heure ou je m' endors
    juste avant, le noter le plus tard possible
     
  5. hypnotherapie32

    hypnotherapie32

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Merci à vous pour vos réponses aussi rapides. Je prends note de ce que vous venez d'écrire. Merci encore.
     
  6. valikor

    valikor

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    demande à l'incosncient de la personne d'adapter tes paroles pour qu'elles soient plus aidantes au lacher prise.

    essaie la confusion, la saturation psychique et la spirale sensorielle en même temps dans une même induction...
    comment? par une description chaotique, sans queue ni tete de payasage bizarre, donnant envie de rêver plus profondémment, entrecoupée de suggestipons de détente.
    des fois, je fais l'induction comme si cela s'appliquait à moi, je me mets dedans, je dis "je", puis "je me détends"... ca aide aussi.. la personne se sent moins contrainte, donc elle peut se mettre plus dedans...

    en désespoir de cause, je fais l'induction avec des tapotements alternatifs sur les genoux, au rythme de la marche (35 coups d'un coté, 35 de l'autre, en 1 min environ). ca aide aussi.

    Valikor
     
  7. hypnotherapie32

    hypnotherapie32

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    valikor, merci encore une fois pour ton aide précieuse, à bientôt
     
  8. amrita

    amrita

    Inscrit:
    1 Décembre 2010
    Bonjour,
    lui suggérer qu'à chaque respiration elle va aller en transe hypnotique, 2 fois plus profondément que la plus profonde des transes qu'elle aie imaginé.
     
  9. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Bonsoir,

    OUI à toutes les propositions de Valikor bien sûr.

    Mais malgré tout, on ne dira pas souvent assez le problème qu'ajoute un somnifère pris depuis longtemps.

    Prenons l'exemple d'un produit "prescrit pour se détendre et favoriser l'entrée dans le sommeil".

    Imaginons que ce soit du lorazépam, ou du nordazépam, si ce n'est pas du clorazépate dipotassique (!) et -hypothèse - qu'il soit toujours pris après plus de trois mois, et alors que la personne a passé une période moins pénible, plus favorable, mais que le produit n'ait pas été cessé.

    Choisissons l'hypothèse la plus favorable : le sujet n'en prend qu'avant le coucher.
    Allons voir dans le Vidal. Demi-vie d'élimination : c'est la durée nécessaire en moyenne pour éliminer la moitié de la substance.

    Pour le bromazépam une vingtaine d'heures.
    Pour les autres cités : souvent bien plus, parfois environ 65 heures.

    Alors je vous la fais rapide : chaque soir je reçois 10 euros, ce n'est qu'au bout de 20 heures que j'en rends 5, et ça tous les jours, je vais vite amasser un certain paquet non ?!

    En résumé quand on a autant de produit dans l'organisme le jour que la nuit OU PRESQUE, comment fait l'organisme pour récupérer un cycle physiologique ?

    Hélas Mary3 je crois que les prescriptions qui s'étirent en longueur, lorsqu'il s'agit de benzodiazépines et apparentés, n'ont pas l'effet bénéfique que prescripteur et consommateur en espéraient (et en obtenaient probablement) initialement.

    Je crois que c'est un grave problème et personnellement je n'accepte plus de prendre en séance d'hypnose quelqu'un qui serait, hélas pour cette personne, sous doses fortes de ces BZD.
    Car pour moi il est alors prioritaire - bien sûr avec une attention portée aux détails de la situation personnelle - d'évaluer s'il n'y a pas un syndrome anxieux lié à ce traitement (s'il est abusivement prolongé c'est hélas très très fréquemment le cas) etc, et d'agir en fonction de cela.

    Car dans ces traitements au long cours (avec des 1/2 vies longues) on constate pour une certaine fraction de la population des effets indésirables notables : les mêmes que décrits dans les syndromes de sevrage (cf le Vidal pour chaque cas particulier).

    Comme il est mentionné dans le Vidal : lors de la prescription initiale on doit déjà envisager selon quelles modalités le traitement par BZD sera (une fois la période la plus aiguë dépassée) réduit puis cessé !

    Or en France les exceptions à ce principe de Bonne pratique de prescription, les exceptions sont la règle la plus fréquente...

    Et je ne crois pas être en dehors du thème de l'hypnose, ni du sujet proposé.

    Dans certains cas ce n'est évidemment pas possible de dire à une personne "je ne suis pas sûr(e) que votre médecin fasse assez attention à cela" d'autant que l'on ignore quelle insistance la personne a pu mettre à réclamer des renouvellements successifs (et d'ailleurs ce n'est pas adapté de s'en mêler comme ça),
    mais on risquera de se sentir impuissant, tout simplement.
     
  10. Ben pour moi c'est plus qu'une évidence, d'où justement la prise de ces médocs liée à une profonde anxiété (et non le contraire) par contre je suis étonnée de votre refus de prendre en consultation ce type de personne, car justement elle a besoin de vous... étonnante votre réponse... :shock: vous dites que c'est un grave problème mais vous ne souhaitez pas prendre le risque de l'aider à sortir de cet engrenage qui est évidemment lié à une forte anxiété.
     
  11. MARY3

    MARY3

    Inscrit:
    15 Décembre 2009
    Bonjour Castorix,

    Je ne parlais pas de doses élevés de benzodiazépin.

    Le nombre de personnes prenant des somnifères ou des anxiolitiques est assez impressionnant.
    Et je remarque même que au niveau de la clinique où je travailles, où tout le personnel infirmier doit travailler la journée ainsi que prester des nuits, se mettent de plus en plus à devoir prendre des somnifères, car ils ont de plus en plus de trouble d'endormissement.
    Alors au début ils commence avec des plantes (genre sédinal) puis il faut taper plus fort, car les changement constant d'horaire (et je ne parle pas d'horaire américain, mais de chaque jours un autre horaire, augmente le stress, la fatigue ainsi que perturbe l'horloge biologique.
    Je ne suis pas entièrement d'accord de ne pas les accepter pour essayer de les aider, celà peut, peut être les aider à déjà avoir envie d'essayer de trouver le courage à se sevrer de ces médicaments.
    Il est également stupéfiant de voir avec qu'elle facilité les médecins conseillent en cas d'angoisses d'en prendre.
    Mais là ... c'est un autre problème auquel nous n'avons pas le droit d'émettre un jugement ...
     
  12. Pas un jugement, mais une opinion oui... il est simple de comprendre finalement qu'il est plus facile de se faire prescrire des anxiolytiques que de consulter, déjà par le coût, faut être honnête, le prix des consultations d'hypnose est exorbitant... et la comme la nature humaine va au plus rapide et que notre style de vie nous oblige à être performant rapidement, il faut donc combler rapidement le trouble en question...

    Voilà pas plus compliqué, maintenant si une personne prend ce type de médoc depuis des années, là effectivement, une prise de conscience s'avère nécessaire pour elle... mais il est évident que certaines personnes sont l'incapacité financière d'assumer ce coût d'hypnothérapie.
     
  13. castorix

    castorix

    Inscrit:
    14 Novembre 2005
    Bon, je me suis mal fait comprendre, j'ai expliqué que justement le fait de rester sous traitement par BZD (je ne parle pas des antidépresseurs ni autres) peut entrainer une pharmacodépendance, et que dans ce cas des angoisses sont parfaitement provoquées par l'usage du traitement destiné à les combattre.

    (pas compliqué, il suffit de lire le Vidal : la pharmacodépendance donne des effets comparables au sevrage, mais moins "lisibles" pour la personne puisqu'elle n'a pas cessé le produit il lui est plus difficile de faire le rapprochement...)


    Pardon mais vous m'avez mal lu, j'ai écrit :

    "...personnellement je n'accepte plus de prendre en séance d'hypnose quelqu'un qui serait, hélas pour cette personne, sous doses fortes de ces BZD..."

    je ne refuse jamais de recevoir quelqu'un, ça n'aurait pas de sens.

    Il suffit de comprendre : le suivi que j'assure alors, n'emploie pas l'hypnose formelle.

    D'ailleurs idem pour la dépendance à l'alcool si la consommation est en cours (si la personne en a dans le sang) et pareil pour les autres toxiques.

    Mais, figurez-vous, ces cas de prise en charge sont mon quotidien.
     
  14. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010
    Bonsoir, merci pour vos éclaircissements.
    on peu parler ici d'une certaine logique thérapeutique.

    encore que cela puisse paraître un peu pompeux.
     
  15. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    vous pratiquez et ne savez pas induire une personne qui résisterai?
    normal! vous avez ete formé par lockert!
    il a du oublié ce sujet!
    excusez mon cynisme! vous devriez vous ouvrir a une autre formation qui vous permettrai d'avoir une vue plus generaliste de l'hypnose et comme vous le mentionner sur votre site....
    >>>>>>>>>>>>>
    - Faire disparaître vos allergies non létales
    et les affections cutanées liées à votre état de stress
    >>>>>>>>>>>>>>>>>>><
    elargir l'aide que vous pouvez procurer...en offrant des interventions utiles au allégies létales par ex: :D
     
  16.  
  17. La première chose à faire, ce sont des exercices profonds de respiration, lui demander ce qu'elle ressent dans le corps après quelques respirations, l'endroit des blocages éventuels, faire des visualisations d'un lieu sûr, d'un endroit agréable déjà vécu par le sujet...

    Pratiquer au quotidien l'AH, la relaxation avec des exercices de respiration, plusieurs techniques existent.

    Et bien sûr pour ce qui connaissent la thérapie du champ mental est excellent pour chasser l'angoisse, à pratiquer au quotidien...
     
  18. une thérapie que Métaphore pratique tous les jours avec succès .
    dans un rêve éveillé permanent .
     
  19. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Attention Métaphone !

    A trop vouloir jouer la Métaphore...

    Vous allez finir par devenir comme Métaphore !

    Une forme d'induction automatique que vous entretiendrez avec vous-mêmes...

    Comme dans un rêve éveillé incontrolable...

    Tant pis pour vous !

    :evil:


    Quant à moi je préfère définitivement rester Surderien !

    8)
     
  20. Vous avez raison Surderien, restez ce que vous êtes, comme moi ce que je suis, et Métaphone toujours dans la confusion et qui n'arrive pas à en sortir, mais peut être est ce que de vous qu'il tient ça... :lol: Prisonnier de sa propre confusion, hum... c'est ce que vous disiez à l'instant sur un autre post...

    https://www.transe-hypnose.com/sujet/un-troll-parmi-nous.3645/
     
  21. je me permet de faire remarquer que en fait on est en plein dans le sujet de ce post.

    on vois bien par exemple ici une addict au web et a ce forum en particulier, combien il est difficile voir dangereux de la mettre en transe.
    certes cela pourrais lui faire le plus grand bien et lui faire prendre conscience qu'il y a d'autres points de vues.
    cela ne colle pas.
    M. Castorix aurait il raison ?

    pourtant il y en a pleins qui on essayé le non formel...
    qui semble visiblement aussi avoir ses limites.
     
  22. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Meilleure Réponse
    les limites!
    l'hypnose a un avantage ou inconvénient.... cela dépend du point de vue!
    et qui est:
    que si le client ne veut pas rentrer en transe.... il ne rentrera jamais en transe!
     
  23. hypnotherapie32

    hypnotherapie32

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Je vois que je déchaîne les patients (pardon les passions). Message pour Paulélie. J'ai bien dit que je ne savais pas induire une personne qui résistait... Je n'ai jamais dit "les" personnes qui résistent. C'est la première fois que cela m'arrive....Au fait un problème avec Lokert?
     
  24. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Quand on commence l'induction chez une personne qui résiste, sa stratégie habituelle est de renvoyer sa problématique en miroir...

    Elle est plus forte que le thérapeute...

    8)
     
  25. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008

    Il devient vraiment trop fort ce forum !

    Il va être vraiment temps que j'en change !

    :roll:
     
  26. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    non pas avec lokert en particulier! je ne le connais pas....
    mais certainement avec son enseignement et la présentation qu'il fait de ces méthodes tout tant déclamant que les autres sont nulles!
    surtout quand on a vu défiler ici des gens qui sortent de sa formation et qui ont des résultats bien inférieur a ce que l'on en pourrai attendre!
    c'est cher et pas encore prouvé efficace!(depuis qu'il a ouvert son école nous devrions être submergé d'hypnotherapeutes capables! exercant l'humaniste) or ce n'est pas le cas!
    faites donc une recherche sur le sujet lockert ici et vous aurez d'autres sons de cloche!
     
  27. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    non je ne pense pas car si le client vient vous voir c'est qu'il veut rentrer en transe..... donc la resistance est inconsciente!
    et c'est la justement que le thérapeute doit être "plus fort"
     
  28. jeangeneve

    jeangeneve

    Inscrit:
    25 Avril 2010

    ha flutte, qeuel dommage .
     
  29. hypnotherapie32

    hypnotherapie32

    Inscrit:
    16 Décembre 2010
    Surderien tu ne pars pas à cause de mes messages, sniff. Ce serait triste.
     
  30. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    mais non surderien ne vas pas partir....
    il ne sait pas qu'on l'aime!
    il faut le lui dire....
    je t'aime surderien....
    malgré tout ce qu'on a put échangé.... l'hypnose est une grande fraternité dans le monde....
    ici en France on n'en as pas encore conscience!
    c'est ok.... la colere , la peur, la honte, la haine etc
    tout s'efface avec....
    le pardon.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. Tralala
    Réponses:
    58
    Affichages:
    1048
  2. CarltonGary
    Réponses:
    4
    Affichages:
    786
  3. Trust
    Réponses:
    67
    Affichages:
    5314