Rester hypnotisé h24

Discussion dans 'Le café de l'hypnose' créé par kyle9117, 7 Février 2017.

  1. kyle9117

    kyle9117

    Inscrit:
    9 Juin 2016
    Bonjour,

    Est-il possible de rester hypnotisé h24 sans sortir, toute sa vie, volontairement, et non pas parce qu'on est obligé ou bloqué ?

    Cordialement,
     
  2. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Comment saurais tu que tu es hypnotisé, si c'est juste éternel, ce serait ton état normal ???

    Qui te dit que déjà maintenant tu ne l'es pas déjà par ce que tu crois être ?
    (ta personnalité, caractère, plus précisément par je suis comme ci, comme ça...enfin toutes ces idées figées sur toi)
    Sans y être obligé, ni même bloqué, on est tous hypnotisé par nous-même.
    C'est plus être déhypnotisé qu'il faudrait.
     
  3. kyle9117

    kyle9117

    Inscrit:
    9 Juin 2016
    Je voudrais que tu sois plus directe. Je ne me demande pas si je suis hypnotisé ou pas je me demande si je peux passer dans un autre état de conscience et y rester constamment ?
     
  4. jumb

    jumb

    Inscrit:
    11 Mai 2016
    Non, sauf si troubles psychiatriques sérieux
    Ce n'est par ailleurs pas souhaitable.
     
  5. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Non.

    Si l'on parle d'hypnose au sens propre, non.
    L'hypnose est un état relativement bien définis et connus. Un état ou l'activité cérébrale est particulière et mesurable, qui n'est ni le sommeil, ni la relaxation, ni tout autres états que l'on assimile un peu rapidement à l'hypnose (seule certaine forme de méditation approche cette état).
    Nous ne pouvons pas nous y maintenir en permanence. Il nous faut, dormir, être éveiller, inter-agir avec notre environnement etc... Naturellement nous sortons de "transe" en quelques heures au maximum.

    D'autant qu'en auto-hypnose, c'est encore plus difficile qu'induit par une tierce personne.

    Nous pouvons utiliser le terme hypnose pour désigner tout ce qui nous influence, tout rapport avec son environnement, toute communication, tout ce qui influence etc...
    On lis cela très souvent sur le forum. Mais c'est une sacrée simplification et généralisation de la réalité qui est bien plus complexe.
    Et si l'on veut être un minimum précis (et juste) appelons un chat un chat.
     
  6. kyle9117

    kyle9117

    Inscrit:
    9 Juin 2016
    Bonsoir hibou merci pour la réponse, mais jumb a t il raison ? Aussi quand tu dis que le mot hypnose est souvent utilisé pour tout rapport avec son environnement c'est faux ?

    Enfin je voudrais savoir si tu es hypno de profession ou psy ca donnerait davantage de crédibilité à tes propos meme si c'est deja assez credible avec les arguments que tu donnes et le fait que tu sois modérateur

    Thanks !
     
  7. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Bonsoir Kyle
    Je suis hypnothérapeute oui. (mais bon, ça veux pas dire science infuse.....)
    Je ne suis pas certain de bien comprendre ta question.

    Je vais essayer de m'expliquer à ce sujet.
    Tu liras en parcourant le forum des choses telles que:
    L'hypnose de la télé, l'hypnose des politiciens, ma "bad hypnose" suivie d'un événement déprimant, ou l'inverse ma super hypnose, mon hypnose permanente de pleine conscience....etc
    Des l'instant ou il peut y avoir similitude avec un état d'hypnose cad communication, intuition, rêverie ou concentration, influence ont emploi le même mots "hypnose".
    C'est pratique, facile, genre "tout est dans tout" ou "tout les chemin mènent à Rôme" sauf que ce n'est pas une réalité objective...

    A un moment et à force de tout considérer comme égal, on ne sait plus de quoi on parle (en plus du fait que ce soit faut).
    C'est un discours romantique, attirant voir passionnant mais inexact.
    Et cela peut être grave et avoir des conséquences. Par exemple sur des gens ayant des problèmes, des patients, des gens trop influençable.
    Par exemple quand des personnes ici, peuvent lire qu'une séance de relaxation ou de yoga, de magnétisme ou un mp3 d'hypnose, peut régler tous leur problèmes (puisque tout est égal).
    Chacune de ces pratiques ont leur intérêt, mais ne sont pas de l'hypnose.
    Il ne viens pas à l'esprit de ceux qui véhicule cela, que des lecteurs en perditions parfois, s'illusionne d'un "remède miracle" et du coup s'enfonce un peu plus dans ce qu'ils considéreront comme un nouvel échecs thérapeutiques.

    Donc c'est vraie, je suis un peu pointilleux parfois la dessus, mais cette approximation de langage (médiatique, pseudo-coach ou pseudo-mentaliste) commence à ce faire ressentir en cabinet.
     
  8. kyle9117

    kyle9117

    Inscrit:
    9 Juin 2016
    Merci Hibou, c'est clair mais concernant jumb tu ne m'as pas dit s'il dit vraie ?

    Aussi serais-tu psychiatre par hasard ?

    Un psychiatre qui pratique de l'hypnose est-il normalement plus compétent dans le domaine ou pas forcément ?
     
  9. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je ne suis pas psychiatre.
    Compétent ? Surement s'il est formé pour ça.

    Tu parles de ce message de jumb
    Je ne suis pas juge de jumb, ni certain de ce qu'il veux dire.
    Moi j'ai compris qu'il parle surement de personne présentant des troubles permanents? Il faut lui demander.
    Mais la encore ce n'est pas un état d'hypnose, mais une "maladie mentale" comme on dit.
     
  10. kyle9117

    kyle9117

    Inscrit:
    9 Juin 2016
    Hibou, tu as aussi été formé pour être hypnothérapeute non ?

    Je voudrais juste savoir qui serait le plus compétant : un hypnothérapeute ou un psychiatre hypnothérapeute ou bien c'est la même chose sachant qu'ils ont été formé tous les deux ?
     
  11. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Il y à des limites à l'outil hypnose thérapeutique et des limites à l'exercice d'hypnothérapie.
    N'étant pas psychiatre, je ne me permettrais pas d'intervenir dans ce qui relève d'un suivie médical. L'hypnothérapeute n'est pas formé pour cela (sinon il serait psychiatre d'abord et hypnothérapeute en plus, si j'ose dire).
    En cas de schizophrénie par exemple, un traitement médical s'impose et l'hypnothérapeute n'en à pas les compétences. Nous ne savons, ni diagnostiquer, ni prescrire quoi que ce soit.
    C'est non seulement interdit, mais en plus dangereux.
    Donc en cas de doute sur la santé d'un patient, il nous est impératif de le diriger vers le corps médical, seul apte à juger.
    Hypno ou psychiatre ou médecin ou psychologue, chacun son utilité, sa spécialité et son champ d'intervention.

    Autre exemple, un grand dépressif. Il ne serait pas sérieux et grave de le prendre en charge sans passer par la case médecine.
    Cependant, le médecin pourra quand il le jugera nécessaire utiliser ou pas l'hypnose comme outil s'il le maîtrise.
    S'il ne le maîtrise pas, comme cela arrive parfois, il peut conseiller à son patient de nous consulter arrivé à un certain stade de progrès.
    Il m'arrive de recevoir des gens venant de leur médecin (généraliste dans mon secteur) en "légère dépression", stress, burn out.... car il n'aurait pas le temps de consacrer 1h dans son planning à cette séance.
     
  12. Bulle de savon

    Bulle de savon

    Inscrit:
    17 Septembre 2016
    Bonjour Kyle9117, à mon sens un psychiatre qui pratique l'hypnose sera effectivement plus compétent dans son domaine de prédilection c'est à dire tout ce qui est d'origine psychiatrique, cependant l'hypnose dans le domaine de la psychiatrie ne donne pas forcément de meilleurs résultats qu'une autre approche...Elle est donc peu utilisée par les psychiatres qui, pour la plupart, n'ont en plus pas le temps de passer une heure avec leur patient. J'ai eu à suivre une dame "dépressive", cependant elle était suivie en parallèle par un psychiatre et je n'aurais pas accepté d'utiliser l'hypnose avec elle si elle n'avait pas eu ce suivi...D'autre part, ayant été infirmière psy, l'utilité de mes connaissances psychiatriques réside surtout dans le fait de pouvoir percevoir une éventuelle entrée dans la psychose ou la nécessité d'aller consulter un psychiatre ou un psychologue avant de s'engager dans l'hypnose (éventuellement et si possible bien sûr), il faut être extrêmement prudent, notre but étant que la personne aille mieux et pas qu'elle aille plus mal...Ceci dit c'est idem pour un problème physiologique : par exemple je ne pratique l'hypnose pour cette problématique que si les examens nécessaires ont été passés (échographies, etc...), car enfin pratiquer l'hypnose alors qu'il y a peut-être un problème d'origine mécanique pose 2 problèmes : d'une part l'hypnose ne fonctionnera pas, d'autre part c'est un échec pour le petit client qui repart en plus avec un problème d'estime de soi encore plus au "ras des pâquerettes"...
     
  13. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Peut-on rester "à vie" dans un état hypnotique ?
    Cela m'a fait venir une idée rigolote,
    en supposant qu'il existe un état modifié de conscience propre à l'hypnose (ce qui n'est pas une vérité absolu ;) )
    En partant de la définition "L'hypnose est un état modifié de conscience".
    un état "non modifié" de conscience représente l'état "normal" de la personne.

    Si une personne est constamment en hypnose, elle est constamment dans un état modifié de conscience. ( pour reprendre la définition)
    Comme elle y est constamment (et le restera), cela devient son état habituelle et donc son état"normal".
    Mais si c'est son état normal, alors elle n'est plus sous hypnose ( par rapport à la définition)
    Et si l'hypnose amène dans un unique état (on parle bien d'un état modifié de conscience), alors cette personne n'est plus hypnotisable (puisque son état ne se modifie pas).
    La personne n'est pas sous hypnose et n'est pas hypnotisable.

    Sachant qu'il est postulé que tout le monde est hypnotisable, on a une contradiction.
    Ce jeu de réflexion a pour base :
    • "L'hypnose est un état modifié de conscience"
    • Un état "non modifié" représente un état "normal"
    • Qu'il est possible de rester constamment dans cet état
    • Que tout le monde est hypnotisable.
    Au moins (voir plus) un de ses points est faux ! :D

    A ne pas prendre trop au sérieux , hein !
     
  14. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Tu as raison, l'hypnose n'existe pas, autant fumer des pétards...
    Je vais de ce pas ouvrir un coffee shops :cool:
     
  15. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Comparer l'efficience d'un hypnothérapeute à celui d'un psychiatre hypnothérapeute c'est un peu comme comparer un pâtissier à un chef cuisinier étoilé également pâtissier
    Les pâtisseries du pâtissier seront elles meilleures ?
    Tout dépend si tu apprécies plus les pâtisseries à la fin d'un bon repas ou si tu les préfères au salon de thé
    Si tu as besoin d'un grand repas global ou juste d'un petit dessert super.
     
  16. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Ha neuneutrinos, ton idée rigolote m'en donne une autre....

    État modifié de conscience(emc), perso je rejette de plus en plus ce terme.
    Pour reprendre l'idée de Hibou, est-ce que fumer des pétards ne met pas aussi dans un emc ?
    Est-ce que boire de l'alcool ne nous met pas aussi dans un emc ?
    Un état de total panique n'est-il pas aussi un emc ?
    Pourtant ces états ne sont pas des états d'hypnose a proprement parlé !

    Alors on peut envisager autre chose un emcS, S comme spécifique, pourquoi spécifique, parce qu'il est bien spécifique par rapport a ce qui l'a induit, il est donc le résultat !

    Une autre façon d'envisager est que la vie est une hypnose constante donc un emcs (différent pour chacun puisque chaque être est spécifique selon ce qui est induit par lui même), hypnothérapeute induit une transe (et non une hypnose) qui permet à l'individu de se dés-hypnotisé de son ancienne vie/comportement, bref de son ancienne hpynose de vie.

    De ce fait l'hypnothérapeute hypnotise pour dés hypnotiser les personnes qui sont prisent par leur propre hypnose.

    Au fait pourquoi y aurait-il un état dit "normal" ? Hier je pense noir, aujourd'hui je pense blanc et demain je pense gris, rien de normal juste des états spécifique en fonction de ce que je pense ou de mes envies.

    C'était ma pensée spécifique du jour ;)
     
  17. surderien

    surderien

    Inscrit:
    16 Juillet 2008
    Si on était en hypnose tout le temps, à l'usure on ne se rendrait plus compte qu'on serait en hypnose...
    Comme si on travaillait dans une chocolaterie...
    Cela briserait le charme ...

    Le trop est l'ennemi du bien.
    On n'apprécie le bonheur que par rapport au non bonheur; à l'absence de bonheur quand on n'est pas dans le bonheur.
    Le juste équilibre ne peut se réaliser que suite à l'instabilité, et reste très relatif +++ par rapport à elle. Peut-on rester funambule 24h/24 ?
    Oui.
    CF La vision bouddhiste.

    ;)
     
    Dernière édition: 8 Février 2017
Chargement...