Formation Hypnose

Rêve éveillé / rêve lucide

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
Métaphore à dit:

Dites moi Surderien, je sais que vous avez un penchant pour les rêves éveillés, mais je ne sais pas si on parle de la même chose, ou du moins si on le met en place de la même façon.

Car vous parlez de travail métaphorique, et dans l'hypnose Erickso, il ne s'agit que de ça, néanmoins cela n'a rien à voir avec le rêve éveillé, donc vous vous situez où par rapport à ce que vous venez de dire ?...

Encore une fois le travail métaphorique façon Erickso, n'a rien à voir avec le rêve éveillé, et encore moins avec les états du Moi, il y a encore un sac de noeuds, et une certaine incompréhension de formulation ou vocabulaire....
Métaphore à dit:


…de la différence que vous faites entre le travail métaphorique hypnotique et le rêve éveillé ou éventuellement de la mise en place de la pratique.


Car déjà pour moi, dans le rêve éveillé, le praticien n'intervient pas, et laisse le sujet exprimer ses ressentis ou images venant de son inconscient.

Dans le travail métaphorique, il y a intervention du praticien dans la métaphore qu'il présente au sujet afin de trouver l'évacuation du trauma ou autres.


Dans le rêve éveillé la personne réalise qu’elle est vraiment dans le rêve ce qu’elle choisit de rêver

Dans le travail métaphorique le praticien donne des suggestions pour amener la personne à l’accompagner dans un voyage, dans un rêve, qui devient le sien.

Il lui apprend à réaliser ce rêve : et à continuer la suite…


Vous me reprocherez de jouer sur les mots …

Mais c’est ce qui se passe, précisément, dans le jeu hypnotique métaphorique, pour déclencher l’état de transe et travailler dedans.



L’état de transe peut être ainsi assimilé à une forme de rêve lucide où l’on prend conscience qu’on est dans un état de conscience indépendant du mental,

et où l’on peut trouver des réponses à des questions auxquelles le mental est incapable de répondre…


Ce rêve se réalise : conduire sa vie comme un rêve d’une façon lucide et consciente !


Vivre dans un rêve lucide où on réalise qu’on vit enfin et réellement à chaque instant le plus beau rêve qu'est la vie ...


:)


Voici la présentation d’un ouvrage sur ce thème. :

S’éveiller en rêvant. Introduction au rêve lucide. Stephen Laberge. Ed Almora. 2008. 121p

Nous passons le tiers de notre vie à dormir, et bien souvent, cette partie de notre vie nous échappe.
Or, plusieurs phases existent dans le sommeil, dont une se constitue de rêves.
C’est là que se situe une possibilité de devenir conscient de cette vie nocturne.
Bien sûr les lois qui ont cours dans cette deuxième vie différent de celles qui pilotent notre vie diurne.

Ces lois obéissent à notre inconscient qui nous fait signe.

Ainsi une première voie d’accès à nos rêves s’offre t-elle à nous par leur écoute

Une seconde possibilité existe, d’une immense richesse : celle de rester conscient de rêver.

En d’autres termes, se réveiller dans son rêve et se voir entrain de rêver.

C’est le rêve lucide.

Ce type de rêve a une particularité étonnante, qui est que nous devenons capables d’influer sur le déroulement du rêve,
donc d’agir dans le rêve, par exemple de faire apparaître ou disparaître tel ou tel décor ou personnage.

Au-delà de l’aspect anecdotique de cet exemple, se trouvent ouvertes des possibilités étonnantes en terme de créativité,
mais aussi de résolution de conflits psychiques paraissant impossibles à dénouer.

Les rêves lucides, du fait de cet état de rêve indépendant des lois « phénoménales » sont souvent « extraordinairement vifs, intenses, plaisants et exaltants ».

L’auteur insiste sur le fait que les rêves lucides permettent d’expérimenter une profondeur dans notre vie jusqu’alors inconnue :

il s’agit d’une exploration des états de conscience, en conscience.

L’ouvrage est un guide très pratique, précis, sur la façon d’apprendre à rêver.
Il donne un cheminement clair, dont le résultat est sûr même si rêver lucidement peut prendre du temps pour certains.

Y a il une limite à se fixer dans une démarche de connaissance de soi, limite qui serait celle du jour et de la nuit ?
L’auteur répond que non, car le rêve lucide permet d’affronter la part d’ombre qui est en nous, et ainsi d’aider au cheminement vers un plus d’unité intérieure.
Un ouvrage passionnant, très concret.
.
 
M

Métaphore

Invité
Alors je vais faire mon « astineuse » comme dirait Léo…

surderien à dit:
Dans le rêve éveillé la personne réalise qu’elle est vraiment dans le rêve ce qu’elle choisit de rêver

Pas d'accord, la personne ne choisit pas son rêve, mais c'est son inconscient qui lui envoie ces images qui vont l'aider à comprendre sa problématique. Ayant beaucoup pratiqué le rêve éveillé je vous assure que certains rêves je les aurais évités. A chaque rêve éveillé je suis sidéré par le pouvoir imaginaire de l'inconscient qui suit une logique implacable de résolution...


Dans le travail métaphorique le praticien donne des suggestions pour amener la personne à l’accompagner dans un voyage, dans un rêve, qui devient le sien.

Alors cela ressemble à du rêve éveillé dirigé, néanmoins je pense que le travail métaphorique étant suggéré, le patient brode autour, mais je reste sceptique quant à l'impact sur la problématique. La métaphore pour la désensibilisation pourquoi pas, mais pour évacuer un trauma j'ai un peu de mal à adhérer.

Il lui apprend à réaliser ce rêve : et à continuer la suite…
Vous me reprocherez de jouer sur les mots …

Mais c’est ce qui se passe, précisément, dans le jeu hypnotique métaphorique, pour déclencher l’état de transe et travailler dedans.

L’état de transe peut être ainsi assimilé à une forme de rêve lucide où l’on prend conscience qu’on est dans un état de conscience indépendant du mental, et où l’on peut trouver des réponses à des questions auxquelles le mental est incapable de répondre…

Pas d'accord, le rêve lucide est une prise de conscience dans un rêve nocturne, il n'y a pas de transe... :roll: . J'ai fait 2/3 rêves lucides, et bizarrement c'est toujours dans des cauchemars où au lieu de me réveiller par peur, je me suis dis "t'inquiète pas tu rêves, tu refais le même cauchemar", mais tu n'as pas à avoir peur, c'est un rêve, donc je poursuivais mon rêve sans me réveiller. Néanmoins je n'ai jamais trouvé de réponse aux rêves lucides, pour moi c'était une échappatoire du cauchemar.

Ce rêve se réalise : conduire sa vie comme un rêve d’une façon lucide et consciente !

Vivre dans un rêve lucide où on réalise qu’on vit enfin et réellement à chaque instant le plus beau rêve qu'est la vie ...

Pas vraiment d'accord, un rêve lucide est plus une échappatoire qu'autre chose...

A vrai dire le rêve lucide à mon niveau ne m'intéresse pas, je préfère sans comparaison le rêve éveillé qui ne s'articule pas du tout de la même façon.
 
Dans le rêve éveillé la personne réalise qu’elle est vraiment dans le rêve ce qu’elle choisit de rêver

:arrow: Pas d'accord, la personne ne choisit pas son rêve, mais c'est son inconscient qui lui envoie ces images qui vont l'aider à comprendre sa problématique. .

Dans le rêve lucide, ce qui le caractérise c'est de choisir ce que l'on va rêver. (le thème) On est conscient de rêver et ensuite volontairement on peut gommer certains éléments ou changer de thème DaPar exemple en présence d'un cauchemar, au lieu de se reveiller, on décide de reprendre le même cauchemar en enlevant le côté traumatique

Le sujet rêvant est son propre thérapeute
:arrow: Alors cela ressemble à du rêve éveillé dirigé, néanmoins je pense que le travail métaphorique étant suggéré, le patient brode autour, mais je reste sceptique quant à l'impact sur la problématique. La métaphore pour la désensibilisation pourquoi pas, mais pour évacuer un trauma j'ai un peu de mal à adhérer.



:arrow: Pas d'accord, le rêve lucide est une prise de conscience dans un rêve nocturne, il n'y a pas de transe... :roll: . J'ai fait 2/3 rêves lucides, et bizarrement c'est toujours dans des cauchemars où au lieu de me réveiller par peur, je me suis dis "t'inquiète pas tu rêves, tu refais le même cauchemar", mais tu n'as pas à avoir peur, c'est un rêve, donc je poursuivais mon rêve sans me réveiller. Néanmoins je n'ai jamais trouvé de réponse aux rêves lucides, pour moi c'était une échappatoire du cauchemar.

Vous étiez consciente de rêver, alors il aurait fallu retourner dans votre propre cauchemar et en modifier les éléments...

Quand je tente cela, je me réveille encore pour l'instant. La conscience prend le dessus au moment où je veux modifier...


:arrow: Ce rêve se réalise : conduire sa vie comme un rêve d’une façon lucide et consciente !
Vivre dans un rêve lucide où on réalise qu’on vit enfin et réellement à chaque instant le plus beau rêve qu'est la vie ...

Pas vraiment d'accord, un rêve lucide est plus une échappatoire qu'autre chose...
Le rêve lucide est un phénomène de transe que l'on peut pratiquer en auto hypnose (pas uniquement nocturne) et qui permet de modifier le réel (il se réalise... )

Conduire sa vie comme un rêve lucide est un joli rêve... surement très efficace!]
 
M

Métaphore

Invité
Je ne partage pas du tout votre version Katia.

:arrow: Dans le rêve lucide, ce qui le caractérise c'est de choisir ce que l'on va rêver.

Ben justement je ne vois pas trop l’intérêt…(échappatoire du réel)...

:arrow: Vous étiez consciente de rêver, alors il aurait fallu retourner dans votre propre cauchemar et en modifier les éléments...

Ben oui c’est ce que j’ai fait vu que j’étais dans un cauchemar, j’en ai donc pris conscience et changer les images terrifiantes afin de ne pas me réveiller comme dans un cauchemar, mais cela ne me permet pas un travail de fond sur le rêve.

:arrow: Le rêve lucide est un phénomène de transe que l'on peut pratiquer en auto hypnose (pas uniquement nocturne) et qui permet de modifier le réel (il se réalise... )


Pas d’accord, vous confondez tout, il y a le rêve nocturne, ensuite le rêve lucide qui est une prise de conscience à l’intérieur du rêve nocturne, (pas besoin de transe, on est toujours dans un sommeil nocturne), puis le rêve éveillé qui se pratique en AH.

:arrow: Conduire sa vie comme un rêve lucide est un joli rêve... surement très efficace!]

Pour moi aucun intérêt.
 
Le rêve éveillé n'est pas la même chose que le rêve lucide, je suis bien d'accord.... et le rêve éveillé reste un outil merveilleux... et si au reve éveillé on rajoute la lucidité l'outil est encore plus merveilleux...

Pourquoi le rêve lucide se limiterait au rêve nocturne ?

En ah, on peut pratiquer le rêve éveillé...

Mais dans vos rêves éveillés êtes vous consciente de rêver ?
Vous laissez libre cours à votre ic pour résoudre une problématique....

Si vous faites un rêve lucide, étant conscient de rêver, à la fois lucide et dans le rêve, ce que votre ic exprime, vous pouvez l'exprimer différemment... ou certains éléments dans une forme de communication avec vous même...

Il y a une dimension en plus... auto thérapeute...
 
M

Métaphore

Invité
katia (zoulouk) à dit:
Le rêve éveillé n'est pas la même chose que le rêve lucide, je suis bien d'accord....

Pourquoi le rêve lucide se limiterait au rêve nocturne ?

Parce que c'est le principe du rêve lucide, on appelle rêve lucide, cette partie consciente dans un rêve nocturne.

En ah, on peut pratiquer le rêve éveillé...
Mais dans vos rêves éveillés êtes vous consciente de rêver ?
Vous laissez libre cours à votre ic pour résoudre une problématique....


Ben oui c'est le principe du rêvé éveillé, on se dans un ECM en AH.

Si vous faites un rêve lucide, étant conscient de rêver, à la fois lucide et dans le rêve, ce que votre ic exprime, vous pouvez l'exprimer différemment... ou certains éléments dans une forme de communication avec vous même...

Il y a une dimension en plus... auto thérapeute...

Vous ne comprenez pas que nous sommes dans un rêve nocturne, à moins de faire un rêve lucide tout le long du rêve nocturne, mais j'ai jamais entendu ça. En général on peut avoir un moment de rêve lucide lors d'un cauchemar, ce qui permet de continuer notre nuit sans se réveiller en changeant les images terrifiantes du rêve.

Peso, je n'accorde pas beaucoup d'importance aux rêves lucides, car on peut très difficilement travailler dessus, donc pour moi aucun intérêt.

Soit on travailler sur le rêve nocturne, soit en rêve éveillé.
 
Surderien a écrit à propos de l'ouvrage de stephen Laberge

:arrow: Y a il une limite à se fixer dans une démarche de connaissance de soi, limite qui serait celle du jour et de la nuit ?

.................... :lol:
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
katia (zoulouk) à dit:
Surderien a écrit à propos de l'ouvrage de stephen Laberge

:arrow: Y a il une limite à se fixer dans une démarche de connaissance de soi, limite qui serait celle du jour et de la nuit ?

.................... :lol:
Le rêve éveillé n'est pas la même chose que le rêve lucide, je suis bien d'accord....

le rêve éveillé reste un outil merveilleux...


et si au reve éveillé on rajoute la lucidité l'outil est encore plus merveilleux...




Dans le normal on est dissocié physiologiquement entre le jour ou la nuit / être endormi ou être réveillé


Pour moi être rester éveillé, rester lucide la nuit comme le jour est possible et réalisable...

mais ce n'est pas normal dans le système normatif de notre culture officielle.


Je n'ose donc vous confier que cela se réalise pour moi à chaque instant de ma vie désormais ...

et là, aussi, maintenant, je le réalise, ce rêve, en vous l'écrivant ici , et en le lisant ici vous le réalisez aussi ...

si vous osez être aussi dans le plaisir merveilleux de l' hypnose



:)
 
M

Métaphore

Invité
:arrow: et si au reve éveillé on rajoute la lucidité l'outil est encore plus merveilleux...

Je ne dirais pas lucide mais conscient. Car le terme de lucide, pour moi se nomme que dans le cadre du rêve nocturne, prendre conscience, être lucide qu'on rêve.

Un rêve éveillé est obligatoirement un rêve conscient car nous ne dormons pas, donc on ne peut pas parler de rêve lucide.

Quand je parle de rêve nocturne, cela ne veut pas dire forcément la nuit, mais un rêve pendant une phase de sommeil dite paradoxale (une sieste pa exemple).
 
En le lisant ici, je le réalise aussi....

Il y a encore cette petite fille timide, qui ose encore

timidement... parfois... seulement...

qui a besoin de lacher un peu plus prise...

mais qui connait la magie de l'hypnose

et ose petit à petit se découvrir plus...

dans une grande joie...


Et vous vous êtes un grand garçon plus timide....

La petite fille va grandir aussi... et oser...
 
M

Métaphore

Invité
Heu... là j'ai pas tout saisi Katia le lien que vous faites... :roll: avec la petite fille et le grand garçon ?
 

surderien

Moderateur
Membre de l'équipe
katia (zoulouk) à dit:
En le lisant ici, je le réalise aussi....

Il y a encore cette petite fille timide, qui ose encore

timidement... parfois... seulement...

qui a besoin de lacher un peu plus prise...

mais qui connait la magie de l'hypnose

et ose petit à petit se découvrir plus...

dans une grande joie...


Et vous vous êtes un grand garçon plus timide....

La petite fille va grandir aussi... et oser...


...et finalement oser dire merci (à l'hypnose) de nous donner toute cette lucidité pour ce rêve merveilleux...

:)


 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Vous aimerez:

Haut