Signes réceptivité à l'hypnose

Discussion dans 'Auto-hypnose' créé par dide70, 30 Avril 2016.

  1. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    Bonjour,
    J'aimerais savoir qu'elles sont les signes pour voir si une personne est facilement hypnotisable ou moins ?
    Je connais celui des doigts qui se raprochent, mais plus physiquement, peut-on voir qu'elles choses simplement en regardant la personnes ?
    Merci d'avance pour la réponse
     
  2. herveg

    herveg

    Inscrit:
    5 Septembre 2015
    Généralement une personne sous hypnose présente des signes plus ou moins importants ... mais c'est très variable selon les personnes.
    Ce sont des rictus nerveux, un tonus musculaire modifié (cela dépend de la profondeur de transe)...respiration lente ou accélérée... des spasmes...

    Bref il n'y a pas de voyant rouge qui s'allume quand une personne passe de la veuille à la transe.

    Ou alors si... les hallucinations, les anesthésies peuvent "prouver" qu'il y a réellement qq chose qui se passe...

    maintenant je vais juste te poser une question :
    Il t'es surement arrivé de faire un trajet en voiture, et, arrivé à destination que tu as fait le trajet sans t'en rendre compte. Si le fait de conduire (activité ultra-complexe) sans même en avoir conscience, en ville, n'est pas une preuve ou un signe d'un état spécial, alors... quel genre de preuve veux tu?
     
  3. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    J'ai tenté une hypnose conversationnelle avec un patient connu pour avoir du mal à s'endormir et pour ses réveils nocturnes fréquents. Il se lamentait de son état et se disait inquiet, je suis d'abord allé dans son sens pour capter son attention et j'ai fini en lui disant que maintenant qu'il était hospitalisé, il nous avait à nous, qu'il pouvait compter sur nous, que nous étions là pour lui. Pendant tout ce temps, il n'a manifesté absolument aucun signe de transe, rien du tout. Un patient a déclenché sa sonnette pendant que j'étais encore dans la chambre et je lui ai dit que je devais aller répondre.
    Il m'a alors répondu avec un grand sourire, , "Ah, c'est dommage, parce que vous, franchement, vous n'avez pas votre pareil pour remonter le moral". Au matin, il m'a dit qu'il avait dormi toute la nuit "comme un bébé".
    Donc, même s'il n'y a pas eu de signe visible de transe, il s'est bel et bien passé quelque chose.
     
  4. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    merci pour les réponses mais ce n'est pas exactement la question posée, je veux simplement savoir quels sont les signes d'une personne qui facile à hypnotiser. Comme savoir si telle ou telle personne est facilement hypnotisable ?
    En hypnose de spectacle ils font des tests pour sélectionner les personnes sensibles.
     
  5. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Personnellement, je ne pense pas qu'il y ait une physionomie particulière permettant de "détecter" une susceptibilité plus ou moins grande à être hypnotiser.
    Il y à véritablement des personnes plus réfractaire que d'autres, mais à l'expérience, l'aspect extérieure est souvent trompeuse.
    L'état de transe est (selon la phrase consacrée) un état naturel. Mais c'est un état naturel que nous voulons provoquer à un moment M, et le plus souvent pour un objectif (de l'amusement à la thérapie) et c'est la que l'affaire se corse.
    Choix de la technique d'induction, qualité du pré talk, motivation du sujet et sa volonté de "jouer le jeu"', détection ou non du canal sensoriel principal du sujet (VAKOG)...
    Bref autant de paramètre qui feront une réussite ou un échecs.
    Un ou des échecs ne seront pas pour autant des signes de "non réceptivité", c'est juste une approche non approprié.
    Une réussite avec un hypno, ne sera pas garanti d'une réussite à tout les coup avec d'autres.
     
  6. Paul Elie

    Paul Elie

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    vous voudriez une réponse.... qu'il faut des années de pratiques pour en acquérir les subtilités?
    en quelque sortes les petits secrets du métier... qui nous ont coutés du temps et de l'argent...
    gratuitement?
    mais que voulez vous en faire?
     
  7. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Alors pourquoi dialoguer sur un forum?
    Drôle de réponse...
     
  8. dide70

    dide70

    Inscrit:
    16 Mars 2016
    +1, il se croit au boulot
     
  9. hibou13

    hibou13

    Inscrit:
    7 Octobre 2012
    Je te répond pas, j'en est trop chier pour apprendre à écrire..... Merde je répond!!!! Bon tu me dois 5 euros :p
     
  10. moune

    moune

    Inscrit:
    24 Juillet 2015
    Il existe des personnes hautement suggestionables :par exemple parlez leur de poux et elless se mettent à se gratter la tête.C'est celles là qui sont choisies dans les spectacles d'hypnose,car tout est facile avec elles
    Il en existe aussi qui sont facilement hypnotisables :le test des doigts qui se rapprochent permet de les reconnaître,vos pouvez aussi leur demander de lever les yeux au ciel comme pour voir dans leur tête,si les yeux se révulsent c'est un signe...Après Milton Erickson disait que tout le monde est hypnotisable...
    On retrouve parfois des résistances chez les personnes qui ne veulent par être hypnotisées ou qui ont peur:peur de changer par exemple,peur de l'inconnu...ou qui trouve que l'hypnose ne leur correspond pas ;car ils ont un sentiment de perte de contrôle...
     
  11. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Entièrement d'accord. Si on vient sur ce forum c'est pour partager, discuter et s'informer.
     
    Dernière édition: 3 Mai 2016
  12. neuneutrinos

    neuneutrinos

    Inscrit:
    30 Juillet 2014
    Meilleure Réponse
    Il y a la confusion entre réceptivité et suggestibilité.
    Quelqu'un de réceptif est une personne capable de réceptionner.
    Une personne à l'écoute, intéressée, etc... sera réceptive.
    Pour le moment pas de lien avec l'hypnose directement. On est plus dans une optique de communication.

    Une personne peut ne pas être réceptive à cause de distraction ( son bébé qui se met à pleurer aura de meilleurs arguments que toi ;) )
    Ou parce que la personne n'a tout simplement pas envie (pour faire simple).

    Pour faire une métaphore qui vaut ce qu'elle vaut...
    Si la suggestibilité est de l'essence prêt à s'enflammer, la réceptivité c'est la flamme.
    Sans la flamme, rien ne s'embrase.

    Pour l'hypnose de spectacle, que la personne vive toutes les suggestions à fond est optionnelles.
    Ce qui compte c'est qu'elle soit expressive dans sa manière de vivre la suggestion.
    Une personne peu expressive, quelque soit son implication dans la suggestion, n'a que peu d’intérêt pour un spectacle.

    Pour rester le plus générique possible, je ne vais pas parler d'indice ou de signe de transe.
    Mais de changement induit par la séance.
    Et ça peut être n'importe quoi !
    les paupières qui clignent plus vite, les paupières qui clignent moins vite, un membre qui tremble, un membre qui ne tremble plus, etc...
    Il n'est pas possible de faire un listing commun pour tout le monde. (ce serait trop simple ;) )

    Plus on observe, plus on les voit. Tout s'apprend !
     
  13. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Ça me rappelle le fait que quand vous baillez ou quand vous toussez plusieurs fois, les personnes qui vous voient ou de vous entendent se mettent à leur tour à bailler ou à tousser. C'est comme le rire, c'est communicatif.
     
  14. Nossolar

    Nossolar

    Inscrit:
    22 Juillet 2015
    Oui ce sont les neurones miroir.

    Pour revenir à la question je pense que capter l'attention de quelqu'un c'est déjà un bon signe.
     
  15. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Hier, un patient devait avoir une gazométrie. C'est un examen qui peut être très douloureux, car il s'agit d'aller prélever du sang dans une artère du bras pour vérifier le taux d'oxygène et donc la qualité de la respiration. Contrairement aux veines les artères ne sont pas à la superficie mais en profondeur et près des os. Pendant que l'infirmière faisait cet examen, j'ai détourné son attention en lui posant des questions sur son métier.
    Quand je le voyais tourner la tête vers son bras, je changeais de ton et je gardais son attention fixée sur moi. Mais de temps en temps, il regardait quand même son bras et son attention mettait quelques secondes pour revenir se fixer sur moi.
    À chaque fois, juste avant qu'il ne tourne la tête, pendant une fraction de seconde ses yeux se tournaient légèrement dans ma direction. C'est aussi un bon signe, mais il n'est pas toujours visible.
     
  16. Fservant

    Fservant

    Inscrit:
    21 Avril 2016
    Bonjour,
    Partez du principe que tout le monde l'est ( hypnotisable) ... la meilleure des sélection se fait par: Qui veut ? Qui ne veut pas? . Voilà c'est tout ... et oui parfois il a des inattendus, dans la speed comme dans la traditionnelle... mais cela fait partie de l'apprentissage.
     
  17. d-kortik

    d-kortik

    Inscrit:
    6 Décembre 2010
    dide70, pour faire limpide, je crois qu'il n'y a pas de caractéristique morphologique du "bon sujet" en hypnose.

    Le sujet est là devant nous, tel qu'en lui-même, il est hors de question de le rejeter pour "délit de sale gueule", l'hypnotiseur sait qu'il pourra hypnotiser ce sujet là, ici présent, parce que l'état hypnotique est un état naturel, que chacun de nous traverse plusieurs fois par jour de façon inconsciente ; on n'est pas devant une salle de 500 personnes pour faire le beau, c'est un colloque singulier dans lequel le sujet sait qu'il va être hypnotisé, il est venu pour ça, même avec des réticences, et cela implique qu'il se sait possiblement hypnotisable, il se sent hypnotisable, et même si une partie de lui s'en défend, il suffit de nourrir l'autre partie, celle qui accepte, et qui ne sait pas trop comment ça peut se produire. Il est donc anxieux et il doute, à la fois de ses propres capacités et de celles de l'hypnotiseur qu'il a choisi. Si l'on part du principe que l'état hypnotique est d'abord un comportement, désiré ou au minimum accepté par le sujet, sur la base de son propre imaginaire nourri de représentations et de "connaissances" (films, vidéos de you tube, lectures, récits oraux) on peut établir un "profil" qui tende à prévoir le comportement du sujet en séance. De même que tous les assassins n'ont pas une tête d'assassin, car alors ils seraient tous sous les verrous, de même il n'y a pas de caractéristiques morphologiques du "bon sujet" en hypnose, depuis le petit gringalet anxieux et énervé jusqu'au rugbyman costaud et sûr de sa montagne de muscles, depuis la mémère à chienchien un peu chochotte à la blonde étourdissante et décolletée ; repérer le "bon sujet" n'est qu'une question de "profilage" (voir et revoir la rouquine Chloé de la série télévisée Profilage) ; commencer par rechercher d'emblée si on est tombé sur le "bon sujet" ne traduit chez l'hypnotiseur qu'une anxiété d'anticipation, une angoisse de performance, un doute sur ses capacités, qui va être perçu par le sujet, alors que la seule émotion utile dans ce contexte est la curiosité, percer à jour et anticiper les comportements possibles du sujet. Car gouverner, c'est prévoir, comme disait un autre grand manipulateur, Machiavel (Le Prince) ; et c'est cette angoisse de l'hypnotiseur qui vient nourrir les résistances de l'hypnotisé, et conduire à enrichir sa propre expérience d'hypnotiseur, toujours plus efficace et performant.
     
  18. Fifi brin d'acier

    Fifi brin d'acier

    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    Lorsque j'ai commencé à pratiquer dans mon travail au mois de mars dernier, je n'arrivais pas à savoir si j'avais réussi. En fait, j'étais surtout impatiente de voir mes patients entrer en transe comme je l'ai appris en initiation. Mais je suis aide-soignante de nuit et j'ai très souvent en charge des personnes âgées avec des troubles cognitifs. Mes situations de travail font qu'en réalité, j'utilise plus l'hypnose conversationnelle. Avec un peu plus d'expérience, j'arrive mieux à deviner lorsque j'ai capté l'attention de la personne, même quand elle ne manifeste aucun signe d'entrée en transe (c'est le cas pour la grande majorité d'entr'elles).
     
  19. Prudence

    Prudence

    Inscrit:
    29 Août 2011
    Oui, la pratique va changer pas mal de choses. J'utilise aussi plus l'hypnose conversationnelle avec le temps. Et aussi avec les personnes ayant des troubles cognitifs, qui n'arrivent pas à focaliser leur attention, ni à se concentrer, ni à se détendre, se poser... Je pense que c'est important de s'adapter aux personnes qu'on a en face de nous.
     
Chargement...
Vous aimerez:
  1. transfrontalier
    Réponses:
    3
    Affichages:
    914
  2. grof
    Réponses:
    19
    Affichages:
    1867
  3. hypnoman123
    Réponses:
    11
    Affichages:
    1490