Formation Hypnose

Besoin de conseils et de réponses sur la pratique

Bonjour, avant de commencer, je tiens à préciser qu'il y a certainement pleins de fautes sur ce que je dis c'est pour ça qu'il ne faut pas hésiter à me corriger si possible, mon but est d'apprendre, ce sera bénéfique pour moi et pour les autres qui se posent des questions comme moi. C'est aussi le regroupement de toutes les questions que je me pose presque chaque jour. Merci.

Je suis un débutant en hypnose, j'ai commencé à m'y intéressé il y a environ un mois. Chaque jour, je me renseigne sur l'hypnose (buts: faire vivre quelque chose aux autres, montrer ce qu'est l'hypnose et casser tout les clichés que beaucoup de personnes se font, dont moi avant) en regardant des vidéos sur les techniques d'inductions, lis des livres, des dizaines de pages internet sur ce sujet (spécialement sur les inductions instantanées par rupture de pattern car ce sont celles qui m'intéressent le plus)

Dans énormément de vidéos, souvent sur les inductions instantanées (butterfly, handshake..) on voit seulement le moment de l'induction mais pas ce qu'il y a avant, comment il a fait son pré-talk, si il a fait des tests de réceptivité, etc. Ce qui mène aux personnes ne connaissant pas l'hypnose à penser qu'il suffit de venir vers quelqu'un de lui tirer la main et qu'il partira en transe comme ça (c'était mon cas avant que j'approfondisse un peu) ... mais ce n'est pas le cas, n'est-ce pas ?
Si il suffisait de faire seulement ça, on aurait déjà tous été hypnotisé par notre voisin ou un inconnu dans la rue, ce que serait inquiétant pour moi...

A quel type de personne les inductions instantanées par RDP (rupture de pattern) sont elles destinées ? Sur des sites, ils disent que c'est pour les personnes ultra-réceptives. Est-ce vrai, est-ce faux ?

D'après ce que j'ai lu à différents endroits, les tests de réceptivité sont facultatifs et ne déterminent pas vraiment si la personne est réceptive. Et qu'il faudrait plutôt voir dans quel état est la personne, si elle est concentrée sur tes suggestions, effet de groupe, confiance, etc.... Qu'un test de réceptivité peu bien fonctionner mais la suite ne fonctionnera pas, et que l'induction peut bien fonctionner sans que la personne ait fait un test de réceptivité. Est-ce que c'est vrai ?

Quand j'imagine le schéma pour réussir une induction instantanée comme j'ai définie en dessus, il faut:
-être sûr de sois, ça VA marcher
-Faire un pré-talk, enlever cette idée de: "l'hypnose est un don et que seul les magiciens ont accès"
Concentrer la personne, la rassurer, faire en sorte qu'elle n'ait pas peur et qu'elle ait confiance en moi.
-Passer à l'induction (butterfly..ou autre type d'induction)
Et la normalement (d'après ce que je crois, la personne devrais basculer en transe si tout va bien) Est-ce que cela devrait être le cas si tout est bien pratiqué ?
-Ensuite l'approfondissement de la transe.
-Les catalepsies et ensuite le réveil.
Est-ce que ce schéma vous semble correcte ou pas ? Qu'est ce qu'il y a à corriger, conseils ?
Est-il recommandé de pratiquer sur les membres de la famille ou des amis (qui acceptent)


Aussi une question que je me pose souvent...
Si je romps un pattern naturel (poignée de main en mettant seulement 3 doigts) souvent à la même personne, un moment elle n'aura plus le bug et il sera impossible de lui faire une rupture de pattern avec ce geste ?

Pour l'induction butterfly, si j'ai bien compris.
Avec une main on la fait bouger devant les yeux de notre sujet pour créer un pattern, et avec l'autre on en crée un deuxième.
Ensuite on les rompt d'un coup (quand ils sont bien intégrés) et à ce moment là, il y a quoi qui fait basculer la personne en état modifié ? Pourquoi on tire la personne vers le bas, on peut pas seulement "arrêter le pattern" ? Ce ferait peut-être moins mal à notre sujet.

Voilà la fin de mes questions pour le moment, je vous remercie énormément d'avoir pris le temps de lire et d'y répondre car ça m'aiderait beaucoup. N'hésitez pas à me dire quoi changer, car ça me permettra d'en savoir plus et de me guider dans l'apprentissage de ces techniques.
 

Ukulele

Membre
D'après mon expérience j'amène d'abord les gens avec un pré talk.
Car mine de rien dès que tu parles d'hypnose les gens commencent déjà aller en trans mais surtout il faut que tu les emmènes à coopérer avec toi c'est ce que je dis dès le départ j'ai besoin de toute votre coopération ne regardez pas le voisin ne regardez pas l'heure derrière vous concentrez-vous sur ce que je dis.
La le travail n'est pas fini loin de là il faut que tu sois intéressant sur ce que tu dis sur ce que tu fais surtout le vocabulaire c'est très important en même temps que tu sois sûr de toi il faut que tu y crois surtout ce que tu dis que ce soit une catalepsie ou une à hallucination ou autres.... il faut penser ce que tu dis c'est très important. Tu verras lorsque tu pratiquera au fur et à mesure tu deviendras un bon hypnotiseur j'en suis sûr.
Bienvenue à toi dans le monde merveilleux de l'hypnose et je te souhaite plein de réussite.
 
Dans le pré-talk est-ce que vous expliquez à la personne ce qu'est une transe ? Si oui pouvez-vous me dire comment l'expliquer.. ?
Est-ce vrai que la personne qui se fait hypnotiser doit savoir ce qu'est une transe pour que l'induction fonctionne ? J'ai lu que c'est comme dire "dessine moi un "Bshulkrf" et si l'autre personne ne sait pas ce que c'est, elle ne pourra pas le dessiner."
 

Ukulele

Membre
je vous conseille aussi et surtout de la lecture Milton Erickson, hypnose d' Olivier Locker etc.....
Ensuite vous pourrez vous adaptez avec votre volontaire ou votre partenaire et n'oubliez jamais c'est à deux que ça se fait donc il faut un minimum de confiance entre les deux personnes dont un bon très talk.
 

Anjhti

Membre
Bonjour,

ça dépend des personne car il y a des personnes qui aiment en connaître avant de faire, quelqu'un qui a du magnétisme expliquera cela par le fait d'avoir un don, alors qu'un hypnotiseur a appris pas mal de technique mais c'est aussi quelqu'un qui a de l'empathie, et c'est bien effectivement d'essayer sa pratique sur des amis ou des parents car il peut y avoir confiance mutuelle, et aussi sur soi-même comme dans l'auto-hypnose. L'idéal est quand on peut en faire et que l'on a la technique, le savoir faire, pour des personnes qui sont malheureuse par exemple et leur faire un peu de bonheur. Mais il ne suffit pas d'appliquer les techniques pour réussir car ce qu'il faut en plus c'est un certain amour.

Moi j'apprends l'auto-hypnose depuis quelques mois, la transe légère par une respiration qui détend, un but qui se formule correctement, et une discussion avec mon inconscient.
Depuis que j'ai commencé, mon but (mal formulé) étant de diminuer le tabac, je me suis inscrit à une salle de fitness et de la musculation ce qui fait qu'à terme je fumerai moins. C'est donc un bienfait de mon auto-hypnose. C'est peut-être que je prends les choses en mains pour un autre destin!

Après, il faut laisser le temps au temps et ne pas être pressé, pas de panique, et continuer à améliorer son hypnose! Car c'est d'elle que vient le salut.

Michel
 
Merci pour ta réponse.
Je n'ai pas encore approché l'auto-hypnose mais je vais essayer.
Avez-vous des sites recommandés pour son apprentissage ?
 

Anjhti

Membre
oui ce que je fais , l'apprentissage avec les vidéos de la Super école sur Youtube
, ainsi c'est bien tu verras!
 

Vidéo + MP3 + Script d'Hypnose + 32 000 Membres + Accès au ChatRoom

L'Hypnose et Moi

Mon Hypno-Challenge
Mettez vous au défi!

Mon Hypno-Apprentissage
Apprendre l'Hypnose?

Mon Hypno-Journal
Votre carnet pratique!

Meilleur partage

Haut